Printant : « Une justice à deux vitesses »

Modififié
9 10
Ghislain Printant crie à l'injustice.

Suite aux sanctions plutôt clémentes adressées par la commission de discipline de la LFP à l'Olympique de Marseille, l'entraîneur de Bastia a tenu à montrer son mécontentement en conférence de presse : « Là où je suis rassuré, c'est que si un jour il y a un problème à Furiani, je me demande comment ces personnes-là - le président de la commission de discipline qui commente maintenant chaque affaire des grands clubs -, vont pouvoir faire jouer Bastia à Gueugnon, à Istres ou je ne sais pas où. (...) Je crois qu'aujourd'hui, c'est criant. Quand on disait qu'il y avait une justice à deux vitesses, on nous traitait toujours de persécutés, de paranos. Alors, on se retranche derrière le fait que le club (de Marseille) a pris des initiatives. Les faits sont là. »

Enfin une personne d'accord avec Jean-Michel Aulas. FC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Note : 6
Oui les Corses et les Niçois prennent chers. Mais comme je l'ai dit sur l'autre billet concernant les sanctions marseillaises, ce n'est pas les marseillais qui sont particulièrement favorisés mais plutôt eux qui sont défavorisés et stigmatisés à mon avis.
Et oui, le fait que Marseille ait pris dans l'immédiat des mesures pour régler les problèmes a dû jouer en leur faveur.

Que le stade ait été suspendu à un ou deux matchs à huit clos n'aurait pas été choquant. Mais en remettant les choses dans leur contexte, ce sont avant tout les virages qui ont foutu le boxon, et notamment le virage Sud en partie, et donc la sanction est quelque part "logique", bien que je comprenne entièrement que la pilule soit dure à avaler pour les Bastiais ou les Niçois.

En revanche, je jubile de cette décision en m'imaginant la réaction d'Aulas devant la décision de la Ligue.
Note : 3
A ces mots on cria haro sur les bastais....

Selon que vous serez puissant ou misérable,
Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir.
Dans un moment comme celui-ci, plutôt que de la ramener une énième fois, il faut savoir être un peu plus fin et intelligent, et se faire oublier, apparemment c'est trop demander à un Printant (ou à un Modesto).

La course effrénée à la victimisation est fatigante et ne mène à rien que tout ce beau monde se la ferme un peu et pense au terrain.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
9 10