Presnel Kimpembe, une solution d'avenir pour le PSG ?

Aux côtés d'Adrien Rabiot et Jean-Kévin Augustin, Presnel Kimpembe fait partie des jeunes pousses qui commencent à intégrer l'effectif pro du PSG. Tout frais convoqué chez les espoirs de Pierre Mankowski, l'enfant de Beaumont-sur-Oise a-t-il vraiment l'étoffe pour incarner le futur du projet parisien ?

6 8
« Il est parti très tôt au PSG, vers 10 ans. Il a fait un essai là-bas et ils l'ont gardé, mais sa famille est encore là et lui vient régulièrement voir nos matchs. » Mamadou Sylla est le directeur technique de l'AS Eragny, un petit club du 95 qui a vu germer Presnel Kimpembe, l'actuel défenseur du PSG et des espoirs français. Dans son souvenir, le petit Kimpembe était « un super gaucher qui faisait tout le temps la différence sur son aile, qui était le premier à venir s'entraîner, le dernier à repartir » et surtout, « un gamin qui détestait perdre » .

Dans les petits papiers de Laurent Blanc


Une décennie plus tard, le natif de Beaumont-sur-Oise a signé un contrat pro à Paris, où il est considéré comme le 4e défenseur central depuis la retraite de Zoumana Camara, et vient d'intégrer l'équipe de France espoirs. « Un petit héros local » , admet le président du club Patrick Barberon, même si plusieurs gamins d'Eragny ont fréquenté les équipes de jeunes du PSG avant Kimpembe. Aujourd'hui, les locaux continuent de suivre les progrès du jeune homme, mais sans forcément le harceler : « Quand il vient, on essaie de pas trop parler de sa carrière, mais de tout le reste » , précise Sylla, même s'il admet que son ancien protégé affirme « recevoir beaucoup de conseils » de la part des cadors du groupe parisien. À bon escient si l'on en croit Francis Smerecki, sélectionneur des U20 français qui a emmené Kimpembe au Festival espoirs de Toulon 2015 : « Il a soif d'apprendre, il est en demande perpétuelle de conseils, ce n'est pas le gamin qui croit être arrivé parce qu'il a un contrat pro au PSG. » Cette confiance, le formateur l'a prouvée en faisant du Parisien l'un de ses titulaires inamovibles cet été : cinq matchs et aucune minute de manquée pendant le tournoi, remporté par la France contre le Maroc en finale. « Cela a été l'un de mes piliers au Tournoi de Toulon. Il a joué tous les matchs, car même si j'avais prévu de le faire souffler, entre les suspensions et blessures, je n'ai pu le sortir de l'équipe. Pendant le tournoi, il a été remarqué pour ses performances sur le terrain, mais aussi remarquable en interne pour son état d'esprit. » Des performances qui n'ont pas forcément surpris le sélectionneur champion d'Europe U19 2010 avec la génération Griezmann, Lacazette et Grenier. « J'ai pris la décision de sélectionner Presnel Kimpembe après plusieurs visites au centre d'entraînement du PSG. J'étais allé voir Bernard Diomède, qui passait ses diplômes d'entraîneur, et j'ai eu l'occasion de discuter avec les éducateurs de Presnel. Il faisait déjà des entraînements avec Laurent Blanc qui avait une très haute opinion de lui. »

« Entre Varane et Zouma » Francis Smerecki, sélectionneur des U20 français


Le Président n'a pas encore fait de Kimpembe un joueur régulier sur les pelouses de Ligue 1, mais semble prévoir de lui offrir du temps de jeu comme il l'a déjà fait avec Jean-Kévin Augustin. « Il a fait la préparation et des matchs amicaux intéressants » , rappelle Francis Smerecki, en pensant notamment aux victoires contre Benfica et la Fiorentina durant l'été. Mais pour aller plus haut, il faudra gagner du temps de jeu : jusqu'à présent, Kimpembe a disputé 15 minutes de Ligue 1, face à Lens en 2014-2015 (10e journée) et attend d'avoir de nouvelles opportunités de briller. « Il a ce qu'il faut pour évoluer en Ligue 1 dès maintenant » , assure Smerecki, qui définit le profil du joueur « entre Varane et Zouma, bon récupérateur, adroit de la tête, et à l'aise avec le ballon. » Même sans avoir eu autant de temps de jeu que certains de ses coéquipiers des espoirs, Kimpembe a eu l'avantage de côtoyer le très haut niveau à Paris : « D'être au PSG lui a permis de progresser en bénéficiant de l'expérience de très grands joueurs à son poste. Beaucoup de nos jeunes ont été attirés à l'étranger par la perspective de s'entraîner avec de très grands joueurs, lui il peut le faire dans le club de sa région, c'est une chance. » Ami des jeunes talents parisiens Adrien Rabiot, Youssouf Sabaly, Jean-Kévin Augustin et même Kingsley Coman, aujourd'hui au Bayern Munich, Kimpembe commence à faire son trou dans le football français. Dans le pays d'origine de ses parents, la République démocratique du Congo, on a déjà tenté de poser une option : sélectionné chez les espoirs fin 2014, il a décliné une convocation chez les A de Florent Ibenge afin de se donner le temps de la réflexion. Et aussi celui d'évoluer dans les catégories de jeunes françaises. « Sa famille vient de RD Congo, donc il a un attrait pour ce pays » selon Sylla, « mais pour sa progression sportive, je pense qu'il a une préférence pour l'équipe de France. » Reste à savoir si son potentiel l'emmènera un jour jusqu'aux A, car entre les espoirs et le plus haut niveau, il reste plusieurs paliers que le gamin du 95 ne franchira qu'en s'imposant en Ligue 1.

Par Nicolas Jucha
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
milieu de terrain Niveau : DHR
Laurent Blanc connait bien les defenseurs centraux , s il fait confiance a ce gamin qui servira de roue de secoure comme l etait papus Camara .

mais dur pour avoir du temps de jeu avec 3 internationaux bresiliens au meme poste .
Pour sa progression sportive........ Préférance pour l'équipe de France......
milieu de terrain Niveau : DHR
prefet rance pour la France ...
PenoIndirect Niveau : Loisir
Une solution pour l'avenir....jusqu'à la publication de ses tweets .
Le psg y tiendrait comme à la Presnel de ses yeux..
Il est née à côté de chez moi .. Voilà voilà
dizzymusictv Niveau : CFA
Message posté par Eden95
Il est née à côté de chez moi .. Voilà voilà


@Eden, tkt gros, nous sommes de tout coeur avec toi. ça arrive même aux meilleurs d'entre nous de vivre dans des régions isolées où les gamins meurent de faim.

#JeSuisBeaumontSurOise
Message posté par dizzymusictv
@Eden, tkt gros, nous sommes de tout coeur avec toi. ça arrive même aux meilleurs d'entre nous de vivre dans des régions isolées où les gamins meurent de faim.

#JeSuisBeaumontSurOise


Bravo gars !! Représente ESO comme il se doit avec la faim on va loin !
#JeSuisEragnySurOise
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
6 8