1. // Rétro
  2. // PSG/Anderlecht
  3. // 24 novembre 1992

PSG/Anderlecht, une méchante histoire belge

Ce soir, le PSG accueille Anderlecht au Parc des Princes. L'occasion de revenir sur le dernier déplacement des belges dans la capitale le 24 novembre 1992. Un match plutôt rock'n'roll. Du moins dans la rue et en tribunes.

Modififié
9 26
Ce mardi, tous les supporters de France (et même certains d'Europe) ont les yeux tournés vers la capitale. Non pas que le match entre le PSG et Anderlecht intéresse d'un point de vue sportif (Paris en a mis cinq à l'aller), mais la venue des Belges du BCS (Bruxelles Casual Service) à Paris fait parler dans le microcosme du PUF (paysage ultra français). Pourtant, le risque d'affrontement est mince. Les hoologans des deux camps n'ont pas pu s'affronter lors du match aller à la suite du très gros travail policier mené conjointement par les forces de l'ordre belges et françaises, et d'après des supporters, le gros des supporters d'Anderlecht ne prendra même pas la peine de se déplacer. «  Le contexte est tendu. Les mecs sont sur écoute et la police belge n'a pas pris de pincettes lors du déplacement précédent. Tu en as beaucoup qui veulent pas rajouter de l'huile sur le feu. En Belgique, en ce moment, chacun fait le dos rond, les supporters seront très peu à se déplacer et je sais de source sûre que pour ce match, il ne se passera rien  » , confie Bruno ancien de la Tribune Boulogne.

Pourtant, le contentieux est lourd. Le 24 novembre 1992, le Paris Saint-Germain accueille Anderlecht en match aller du 3e tour de la Coupe UEFA. Et avant cette fameuse rencontre, les fans des équipes entretenaient des relations plus que cordiales datant du début des années 80. Certains hooligans du O'Side (les « anciens » du BCS) étaient déjà venus prêter main forte aux indeps parisiens lors de matchs à Lille. Et quelques Parisiens (Commando Pirate en tête, le premier groupe de hools à Paris) n'hésitaient pas à se rendre en Belgique pour des rencontres classées à hauts risques. À cette époque, la mouvance siders (le nom des hooligans belges) était à son apogée en Belgique et beaucoup de fans du PSG étaient attirés par ce qu'il s'y passait. S'il n'y avait pas d'amitié officielle, un gros respect mutuel existait dû à une mentalité similaire entres les membres des deux firmes.


Courte trêve

Le jour du match, une «  sorte de pacte de non-agression » est instaurée explique un présent. Les Belges, qui sont des milliers, restent d'un côté et les Français, de l'autre. « Arrivé en territoire conquis, les fans d'Anderlecht ont été surpris » racontaient les Parisiens sur un compte-rendu de l'époque. Quelques heures avant la rencontre, des membres du O'Side agressent des pensionnaires du tout jeune virage Auteuil après avoir dévalisé un magasin de sport. Il n'en fallait pas plus pour déclencher les hostilités et que l'avant-match vire à la guérilla urbaine. Des voitures sont renversées, des projectiles volent et une bonne centaine d'indeps du PSG attaquent les fans d'Anderlecht. Une bagarre très intense, très violente ( « On avait éclaté un mec sur une voiture. On s'est demandé après si on ne l'avait pas tué  » , racontait en 2003 un des protagonistes ) qui se solde par une victoire des locaux selon des Kopistes et deux blessés graves chez les visiteurs. Après la bagarre, plusieurs belges isolés sont agressés à proximité du bar « Les Princes » , ancien quartier général des hooligans du Kop de Boulogne. « Les Princes, à l'époque, c'était là que tous les hools de Paris se retrouvaient, ça ne m'étonnerait pas en effet que les Belges se soient fait dérouiller, confirme Bruno. Ceux qui sont passés à proximité ont dû salement ramasser. »

Pendant la rencontre, d'autres incidents éclatent. Des sièges volent entre le parcage visiteur et Auteuil et la police finit par entrer dans les tribunes pour rétablir le calme. Au coup de sifflet final, environ 200 à 300 hooligans du Paris Saint-Germain se regroupent pour chercher les Belges. Des cars et des dizaines de voitures immatriculées en Belgique sont fracassés et plusieurs affrontements éclatent avec les forces de l'ordre et des supporters jusqu'à tard dans la nuit. Du côté des anciens de Boulogne, on rejette ces incidents sur Auteuil. « Ce sont des mecs d'Auteuil qui ont cassé les voitures, il n'y avait pas ce type de comportement en tribune Boulogne dans les années 90, assure Bruno. Le cassage de bagnoles, c'est rarement des mecs de Boulogne, sauf les écervelés des années 2000. Les supporters de Boulogne avaient une véritable culture du Hooliganisme, comme rarement en Europe à cette époque. » Quelques mois plus après ce tour de chauffe, Boulogne confirmera sa réputation européenne en se frottant aux ultras de la Juve. Mais ça, c'est une autre histoire. Une histoire qui appartient à un passé révolu depuis le plan Leproux.

