1. // Coupe du monde 2014 – Phase de groupes
  2. // Bilan

Premier tour : bilan mitigé des équipes africaines

Le verre à moitié plein : avec la présence historique de deux équipes africaines en 8es (Nigeria et Algérie), le bilan est positif. Mais la déception ivoirienne et les implosions lamentables du Ghana et du Cameroun démontrent que le verre est bien aux trois quarts vide.

Modififié
8 25
Commençons par le positif. Pour la première fois dans l'histoire du football africain deux nations ont passé le premier tour d'une Coupe du monde. Enfin… « Enfin » , parce que pareille performance aurait dû se réaliser depuis longtemps. Au Mundial 1982, par exemple, quand la Fifa avait justement daigné offrir deux places au continent noir : le Cameroun (invaincu) et l'Algérie (victime du pacte austro-germain) auraient pu inaugurer ce passage à deux au tour suivant. Même passés à 5 représentants, les « Africains » ne se sont pas distingués plus que ça. Le premier Mondial en Afrique 2010 avait ainsi offert un visage déjà contrasté : le Ghana était bien parvenu en quarts, mais les cinq autres pays frères avaient sèchement giclé au premier tour. L'année où il y eut six pays africains… « Enfin » aussi parce que l'Asie et l'Amérique du Nord, « continents » concurrents et aussi émergeants que l'Afrique derrière les intouchables Europe et l'Amsud, avaient déjà placé deux représentants en huitièmes. Le Japon et la Corée du Sud ont passé le premier tour en 2002 ou en 2010. En 2002, la Corée du Sud est même parvenue en demies, une première pour l'Asie ! Or depuis le brillant Cameroun 90 et l'énorme Nigeria 94 (tous deux médaille d'or aux JO de 1996 et de 2000), on s'était persuadés ouvertement que l'Afrique pourrait un jour gagner la Coupe du monde. Même plus en rêve ! Le Sénégal 2002 et le Ghana 2010 sont seulement parvenus en quarts. Le miracle des demies se produira-t-il en 2014 ? On peut rêver… En attendant, félicitations à l'Algérie et au Nigeria, soient le Maghreb et l'Afrique noire. Ils ont dignement représenté leur continent.

Algérie et Nigeria pile au rendez-vous !

À quoi pensait Vahid en pleurant sur le terrain, une fois la qualif acquise face à la Russie (1-1) ? À beaucoup de choses, certainement. Peut-être à l'humiliation suprême que la Fédé ivoirienne lui avait infligé en le virant comme un malpropre après l'élimination des Éléphants à la CAN 2010 (par l'Algérie !). C'est le touriste Sven Göran Eriksson qui avait mené la Côte d'Ivoire au Mondial sud-africain (élimination au premier tour)… Vahid Halilhodžić a pris l'Algérie en main en juillet 2011 jusqu'à aujourd'hui. Le fiasco cinglant de la CAN 2013 (dernier de la poule D, premier tour) ne lui avait heureusement pas coûté son poste. Le succès de Vahid tient bien sûr à son charisme et à son légendaire sens de la discipline (exit les fumeurs de chichah !). Il s'est imprégné de la vie locale (en vivant en Algérie) et il a tenu compte de l'identité footballistique d'un foot algérien vif et technique (voir le tourbillon qui a englouti la Corée du Sud, 4-2). Bref, il a su bâtir pour cette Coupe du monde une équipe solide, sans génie, mais capable de prodiguer des séquences offensives efficaces. On lui avait reproché la défaite trop frileuse contre la Belgique (1-2), mais Vahid avait visé le nul contre une équipe dont il redoutait (avec justesse) les contres létaux des flèches Hazard et Mertens. C'est ensuite que Vahid a lâché les chevaux, avec cinq joueurs à vocation offensive (Djabou, Slimani, Brahimi, Feghouli et Bentaleb), plus les deux latéraux qui montent, Mesbah et Mandi. L'Algérie a joué, tout simplement ! Au Mondial 2010, les Algériens limités et trop timorés avaient proposé un foot pas vraiment conquérant. Vahid Halilhodžić s'est donc mué en une sorte de Guus Hiddink des Balkans : en peu de temps, il a su construire une sélection qui tient la route et qui a donc réussi à s'extirper d'un groupe H d'où l'on voyait émerger la Belgique et la Russie. Grâce à lui, la génération 2014 a aussi dépassé la glorieuse EN de 1982 : un cap psychologique pesant a été franchi. Chapeau !

