En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options
  1. // Foot & Justice
  2. // Procès Yann Lorence

Procès Yann Lorence : un ultra condamné

Modififié
Le verdict est tombé.

Alors que se tenait aujourd'hui le dernier jour du procès de la mort de Yann Lorence, frappé en marge d'un PSG-OM le 28 février 2010 et décédé le 17 mars suivant, la justice a rendu ses comptes. L'un des prévenus, Jérémi Banh, qui comparaissait libre, a été condamné à trois ans de mise à l'épreuve et deux ans avec sursis. De son côté, Romain Lafon, incarcéré pour une autre affaire de violence en marge de PSG-Malmö en septembre 2015, a été reconnu non coupable. Plus tôt dans la journée, l'avocat général avait requis six ans de prison pour les deux accusés qui comparaissaient depuis jeudi dernier pour « violence ayant entraîné la mort sans intention de la donner » .

La dernière journée du procès s'est déroulée sous grosse tension, alors que Me Marc Méchin, l'avocat de Romain Lafon, a parlé d'un « sacré fiasco, dont la victime, la seule victime est Yann Lorence. Mais il y a aussi une victime collatérale, Romain Lafon » . « C'est un soulagement. Ça fait six ans qu'on leur fait croire que c'est l'auteur. C'est une satisfaction pour Romain et surtout pour sa famille » , a ajouté l'avocat.

Me Vincent Nioré, qui assurait la défense de Jérémi Banh, s'est, lui, longtemps indigné devant le manque de preuves et a estimé « qu'on charge la mule pour masquer ses insuffisances » . « C'est une désillusion. Jérémi Banh n'a eu de cesse de proclamer son innocence. Nous retiendrons qu'il est quasiment impossible de revenir sur le plan judiciaire sur des paroles auto-incriminantes. Je pense que sa peine est aménageable. Nous ne ferons peut-être pas appel, mais il est clair que Jérémi Banh proteste encore de son innocence. Il est la victime expiatoire » , a expliqué Me Nioré, avant de préciser que « la famille de la victime demande des sommes déraisonnables » .


Clap de fin. MB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


jeudi 18 janvier 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04 Hier à 21:56 L2 : Les résultats de la 22e journée 1
Hier à 16:15 Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
jeudi 18 janvier Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 9 jeudi 18 janvier Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 27 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12 jeudi 18 janvier Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17