Par Christophe Gleizes
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

FlyingDutch Niveau : DHR
C'est une blague cette article....
Il y a un seul match de LdC ou quoi ? C'est même pas une putai* d'affiche, c'est PSG/Anderlecht, la même que lors de la dernière journée !

Alors maintenant on se met au travaille et on essaye d'enlever les œillères !
vinceletah Niveau : CFA
On sent une petite pointe de nostalgie, un pincement au coeur et une admiration qui me font penser que l'auteur de ces lignes est surement une petite fiott3 qui n'a pas du se retrouver souvent melee a une sale bagarre d'apres match!
Ca a quoi a voir avec le foot? Va raconter ca sur un site dedié a la lutte gréco-romaine ou aux amateurs de Fight Club, je vois pas ce que ca a foutre ici.

Franchement, faire l'apologie d'une si belle epoque revolue ou les mecs se tapaient sur la gueule et pillaient des magasins, j'ai du mal a voir l'interet.
Message posté par vinceletah
On sent une petite pointe de nostalgie, un pincement au coeur et une admiration qui me font penser que l'auteur de ces lignes est surement une petite fiott3 qui n'a pas du se retrouver souvent melee a une sale bagarre d'apres match!



+1
J'ai pas compté les fautes de syntaxe et d'orthographe, mais ça n'aide pas à lire!
@Niko
"Ca a quoi a voir avec le foot?"
Ben ... Quand tu penses Hooligan, tu penses équitation? Alors ok, faut pas faire l'apologie de la violence, mais ça reste néanmoins dans le contexte. Puis le coup de boule de Zizou, à la base c'est pas du foot non plus, mais maintenant ça fait un peu partie de la légende du football ;)
Vous etes sérieux avec cet article?
Genre le hooliganisme c'était bien car c'est tout à fait ce qui est induit par le ton de cet article? Y'en a ne serait-ce qu'un d'entre vous qui a testé le commando pirate pour parler comme ça?
Sinon, sur le fond, sur une responsabilité d'Auteuil, je croyais que pour le Kop on n'existait pas à cette époque malgré une existence juridique et factuelle, par suite je ne vois pas comment quelqu'un qui n'existe pas peut générer des incidents.
Au surplus, vous interrogez quelqu'un qui connaît ce milieu mais qui indique clairement qu'il n'était pas là ce soir là, ou au moins pas là devant les Princes où vous indiquez pléthores d'incidents.
Elle est où la crédibilité de l'info en ce cas?
Je passe sur l'autre grande partie des infos tirées de CR plus ou moins justes et non de dires de présents.
Au surplus, vous parlez de la Juve, perso j'allais au Parc à l'époque mais je n'ai pas fait ce match de 93 (vacances), à l'inverse l'un de mes meilleurs potes au Parc (tout à fait reconnaissable par les initiés du fait d'un signe distinctif très visible et encore présent aujourd'hui) a bougé contre les italiens...mais en 89 (qui reste comme le vrai gros affrontement avec ces mêmes italiens), pas 93 (encore une fois, vous induisez un fait inexact donc).
M'enfin, je vous laisse à votre délire pré leproux qui semblait si parfait, cela dit c'est notre "histoire", bonne ou mauvaise, celle que certains ont fait, celle que certains ont subi, ce serait juste cool de la respecter en s'informant.
@The_Ox: je me suis peut etre emporte, il est vrai. Le hooliganisme est un sujet majeur du football du XXe siecle, et indissociable de son histoire.

Ce qui m'a surtout saoulé, c'est le ton de l'article, proche de la dévotion pour ces mecs la. Aucun contrepoint, rien. On sent juste les mecs nostalgiques de la castagne et des cassages. Ca contribue surtout a faire l'amalgame entre ultras et hooligans, alors que l'un est essentiel au football et l'autre n'a rien a y faire.
Quand je lis ''match rock n roll en tribune'', ''la venue des belges fait saliver", ''le match a accouché d une souris (regret!!)'', "tous les supporters ont les yeux tournés vers la capitale", "POURTANT, le risque est mince'',

ca donne une impression très dérangeante. Comment cet article a pu paraitre, c'est tres grave. Sofoot a une certaine responsabilité quand meme. La les auteurs induisent clairement l idée d un regret du temps révolu des fights entre hooligans, d une apologie de la violence.

