Pression sur les Glazer

Modififié
0 0
Manchester United est le 3ème club le plus riche de la planète, mais les Red Devils ont réussi à accumuler une dette abyssale depuis l'arrivée de la famille Glazer à leur tête : 716 millions de livres (790 millions d'euros).

L'accueil réservé aux Américains n'avait déjà pas été des plus chaleureux en 2005. Et, aujourd'hui, de nombreux groupes privés tentent de reprendre la main sur le club.

Glaive à la main, les “Red Knights” (Les Chevaliers Rouges) viennent de passer à l'offensive. « N'importe quel nouveau propriétaire n'aurait pas comme seul objectif de remettre sur pied financièrement le club, mais aussi de remettre les supporters au cœur de tout ce que le club fait » balance, non sans démagogie, le groupe hostile à Glazer.

Soutenus par les supporters, les chevaliers anglais devront néanmoins aligner une grosse somme sur la table. Selon Wyn Grant, professeur d'économie du football à l'université de Warwick, « les personnes qui composent ce consortium sont très expérimentées et bien informées, et une offre de plus d'1.2 milliard de livres serait significative selon moi. Si vous offrez 1 milliard de livres aux Glazer, leur retour sur investissement ne sera que de 25% sur les cinq dernières années, ce qui n'est pas vraiment bon » .

En attendant, les proprios du club d'Old Trafford insistent sur le fait que « Manchester United Football Club n'est pas à vendre » .

Que les enchères montent, et la donne pourrait bientôt changer.


RB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 0