1. //
  2. //
  3. // PSG-Lyon (2-1)

Prendre Javier par la main

Titularisé pour la quatrième fois consécutive en Ligue 1 dimanche soir face à Lyon (2-1), Javier Pastore a une nouvelle fois porté le PSG dans le rôle qu’a toujours voulu lui offrir Emery : en meneur de jeu, avec un numéro dix dans le dos et entre les lignes, soit la terre des hommes libres. Quatre-vingt minutes dans un fantasme.

Modififié
Entre deux effluves cubaines, Roland Topor aimait dire que théâtre et fantasme sont faits l’un pour l’autre. Dans son cercle privé, le football se joue sur scène et certains hommes sont des artistes plus que des joueurs. Certains aiment être des comédiens formidables, d’autres des héros tragiques. Lui a depuis toujours décidé d’être un penseur de l'espace et un danseur de l'instant. À quoi reconnaît-on un artiste ? À l’émotion qu’il déclenche, d’abord, mais aussi au torse qu’il aime bomber pour avancer sur scène. Quand Javier Pastore est sur scène, souvent, on se tait. La rareté provoque souvent ce type de réactions. On sait l’homme fragile, l’artiste intermittent, donc on capte chaque minute, chaque image, chaque geste. Certains soirs, il est là sans agir. D’autres, il est là pour changer les choses. Dimanche soir, au Parc des Princes, Javier Pastore était titulaire pour la quatrième fois consécutive en Ligue 1.


Pour lui comme pour tous ses potes, c’était un soir particulier. Recevoir Lyon n’est jamais préparer un dîner comme les autres. Le faire onze jours après avoir été saccagé en mondovision à Barcelone et alors qu’on n’a pas encore revu sa famille pour s’expliquer, encore moins. Puis, la soirée a commencé, et Alexandre Lacazette a marché sur les doutes parisiens dès les premières minutes en profitant d’un marquage laxiste sur le premier corner de la partie. À cet instant, le PSG était secoué, contrôlé et sans génie. Pastore a alors décidé de s’élever, de grimper d’un cran pour enfin aller voir ce qu’il pouvait faire entre les lignes lyonnaises et le scénario a été renversé. Et il est assez fou de voir ce qu’un homme peut faire en six minutes.

Charmeur cruel


Car en six minutes, le bordélique argentin a pris le shaker, les platines et la piste de danse pour définitivement lancer la soirée d’un PSG encore traumatisé et où Marco Verratti a dansé entre l’exceptionnel et l’anecdotique. Deux inspirations, deux passes décisives et un sourire, il ne suffit pas de grand-chose pour réchauffer des cœurs. Quand en plus, ensuite, Pastore a défendu, a continué à frapper le rythme de la nuit avec Cavani, Draxler et les autres, sur une ouverture, une talonnade ou un regard, il ne pouvait finalement sortir que face à une foule levée pour hurler l’amour qu’elle lui porte. Homme du match, logique, mais putain, que cet homme est énervant ! Pourquoi un physique aussi susceptible ? Pourquoi un mental aussi faillible ? Pourquoi cette tendance à parfois se surprotéger ? On s’est désormais habitués.


Aimer Javier Pastore, c’est aimer un orgasme, un truc que l’on ne peut pas trouver à chaque fois, mais qu'on se plaît à imaginer tous les week-ends. C’est aussi une histoire du fantasme et du génie. Cette saison, pourtant, devait être la bonne. Unai Emery rêvait de lui offrir les clés du jeu dans un 4-2-3-1 où il a une liberté totale et un numéro 10 dans le dos. Le Basque n’a pu le faire qu’une poignée de fois (toutes victorieuses au passage) et devrait maintenant répéter la chose tant que le corps de son international argentin tient debout. Dimanche soir, Pastore a porté le PSG et a fait lever le Parc, ce devrait être normal, mais on sait que ça ne peut pas l’être, la faute à un physique incertain et à une étiquette d’intermittent impossible à arracher. Sans tout cet ensemble, Javier Pastore ne serait finalement pas Javier Pastore. Alors, quand il est à ce niveau technique, tactique, artistique, il faut savoir s’incliner et en profiter. Qu’on soit spectateur, observateur, partenaire ou supporter. Histoire de pouvoir dire un jour à son gosse : « J’ai vu jouer Javier Pastore, c'était grand. » Un truc rare et cher. Le charme et la cruauté d'un homme libre qui aurait pu, dans un autre monde, peut-être changer l'histoire, une nuit, à Barcelone.

