1. //
  2. //
  3. // Monaco-PSG (3-1)

Première claque pour le PSG

Face à un Paris peut-être un peu trop facile, Monaco a confirmé sa forme du moment avec un gros match pour une première surprise en cette Ligue 1 2016-2017 avec un succès 3-1.

Modififié
3k 113

AS Monaco 3-1 Paris Saint-Germain

Buts : Moutinho (13e), Fabinho (45e), Aurier CSC (80e) pour Monaco // Cavani (64e) pour Paris

Le championnat de France n'est peut-être pas relancé. Mais tout de même. Qui aurait cru qu'un public, qui plus est celui de Louis-II, aurait pu se permettre de faire des olé chambreurs sur les passes de sa formation et face au pressing des joueurs du PSG ? Évidemment, la thèse de l'accident existe, tant les Parisiens ont pris de haut leur adversaire du jour, peut-être grisés par le succès de l'an dernier au même endroit pour la première de Di María en Ligue 1. Mais Monaco, notamment avec son super tandem à la récupération, Fabinho – T.Bakayoko, a vraiment de quoi se dire qu'il y a quelque chose à faire cette saison.

Les notes de l'AS Monaco

Le craquage de David Luiz


Preuve que ce match n'est pas vraiment un choc du championnat au départ, comprendre un affrontement équilibré, l'approche de cette rencontre est totalement différente pour les deux équipes. D'un côté Monaco, qui semble avoir préparé la rencontre depuis trois jours avec de grosses séances vidéo de Jardim, de l'autre Paris, la force tranquille, qui se rappelle sans doute sa démonstration sur la pelouse de Louis-II il y a un an pour se dire que même sans Jesé, Pastore, Marquinhos ou Thiago Silva, ça va le faire. Les deux ambiances se ressentent même dans les compos : Jardim innove avec une défense à cinq avec presque deux latéraux à droite, Raggi et Sidibé, pour contrer la forme de Kurzawa. Unai Emery, lui, ne bouge pas. Verratti est dispo pour la première fois depuis fin février ? Il n'a qu'à jouer 10 dans le 4-2-3-1 de l'Espagnol.

Au départ, cela semble profiter à Paris puisque les champions de France arrivent à écarter, et du coup porter le danger de l'autre côté, celui d'Aurier, très dangereux dans son couloir, avec un beau duel à la Demolition Man face à Benjamin Mendy. Mais au bout d'un quart d'heure, ça se retourne contre eux, avec un Raggi pas attaqué qui permet à Sidibé d'être bien décalé au moment de centrer. L'ancien Lillois trouve Moutinho à l'entrée de la surface qui reprend comme il faut. 1-0. Paris est mené pour la première fois de la saison. Mais ne s'inquiète pas. Sauf que juste avant le retour aux vestiaires, David Luiz se prend pour Sergio Ramos : plus c'est gros, plus ça passe, c'est bien connu, alors il ceinture Jemerson en pleine situation chaude dans sa surface. L'arbitre se rappelle qu'il n'est pas en Liga et siffle penalty. Comme l'ASM a Fabinho dans ses rangs, bah ça fait 2-0.

Djibril Sidibé conclut en beauté


Chouette, il va donc forcément y avoir une deuxième mi-temps de feu. Parce que ce Paris trop taillé pour la Ligue 1 va enfin se réveiller et montrer de quel bois il se chauffe, pourquoi pas avec trois buts en cinq minutes, il en est capable. Il y a peut-être une gueulante à la pause par le nouveau staff mais pas de changements. Forcément, ça s'énerve un peu plus devant, mais pas trop non plus, la finition était toujours censée être le domaine d'Edinson Cavani. Alors à l'heure de jeu, Emery sort David Luiz pour Meunier. Un changement immédiatement gagnant, puisqu'Aurier, qui n'a plus alors à être arrière droit, monte profiter des belles ouvertures de Verratti pour filer un coup de main à l'Uruguayen. Une bonne passe dé de la tête que le 9 transforme avec un coup de tronche croisée.

2-1, mais l'égalisation ne vient toujours pas. Le plan, tout miser sur la vista de l'Italien, ne prend pas, surtout avec une entrée moyenne de Matuidi qui semble de trop. Et donc à dix minutes de la fin, Monaco, qui évolue alors sans attaquant, puisque Germain a laissé sa place à Dirar, conclut tout de même un contre avec Djibril Sidibé, qui y va tout seul pour pousser Aurier à contrer sa frappe au fond des filets de Trapp. 3-1. Monaco est leader de Ligue 1. Guingamp aussi.