À quoi pensait Stephen Keshi en exultant sur le terrain, une fois la qualif acquise malgré la défaite face à l'Argentine (2-3) ? À beaucoup de choses, certainement. Peut-être à l'humiliation suprême que la fédé togolaise lui avait infligé en le virant comme un malpropre après l'élimination des Éperviers à la CAN 2006. C'est l'obscur Allemand Otto Pfister qui avait mené le Togo au Mondial en Allemagne (élimination au premier tour)… Celui qu'on surnommait « Big Boss » du temps où il était joueur a pris lui aussi son actuelle sélection en 2011, soit depuis trois ans, le temps minimum pour bosser un peu en profondeur. Il y eut bien sûr la victoire de la CAN 2013 qui plaçait le Nigeria en position respectable en vue du Mondial 2014. Mais avant, comme Vahid en Algérie, Stephen avait lui aussi fait le ménage chez les Super Eagles après le désastre au Mondial 2010 en virant les « vieux » (Kanu, Uche, Yakubu ou Martins). Pour asseoir son autorité, il a laissé à la maison le Bastiais Sunday Mba (pourtant buteur décisif en finale de CAN 2013) pour manque d'implication et indiscipline. Surtout, le Big Boss assagi a rappelé un joueur avec qui il était en conflit, Peter Odemwingie, buteur unique face à la Bosnie (1-0)… Avec le bon Stephen, c'est la parfaite connaissance du foot de son pays qui bat en brèche le recours aux « Sorciers blancs » (même si Vahid…) Avec son adjoint, l'immense Daniel Amokachi, tous deux anciens Super Eagles, la sélection nigériane était donc entre de bonnes mains. Une élection pas géniale, là aussi, mais qui est montée en puissance (0-0 contre l'Iran coffre-fort, puis 1-0 face à la Bosnie) au point de faire jeu égal par moments avec l'Argentine (2-3). La seule ombre de cette équipe au profil très anglais (à l'image du Chelsea boy Obi Mikel), reste la victoire polémique face à la Bosnie pour cause d'arbitrage « discutable » . Dommage pour les hommes de Sušić, mais il faut rappeler que dans la grande loterie de l'arbitrage « aléatoire » , les équipes africaines ont beaucoup morflé dans le passé. Ça ne justifie rien bien sûr, mais voilà : la balance a penché du côté nigérian.

L'Étoile noire des Éléphants et des Lions…

Pour parler du fiasco camerounais, on vous recommande l'article ahurissant du dernier France Foot, « Un bêtisier sans fin » (signé Frank Simon). Tout y est : la préparation au Mondial bousillée à la fin par cinq jours de « détente et relaxation » , la destructive et proverbiale « crise des primes » , la désignation par l'équipementier Puma de l'obscur sélectionneur allemand Volker Finke, la révélation par la presse camerounaise de la liaison orageuse d'Eto'o (atteint à l'adducteur en arrivant au Brésil) avec une de ses maîtresses, la prise de tête en « live & direct » de Assou-Ekotto et Moukandjo lors du cuisant Croatie-Cameroun (4-0), le conflit public entre Fécafoot et ministère des Sports (on parle d'une délégation de 250 personnes, dont les « suiveuses » de certains dirigeants)… Comment parler foot après tout ça ? Bilan : trois défaites et la honte pour tout le continent. Idem pour le Ghana qui s'est sabordé avant son match crucial face au Portugal (1-2) : l'espoir de qualif était mince, mais il fallait au moins afficher l'image du grand Ghana uni jusqu'au bout. Patatras ! Boateng et Muntari étaient absents. Pour suspension. Le premier pour s'être battu mardi avec son sélectionneur Kwesi Appiah, le second pour avoir agressé le délégué du ministère des Sports. La cause de ces pétage de plombs : l'arrivée tardive des primes acheminée par avion spécial d'Accra (2,2 M d'euros)… Même le bon vieux Gyan Assamoah a pété un câble en menaçant un journaliste de RFI après la défaite éliminatoire face au Portugal… Pas joli tout ça pour le Géant de l'Afrique, mais soyons juste : le groupe G était dur. La Black star nous a éblouis contre l'Allemagne et si la fatale « crise des primes » a pourri, puis cassé la dynamique, les Ghanéens regretteront encore longtemps le match perdu face aux USA (1-2). Deux erreurs d'inattention sur le but de Dempsey encaissé au bout de 35 secondes de jeu (0-1) et sur celui de Brooks sur corner (1-2) ont plombé une rencontre mal négociée dans sa domination. Avec un nul face aux États-Unis, les hommes de Appiah auraient sans doute placé une troisième équipe africaine en 8es.