Par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Ce commentaire a été modifié.
Note : 4
Mouais.
Benjamin Nivet caresse aussi le ballon de ses pieds soyeux. Idem pour Julien Feret qui semble danser le sacre du printemps à chacune de ses prises de balles.
Mais pas de panégyrie pour eux. Etrange non ?

Malgré son talent indéniable, le pasteur construit sa légende sur sa présence chimérique.

Ca mériterait bien un peu de mesure là, non. Ou bien c'est du second degré ?
La Jonquaille Niveau : CFA2
Benjamin qui et Julien quoi ?
On en parle quand même souvent, notamment de Nivet. Pour l'avoir vu jouer plusieurs fois au stade, Pastore c'est vraiment le joueur qui bonifie chaque ballon. Tu lui fait une vieille passe entre 4 joueurs et en une déviation, il te résoud le problème. Il trouve des passes que personne ne voit, un peu comme Verratti mais plus haut sur le terrain. Surout, je trouve que chacun de ses gestes sont utiles, il n'y a pas de superflu.

D'ailleurs ça fait des années que j'attends de voir jouer ces deux-là ensemble sur le terrain.

PS : concernant le mental de Pastore, c'est une grosse erreur à mon avis. Ce n'est pas parce qu'il est fragile physiquement, qu'il l'est mentallement. Au contraire, c'est un homme des grands matchs, qui a parfois du mal à se motiver, concentrer pour la L1. Si Emery arrive à régulariser son génie et équilibrer les rôles entre Marco et Rabiot, on aura vraiment un milieu très très fort et complémentaire.
Allah Babar Niveau : Loisir
J'espere que c'est un troll

Parceque comparer Nivet à Pastore, il faut vraiment avoir de la merde dans les yeux!!
Orso94210 Niveau : CFA
Ben voyons... Et Renaud Cohade itou, sauf qu'ils ne sont pas invités dans un match comme celui d'hier.

En tout cas, pour un pastoriste de la première heure (et même d'avant) comme moi, qui l'ai défendu bec et ongles, même quand il était mauvais comme un cochon pendant ses deux premières saisons (à part ses six premiers mois de feu), ça devient un petit peu lourdingue le concert de louange, même au deuxième degré.

Je serais bien curieux de savoir ce que certains des adeptes des 18 derniers mois disaient de lui pendant ses periodes de doute.
D'accord avec toi Orso. Y'a des mecs qui ont du te sortir 50 fois que la carrière de Pastore était finie, qu'il était trop fragile, qu'il fallait le vendre en Chine, il revient, il fait deux matchs et hop, on l'encense de manière démesurée.

Comme toi j'adore ce joueur depuis le début, un des rares articles de mon pourri lui a été consacré pour le défendre après le match que l'on perd contre Evian 2 - 0 (la mode était de dire que c'était sa faute parce qu'il avait perdu un ballon à 80m de son but alors que toute la défense s'était faite passer en revue) et je suis persuadé que ce type peut être un très grand joueur car il n'a pas peur dans les grands matchs.

Mais là c'est limite gênant ce concert de louanges. En plein match je veux bien faire pareil parce que c'est kiffant de le voir jouer, mais à froid arrêtons un peu quoi, un minimum de mesure ça fait pas de mal
Orso94210 Niveau : CFA
Ca doit être dû au fait qu'on est dans une ère ou le bon vieux 10 à l'ancienne élégant, le buste levé (Boban, Rui Costa, Zidane, etc...) a presque disparu. Javier est un des derniers représentants au haut niveau. Les autres jouent soit sur une aile, ou bien ils ont reculé d'un cran sur le terrain.

C'est le problème avec Javier: Où s'arrête le romantisme et où doit commencer le pragmatisme ?

