1. //
  2. //
  3. // Groupe C
  4. // Benfica/PSG

Prends ça, l’indice UEFA du Portugal !

Ce soir, le PSG se déplace à Lisbonne pour prendre ses marques pour la finale de la Ligue des champions. Une finale à laquelle Benfica et Porto ont peu de chances de participer. Mais ce PSG-Benfica, c’est surtout le symbole de la lutte entre le Portugal et la France pour la cinquième place à l’UEFA. Et pour le moment, la Ligue 1 regagne du terrain. Pour le moment…

Modififié
0 50
Souvenez-vous, c’était en mai dernier. La Liga Sagres fêtait la présence de Benfica en finale de l’Europa League, qui condamnait ainsi le troisième de Ligue 1 à se taper un tour de qualification supplémentaire en Ligue des champions. Le sort avait par ailleurs voulu que les Lisboètes - et surtout Cardozo - éliminent Bordeaux, dernier représentant français en D2 européenne, pour mieux marquer le coup. D’autre part, les Portugais pouvaient se vanter d’aligner deux têtes de série en Ligue des champions (Porto et Benfica), contre aucune pour la France.

3 éliminés en C3

Depuis, de l’eau a coulé sous les ponts. La Ligue 1 a séché ses larmes et la Liga Sagres est redescendue sur terre. Benfica a beau être tête de série et le PSG dans le chapeau 2, ce sont bien les hommes de Jorge Jesus qui sont sur le point de dire au revoir à la Ligue des champions dans quelques heures. Il est vrai que les Aigles, autant que leurs rivaux de Porto, peuvent encore passer en huitièmes de finale, mais ces deux-là doivent prévoir un détour par Fatima et la case miracle. De fait, Benfica doit taper un PSG en feu en espérant un faux pas de l’Olympiakos, tandis que Porto dépend d’un exploit de l’Austria de Vienne contre le Zénith tout en tapant l’Atlético à Madrid. Autant dire que l’Europa League tend les bras aux deux seuls champions du Portugal depuis onze ans. En parlant de C3, aucun pensionnaire de Liga Sagres ne mettra les pieds en 16es de finale - sauf reversement des deux gros. Guimarães, pourtant bien parti, a décidé de faire une grève de buts, alors que les puceaux d’Estoril et Paços de Ferreira ont gagné le droit de sortir par la toute petite porte. Elle n’est pas belle la vie ? Bah non.

La France ne va pas mieux

Il paraît que le malheur des uns fait le bonheur des autres. Voilà qui aurait pu être le cas pour la Ligue 1. Mais les clubs français n’ont pas vraiment profité de la dérive du football lusitanien. En témoigne l’indice UEFA des deux pays pour ce début de saison (5.083 pour le Portugal et seulement 5.166 pour la France). L’avance est dérisoire. C’est trop peu pour fanfaronner, surtout au vu des prestations dégueulasses des membres du championnat concurrent. Porto, Benfica, Guimarães, Estoril et Paços de Ferreira ont fait de la merde depuis le mois de septembre ? Oui. Mais à part le Sporting Braga, tous se sont qualifiés pour l’Europe, où la Liga Sagres comptait cinq représentants contre quatre pour la « Liguain » . Ou comment partir à la guerre avec une jambe en moins. Merci Nice et Saint-Étienne. Et parmi les forces en présence, seul le Paris Saint-Germain a fait le plein de points UEFA. Après un début très inquiétant, Lyon a limité la casse. Mais à côté de ça, les clubs français n’ont pas mérité plus d’éloges que leurs homologues portugais. L’OM réalise pour le moment un sans-faute dans le groupe de la mort, mais dans le mauvais sens, tandis que Bordeaux compte une victoire et quatre défaites dans un groupe à sa portée, dont il ne sortira même pas vivant. Heureusement pour Thiriez et sa clique que le Portugal ne se trouve pas dans la même forme que l’an passé, car la L1 aurait déjà accumulé assez de retard pour jouer le dernier tour de qualifications de la C1 pour les cinq prochaines années.