La Côte d'Ivoire aura payé elle aussi un match mal fini contre la Grèce (1-2) alors qu'à 1-1, elle était qualifiée. Dommage ! Le groupe était à sa portée, contrairement à 2006 et 2010. On retiendra la fin du Lion Drogba atteint par la limite d'âge au point de ne plus peser assez comme il le faisait encore il y a peu. On regrettera l'état de fatigue évident d'un Yaya Touré pas assez souverain dans le cœur du jeu. Et puis les carences défensives ont gâché ce que les prouesses offensives avaient réalisé. C'est une nouvelle déception pour la génération dorée qui n'aura décidément rien gagné à la CAN ni vraiment brillé en Coupe du monde… Globalement, le bilan mitigé des équipes africaines suit le lent déclin incontestable observé lors des deux dernières CAN. Désolé, mais les éditions 2006, 2008 ou 2010 étaient d'un niveau nettement supérieur. L'Afrique a fait mieux que l'Asie, mais l'écart avec les « petites » nations d'Amérique (Amsud et Concacaf) était criant. Côté joueurs, on n'a pas vu de vraies révélations non plus. On pourra toujours mettre en avant l'excuse de la fatigue réelle d'un nombre croissant de joueurs opérant en Europe, souvent au très haut niveau. Certes. Mais la pauvreté tactique derrière des défenseurs (Cameroun, surtout, Côte d'Ivoire, Ghana avec Boye et Dauda), ainsi que la difficulté à créer du jeu en attaquant seulement par à-coups (Nigeria y compris) ou par des raids individuels (Gervinho, Jordan Ayew) ont révélé trop d'insuffisances. L'Afrique revendique sans cesse auprès de la Fifa un contingent plus large en Coupe du monde. Au vu des performances de l'Algérie et du Nigeria (toujours en course face à l'Allemagne et à la France, pas facile), c'est justifié. Mais les éliminations déplorables du Cameroun, Côte d'Ivoire et Ghana, tant du point de vue du jeu que du comportement, ont très sérieusement plombé la crédibilité d'un foot africain immature.

Chérif Ghemmour
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Pour ma part, je suis très content de cette qualification historique de l'Algérie qui a su représenter dignement le football à la française dans cette coupe du monde. Et avec cette qualif. le marché des vestes en cuir devrait connaître un net regain d'intérêt.
Jack Morris Niveau : DHR
Le bilan est mitigé surtout parce que certaines équipes se sont décidées à se mettre des batons dans les roues (Cameroun, Ghana et Cote d'Ivoire).

C'est pas pour rien que les 2 seules sélections qui se sont comportés comme en équipes sont passés. Le Ghana et la Cote d'Ivoire avait largement les moyens de passer mais les joueurs n'ont pas été solidaires les uns des autres.
LaPaillade91 Niveau : Loisir
Est-ce qu'on peut enfin dire que la Côte d'Ivoire est une équipe moyenne ou on attend une 4e élimination consécutive en poules ?

Le verre à moitié vide, c'est qu'Algérie et Nigeria sont les deux champions potentiels les plus improbables pour les bookmakers (derrière la Grèce, oui).

