1. //
  2. // Ce qu'il faut retenir de la 11e journée

Première pour Burnley, Ayoze Pérez réchauffe Newcastle

Chelsea et Southampton s'imposent, tout comme Burnley, pour qui c'est une première. Sinon, City cale à Loftus Road, et Tottenham s'incline à domicile.

3 6
  • L'équipe du week-end : Burnley FC

    Il aura fallu attendre la onzième journée mais finalement, Burnley la tient, cette première victoire en Premier League. Face à Hull City ce week-end, c'est l'international espoir autrichien Ashley Barnes qui a permis au promu de s'imposer sur la plus petite des marges (1-0) en inscrivant de la tête son premier but de la saison en championnat. Un but extrêmement important puisque si les hommes de Sean Dyche restent bons derniers du classement avec 7 points, ils reviennent à 2 points de Crystal Palace, 17e et premier non-relégable. L'opération maintien peut commencer pour les Clarets.

  • Le joueur du week-end : Shane Long

    Oui, Sergio Agüero a une nouvelle fois été monstrueux face à QPR, et Brad Guzan a écœuré les attaquants de West Ham à Upton Park (0-0). Mais malgré leurs grosses performances individuelles, Manchester City et Aston Villa ont été contraints de se contenter d'un match nul. Tout le contraire de Southampton, qui continue son incroyable parcours, avec une huitième victoire en onze matchs, et désormais quatre points d'avance sur Manchester City. Ce week-end, l'homme fort des Saints se nommait Shane Long. Entré en jeu à la 68e, l'international irlandais, transfuge de Hull City l'été dernier, s'est fendu d'un beau doublé en quatre minutes pour offrir la victoire aux siens, et prolonger le rêve éveillé de l'équipe de Ronald Koeman. Propre.

  • Le but du week-end : Ayoze Pérez

    Newcastle va beaucoup mieux. Désormais huitièmes, après une quatrième victoire d'affilée en championnat ce week-end sur la pelouse de West Bromwich Albion, les Magpies peuvent remercier leur jeune attaquant espagnol. Car si un joueur incarne particulièrement le renouveau de Newcastle, c'est bien Ayoze Pérez. Auteur de trois buts lors des trois derniers matchs, l'ancien de Tenerife a ouvert le score juste avant la mi-temps d'une superbe Madjer effectuée en pleine course. La grande classe.

  • La décla du week-end :

    « Vous devez le voir. Il a eu une vue claire de l'action. Peut-être aurait-il dû recevoir l'aide de son arbitre de touche. (...) C'était clairement un penalty et nous aurions dû en bénéficier. » On joue la 88e minute de Liverpool-Chelsea lorsque Steven Gerrard voit sa frappe détournée par la main de Cahill dans la surface. Pourtant bien placé, l'arbitre, Anthony Taylor, ne siffle rien et fait signe de jouer, au grand dam de Brendan Rodgers, passablement énervé après la rencontre. Il faut dire que les Reds perdent ainsi deux points précieux, et se retrouvent onzièmes après 11 journées, à trois points d'Arsenal, sixième.

    ⇒ Le compte-rendu du match Liverpool-Chelsea

  • Analyse définitive : Arsenal n'a plus le mental

    Mais que se passe-t-il chez les Gunners ? Après avoir laissé filer la victoire, mardi dernier en Ligue des champions face à Anderlecht, alors qu'ils menaient 3-0 (3-3), les hommes de Wenger ont une nouvelle fois craqué dans le dernier quart d'heure face à Swansea, qui l'emporte finalement grâce à un but de Bafé Gomis (2-1). Une mauvaise passe ? Pas vraiment, étant donné que cette saison, les Gunners ont déjà laissé filé 9 points en championnat alors qu'ils se trouvaient dans une position avantageuse. Au-delà du jeu, où l'on constate que l'équipe - mis à part Sánchez, encore buteur, mais plus timoré, et Oxlade-Chamberlain, plutôt percutant - est en dessous de son niveau supposé, c'est surtout le mental des Londoniens qui semble très friable. Avec 17 points aujourd'hui, les Gunners possèdent le deuxième plus faible total de leur histoire après 11 journées. Triste.

    ⇒ Le compte-rendu du match Swansea-Arsenal

  • Vous avez raté Tottenham-Stoke City et vous n'auriez pas dû :

    Il y a eu du spectacle dimanche à White Hart Lane. Dès la septième minute, l'ancienne pépite du Barça Bojan Krkić ouvre le score de très belle manière au terme d'un joli rush solo et d'une frappe à ras de terre à l'entrée de la surface. Et si Jonathan Walters a doublé le score à le demi-heure de jeu pour les Potters, les coéquipiers d'Hugo Lloris ne se sont pas avoués battus. C'est d'abord Lamela qui manque de réduire la marque d'un superbe coup franc du gauche, parfaitement sorti par Begović avant que Chadli y parvienne grâce à une superbe reprise de volée parfaitement logée sous la barre. Si les Spurs concèdent finalement leur cinquième défaite de la saison, les spectateurs auront au moins pu apprécier deux très jolis buts. Football spectacle.