  • Résultats et classement de Ligue 1

    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici



    Par Romain Canuti
  • Modifié

    Dans cet article

    paul.la.poulpe Niveau : Ligue 1
    Note : 2
    Bon c’est tout bon ça. Arsenal avait aussi perdu 3 – 1 contre Monaco mais à domicile, donc on est meilleurs qu’eux. On devrait finir premier de la poule
    Moutinho et Silva au dessus des autres
    paul.la.poulpe Niveau : Ligue 1
    Note : 4
    Message posté par pierre ménès 2.0
    Les fameux matchs à l'extérieur de Emery...


    Les fameuses conclusions à la troisième journée
    Balaise Matuidi Niveau : Loisir
    Message posté par Briceleo
    Je ne veux plus de Lucas dans cette équipe, j'en ai marre. Et big up à Stéphane Guy et Paul Le Guen qui sont déjà entrain d'acter que c'était mieux avec Blanc. Ça c'est de l'analyse putain.


    Lucas c'est un des moins pires aujourd'hui. Di Maria en comparaison a été invisible.
    Taupinator Niveau : DHR
    Note : 3
    Message posté par Prospère Mulenga
    ça va encore rager sur Cavani mais il fait un bon match, la défense est juste lamentable, notamment D.Luiz et Serge Aurier (juste un gros bourrin ce type).

    Beaucoup de joueurs surcotés dans cette équipe notamment le jeune Rabiot.

    Puis la rentrée de Ben Arfa sérieusement...


    Aurier et Rabiot sont justes les meilleurs parisiens ce soir.
    Très bon match tactique de l'ASM.
    J'ai rarement vu le PSG autant bougé et perdu sur le terrain, et aussi brouillon dans la construction. C'est leur premier match que je vois cette saison. Est-ce que quelqu'un peut me dire si c'est comme ça depuis le début de la saison ?

    Côté ASM, s'ils continuent comme ça ils feront un bon dauphin; purée, Sidibé ça y est le futur de arriere droit de l'équipe de France c'est toi !
    Note : 3
    "C'est pas parce que vous vous balladez à l'entraînement avec 1 dossier sous le bras que tout va fonctionner" Paul Le Guen grand coach français reconnu a l'international.
    Prospère Mulenga Niveau : CFA
    Message posté par Taupinator
    Aurier et Rabiot sont justes les meilleurs parisiens ce soir.


    Rabiot c'est juste monsieur passe en retrait ou monsieur je garde trop le ballon. Le type n'a pas d'inspiration.

    Aurier comme d'habitude il masque ses défaillances défensives par une grosse activité et une présence physique importante.

    Aurier potentiel top 5 mondial, c'est une blaque j'espère ?!
    cHris wAddle Niveau : CFA2
    Note : 3
    Putain, ça y est les mecs commencent à nous expliquer que les entraîneurs étrangers sont protégés! Le mec découvre un nouveau championnat, dirige son 4ème match officiel de la saison et ils sont déjà en train de lui tomber dessus! Y en a marre de fe corporatisme français. Ils ont pas de face sérieux! C'est les mêmes qui ont chier sur Ancelotti, Bielsa et Jardim avant!
    Prospère Mulenga Niveau : CFA
    Message posté par paul.la.poulpe
    C'est tout notre équilibre défensif qui était mauvais ce soir, pas que deux joueurs. Je suis pas un gros fan d'Aurier, mais j'ai pas grand chose à lui reprocher ce soir, je l'ai trouvé mieux que Kurzawa notamment.

    Mais comme j'ai dit dans mon post, pour l'instant, le rôle des latéraux et les compensations avec les milieux ne sont pas du tout au point.


    Oui la façon de défendre de l'équipe du psg a été mauvaise c'est vrai mais les lateraux ont faillit je suis désolé, c'est vrai que Kurzawa était en vacances aujourd'hui.

    Aurier j'ai vraiment du mal avec ce type beaucoup d'envie mais beaucoup de prise de risques inutiles.
    Balaise Matuidi Niveau : Loisir
    Note : 3
    Message posté par paul.la.poulpe
    J'ai hésité à te mettre -1 pour le "moins pire"


    Je trouve que c'est plus mieux que tu me l'ai pas mis
    La Verrati si je mens Niveau : Loisir
    Message posté par Taupinator
    Toi hier.

    "Verratti a été testé en 10 et c'est une option crédible. Emery ne semble pas emballé par les performances de Ben Arfa, il pourrait mettre Pastore à sa place."

    "En N°10 il continue de presser et récupérer la balle, tache dans laquelle il excelle, avec l'avantage de pouvoir relancer très haut ce qui favorise les contres-attaques, tout bénef pour Emery."


    "Verratti a été testé en 10 et c'est une option crédible. Emery ne semble pas emballé par les performances de Ben Arfa"

    comment lui donner tort ?

    Le Kiosque SO PRESS

    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    Article suivant
    City roule sur West Ham
    3k 113