Mais je trouve cette équipe du Nigeria vraiment équilibrée défense/milieu/attaque, bonnes transitions, beaucoup de frappes lointaines et cadrées et excellents mouvements de leurs attaquants en particulier Musa.
cloudbusting4 Niveau : Loisir
Oui l'algérie se qualifie mais à quel prix. Vitrines brisées , voitures brulées .C'est un scandale et en plus ils ont utilisé un laser pour déconcentrer le gardien .On devrait rejouer le match . J'ai rien contre les arabes j'ai meme un pote qui s'appelle mohammed et j'aime le couscous. Bon je viens de résumer la pensée de la flopée de demeurées qui accourent comme des crevards sur le moindre article impliquant l'algérie de prés ou de loin .Voilà j'ai résumé votre pensée de merde , priére de pas poster svp.
L'Europe de l'est est complètement passée à la trappe. Elle n'était déjà pas beaucoup représentée (Bosnie, Croatie, Russie).

En prime, bosniens et croates ont été enflés par l'arbitrage.
tireur.de.corneur Niveau : Loisir
Message posté par cloudbusting4
Oui l'algérie se qualifie mais à quel prix. Vitrines brisées , voitures brulées .C'est un scandale et en plus ils ont utilisé un laser pour déconcentrer le gardien .On devrait rejouer le match . J'ai rien contre les arabes j'ai meme un pote qui s'appelle mohammed et j'aime le couscous. Bon je viens de résumer la pensée de la flopée de demeurées qui accourent comme des crevards sur le moindre article impliquant l'algérie de prés ou de loin .Voilà j'ai résumé votre pensée de merde , priére de pas poster svp.


Troll spotted
Message posté par cloudbusting4
Oui l'algérie se qualifie mais à quel prix. Vitrines brisées , voitures brulées .C'est un scandale et en plus ils ont utilisé un laser pour déconcentrer le gardien .On devrait rejouer le match . J'ai rien contre les arabes j'ai meme un pote qui s'appelle mohammed et j'aime le couscous. Bon je viens de résumer la pensée de la flopée de demeurées qui accourent comme des crevards sur le moindre article impliquant l'algérie de prés ou de loin .Voilà j'ai résumé votre pensée de merde , priére de pas poster svp.


En même temps t'énumère les faits non? Sauf, personnellement, pour le pote qui s'appelle Mohamed (je préfère mon amie Ibtissam qui fait un succulent couscous... marocain).

Avant de traiter les gens de crevards racistes, il ne te vient pas à l'idée qu'ils sont juste outrés par les faits?

Quelque soit l'origine de ces glands, pas une victoire (enfin un match nul lol) ne justifie de se défouler comme ça parce qu'on a de la haine envers son propre pays (car la plupart de ces crétins sont français, je parie qu'en Algérie ils se sentent étrangers :D ).

Peter la caisse d'un gars qui est pas mieux loti que toi, un truc qui coute des milliers d'euros comme ça gratuitement faut être une sous merde sérieux.
John07000 Niveau : DHR
Hors sujet: les com refonctionnent sur l'app!! :p
Il est vraiment temps de mettre de l'ordre chez les équipes africaines. Exit les mercenaires, opportunistes et fouteurs de merde. Nos Etats mettent bcp d'argent dans le foot africain au détriment de l'éducation-santé pour que nos équipes se fassent humilier, ridiculiser en CDM. Tjrs le même vacarme dans nos sélections avec les histoires de primes, d'amateurisme et d'indisciplines. Et ça veut gagner la CDM un jour. La palme de la ringardise dans cette CDM revient aux équipes africaines, entre les grèves, les bagarres, et les gestes d'anti-jeu. Ce qui se passe dans les sélections africaines dépasse vraiment le cadre du sketch.
Soulcialist Niveau : Loisir
Cette année l'Afrique avait largement de quoi envoyer 3 voire 4 représentants en 1/8e.
La Côte d'Ivoire et à moindre mesure le Ghana se sabordent tous seuls.