Mais j'ai du mal aujourd'hui à rigoler à chaque comm' à base de "Javier pue le foot" "Javier est le football", parce que, tout comme toi je pense, à une époque où tout le monde lui chiait dessus, j'en ai passé des matinées à le défendre à la machine à café.
Perso le seul moment où j'ai craqué c'est quand il a envoyé deux têtes dans les mains du goal à Benfica sous L. Blanc (première année je crois) après avoir cagadé deux occases contre Evian.

Ils touchaient pas une bille depuis 6 mois tout ce qu'il faisait était nul.

Mais il s'est repris. Et depuis sa saison énooorme et régulière en 2014 2015 je doute plus.
Orso94210 Niveau : CFA
Si j'avais touché un Euro à chaque fois que j'avais gueulé "Putain, Javier !!!"...

Mais parce que je savais ce dont le mec était capable. J'en avais suffisamment vu pour m'être fait une idée. C'était évident que le mec était au fond du trou pour un raison que j'ignorais.

Je me souvenais d'un interview de coaches dans SoFoot suite à la coupe du monde 2010. On leur demandait quel était le joueur qui les avait marqué. Et Puel avait répondu un truc du style "Javier Pastore... Magnifique."

Je savais même pas qui c'était. J'ai vu ensuite quelques matches avec Palerme ou en sélection. J'étais déjà en kiff devant ce joueur.

Et premier match... rentre à 10 minutes de la fin... panenka dans le jeu. C'est bon. On remballe.

Ca me fait penser à Thauvin que je défendais bec et ongles face à mes amis marseillais. Le mec avait montré trop de belles choses à Bastia pour être une banane. L'avenir m'aura donné raison.
Supporter marseillais j'étais dégoûté quand il avait signé à paris car à l'époque je le connaissais de l'équipe du dimanche sur canal, dès que ça arrivait au résumé du championnat italien je me disais qu'il parlerait encore de lui car c'était un sacré espoir, un joueur qui fait rêver
Alala comme tu as raison...

Pourquoi personne ne parle la fois où Nivet a fait la nique à Barcelone en faux 10 pour une victoire 3-2? Du but de Féret au Camp Nou? Du grand pont de Cohade sur Dani Alves? Du déboulé de Pagis qui dribble 3 joueurs de Chelsea avant de planter?

La vie est injuste, comme le talent en fait.
Après je suis d'accord tous ces joueurs étaient beaux à voir jouer, mais il faut savoir raison garder, ils sont quand même 2-3 crans en dessous
Tu parles des matchs où Nivet et Cohade n'ont pas réussi à se qualifier avec le PSG au tour suivant ?
Non non je parle de la compétition qu'ils jouent sur Playstation.

Sans rire attaquer sur le 6-1 ça n'a pas de sens, Pastore était sur le banc.

Je cherche pas à dire que un tel ou un tel est pas élégant, mais t'en as qui sont élégants au niveau L1 et d'autres contre Chelsea, et ca doit quand même rentrer en compte quand tu évalues un joueur, non?
J'ai plus tendance à évaluer un joueur sur sa carrière que sur un match ou deux justement. Des Matt Le Tissier ou des Eric Carrière étaient des joueurs éminemment élégants, autant que des superstars de leur époque, et ils en ont enquillés des matchs...
Cela dit, je ne remets pas en cause les qualités techniques de Pastore mais l'enflammade qui l'entoure. Je continue à penser que le label Argentin/bonne gueule/Dream-bigger fait gonfler la bulle spéculative, et pas forcément sur des critères sportifs.
Je comprends mieux le point de vue, du coup.
15 réponses à ce commentaire.
Ibrahim-Affolé Niveau : District
Bon ça commence à être saoulant ce mythe, comme quoi le mental de Pastore est faillible. Mais d'où vient cette légende?! Sous l'ère Laurent Blanc, il te faisait un gros match et l'autre le dirait sur le banc le match suivant et pourtant il n'a pas plongé!
Sur les trois matchs de ldc, c'est toujours lui avec Verratti les meilleurs, alors dire qu'il a un mental faillible... il y a une époque où le parc le sifflait et pourtant il n'a jamais lâche l'affaire!!!
Ensuite concernant les blessures, il s'est blessé un ans et demi, D'accord c'est long, mais on a vu bien pire dans le football, il n'a que 27 ans à un poste où les joueurs explosent sur le tard, moi je suis persuadé que ses blessures vont petit à petit le laisser tranquille et qu'il explosera, et on le sait tous.
Ibrahim-Affolé Niveau : District
Le mettait sur le banc et tous les matchs de ldc, faute de frappe.
Je suis d'accord avec toi, pour le mental et le physique. Ce mec semble un peu placide dans sa façon d'aborder le foot. Il aime jouer et il joue, parfois dilettante mais ne s'écroule jamais sous la pression (psychologique).

