1. //
  2. // FIFA
  3. // Présidence

Prince Ali : « Platini fait partie de ce système »

6 17
Michel Platini l'a officiellement annoncé fin juillet, il est candidat pour devenir le prochain président de la FIFA.

Si le Français peut déjà trouver du soutien avec les fédérations française, italienne, anglaise ou encore paraguayenne, Ali bin Al Hussein, qui s'était présenté face à Sepp Blatter, s'oppose fermement à lui. « La question n'est jamais de savoir qui sera président, mais d'avoir la bonne personne pour faire le travail, pose le Prince de Jordanie, interrogé par l'AFP. J'ai un profond respect pour [Platini] en tant que joueur mais aussi en tant que président de l'UEFA. J'ai travaillé avec lui, nous avions des accords et des désaccords. Il n'y a rien de personnel là-dedans, mais je ne crois pas qu'il soit la bonne personne actuellement pour faire les réformes. »

« Il faut de nouvelles têtes et lui fait partie de ce système » , affirme Ali bin Al Hussein.

La guerre est déclarée. FL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Note : 10
Prince Ali, 39 ans : Président de la Fédé Jordanienne de football depuis 1999 et vice président de la FIFA depuis 2011.

Il a l'air très crédible ce monsieur.
c est clair, vraiment bizarre comme argument pour le vice président de la fifa
Lepetitprince Niveau : DHR
Je suis tout de même d'accord avec le prince, Platoche c'est pas très différent de l'ami Blatter. Il n'y a qu'en France que l'on considère les deux hommes comme diamétralement opposés.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
6 17