Ce que je n'arrive pas à croire et je rejoins Chérif Ghemmour sur l'immaturité, c'est cette capacité à tjrs chercher le raid solitaire ou la frappe au 20-25m qui termine 20-25m au-dessus.
Au milieu des années 90's je veux bien, mais en 2014 c'est lassant.
Je n'arrive même pas à les prendre en pitié.
Les mecs jouent pour la plupart en Europe (même dans des clubs moyens) et n'appliquent pas les fondamentaux : minimum de possession, lucidité, fixer la défense. Cette notion d'équipe et de bloc homogène qui avait fait la force du Sénégal 2002 ou Ghana 2010.

@ Cloudbusting4 :

Y'a pas que des demeurés pleins de clichés sur ce forum...
Hier un algérien (ou autre qui à profité pour faire son larcin sur le dos des algériens)à juger bon de "fêter" la victoire en balançant des oeufs depuis son balcon sur le mien, malgré la distance de 30m les séparant.
Pour autant, je ne suis pas venu cracher mon amertume et mes possibles envies d'homicide sur le forum.
A bon entendeur.
Johnny_Bravo Niveau : District
Quand tu bosses aux USA et que ta boite t'envoie des mails sur les risques de securite c'est sympa quand meme !

France: Urban areas: Avoid football-related gatherings on 30 June evening due to risk of localised unrest

Travellers should avoid gatherings of Algerian football supporters in main urban areas when the Algerian national football team is playing a match in the FIFA World Cup due to the risk of localised unrest. The next Algerian match will take place at 22:00 (local time) on 30 June; the event is likely to be followed by spontaneous rallies by supporters in main city centres, which may degenerate into acts of vandalism and scuffles with the security forces. If the Algerian team wins that match, they will next play at 18:00 on 4 July.

On 26 June, thousands of Algerian supporters gathered in the city centres of main cities, as well as some suburbs, to celebrate the team's qualification for the next stage of the World Cup. In some areas (Marseille, Lyon, Roubaix), the rallies degenerated and groups of supporters engaged in looting and vandalism, including burning cars, and clashed with the security forces. About 90 people were arrested.
Travel Briefing
Important games of the Algerian national football team, especially victories, are usually followed by rallies of supporters in main cities such as Paris, Lyon, Marseille, Lille and in suburbs where there is a considerable Algerian community, such as Roubaix and Vaulx-en-Velin. Such celebrations often degenerate into unrest, including acts of vandalism and scuffles with the security forces. Usually, these incidents are swiftly brought under control by the security forces and remain localised and small-scale. However, they pose an incidental threat of violence to travelers finding themselves in the vicinity of rallies.
There is also a credible risk of scuffles between Algerian supporters and groups of ultra-right wing activists. Some small ultra-right wing organisations are trying to take advantage of the latest incidents to raise their profile by denouncing Algerian fans as an example of immigrants of Muslim descent who they say are not integrating into French society. On 30 June, there is a significant chance that some ultra-right wing activists will try to provoke Algerian supporters, increasing the risk of localised violence. On 26 June, the authorities prohibited a march planned by a local ultra-right wing group in a Lyon neighborhood where there is a strong Algerian community.

Travel Advice Summary

• Avoid all rallies of Algerian supporters in the evening of 30 June. Areas to be avoided include:
o In Paris: the Barbès neighborhood and the Champs Elysées;
o In Marseille: the Vieux Port area
o In Lyon: the Guillotière and La Duchère neighborhoods, the Place Bellecour ; city centres of the Vaux-en-Velin, Décines-Charpieu and Saint-Priest suburbs
o In Lille: the city centre and the Roubaix suburb
• Expect heightened police presence and security measures such as road closures near the aforementioned hotspots;
• Leave an area when you see groups of supporters or security forces regrouping, and at the first sign of unrest
cloudbusting4 Niveau : Loisir
Message posté par Johnny_Bravo
Quand tu bosses aux USA et que ta boite t'envoie des mails sur les risques de securite c'est sympa quand meme !

