1. //
  2. // Groupe A
  3. // 4e journée
  4. // PSG/Zagreb

PSG : l’énigme Pastore

Modififié
0 29
Javier Pastore, par son jeu, souffle le chaud et le froid. Mais l'Argentin, un an après son transfert, fait l’objet d’une attention particulière au PSG. Canal + lui a demandé si la maladie de sa mère l’affectait ? El Flaco réplique que ses sphères perso et pro ne se confondent pas. Sa confiance qui s’effrite ? Ancelotti dit qu’elle reviendra.

Ce que tout le monde s’accorde à dire, c’est que l’Argentin ne respire pas la joie de vivre. Le quotidien L’Équipe continue de gratter et tirer les vers du nez de Javier dans son édition de mardi : « Ça me paraît difficile de ne pas être heureux ici (à Paris). Je vis avec ma fiancée, j’ai une famille qui m’entoure et je joue dans un club qui a des objectifs élevés. Tout ce dont je rêvais enfant, je l’ai aujourd’hui. Après, dans la vie, on peut toujours se dire qu’on peut devenir plus heureux.  »

En fait, Pastore semble mal digérer la densification d’un effectif dont il était le phare la saison dernière : «  Au début (de cette saison 2012/2013), je me sentais très bien. Après – je ne me souviens plus très bien quand -, j’ai à un moment perdu un peu confiance, j’ai commencé à penser que je n’étais plus aussi important pour l’équipe. (…) Avant, on me cherchait beaucoup plus. Cette année, le jeu passe davantage par des joueurs comme (Jérémy) Ménez ou Ibra. (…) Je ne le vis pas comme une contrainte. Pour mon bien et celui de l’équipe, je dois améliorer mes déplacements, tenter de jouer plus haut pour créer plus d’occasions  » , précise t-il sur ce qu’il entend travailler.

L’ancien Parlermitain devrait être titulaire ce mardi soir au Parc des Princes pour la réception du Dinamo Zagreb (4e journée de C1).

PG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Jean-Bonbeur Niveau : CFA2
Moi je peux te le dire quand tu as perdu la confiance, Pastore, c'est lors du match à Porto!
Arrête de pleurnicher! Sors toi les doigts du cul* et montre nous que t'es un bon joueur!
Appelle-moi Jack !!! Niveau : CFA
En tout cas, ça fait quelques matchs où je vois Pastore aller au pressing, faire son replacement défensif, aller au contact, etc... On voit qu'il essaie d'être plus impliqué par le travail défensif, ça fait plaisir...

Après c'est sur qu'avec Ibra qui redescend très bas et demande énormément de ballon, Pastore doit se sentir quasi-inutile... C'est bien dommage, parce qu'il a une capacité de passe géniale Pastore !
C'est quand même plus intéressant que les explications bidons que nous rabache les journalistes quotidiennement ("est-ce qu'il se sent bien à Paris?", "est-ce que c'est parce que sa mère a un pet de travers?", "est-ce qu'il aime vraiment le foot?"...).
Pascal Pierre Niveau : Loisir
N'empêche, il va falloir qu'il se les sorte les doigts, car avec l'arrivée de Lucas, je ne suis vraiment pas sûr que ce sera un Menez qui sautera.
Dendecuba Niveau : CFA
Note : -2
Qu’on le cherche moins sur le terrain vient peut être du nombre impressionnant de ballons perdus par match. Comme d’hab avec lui, on veut nous faire avaler de force qu’il va devenir un futur crack avec toutes les explications possibles et imaginable. Uns des journalistes de RMC Sport avait même affirmé que Pastore avait une activité invisible à l’œil nu !!

Loool mes couilles en brochette sur le canal de L’Ourcq un samedi après midi !
Concernant le cas pastore voici mon point de vue:
Pastore jouait comme appui à l'attanquant de pointe (Miccoli). Il était libre et émancipé avec peu de contraire contrairement à un milieu de terrain.
Ibra a tendance comme le précise l'article, à descendre et servir l'attaquant... en effacant donc le rôle de pastore, ce qui a entrainé peu à peu sa perte de confiance et son sentiment d'être perdu.

Je pense qu'il y aura le même problème avec Lavezzi. Au Napoli le trio était impressionnant car chacun avait un rôle bien précis: 9 pur à l'ancienne Cavani, 10 classique Hamsik, ailier / seconde pointe moderne: Lavezzi. Ce dernier profitait beaucoup des bon ballons de son 10 et des courses tranchantes de son 9 qui lui ouvrait des voies pour dribbler. Qui au PSG, sans vrai 10 et 9 (Hoarau et Gamero étant souvent sur le banc).

Comme Ibra ne jouera jamais comme un vrai 9 (Cf echec au Barca), quelle solution pour Pastore et Lavezzi?
Qu'en pensez-vous?
Le prince des ténèbres Niveau : CFA2
Je vous trouve bien optimiste avec l'arrivée de Lucas. A part sur Youtube, vous avez déjà vu joué ce gars?

Après, je ne remets pas son talent en cause, mais regarder bien le scénario qui va suivre:

- un brésilien de 20 ans va quitter son nid douillet, son équipe où il est une star (avec la Neym) en Janvier (température moyenne à Sao Paulo à cette période: 30°). Tout çà pour aller sur un autre continent, à Paris, où il débarquera dans une ville avec minimum 30 degrés d'écart, une culture totalement différente, une équipe déjà en place, où il devra se faire un nom parmi tant d'autres.

Non franchement, si Menez et Javier doivent se faire du soucis, c'est quand Lucas se sera acclimaté et adapté à l'Europe. Soit dans quelques temps...D'ailleurs, il ne sera peut-être même plus à Paris quand ce sera le cas !
Note : -1
Revient à Palerme !
Jean-Paul Cobra Niveau : Loisir
@eljigolo - Ibra au Barça c'est 20 buts toutes compétitions confondu.
Donc on ne peut pas parler d'échec sportif! Son départ est dû est une relation très tendu avec Guardiola.

En ce qui concerne Pastore, pour moi ce gars est une comète. Au début, ça passe très vite, ça fracasse tout, c'est lumineux, c'est beau et ça disparait aussitôt.

Le type est beaucoup trop fragile mentalement pour le haut-niveau. Il ne peut être bon que dans un club de seconde zone où la pression est moindre (Palerme)

Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 29