Concernant les blessures, j'ai rappelé mille fois qu'il n'a pas eu 50 blessures, mais une seule qu'il n'arrivait pas à soigner (il en parle dans sa dernière interview d'ailleurs). On verra ce que ça donne à l'avenir, mais ça n'a rien voir avec des Gourcuff ou Reus qui enchaînent des blessures différentes.
2 réponses à ce commentaire.
Bon je crois que la comparaison Pastore / orgasme commence à être comprise sinon, on peut passer à un autre registre.

J'adore ce joueur qui me fait regarder des matchs (tout autant que voir Lucas sur une feuille de match peut me faire zapper), mais ça devient un peu trop à mon goût!
bévue_absolument_incroyable_de_jerzy_dudek Niveau : DHR
comparer nivet et féret à pastore c'est comme comparer denzel washington à Omar sy.
bévue_absolument_incroyable_de_jerzy_dudek Niveau : DHR
cela dit nivet et surtout feret sont de bons joueurs mais bien en dessous de pastore.
En ligue 1 celui qui me parait aujourdhui au moins au même niveau (voire meilleur) que pastore c'est bernardo silva.
Ibrahim-Affolé Niveau : District
hmmm... je trouve cette comparaison un peu hors sujet, ce n'est pas du tout le même profil.
bévue_absolument_incroyable_de_jerzy_dudek Niveau : DHR
je ne suis pas un grand suiveur de monaco mais il me semble qu'ils jouent à des postes similaires ???
3 réponses à ce commentaire.
Attention quand même à la surdité, aux poils sur les mains et au pétage de frein les mecs...
Allah Babar Niveau : Loisir
Tu dis ça car tu as peur que ta secte bernardiste prenne du plomb dans l'aile.

sur quoi tu as bien raison, maintenant que la Maitre est de retour, ton jeune padawan redevient ce qu'il est: un honnete apôtre!!
L'avantage c'est que tout cela va etre reglé le 1er Avril prochain lors de ce qui deviendra le match du siècle...enfin si Pastore ne se repète pas avant!
Pour ce qui est de ton cas personnel, après de tels blasphèmes, la repentance n'est plus une option, tu seras dribblé avec les autres hérétiques quand notre bien gaucher sauveur descendra du Rocher le soir de la dernière journée!
Allah Babar Niveau : Loisir
Et será tansféré dans la foulée!
Ce commentaire a été modifié 2 fois.
Bah ouai on garde pas des joueurs hyper talentueux pour leur faire faire 15 fois le tour de la prestigieuse L1 et des quarts de C1 nous...
Allah Babar Niveau : Loisir
J'ai bien peur cela-dit, qu'au soir de la finale de la coupe de la ligue, les membres de ta secte, devant la superiorité manifeste du Messie ne se sucident en masse.

Un destin a la secte Moon quoi
macshetland Niveau : DHR
Il y a eu des suicides chez Moon ?

Tu dois confondre.
6 réponses à ce commentaire.
Pastore est très bon dans les 30 derniers mètres, mais on doit en attendre + d'un meneur de jeu. Il était où dans les 20 premières minutes quand la défense + Verratti Rabiot n'arrivait pas à sortir les ballons?
Quand l'équipe est en difficulté à cause du pressing adverse, je pense que c'est à lui de redescendre pour aider son milieu de terrain.