France: Urban areas: Avoid football-related gatherings on 30 June evening due to risk of localised unrest

Travellers should avoid gatherings of Algerian football supporters in main urban areas when the Algerian national football team is playing a match in the FIFA World Cup due to the risk of localised unrest. The next Algerian match will take place at 22:00 (local time) on 30 June; the event is likely to be followed by spontaneous rallies by supporters in main city centres, which may degenerate into acts of vandalism and scuffles with the security forces. If the Algerian team wins that match, they will next play at 18:00 on 4 July.

On 26 June, thousands of Algerian supporters gathered in the city centres of main cities, as well as some suburbs, to celebrate the team's qualification for the next stage of the World Cup. In some areas (Marseille, Lyon, Roubaix), the rallies degenerated and groups of supporters engaged in looting and vandalism, including burning cars, and clashed with the security forces. About 90 people were arrested.
Travel Briefing
Important games of the Algerian national football team, especially victories, are usually followed by rallies of supporters in main cities such as Paris, Lyon, Marseille, Lille and in suburbs where there is a considerable Algerian community, such as Roubaix and Vaulx-en-Velin. Such celebrations often degenerate into unrest, including acts of vandalism and scuffles with the security forces. Usually, these incidents are swiftly brought under control by the security forces and remain localised and small-scale. However, they pose an incidental threat of violence to travelers finding themselves in the vicinity of rallies.
There is also a credible risk of scuffles between Algerian supporters and groups of ultra-right wing activists. Some small ultra-right wing organisations are trying to take advantage of the latest incidents to raise their profile by denouncing Algerian fans as an example of immigrants of Muslim descent who they say are not integrating into French society. On 30 June, there is a significant chance that some ultra-right wing activists will try to provoke Algerian supporters, increasing the risk of localised violence. On 26 June, the authorities prohibited a march planned by a local ultra-right wing group in a Lyon neighborhood where there is a strong Algerian community.

Travel Advice Summary

• Avoid all rallies of Algerian supporters in the evening of 30 June. Areas to be avoided include:
o In Paris: the Barbès neighborhood and the Champs Elysées;
o In Marseille: the Vieux Port area
o In Lyon: the Guillotière and La Duchère neighborhoods, the Place Bellecour ; city centres of the Vaux-en-Velin, Décines-Charpieu and Saint-Priest suburbs
o In Lille: the city centre and the Roubaix suburb
• Expect heightened police presence and security measures such as road closures near the aforementioned hotspots;
• Leave an area when you see groups of supporters or security forces regrouping, and at the first sign of unrest


Tu peux citer tes sources svp ça m'intéresse?
"Alors quand il marque ce but contre le Ghana, les deux interprétions se croisèrent." Concordance des temps?

Et pour les nihilistes du football: CR est le joueur de football le plus dominant de l'histoire. C'est une réalité objective et vérifiable
Jean-Bernard Niveau : Loisir
Dans les grandes villes il y a toujours une communauté qui est contente que son équipe gagne pendant la CDM et c'est normal, mais ils savent généralement rester discret. Mais là c'est quand même des millions de gens qui supportent une équipe étrangère composés essentiellement de joueurs formés en France avec les drapeaux et compagnie. On ne peut pas dire qu'il n'y a pas matière à débat. Alors après tant mieux si ils gagnent, mais faudrait que leur supporters se remettent sérieusement en question par contre.
CLOUBLUSTING, le mec qui est anti-hater mais qui passe son temps à poster des coms agressifs alors que personne ne lui a rien demandé.

Pour ma part, j'ai l'impression que le Cameroun vit encore et toujours sur son Mondial 1990, alors qu'ils auraient pu s'en servir comme tremplin, ils ont beaucoup régressé... Avec un beau record de 6 défaites de suite en coupe du monde.
Message posté par Johnny_Bravo
Quand tu bosses aux USA et que ta boite t'envoie des mails sur les risques de securite c'est sympa quand meme !

