1. //
  2. // Supercoupe
  3. // Retour
  4. // FC Barcelone/Atlético Madrid (0-0)

Premier titre pour le Barça de Tata

Malmené par un Atlético de Madrid convaincant mais muet (0-0), le Barça soulève pourtant son premier titre de la saison. Une Supercoupe d’Espagne, première breloque pour Tata Martino, qui n’a pas encore su dévoiler le potentiel du duo Messi-Neymar.

Modififié
7 63
FC Barcelone – Atlético de Madrid : 0-0

Depuis février 2006, l’Atlético de Madrid ne s’est plus imposé au Camp Nou. Malgré la belle prestation de ce soir, la série est toujours en cours. Après avoir su imposer son bloc très bas en première période, puis s’être installés plus haut en début de seconde, les Colchoneros n’ont su convertir cette domination. La faute à un Víctor Valdés des grands soirs, et un Barça un brin chanceux. Pourtant, c’est bien les Blaugrana qui soulèvent le premier titre de la saison. Une Supercoupe d’Espagne, glanée sans victoire, qui sonne comme un dernier hommage au convalescent Tito Vilanova. Son successeur, Tata Martino, a lui du pain sur la planche. Car c’est bien un FC Barcelone sans idée et bien malmené par la bande à Simeone qu’a vu le Camp Nou ce soir. Qu’importe, dira-t-on sur les Ramblas, puisqu’en ce début de 29 août, Xavi est devenu le joueur le plus titré du football espagnol. Et c’est bien cela la meilleure nouvelle catalane de la soirée…

Víctor Valdés sauve les meubles

Messi-Neymar : l’association qui fait tant saliver l’Espagne est au rendez-vous de cette finale retour de Copa del Rey. Une première qui ne chamboule en rien les plans du Cholo Simeone. Fort de la superbe heure – tactique – de ses hommes à l’aller, le coach de l’Atlético ne change pas son plan de bataille. À savoir, un bloc très bas pour des contre-attaques saignantes. Après une vingtaine de minutes de décrassage, où seule une passe lumineuse de Busquets pour Messi fait office d’alerte, le Camp Nou n’a rien à se mettre sous les chicots. La possession blaugrana n’arrive pas à se dépêtrer de la toile madrilène. Et les contres d’un Diego Costa dans tous les coups laissent toujours présager du pire. À la mi-temps de la mi-temps (cf. CJP), les esprits montent en pression : Fàbregas et Busquets écopent d’une biscotte pour contestation, pendant que les Colchoneros s’en donnent à cœur joie sur les chevilles de Messi. Bref, l’action se déroule dans l’entrejeu, fort loin des cages des deux portiers. Pendant que Víctor Valdés n’a qu’à se coucher sur une frappe molasse de Koke, Courtois reste, lui, attentif à un coup de billard dans sa surface. Bref, rien de bien fou-fou. Et ce jusqu’à une action à une touche des Madrilènes, ponctuée par un pointard d'école d’Arda Turan, que le double V catalan repousse miraculeusement. Pour y répondre, le Barça foire, lui, totalement sa combinaison sur coup franc… Rideau.

Messi-Neymar, c’est pas encore ça…

Au retour des vestiaires, rebelote. Enfin pas tout à fait, puisque l’Atlético de Madrid décide de jouer un iota plus haut. Un changement notoire qui est à deux doigts de porter ses fruits. Précis dans les petits espaces, les Colchoneros créent des décalages. Sur un intérieur du pied en dehors de la surface, David Villa oblige une nouvelle horizontale de Víctor Valdés. Un coup de chaud qui remet un tant soit peu les idées catalanes à l’endroit. Sortant peu à peu la tête de l’eau, le Barça offre à ce match une tournure inattendue : les deux équipes enchaînent entre phases offensives et défensives. Une donne qui ne plaît guère à Diego Simeone qui, dès l’heure de jeu, remet son monde en ordre de marche. De nouveau avec la mainmise sur la chique, le Barça trouve un peu plus Messi. Rien de bien grandiose, mais suffisant pour rappeler que son comparse Neymar, lui, ne voit quasiment pas le jour. Avec des dribbles qui ne font pas mouche, il ne lui reste que son état d’esprit, plus précisément sa grinta, pour se rattraper. Dans une fin de match sans frisson, le duo de latéraux brésiliens Dani Alves-Filipe Luis s’excite. Dernière victime de la patrouille, le Madrilène voit rouge – un second suivra pour le déjà sur le banc Arda Turan… Dans la confusion, le Barça reçoit, lui, son premier titre de la saison, bien que Messi, à deux minutes du terme, écrase son pénalty sur la barre. Et, après une telle partition, tout le monde jurerait que c'est le dernier…

Par Robin Delorme, à Madrid
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Note : 18
Je suis le seul à en avoir marre de ces simulations et ces coups bas dans le foot espagnols (dans les gros matchs du moins)?!
Une équipe à l'image de son entraîneur, une équipe de tatas
C'est qu'un début bonhomme.Les officiels du Barca ayant publiquement annoncé "nous espérons que nos stars (messi et neymar) seront protégées des fautes" En gros tu tacles tu sors....
Compradissimo...
Pas le droit de prendre la balle à Messi ou à Neymar, façon sport co mixte au collège.
Par contre, le barça a le droit de faire des fautes pour récupérer le ballon.
Ainsi, c'est plus facile...
Nelsondelamare Niveau : District
Le niveau technique du match a été encore exceptionnel, avec des joueurs (des 2 côtés) enchaînant des dribbles, passes aux millimètres, des contrôles magnifiques, transversales, une-deux... Bref la panoplie, c'est superbe à voir.