Pastore est un joueur extraordinaire (dans le sens premier du mot), mais j'ai peur de le voir à ce poste contre des équipes qui mettront des gros pressings (Monaco en finale de coupe de la ligue?)
Ibrahim-Affolé Niveau : District
N'importe quoi...
C'est vite oublié que Javier c'est avant tout un homme de grand match... Il a toujours plus brillé en LDC que contre le ventre mou de L1.
Est-ce que j'ai dit que Pastore n'était pas un homme de grand match. Mon post ne faisait pas 50 lignes, ç'aurait été sympa de le lire en entier. J'ai dit que je ne voyais pas Pastore A CE POSTE dans les grands matchs. Par contre, il peut très bien être titulaire à la place de Di Maria (même si sont année 2017 n'est pas trop mal) ou Draxler.
D'accord avec toi, on ne l'a quasiment jamais vu en 10 en fait. Ses meilleures prestations il les a faites en étant côté gauche, avec trois milieux derrière lui.

En 10 il peut à mon avis être excellent, mais faut qu'il soit un peu meilleur défensivement et aide mieux l'équipe quand elle est pressée.
Il a été très bon dans ce registre (cf. son match en faux 9 contre Barcelone il y a deux ans).

Je pense qu'il est malgré tout encore un peu juste physiquement.

C'était également imprévisible que Verratti n'arrive pas à sortir les ballons (en Ligue 1 c'est rare).
4 réponses à ce commentaire.
Question aux suiveurs du PSG.

Pourquoi Emery, que je suivais tous les w-e à Séville, n'a pas imposé son 4-2-3-1 d'entrée? avec Pastore/Ben Arfa ou même un autre milieu ?
Allah Babar Niveau : Loisir
Parce que Pastore etait blessé et que HBA n'a pas le niveau.
Ben Arfa en n°10?? Et quel autre milieu? Le seul qui pourrait c'est Verratti, mais il est bien plus essentiel plus bas sur le terrain, et sa capacité à ne pas savoir tirer à plus de 10m est assez problématique à ce poste..
3 réponses à ce commentaire.
on retiendra quand même que ce genre de joueur (disons artiste et un peu fragile) ont du mal à exister dans le foot moderne, et c'est bien dommage. Au final, il a déjà 28 ans et on est loin d'en avoir pleinement profité. Bon après si l'art ultime se doit d'être éphémère, on dira que c'est pour la bonne cause.
En fait je suis en train de me rendre compte que les supp parisiens sont à peu près pareil que les supp d'Arsenal.

Les un rêve de titre, les autres que Pastore enchaîne 10 matchs fatalité chaque saison ca commence bien mais ca n'arrive jamais...
Allah Babar Niveau : Loisir
Sauf qu'a part cette année,il a joué en moyenne 35 matches par an avec le PSG.

Dommage!!
Allah Babar Niveau : Loisir
Et pour etre plus exhaustif:

43 matches la premiere saison

48 la seconde

41 la troisieme

51 la quatrieme

26 l an dernier et 15 cette année.

Bref en fait cela fait qu'un an qu il est blessé.

Loin d'être mort pour le football donc
Ta les stats aussi ? Que je me marre.

Ca en fait des paquets de matchs où il était nul part alors, blessé et intermittent du spectacle... quel joueur
Allah Babar Niveau : Loisir
Ah oui les fameuses stats sans lesquelles aucun footix ne peut respirer!

En attendant tu as tes stats de matches ou il joue plus de 10 matche par an " chose qui n'arrive jamais" selon tes dires!
Ce commentaire a été modifié.
En statistique si Di Maria contre le Barça fait la passe décisive à Cavani le PSG se qualifie pour les quarts.

Les petits ponts et les râteaux c'est mignon mais ca a jamais fait gagner de matchs.

Puis un numéro 10 qui marque pas ou qui fait pas de passes d je vois pas à quoi ca sert...
Rendre des ballons pourris propres, orienter le jeu, dicter le tempo, créer le décalage, trouver les ouvertures, etc. Il n'y a pas que les stats, buts/passe dé. Les stats c'est comme un bikini.
6 réponses à ce commentaire.
 //  13:04  //  Passionné des Philippines
Note : 1
Il y a une faute dans le titre.

Il faudrait penser à remplacer "main" par "bouche".