Porto et Benfica en C3 = danger pour la Ligue 1

D’ailleurs, rien ne dit que Porto et Benfica feront moins bien que le PSG et l’OL sur la seconde partie de saison. Surtout s’ils passent à la trappe en C1 pour être reversés en Europa League, ce dont rêvent beaucoup de Français à tort. Il vaudrait en effet mieux que Portistas et Benfiquistas se qualifient miraculeusement pour les huitièmes de finale de la C1, tirent un gros poisson et se fassent sortir assez vite pour rapporter un minimum de points à leur pays. Évidemment, tout cela n’est qu’hypothèse, car d’ici février, Benfica et Porto ont le temps de changer de visage et qui sait, de sortir un ou deux mastodontes européens. Mais en C3, les chances de voir ces deux-là réaliser une grosse campagne et se retrouver au bout sont bien plus grandes, voire carrément réelles. Sans oublier que la Ligue des champions comporte deux matchs en moins que sa petite sœur, un avantage certain pour la Liga Sagres si l’un de ses membres venait à disputer la finale pour la deuxième année consécutive. La France n’a donc qu’à espérer que le PSG fasse au moins aussi bien que l’année dernière en Ligue des champions, ce qui ne sera aisé. Concernant l’OL, le manque de profondeur de banc risque d’être préjudiciable dans une compétition aussi longue. Bref, sauf grosse surprise, la Ligue 1 se dirige à nouveau vers une nouvelle année moisie. Et c’est bien dommage, parce que les Portugais lui avaient construit une autoroute… en azulejos.

Par William Pereira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

judaskiss Niveau : CFA2
vous, vous allé avoir des problemes avec les lusitano-descendant...quel putain de manque de respect quand meme :-)
judaskiss Niveau : CFA2
vous, vous allé avoir des problemes avec les lusitano-descendant...quel putain de manque de respect quand meme :-)
zinczinc78 Niveau : CFA
Note : 1
Tfaçon, depuis Que James Rodriguez est parti, Porto n'avance plus. Quant à Benfica, ils auront du mal à se remettre de leur triplé de la lose de l'année dernière..

Brerf, j'annonce, ça passe pas les 1/4 de C3 tout ça.. Reste plus qu'à faire confiance au PSG pour accrocher une demi et hop le tour est joué !

D'une manière générale, je pense que le championnat Portugais va souffrir de l'augmentation régulière du nombre de clubs "pétés d'oseille" qui viendront piocher chez eux.. Jusque là ils arrivaient à renouveler leur équipe, mais ça risque de devenir de plus en plus difficile !
On vous l'avait bien dit que le Qatar allait sauver la France! Qu'est ce que vous croyiez ?
Scotch_OMsoccer Niveau : Loisir
Enfin, y a quand même un moment où Paris ou Monaco ne vont pas suffire, ou alors qu'à eux-même.

Quand on voit le parcours scandaleux des autres équipes.
L'OM, je veux bien qu'on soit tombé dans le groupe des Enfers mais bonjour la motivation.
Pis sérieux, 0 points quoi.

mais bon, taper sur l'OM ou Lyon serait un peu facile au vue de leur prestations ces dernières années.
Au moins, ils jouaient vraiment en LDC et avait une certaine ambition (pour l'OM, il aura fallu attendre un peu mais ca reste dans l'ADN du club quoiqu'on en pense).

Par contre, les autres en Europa League c'est juste scandaleux : les mecs te martèlent toute l'année qu'ils se battent pour une place européenne et en réalité, ils n'en ont plus rien à foutre une fous acquise.

C'est vraiment, je fais le minimum syndicale pour mon ptit chèque et je me casse une fois encaissé...

Enfin, bon, après chacun sa merde.
On doit pas compter sur Paris et Monaco pour espérer accrocher une qualif, faut la mériter et se sortir les doigts, point.

D'ailleurs je serais supp parisien que je n'en aurais rien à foutre des autres engagés français en coupe d'Europe : tu soutiens ton club et basta! Qu'est-ce c'est que cette "solidarité" nationale factice qu'on veut nous vendre??

On voit bien le problème des clubs français en Europe à travers cette article : Si le PSG peut faire l'affaire en LDC, en EL c'est nul. Merci qui ? Gillot qui déclare que "tout le monde se fout de l'Europe league" ( alors que ça peut être une super compétition si on la joue à fond ), et à ceux qui mettent l'équipe B le jeudi soir.

