1. //
  2. // Lille/PSG

PSG : Le test lillois

Misez tout votre larfeuille sur les Dogues, ce soir, et vous serez très, très riche. Paris va perdre parce que c'est la loi du genre. Paris n'a aucune chance, Paris est foutu parce que les Lillois sont trop forts. A moins que...

0 0
C'est quoi Lille pour Paris ? En gros, c'est le genre d'équipe qui plombe régulièrement le PSG depuis des années. Autres bêtes noires des Parisiens, ces derniers temps : Lorient, Nice et Rennes. Vous rajoutez Marseille, Bordeaux et Lyon (même si face à ces équipes, Paris ne démérite pas), ça fait le Big Three + les quatre bêtes noires = PSG qui finit souvent vers la 8ème ou 9ème place au classement. C'est aussi clair que ça... Pour en revenir à Lille, les stats sont formelles : ces 10 dernières années, les Franciliens n'ont JAMAIS gagné dans le Nord (7 défaites et 3 nuls). C'est bon ? Vous êtes convaincus ? Alors, passons au match de ce soir. Y'a peut-être un changement de tendance qui se dessine...

La dynamique parisienne

Paris va bien. Normal, on est en août et pas en novembre (mois maudit, pourri, haï, honni et au lit !). Naaaan, sérieux ! Paris leader au terme de la première journée, ça fait toujours quelque chose. Plus sympa, deux Parisiens ont été appelés chez les Bleus de Blanc (Hoarau et Sakho) : ça booste les deux gars et ça honore le club. Les recrues essentielles comme Bodmer et Nenê apportent pour l'instant ce qu'on attendait d'elles. Sessegnon semble vouloir enfin s'inscrire sur la durée (un peu plus qu'avant, du moins) depuis que certains gros clubs anglais comme Everton, Man City ou Chelsea ne semblent plus vouloir s'intéresser à lui. Mine de rien, ça donne une équipe plus équilibrée : Sessegnon pèse à droite tandis que Nenê allume les mèches à gauche. Devant, Hoarau et Erding rattrapent le temps involontairement perdu de l'an passé. Parce qu'elle est là la nouveauté du PSG cette saison : Paris va pouvoir réaliser ce qui n'avait pas pu se faire en 2009-2010 à cause des blessures qui ont plombé l'effectif (Coupet, Hoarau, Erding, etc.). Actuellement, le groupe est au grand complet : Armand est même de retour à gauche. Jallet est incertain mais Ceara est OK pour le suppléer. Autres remplaçants prêts à entrer : Giuly, Luyindula, Clément, Chantôme.

Tout est en place, dans les grandes lignes, en principe : l'effectif, l'équipe-type (Bodmer-Makélélé à la récup et Camara-Sakho dans l'axe défensif), un 4-4-2 classique. Pour les motivations supplémentaires, Paris est européen en Europa League. Enfin, la « campagne de pacification » du Parc des Princes désinhiberait, paraît-il, des joueurs autrefois sifflés à chaque ballon perdu... Voilà, tout est réuni à Paris pour faire quelque chose à Lille. Sauf que justement, en face c'est Lille, tout aussi déterminé à réussir un objectif actuellement hors de portée pour le PSG : être champion. Donc mission pas facile. Surtout, on attend de voir comment Paris va s'y prendre face à un adversaire qui n'a rien à voir avec les sympathiques Stéphanois battus un peu trop facilement au Parc (3-1). Antoine Kombouaré l'a dit : « Je jugerai mon équipe après cinq matchs » . Nous aussi.

[page]
Ambitions lilloises

Lille champion de France ? Rigolez pas : c'est possible. Sans un début de saison raté l'an passé, les Dogues auraient pu... Alors pour être champion cette saison, un meilleur début s'impose. Pas de pot pour Paris : Lille est aussi au complet, joue à dom, est motivé, qualifié aussi en Europa League, fournisseur d'internationaux (Rami, Debuchy, Cabaye) et bien renforcé. L'attaquant Moussa Sow (24 ans) débarqué de Rennes a déjà fait un malheur en plantant 5 buts (4 en matchs de préparation et un en L1, première journée.. à Rennes !). Sow apporte un peu plus de concurrence devant face aux De Melo, Frau (plus Gervinho, Hazard et Obraniak). Les places vont être chères et l'émulation devant devrait jouer à plein.

Pour le reste, que du classique. Lille possède bien le meilleur milieu de France (Mavuba, Cabaye, Balmont + Gervinho et Hazard) et va donc chercher à imposer sa force et sa créativité, comme d'hab. Peut-être que la préparation d'avant saison va peser encore un peu dans les jambes comme on a cru le voir à Rennes en match d'ouverture. A voir... En tous cas, il n'échappera à personne à Lille que ses adversaires directs pour le titre n'ont pas fait le plein pour l'instant. Double zéro pour l'OM, petit 0-0 lyonnais à Gerland contre Monaco, défaite bordelaise à Montpellier (1-0). Rennes s'échappe à peine avec quatre point... Si Lille veut remporter le titre, c'est tout simplement maintenant qu'il se gagne et pas sur la fin quand les deux Olympiques Marseille et Lyon dérouleront en écrasant la concurrence. Aux Dogues de mordre dedans dès ce soir ! Beau match en perspective...

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0