Sans nier son talent qui est immense, y'a quand même une grosse hype sur Pastore, enfin c'est devenu la mode d'être en extase devant lui quand il enchaine 3 matchs sans se blesser. Comme dit plus haut (Orso), y'a deux ans en arrière, il était moins à la mode et pourtant son talent était déjà la...
 //  13:58  //  Amoureux de la Lazio Rome
Note : 1
Y a deux ans en arrière, c'était 2014-2015, et tout le monde s'accordait à dire qu'il était le meilleur joueur du championnat.

On espérait qu'il enchaîne enfin et ses blessures ont commencé au début de la saison 2015-16.
 //  18:01  //  Passionné des Philippines
Je me suis toujours méfié des phrases "tout le monde s'accordait à dire que...", c'est un peu comme "les Français pensent...." dans la bouche des politiciens.

Mais comprends moi bien, je te dis juste qu'il n'y avait pas cette "hype" populaire et assez démagogique autour de ce joueur.
Le meilleur joueur à l'époque ? Je pense que Payet, Fekir ou Lacazette (et évidemment Zlatan) auraient été plus volontiers cités comme "meilleur joueur"...
En tout cas, la branlette argentine actuelle sur l'ami Javier me fait pas mal sourire.
2 réponses à ce commentaire.
javier4ever Niveau : DHR
Lamine à oublié le mot de passe de son compte sofoot.
Ce commentaire a été modifié.
Baser tout son projet autour de se mec est du suicide, depuis 2011 l'équipe n'a que très peu changé, on a mit Thiago Silva plus bas que terre après le match du Barça, mais cet effectif qui a connu 3 entraîneurs (et pas des plus mauvais) ne sait pas ce que c'est une demi finale de LDC.

Du coup peu importe le coach ta puiser tout le nectar de cette équipe, tu peux pas en tirer plus, faut changer de cycle et vendre les mecs qui sont la depuis le début : Thiago va retourner au Milan, laisser Verratti prouver ce qu'il vaut réellement au Barça, Pastore a Séville a l'Inter ou à l'Atletico, Maxwell et Motta qui prennent la retraite.

Du coup tu refondes ton effectifs en t'appuyant sur Marquinhos, Meunier, Rabiot, Draxler et Cavani et acheter un DC jeune avec une grosse marge de progression type Rugani, un milieu pour remplacer Verratti type Dahoud, un 10 : Coutinho, KDB, Özil et un ailier genre Sanchez et la les gars attention Paris is magic
N'oublies pas quand même de sauvegarder ta partie de FM avant les quarts de C1...
1 réponse à ce commentaire.
HelennTi
Toi seul? Trouvez-vous la jeune fille sur une nuit sur le meilleur site de rencontres http://goo.gl/dqLqGC
 //  18:11  //  Passionné des Philippines
Et puis je crois qu'aimer Javier Pastore, c'est devenu un peu (pour certains) une façon d'exorciser les promesses bafouées du PSG, les déceptions et les douches froides.

Aimer Javier, c'est aimer le football pour ses émotions, sa pureté, sa simplicité. On est loin des chiffres, des trophées (même si le PSG en accumule quand même beaucoup depuis le QSI).

Aimer Pastore, c'est faire l'effort d'apprécier la beauté et la subtilité de l'orchestre qui jouait lorsque lentement le Titanic coulait... C'est préférer apprécier le beau plus que tout autre chose.
il y a 5 heures Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 il y a 9 heures La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) il y a 10 heures Une remontée historique des Seattle Sounders 18
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 18:38 Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) Hier à 16:30 La petite gourmandise de Callejón 4
Hier à 11:44 Un but barcelonesque en D4 argentine 10 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14 dimanche 2 juillet Blatter : « J'aurais dû m'arrêter plus tôt » 16 dimanche 2 juillet Dybala marque un coup franc improbable 8 samedi 1er juillet Infantino reconnaît des failles dans l'arbitrage vidéo 17 samedi 1er juillet Ronaldinho humilie Blomqvist lors d'un match de charité 26 vendredi 30 juin Bientôt un plafond de salaire pour les clubs ? 41