Je comprendrais jamais ça en France, on joue toute une saison pour finir en coupe d'Europe, une fois en Europe, on met l'équipe B afin de se préserver pour le championnat qui nous servira à nous qualifier pour... La coupe d'Europe. Logique tout ça.

Ca représente peut être pas TOUT les entraîneurs, mais sur une majorité de match c'est ce qu'on voit.
misteryoung3 Niveau : CFA2
"la L1 regagne du terrain"
merci au fric qatari!
"D'ailleurs je serais supp parisien que je n'en aurais rien à foutre des autres engagés français en coupe d'Europe : tu soutiens ton club et basta! Qu'est-ce c'est que cette "solidarité" nationale factice qu'on veut nous vendre??"

C'est cette solidarité nationale qui, incidemment, permet au second, au troisième voire au quatrième de jouer la champion's. C'est parce que les clubs français n'ont rien fait de bien beau ces dernières années en coupes d'Europe que Lyon (3è de L1 2012-13) a dû passer deux tour préliminaires au lieu d'un (et c'est fait ramasser au second).
Aussi simple que ça.
misteryoung3 Niveau : CFA2
Message posté par MrBretzel

...Je comprendrais jamais ça en France, on joue toute une saison pour finir en coupe d'Europe, une fois en Europe, on met l'équipe B afin de se préserver pour le championnat qui nous servira à nous qualifier pour... La coupe d'Europe. Logique tout ça.

Ca représente peut être pas TOUT les entraîneurs, mais sur une majorité de match c'est ce qu'on voit.


C'est le cas de beaucoup d'équipes de touts championnats. Ils ne mettent peut-être pas l'équipe B mais ils n'ont pas beaucoup de motivation. Pour moi la responsabilité ne repose pas uniquement sur les clubs mais bien sur le système dans sa globalité (les clubs, médias et institutions) qui ne donne aucun crédit à cette compétition.
Ils font vraiment chier Nice et St Etienne...
oliver e benji Niveau : DHR
Message posté par zinczinc78
Tfaçon, depuis Que James Rodriguez est parti, Porto n'avance plus. Quant à Benfica, ils auront du mal à se remettre de leur triplé de la lose de l'année dernière..

Brerf, j'annonce, ça passe pas les 1/4 de C3 tout ça.. Reste plus qu'à faire confiance au PSG pour accrocher une demi et hop le tour est joué !

D'une manière générale, je pense que le championnat Portugais va souffrir de l'augmentation régulière du nombre de clubs "pétés d'oseille" qui viendront piocher chez eux.. Jusque là ils arrivaient à renouveler leur équipe, mais ça risque de devenir de plus en plus difficile !


Euh quitte à dire que Porto n'avance plus à cause de la perte d'un joueur, cite celle de Moutinho. Cette perte a fait très très mal, et ça se ressent cette année.
Mais l'an prochain, un petit PSG-Monaco en CL ça devrait faire du bien au classement uefa français. Reste à espérer avoir Lille, Marseille et Sainté (voire Lyon) en Europa Ligue: sans aller jusqu'à penser jouer le titre, ces équipes ont les épaules pour gérer L1 et coupe d'Europe ; pour certaines, ça leur permet de rester dans le bain international dans l'attente de jours meilleurs (Lyon, OM) ; pour d'autres, de continuer et reprendre leur progression (Losc, Sainté). Même si j'adore Nantes, l'Europe viendrait trop prématurément pour eux. Déjà, qu'ils se construisent une bonne équipe de L1, solide sportivement et financièrement.
ToxikCheese Niveau : Loisir
franchement quand tu vois contre qui ils se sont faits éliminés, tu te dis que Nice est l'ASSE l'ont vraiment fais exprès...

Quelle merde, si ils avaient juste assuré un minimum, on aurait pu prendre une petite avance sur le portugal !
Scotch_OMsoccer Niveau : Loisir
Message posté par LbTeam
"D'ailleurs je serais supp parisien que je n'en aurais rien à foutre des autres engagés français en coupe d'Europe : tu soutiens ton club et basta! Qu'est-ce c'est que cette "solidarité" nationale factice qu'on veut nous vendre??"

