Modififié
1 9
Symboles de la super-puissance, et de la super-rivalité, du Real Madrid et du FC Barcelone dans le football espagnol, Xavi et Iker Casillas ont reçu ce vendredi soir le prix du Prince des Asturies. Distinction récompensant des "travaux d’envergure d’internationale", les capitaines madrilène et barcelonais ont eu les honneurs dans la catégorie sport.

« Nous récompensons ces deux grands athlètes, non seulement pour ce qu’ils réalisent professionnellement, mais aussi pour leur grandeur d’esprit. Ils sont un modèle pour les jeunes pour leur compétitivité et leur attitude conciliante. Pour avoir démontré que la rivalité est compatible avec l’amitié.  » a déclaré le Prince Felipe au cours de la cérémonie.

Une dédicace bien sentie de la part de l’héritier de la Couronne d’Espagne. Ce fan de foot, et supporter de l’Atlético, a voulu insister sur le dévouement total consenti par l’artiste blaugrana et San Iker pour préserver une ambiance de travail positive au sein de la Roja. Pour les résultats que l’on sait.

Entre princes, on se comprend.
PG
Modifié

Dans cet article

monthypython Niveau : District
Note : 2
Xavi est un footballeur sous-estimé et incomparable. Quand verra -on en france des formateurs et des recruteurs suffisamment compétents pour mettre en avant les mêmes qualités de finesse et de technique plutôt que la force brutale et la morphologie ? L'espagne du foot nous donne une leçon de football tous les week-ends. Ce n'est pas parce qu'on a réussit un match contre eux qu'il faut se la raconter comme le font déjà certains joueurs de ligue 1 qui ne possèdent pas le centième du palmarès de Xavi et Iniesta.
 //  Amoureux de Montpellier
Puyol, ce n'est pas un prince d'Espagne.. ? :(
juda
Note : 1
@one of the amok t'as tort, mon vieux, t'as tort... Chaque pays a sa culture...

Un exemple. Si Florent Malouda etait Bresilien, il serait arriere Gauche. Alou Diarra... meme pas pro...

Y a que en Angleterre ou l'on observe ces joueurs box-to-box a la gerrard, Barton et autre Lampard. Par contre, ce genre de chose evolue avec les epoques.
En regle generale, un footballeur prend ces habitudes tres tot. Mais bon, c'est vrai que ca peut changer...
ok, chacun sa culture mais reste qu'un bon joueur perce, quel que soit le pays, faut pas charrier. le mythe qui veut que des joueurs techniques ne percent pas en france est foi.reux. d'ailleurs aujourd'hui il faut allier technique et physique, sinon c'est terminé. gerrard est-il faible physiquement? lampard? xavi? chacun se bouge tout le match, physiquement ce sont des monstres donc je ne vois pas pourquoi on a fixé sur le milieu de terrain français supposément trop physique, pas assez technique.
enfin, quand on pense que les derniers à avoir massacré l'espagne c'est claude et vieira (qui techniquement et physiquement tenaient la route), ca me fait doucement rigoler. le probleme du foot français c'est qu'il ne s'aime pas assez, pas qu'il ne se remet pas assez en cause. d'ailleurs qui sont les joueurs à avoir bouffé l'espagne lors du dernier match? enfin...
Denoueix-touch Niveau : DHR
Note : 1
Je veux bien entendre qu'en France des joueurs techniques ont percés mais force est de constater que d'une ce n'était plus la mode il y'a peu et de deux l'exemple de Carrière est particulier, il a pris son essor dans un club très particulier à l'ADN différent du reste de la France de l'époque plus proche de l'Espagne (Arribas)le FCN .

Ce qui a enclenché la transformation de notre formation des milieux de terrain qui je le rappel étaient considérés à une autre époque comme étant aussi techniques que ceux de la Hollande des grandes années où de l'Espagne d'aujourd'hui (Platini cela vous dit quelque chose, la tradition des grands 10) ce n'est pas nous mais la propension qu'on nos joueurs à aller non plus vers l'Italie où certes le physique est important mais où la technique n'est pas sacrifiée mais vers l'Angleterre qui n'est pas le temple de la technique et de l'intelligence tactique (sauf si mettre un bus devant un but est de l'intelligence tactique hein Chelsea), en clair c'est la loi de l'offre et de la demande, nos joueurs sont taillés pour la Premier league, tant en intelligence de jeux qu'en technique, évidement le différentiel technique est énorme avec l'Espagne, cependant des anomalies subsistent et ce sont elles qui nous ont servies contre l'Espagne, Valbuena, Ribery et qui nous poussent à envisager plusieurs types de joueurs (rappel la France était la plus petite à l'Euro).
Certains ici ne veulent pas voir un truc c'est que Xavi c'est 1.70m et encore, vous en connaissez beaucoup d’entraîneurs qui à partir des benjamins laissent jouer des joueurs très petit format en A et qui ne les mettent pas en équipe B voir C sacrifiant ainsi leur évolution car les faire jouer est un risque pour l'impact physique bien plus prépondérant à petit niveau (je parle ici de clubs dominants dans leur zone d'influence, CFA minimum pour les seniors et pas de l'obscure club paumé en plein milieu de la campagne.).
Il ne peut y avoir de Xavi détecté par un grand de France sauf cas d'école comme Ribery et même Carrière cité en exemple (il n'était pas supervisé par le FCN quant il fut détecté par celui-ci) car c'est à la base de la base que le problème subsiste pas aux portes du monde pro.

ps: Et pour moi Lampard n'est pas du tout à mettre dans le même panier que Gerrard, Giggs, Scholes qui eux auraient pu jouer en Espagne sans dénoter, Xavi à deux Lampard dans chaque jambes.
Casillas "Modèle pour la jeunesse" ou magicien du collage de mickey, c'est selon.
Note : 1
monthypython
On fait ce qu'on peut avec ce qu'on a. Il y a 10 ans, c'était la formation française qui était mise en avant. Et pas seulement pour "la force brutale". Zidane, Pirès, Trézéguet, Henry, c'était très fin techniquement, Vieira aussi, contrairement à ce que beaucoup de gens pensent!
Je dois dire que dans ma génération, c'était le physique, la vitesse, la puissance qui dominait. Et elle est pas si vieille. J'ai le même âge que Balotelli.
Partenaires
Le kit du supporter Trash Talk basket Vietnam Label
1 9