France: Urban areas: Avoid football-related gatherings on 30 June evening due to risk of localised unrest

Travellers should avoid gatherings of Algerian football supporters in main urban areas when the Algerian national football team is playing a match in the FIFA World Cup due to the risk of localised unrest. The next Algerian match will take place at 22:00 (local time) on 30 June; the event is likely to be followed by spontaneous rallies by supporters in main city centres, which may degenerate into acts of vandalism and scuffles with the security forces. If the Algerian team wins that match, they will next play at 18:00 on 4 July.

On 26 June, thousands of Algerian supporters gathered in the city centres of main cities, as well as some suburbs, to celebrate the team's qualification for the next stage of the World Cup. In some areas (Marseille, Lyon, Roubaix), the rallies degenerated and groups of supporters engaged in looting and vandalism, including burning cars, and clashed with the security forces. About 90 people were arrested.
Travel Briefing
Important games of the Algerian national football team, especially victories, are usually followed by rallies of supporters in main cities such as Paris, Lyon, Marseille, Lille and in suburbs where there is a considerable Algerian community, such as Roubaix and Vaulx-en-Velin. Such celebrations often degenerate into unrest, including acts of vandalism and scuffles with the security forces. Usually, these incidents are swiftly brought under control by the security forces and remain localised and small-scale. However, they pose an incidental threat of violence to travelers finding themselves in the vicinity of rallies.
There is also a credible risk of scuffles between Algerian supporters and groups of ultra-right wing activists. Some small ultra-right wing organisations are trying to take advantage of the latest incidents to raise their profile by denouncing Algerian fans as an example of immigrants of Muslim descent who they say are not integrating into French society. On 30 June, there is a significant chance that some ultra-right wing activists will try to provoke Algerian supporters, increasing the risk of localised violence. On 26 June, the authorities prohibited a march planned by a local ultra-right wing group in a Lyon neighborhood where there is a strong Algerian community.

Travel Advice Summary

• Avoid all rallies of Algerian supporters in the evening of 30 June. Areas to be avoided include:
o In Paris: the Barbès neighborhood and the Champs Elysées;
o In Marseille: the Vieux Port area
o In Lyon: the Guillotière and La Duchère neighborhoods, the Place Bellecour ; city centres of the Vaux-en-Velin, Décines-Charpieu and Saint-Priest suburbs
o In Lille: the city centre and the Roubaix suburb
• Expect heightened police presence and security measures such as road closures near the aforementioned hotspots;
• Leave an area when you see groups of supporters or security forces regrouping, and at the first sign of unrest


Ici on est en France. donc on parle et on écrit en Français please. C'est ce que vous dites quand vous entendez parlzer arabe dans la rue non??
Note : 1
Il y a certes 2 équipes africaines en 1/8 mais c'est aussi 2 équipes qui vont sortir en 1/8.
En 2010, le Ghana était solide et a frôlé les 1/2. Là les équipes qui se sont qualifiées vont faire de la figuration donc je pense qu'on peut dire qu'il n'y a pas de progression.
el peruano loco Niveau : Ligue 2
Les maux des Lions semblent incurables quand on lit le papier de FF. Entre une DTN délirante complètement coupée des joueurs, une omnipotence et omniprésence du ministere des Sports sur cette selection, des conflits internes dans le staff, et les politiques qui y vont pour mettre leur petit grain en passant aux prochaines élections de la Fecafoot.

C'est plus un nid de vipères à cette échelle. Mais un puits, dans lesquels les lions sont tombés et sont pas prêts de ressortir indemne. Comité de normalisation ou pas lol....
Note : 1
Message posté par Cervantès


Ici on est en France. donc on parle et on écrit en Français please. C'est ce que vous dites quand vous entendez parlzer arabe dans la rue non??



C'est pas le même contexte il me semble...
Johnny_Bravo Niveau : District
Message posté par Cervantès


Ici on est en France. donc on parle et on écrit en Français please. C'est ce que vous dites quand vous entendez parlzer arabe dans la rue non??


Je pense que tu n'as pas compris mon message.

Ou que tu ne comprends pas l'anglais.

Je m'excuse, je souhaitais juste ajouter un aspect "vu de l'etranger" a la situation, mais tu ne l'as pas compris...

Sinon je suis de Roubaix donc y'a pas de mauvaise intention ;)
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
8 25