C'est cette solidarité nationale qui, incidemment, permet au second, au troisième voire au quatrième de jouer la champion's. C'est parce que les clubs français n'ont rien fait de bien beau ces dernières années en coupes d'Europe que Lyon (3è de L1 2012-13) a dû passer deux tour préliminaires au lieu d'un (et c'est fait ramasser au second).
Aussi simple que ça.



non, ca c'est les règles du jeu
donc si tu joues, tu les connais et tu t'adaptes en conséquence.

La solidarité financière et sportive dont tu sembles parler, ca n'a rien à voir avec le fait de supporter un autre club que le tien.

On connaît l'historique des clubs français et la désastreuse élimination lyonnaise, merci Prof.
Mais s'en remettre au classement UEFA pour occulter le manque de motivation ou - tout simplement- de niveau, c'est malhonnête.
Contre la Real, Lyon n'avait pas le niveau. Mais aussi peu d'engagement.
En Europa League, Bordeaux n'avait pas le niveau, mais n'a jamais été motivé dans cette compétition.
Dans son groupe, Marseille n'avait pas le niveau, mais n'a aussi rien fait pour le surélever.

L'indice faut arrêter de la brandir comme un épouvantail : y a des clubs objectivement assez équivalents aux nôtres qui vont en finale de l'Europa chaque année. Et même s'ils n'ont sans doute pas les mêmes contraintes (cf le championnat macrocéphale du Portugal qui se tient en 2-3 équipes et 10 matchs à tout péter dans l'année), il faut quand même avouer qu'on y va souvent pour faire figuration.

Donc entre écart de niveau pour certains et surtout manque de motivation pour tous, faut juste reconnaître qu'il est relativement malhonnête de compter sur autrui pour récupérer ce qu'on est pas foutu de défendre un minimum.

On paie notre nonchalance dans ces compét'. L'Indice UEFA en est la conséquence et pas la cause. Il vient sanctionner le degré d'investissement (au sens sportif) et de performance des clubs.

Si vous voulez gueuler contre des indice, prenez le classement FIFA et le super tour de passe passe qui fait que la France se retrouve dans une groupe pété au détriment des Pays Bas ou de l'Italie. Là y a matière à polémiquer : quand on récompense les médiocres au mépris de la régularité des autres.
Message posté par misteryoung3


C'est le cas de beaucoup d'équipes de touts championnats. Ils ne mettent peut-être pas l'équipe B mais ils n'ont pas beaucoup de motivation. Pour moi la responsabilité ne repose pas uniquement sur les clubs mais bien sur le système dans sa globalité (les clubs, médias et institutions) qui ne donne aucun crédit à cette compétition.


C'est surtout que l'EL ne rapporte pas assez. Le format serait à revoir, là il y a beaucoup trop de groupes, beaucoup trop de matchs. Un format plus classique (rappelons nous qu'on est passé par les groupes de 5 sans matchs allers-retours) tel que celui de la CL (8 poules max!) ou celui de simples matchs aller-retour, éventuellement sans repêchage des 3e de C1 (ce qui rend l'EL "la coupe de consolation") couplé à une augmentation substantielle de la part "Droits Tv" accordée à cette compétition, et les clubs y verront un plus grand intérêt à y participer tout comme les fans de foot à la suivre plus assidument.
Message posté par misteryoung3


C'est le cas de beaucoup d'équipes de touts championnats. Ils ne mettent peut-être pas l'équipe B mais ils n'ont pas beaucoup de motivation. Pour moi la responsabilité ne repose pas uniquement sur les clubs mais bien sur le système dans sa globalité (les clubs, médias et institutions) qui ne donne aucun crédit à cette compétition.


C'est toujours la même rengaine, le Portugal s'est assuré une belle remontée au classement uefa, avec Porto et le Benfica qui n'ont pas grand chose à craindre côté championnat et peuvent se donner en coupe d'Europe. Ce n'est malheureusement pas le cas pour les seconds couteaux français (les 3e, 4e et 5e du championnat) qui doivent batailler dur pour rester à ce niveau. D'où ce comportement schizophrénique de leur part.
Lorenzaccio Niveau : DHR
Message posté par misteryoung3

Pour moi la responsabilité ne repose pas uniquement sur les clubs mais bien sur le système dans sa globalité (les clubs, médias et institutions) qui ne donne aucun crédit à cette compétition.