Les mots ont un sens et ces journalistes soient le maitrisent (et c est grave intellectuellement) soient ne le maitrisent pas (et c est grave professionnellement)

Quand a moi quitte a prendre des -1 des ultras je ne remercierai jamais assez Leproux pour ce plan qui aura stoppé les bagarres entre hooligans qui ridiculisaient et salissaient l image du club année après année. Quitte à avoir mis un coup à l'ambiance au Parc, ça en valait la peine

Un supporter du PSG depuis 1982
Alessandro del Giggs Niveau : District
Ok donc soit vous êtes vraiment mauvais soit, en fait, les titres liés à la Belgique systématiquement composés d'un jeu de mots novateur et subtil avec le triptyque "frite", "histoire" ou "blague", en somme c'est fait exprès pour voir des crédulo-frustrés comme bibi s'en offusquer à blanc. C'est gagné, je m'en vais tel un prince.
Une fois.
ah tiens 10 minute et on a deja perdu un des auteurs qui n assumait pas la signature d'une telle publication...
Bah, à chaque fois que SF nous gratifie d'un article sur les ultras parisiens pré-leproux, on a le droit à la même bouillasse mêlant démagogie et erreurs factuelles. On pourrait en attendre plus d'un mag qui se prétend proche du mouvement ultra, fin bon...
Allo les mecs ici l'Objectivité, vous m'aviez oublié ?

Je peux vous comprendre d'un côté, car avant celui-ci tous les articles sur la violence dans le foot étaient forcément partisans. Normal quoi, je m'explique : une ligne rédactionnelle, aussi analytique et décalée soit-elle, se doit de dénoncer ces pratiques immorales dès lors qu'elle en parle. Si de nombreux articles de fond et nuancés sont pondus sur la culture des stades par sofoot, vous remarquerez que la question du hooliganisme est toujours abordée sous un angle dénonciateur, ce qui encore une fois peut se comprendre vu les nombreuses dérives que cela entraine, et dont le le football a pu pâtir.
MAIS bordel cela n'empêche pas d'écrire des articles "scientifique" (un minimum) sur la question, c'est à dire NEUTRE, OU alors d'après le point de vue des individus étudiés. C'est cela est rien de plus qui vous excite et scandalise !! Le simple fait de parler d'hooliganisme sans bien souligner quinze fois vous qu'il s'agit du diable en personne, notamment après la moindre citation d'un bulldog à 3 têtes. He ba non, voilà juste un auteur qui décrit des faits (qui manque de précisions certes), MAIS sans prendre aucun parti, sans aucun sentiment dans ses propos comme certain se l'imagine (à tel point que s'en est flippant), leur système de valeur ayant été bouleversé par un excès d'objectivité, sur un sujet moralement incompatible.
Bref et me faites pas dire que je suis en train de défendre quoi que soit, si ce n'est l'auteur qui se fait charger gratuitement. Je constate, comme lui, et ça me fait doucement sourire.

Seul bémol donc : l'imprécision des informations historiques apportées, comme l'avance AMOK, par ailleurs bien mieux placé que moi pour le savoir. Pour exemple caler une énième fois la vidéo de PSG-CAEN au milieu d'un article sur Anderlecht, bien que ce soit la même époque, c'est très moyen. Mais bon ça doit être pour faire l'apologie du hooliganisme ! .....
On connait toute la subjectivité des CR, le mieux aurait été simplement de le préciser pour nuancer ses affirmations.

Mais bref voilà, je mets au défie quiconque de me sortir une phrase partisane de cet article
Message posté par mutant14
Quand je lis ''match rock n roll en tribune'', ''la venue des belges fait saliver", ''le match a accouché d une souris (regret!!)'', "tous les supporters ont les yeux tournés vers la capitale", "POURTANT, le risque est mince'',

ca donne une impression très dérangeante. Comment cet article a pu paraitre, c'est tres grave. Sofoot a une certaine responsabilité quand meme. La les auteurs induisent clairement l idée d un regret du temps révolu des fights entre hooligans, d une apologie de la violence.

Les mots ont un sens et ces journalistes soient le maitrisent (et c est grave intellectuellement) soient ne le maitrisent pas (et c est grave professionnellement)

Quand a moi quitte a prendre des -1 des ultras je ne remercierai jamais assez Leproux pour ce plan qui aura stoppé les bagarres entre hooligans qui ridiculisaient et salissaient l image du club année après année. Quitte à avoir mis un coup à l'ambiance au Parc, ça en valait la peine

Un supporter du PSG depuis 1982



Genre toi t'es bien gentil avec tes grandes inquisitions, mais j'aimerai que tu appuies tes "inductions claires" (!!) par des arguments/citations concrètes à l'appui, en te remerciant.

