1. // Trophée des Champions
  2. // OM/PSG

PSG, l'année du lynx?

Ridicule sur le plan extra-sportif, un PSG que plus personne n'attend pourrait bien surprendre son monde cette saison. Premiers éléments de réponse ce soir.

0 0
Il serait difficile de tomber plus bas. Une mascotte ridicule -Germain, un lynx-, un partenariat avec Disney, des stands de maquillage dans les coursives...Les quarante ans du Paris Saint-Germain ne seront pas ceux que l'on imaginait. Plus d'ultras, de moins en moins de supporters, selon toute vraisemblance, il n'y aura donc ni ferveur ni passion au Parc des Princes la saison prochaine. Il faudra bien pourtant remplir le Parc pour combler ce manque à gagner évident. Inviter tous les gamins d'Île-de-France au stade ne suffira pas. Faire des tarifs attractifs pour les familles non plus (soyons francs, quelle famille ira se peller les miches à 21h au mois de janvier pour voir des affiches improbables ?). Le concept est donc des plus simples : puisque le club s'est volontairement coupé de sa base de fidèles parmi les fidèles, il faut attirer d'autres spectateurs. Et pour ce faire, proposer du beau jeu et offrir du spectacle sur le terrain.

Alors, sur le terrain, le PSG se démène. Cela faisait un bon bout de temps que l'on n'en avait plus parlé. Et surprise, les choses se passent plutôt bien pour le moment. Après un tournoi aux Etats-Unis fin mai duquel on ne peut évidemment tirer aucun enseignement (une victoire contre les Chicago Fire et une défaite aux tirs aux buts contre l'Etoile Rouge), le PSG a fait son petit stage de préparation à Aix-les-Bains et a commencé à engranger des victoires. Contre Evian, le Sporting (4-2, après avoir été mené deux buts à rien), contre Malines, avant de faire nul contre le Legia. Erding semble parti pour confirmer, Néné a déjà planté et tiré un très beau coup-franc, l'adaptation de Bodmer paraît en bonne voie. Quant à Sessegnon et Hoarau, dont le départ était imminent il y a quelques semaines, ils seraient en fait partis pour rester (même si le feuilleton est loin d'être terminé). Finalement, le club est en passe de conserver ses meilleurs éléments et se renforce de manière plutôt pertinente (on attend encore l'arrivée de deux défenseurs). Et se montre plutôt serein avant d'affronter l'Olympique de Marseille, ce soir, pour le trophée des Champions.



Au vrai, la chose est tellement trop moche et trop énorme qu'elle ne fait finalement guère de doute : cette saison sera celle du PSG ou ne sera pas. Hier détesté par toute la France, aujourd'hui détesté également par une partie de ses anciens fans, le club de la capitale n'a jamais été autant haï. Le signe que l'heure du lynx a enfin sonné ?

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
La der de Ben Arfa ?
0 0