Je suis assez d'accord, le problème de cette coupe est sa longueur et son coté fastidieux. Si ton club n'y est pas, l'EL ne commence à avoir de l'intérêt qu'à partir des 1/4 voire des 1/2. Avant d'y arriver il faut faut se taper 36 tours avec le champion d'Irlande du Nord, le 3eme du championnat finlandais ou le vainqueur de la coupe de Hongrie...
Difficile de se motiver pour une compétition longue, mal payée, fatigante (voyages lointains), sans prestige dans les premiers tours et paradoxalement très difficile à gagner.
Message posté par LbTeam
Mais l'an prochain, un petit PSG-Monaco en CL ça devrait faire du bien au classement uefa français. Reste à espérer avoir Lille, Marseille et Sainté (voire Lyon) en Europa Ligue: sans aller jusqu'à penser jouer le titre, ces équipes ont les épaules pour gérer L1 et coupe d'Europe ; pour certaines, ça leur permet de rester dans le bain international dans l'attente de jours meilleurs (Lyon, OM) ; pour d'autres, de continuer et reprendre leur progression (Losc, Sainté). Même si j'adore Nantes, l'Europe viendrait trop prématurément pour eux. Déjà, qu'ils se construisent une bonne équipe de L1, solide sportivement et financièrement.


Sauf que l'ASM ne sera pas tête de série, donc un groupe de la mort (ou un gros calibre s'ils finissent 3e) est tout à fait possible, avec le risque que l'ASM ne rapporte pas de points tout de suite.

Les autres équipes de L1, entre des stades à rénover/construire (ou rentabiliser) et des stratégies économico-sportives basées sur l'EL, ce n'est pas non plus la garantie qu'ils pourront y faire des résultats, à la limite ça peut servir de vitrine pour ensuite revendre leurs joueurs et garder une certaine stabilité financière. Ou alors espérer que le montant des droits TV augmentera sensiblement, mais quel est l'intérêt de Nasser de renforcer les concurrents ?

La situation est parfaite pour le PSG et Monaco, qui s'assurent une place au chaud en C1 tout en s'assurant que les concurrents ne peuvent tabler sur le jackpot LDC qu'avec le risque de se faire éliminer avant de le toucher. Après, d'ici 2015, la grosse année française au ranking tombe et la Russie se rapproche, et 6e ou 7e c'est 3 clubs ou 2 clubs en C1, ça change pas mal de choses.
Pour ma part, c'est pas trop du Portugal que je méfie le plus... Ce serait plutôt du côté de l'Ukraine et surtout de la Russie qu'il faut regarder... Je pense qu'ils vont la France et le Portugal d'accord en nous passant tous devant !
Sinon, je vois pas une énorme différence pour le moment entre la place de la France et du Portugal. Le tour préliminaire disputé par le 3ème de Ligue 1 est normalement largement à sa portée... Après, c'est peut-être la désignation des têtes de série qui change la donne...
Le problème des clubs français, c'est que contrairement à certaines de ses homologues, la ligue 1 est un championnat extrêmement serré, où tu ne peux pas prédire un semblant de hiérarchie (hormis pour l'ASM et le PSG, hors catégorie). Du coup, les clubs qui jouent la C3 à fond peuvent galérer en championnat.
Et comme le modèle économique des clubs français est extrêmement fragile et dépendant des droits tv, si les mecs n'accrochent pas un top 5 tous les ans, ils se retrouvent avec un gros serrage de visse au mercato estival suivant, comme par exemple l'OM il y a 1 an ou le LOSC cet été.
A l'inverse, en liga Sagres, tu as 4 équipes qui survolent le championnat, avec des grosses disparités de budgets, de structures et de niveaux sportifs. Sauf catastrophe, ces 4 clubs peuvent s'assurer une place dans le top 5 relativement aisément à la fin de la saison. Ils peuvent donc se permettre de jouer une Europa League energivore le jeudi soir et aligner une équipe légèrement modifiée le week-end qui ira néanmoins chercher les 3 points contre Setubal.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 50