  • La polémique autour de la théière : le but de Charlie Austin aurait-il dû être accordé ?

    Scène surréaliste à Loftus Road. On joue la 9e minute lorsque Joe Hart loupe son dégagement et voit le ballon revenir dans les pieds de Charlie Austin qui marque d'une frappe précise et fait exulter son public. Une joie de courte durée puisque l'arbitre annule finalement le but. Après quelques secondes d'incompréhension, l'arbitre était en fait tout à fait dans son droit puisque Joe Hart avait effectué deux touches de balles au moment de remettre le ballon en jeu, ce qui est interdit par la Law 13, relative aux coups francs. But logiquement refusé, donc. Seulement, QPR aurait pu bénéficier d'un coup franc indirect à l'endroit où Hart a commis cette erreur, c'est-à-dire dans la surface des Citizens.

    ⇒ Le compte-rendu du match QPR-City

  • La belle histoire du week-end : Yaya Touré et la petite fille

    Tout amateur de Premier League sait que Yaya Touré a une grosse frappe, à la fois puissante et précise. Ce week-end, c'est une petite fille de 5 ans, Chloé Power, qui en a fait les frais. En effet, la petite a eu le malheur de voir la frappe du géant ivoirien lui revenir en pleine face. Plus de peur que de mal pour la petite, à qui le numéro 42 des Citizens a finalement offert son maillot, ainsi qu'un maillot de QPR dédicacé par l'ensemble de l'équipe. Beau geste.

  • Et sinon...

    - Liverpool n'a gardé sa cage inviolée que deux fois lors de ses 17 derniers matchs de Premier League.
    - Diego Costa a désormais marqué 10 buts en 9 matchs de Premier League. Seul Mick Quinn a eu besoin de moins de matchs (6) pour atteindre un nombre à deux chiffres.
    - Lors de QPR-Manchester City, Charlie Austin a marqué son quatrième but en trois matchs, tandis que Sergio Agüero a inscrit son neuvième but en six matchs. Un match de buteurs, en somme.
    - Sebastian Larsson a inscrit, sur coup franc, le 23 000e but de l'histoire de la Premier League.

    ⇒ Résultats et classement de Premier League

    Par Paul Piquard
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • "Avec 17 points aujourd'hui, les Gunners possèdent le deuxième plus faible total de leur histoire après 11 journées", certes, mais la 4ème place, qui est l'objectif de Tonton Wenger, n'est qu'à un point, et devant il y a Swansea, West Ham et Southampton, et il y a fort a parier que ces clubs ne vont pas tous tenir la distance sur une saison entière.
    17 points, plus faible total après 11 journées, et pourtant 5eme à 1 point du 4e.
    Merde, cette année la Premier League c'est bizarre quand même.
    rolls-reus Niveau : DHR
    Attention à southampton quand même. Tous le monde s'attend à ce qu'ils craquent, mais faut pas oublier qu'ils vont pouvoir investir le reste de leur thune obtenu grâce aux juteux transferts de cet été au mercato hivernal. Et la chose qu'il leur manque, c'est un peu plus de profondeur de banc..
    QPR n'aurait pas pû bénéficier d'un coup franc indirect car comme le dit la loi 13 (plus particulièrement un article sur les coups francs dans la surface réparation), le ballon doit sortir du rectangle pour être considéré comme en jeu. Ce n'était pas le cas avant la double touche de Hart, donc coup franc à retirer. Si l'arbitre avait donné un coup franc indirect à QPR, cela aurait été une erreur d'arbitrage (et non erreur d'interpretation puisque l'arbitre sait qu'il y a eu double touche si il donne un coup franc indirect) et City aurait pû posé réclamation et le match aurait peut-être été rejoué comme ce Bordeaux-Toulouse dont vous avez parlé il y a peu
    Ian Curtis
    Message posté par rolls-reus
    Attention à southampton quand même. Tous le monde s'attend à ce qu'ils craquent, mais faut pas oublier qu'ils vont pouvoir investir le reste de leur thune obtenu grâce aux juteux transferts de cet été au mercato hivernal. Et la chose qu'il leur manque, c'est un peu plus de profondeur de banc..


    Le boxing day sera le juge de paix!
    Mais ils ont deux vrais grands joueurs avec Pelle et Tadic!
    Je savais pour Tadic mais Pelle, il me troue le cul avec son intelligence de jeu, dommage qu'il soit déjà vieux.
    Message posté par MarkBass
    17 points, plus faible total après 11 journées, et pourtant 5eme à 1 point du 4e.
    Merde, cette année la Premier League c'est bizarre quand même.

    Ben non, c'est juste plus équilibré. Et c'est pas plus mal, ça met un peu de suspense.
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    3 6