1. //
  2. // Législation

Privation de fonds public pour le foot ?

Modififié
21 19
C'est un vieux serpent de mer qui revient régulièrement à la surface de l'actualité politique, de rapports de la Cour des comptes en commissions parlementaires : les aides publiques au sport professionnel.

Cette fois-ci, il semblerait qu'on rentre dans le dur. M. Michel Savin, sénateur UMP de l'Isère et président de la mission commune d'information sur le sport professionnel et les collectivités territoriales, enfonce le clou et propose un projet de loi qui supprime notamment les subventions de fonctionnement et les achats de prestations pour les clubs de Ligue 1. En outre, elle interdirait le recours aux partenariats public-privé (PPP) par les collectivités locales, pour la construction de grands stades, tout en leur laissant malgré tout la possibilité de contribuer directement à leur financement, dans la mesure où le club en deviendrait au final propriétaire. Entre la crise économique et les diverses réformes qui ont, ou vont, affecter la vie des collectivités territoriales, on comprend que le Sénat, reflet souvent de leur mécontentement, opte pour des solutions radicales qui, si elles sont adoptées, changeraient considérablement la donne actuelle.

Au regard de la situation autour des infrastructures de l'Euro 2016, on mesure aussi que, même à droite, l'attrait pour ce type d'enceintes de prestige ait sensiblement perdu de son charme électoral. En témoignent le bras de fer entre Gaudin et l'OM autour du gouffre du Vélodrome ou le cas de Bordeaux dont le coût global pourrait monter à 375 millions d'euros. Si même les meilleurs amis de Frédéric Thiriez le lâchent... NKM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Ah ben voilà, après avoir ciblé les "gros" avec la taxe à 75% voilà qu'ils s'attaquent aux petits avec la suppression des subventions. Ouf, on est sauvé, la L1 restera encore médiocrement homogène.

Par contre s'ils pouvaient généraliser l'interdiction des PPP à tous les domaines, ça ferait du bien aux contribuables.
Note : 1
M. Savin est Sénateur et non député puisqu'il siège au Sénat et pas à l'assemblée nationale.

Quand on voit les soupçons qui pèsent sur certains sénateurs du groupe UMP (notamment M. Gaudin, Sénateur Maire de Marseille) sur l'utilisation des fonds alloués par l'état au groupe UMP du Sénat, et je pense que ce ne doit pas être le seul groupe à faire des manoeuvres louches avec ce genre de subvention.

Je trouve ça un peu gros que le Sénat tape sur les mairies et les ComCom en leur disant de mieux gérer les subventions envers les clubs pro et d'éviter de s'accoquiner avec les entreprises du BTP pour signer des PPP.
C'est assez chaud à comprendre votre bazar. Ca change quoi réellement pour les clubs ? Y aurait-il quelqu'un pour simplifier cet article ou me rediriger vers plus d'infos ?

"Entre la crise économique et les diverses réformes qui ont, ou vont, affecter la vie des collectivités territoriales, on comprend que le Sénat, reflet souvent de leur mécontentement, opte pour des solutions radicales qui, si elles sont adoptées, changeraient considérablement la donne actuelle."

On comprend le Sénat, on comprend le Sénat, c'est vite dit ça non?
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
21 19