Preziosi et les "singes qui courent"

Modififié
0 0
Après la victoire des siens au 4ème tour de la Coupe d'Italie, le président du Genoa Enrico Preziosi n'était pas content.

Pourquoi? Parce qu'il a dû attendre les prolongations (3-1 ap) pour que son équipe vienne à bout de Vincenza, formation de 2ème deuxième division italienne.

Après-match, le dirigeant s'est donc lâché sur les joueurs qui le déçoivent. En tête desquels se trouvent Miguel Veloso et Houssine Kharja, deux des recrues de l'été.

« Qu'est-ce que je fais de Veloso ? Il y a des joueurs qui ne se représentent pas ce que c'est de jouer pour le Genoa et en janvier on pourra leur faire comprendre » , a t-il balancé dans le journal Il Secolo XIX. Mais il ne s'est pas arrêté en si bon chemin : « C'est encore mieux d'avoir des singes qui courent que ces pur-sangs qui restent immobiles. Nous ne jouons pas en passes horizontales et touches de balle légères, même si on est international. Des gens comme Luca Toni et Omar Milanetto viennent du banc de touche et se battent durement pour que ça tourne. Kharja fait aussi partie des joueurs qui ne sont pas en forme et galèrent au milieu de terrain. Soit ils se réveillent avant janvier, soit il y aura du changement » .

Preziosi, un, son équipe, zéro.

MM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 0