Au fait je respecte l’ancienneté, mais du coup t'as dernière phrase me fait un peu penser aux mecs qui chantonnent : "tu sais j'ai 60 ans moi, dc euh.." et puis ba... plus rien.
@Teufouf Ton avis est défendable, mais il y a quelques aspects qui me chagrinent quand meme. Tu parles de ligne éditoriale décalée, qui donne son avis, avec parfois une belle dose de mauvaise fois et de provoc qui fait qu'on lit tous ce magazine et ce site.

Du fait de ce parti pris, So Foot ne peut pas seulement etre un media d'information pure, ne relatant que des faits. Ce n'est pas LCI, on attends tous de So Foot un avis, sérieux ou pas. Si tu ne mets pas un peu en abyme les faits de hooliganisme évoqués, si tu ne cites aucun autre point de vue que celui d'un membre interne de ces groupes, alors tu cautionnes implicitement leurs actes. Ce qui, et tu l'as justement rappelé, pas possible.

Pas besoin de rabacher 15 fois, mais un point de vue extérieur n'aurait pas été de trop non plus.

De plus, et c'est la ou je me trompe peut etre (c'est apres tout tres subjectif), mais le ton employé est quand meme tendancieux, ne serait-ce que par l'utilisation de facon équivalente des termes "ultras" et "hooligans" pour désigner les deux groupes.

Je suis pourtant convaincu que c'est plus un oubli ou une maladresse qu'autre chose, les anciens articles de cet auteur m'étant tres sympatiques (notamment celui sur Benfica). Dommage, car le titre et le sujet etaient prometteurs.
saucissonbière Niveau : CFA2
C'est dommage qu'il n'y ait pas un mot au sujet du flic qui s'est fait tabasser dans les tribunes (si j'en crois l'image c'est bien à ce match là).

Je dis peut-être des conneries mais je crois qu'à la suite de ce grave incident, les policiers ne sont plus intervenus en tribune. On a estimé que c'était trop risqué. Du coup ils se stationnent depuis aux abords du stade (entrée, parkings) ou dans les points stratégiques (gares,métro..).

Voilà, c'était ma minute "fils de flic".
toto_da_don Niveau : CFA
Note : 2
Message posté par saucissonbière
C'est dommage qu'il n'y ait pas un mot au sujet du flic qui s'est fait tabasser dans les tribunes (si j'en crois l'image c'est bien à ce match là).

Je dis peut-être des conneries mais je crois qu'à la suite de ce grave incident, les policiers ne sont plus intervenus en tribune. On a estimé que c'était trop risqué. Du coup ils se stationnent depuis aux abords du stade (entrée, parkings) ou dans les points stratégiques (gares,métro..).

Voilà, c'était ma minute "fils de flic".


Non c'était face a Caen
Sinon tu t’appélerai pas James Deano par hasard ?
L’image illustrant l’article dans la page d’accueil Sofoot date de PSG-Caen en 1993 si je ne m’abuse.

Sinon, concernant le ton de l’article, ce n’est pas la neutralité de point de vue que certains « moralisateurs » (pardon pour ce terme je n’en trouve pas de plus commode) regrettent visiblement, mais bel et bien au contraire le fait que cet article ne prennent pas position et se contente de relater des faits, sans les condamner (d’où la « faute » pour certain…).

A titre personnel, j’aime me faire mes opinions moi-même, et j’apprécie donc que des articles éclairent des thématiques d’un point de vue « factuel », simplement. Un peu comme les plongées « sans commentaires » des reportages Strep Tease des années 90 sur France 3. Après libre à chacun, en adulte, de lire l’article (ou pas, selon ses intérêts), et d’émettre un point de vue dans les commentaires.

Donc ce genre de reportage ne me dérange pas.
Au bout d'un moment il faudra vous rendre a l'evidence, La PL, fournisseur clic et de connexion unique a vendre aux regies publicitaires jusque la, est moins traité au profit du "psg d'ibra".

en decoule un nouveau public et un nouveu contenu ...

Sofoot, c'est comme le rap et le foot, c'etait mieux avant.
"Le cassage de bagnoles, c'est rarement des mecs de Boulogne..."

C'est vrai, à l'époque, leur truc, c'était plutôt le cassage de "bougnouls".

Sinon, quelle est la plus-value d'un tel article qui équivaut à un énième paluchage sur les anciens du Kop de Boulogne (qui ont tout inventé et qui font l'admiration de toute l'Europe, tout le monde sait ça) ? Où est la mise en perspective ?

Vous auriez dû y aller à fond et nous donner plus de détails croustillants du style "J-C a dérouillé un hool d'Anderlecht à coups de Doc Martens coqués. La gars il a passé 3 semaines à l'hosto. Eh ouais, c'est le Kop de Boulogne que c'est nous les meilleurs."

A force de vouloir faire du décalé, on frôle la sortie de route.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
9 26