Par contre, il y en a vraiment marre des plongeons (des 2 côtés). En Espagne ça commence à être vraiment lourd (en 2 semaines j'ai vu les 2 matchs de supercoupes, les 2 matchs de la Real + Malaga-Barça, et dans tous les matchs il y avait des simulations incroyables, des plongeons, des joueurs en train de crier parce qu'on les a à peine toucher, c'est une plaie du foot espagnole, à cela s'ajoute le jeu très rugueux de l'atleti).

PS : pour ceux qui ont vu le match sur Canal, en savez vous plus sur les articles dont parlait le commentateur, sur le fait que Messi prend de haut les jeunes qui s'entraînent avec l'équipe senior 1 du Barça (choses qui arrivent dans tous les clubs, à tous les niveaux).
Tu tacle tu sort? Tu te fout de notre gueule là? T'as vu le nombre de fautes de l'Atlético?! C'est marrant d'être subjectif mais au bout d'un moment faut pas déconner. Ils ont fait 22 fautes! Voir plus! Fàbregas s'est pris un jaune alors qu'il n'a rien fait tandis que Costa restes sur le terrain avec tous les coups de putes qu'il a fait?! On parle du Barça quand c'est de la simulation, des coups bas et tout mais faut pas oublier que l'Atlético en Espagne c'est très souvent grâce à ça qu'ils gagnent dans les gros matchs. Demande au Real, les coups de putes qu'ils ont reçus en final de Copa est hallucinant. Même si eux aussi sont très bon en la matière.
Enfin bon, n'est punis que celui qui se fait prendre.
Felipe Luis, expulsion largement mérité, Turan (qui était sur le banc) on sait pas. Perso je ne suis pas aller demander à l'arbitre assistant ce qu'il a dit.
Ah, ça manquait la mauvaise foi autour de de l'arbitrage favorable au Barca ! Faut quand même avoir une sacrée haine contre cette équipe ou ne pas regarder les matchs pour en être encore là.

Quand tu touches pas beaucoup la balle et que tu as des joueurs de cette technique la en face, c'est évident que tu compenses par l'agressivité. J'ai encore vu peu ou pas de fautes qui n'étaient pas sifflables contre Madrid. L'excuse du foot sport de contact ou de "j'ai mis l'épaule", ça va deux secondes mais quand tu regardes les ralentis, c'est toujours un bras qui écarte ou un taquet dans les jambes.

Puis au final, avant la fin en eau de boudin, il y avait encore 4 fois plus de fautes de Madrid pour moins de cartons jaunes, et ça c'est énervant.
Johanromabatimessi Niveau : Loisir
Ok c'est pas encore ça au Barca, mais attention a ne pas devenir des casseurs a l'Atletico. Simeone est trop bouillant et l’équipe est a son image. Ok pour la grinta, mais la ils sont vraiment limite.
Sochaux Stern des Ostens Niveau : Ligue 1
L'atletico est vraiment dingue des fois au niveau des conbinaisons ! L'enchainement de passes avec la frape de Turan aurait mérité d'aller au fond !

Grosse intensité, spéciale dédicasse à Costa qui détruit Dani alves la pleureuse.
pep, tito, tata... c'est moi ou ya que des mots en 2 syllabes en catalans?
Xavi:

- 7 ligas
- 2 coupes d espagne
- 6 supercoupes d espagne
- 3 C1
- 2 supercoupes d europe
- 2 mondial des clubs
- 2 euros
- 1 coupe du monde

Quel joueur en activité fait mieux? (Sans prendre en compte les récompenses individuelles)
Sochaux Stern des Ostens Niveau : Ligue 1
Message posté par RMadrid_4
http://www.elconfidencialdigital.com/vivir/086443/el-autentico-rostro-de-messi-a-canteranos-del-bara-tu-estas-para-jugar-para-mi-a-alexis-con-lo-malo-que-eres-no-se-como-has-podido-costar-tanto voilà l'article sur Messi...


Tu l'as en français ? Voire en allemand.

Ou alors un ptit résumé plz ! Ca m'intéresse.
Message posté par Le FC K
Tu tacle tu sort? Tu te fout de notre gueule là? T'as vu le nombre de fautes de l'Atlético?! C'est marrant d'être subjectif mais au bout d'un moment faut pas déconner. Ils ont fait 22 fautes! Voir plus! Fàbregas s'est pris un jaune alors qu'il n'a rien fait tandis que Costa restes sur le terrain avec tous les coups de putes qu'il a fait?! On parle du Barça quand c'est de la simulation, des coups bas et tout mais faut pas oublier que l'Atlético en Espagne c'est très souvent grâce à ça qu'ils gagnent dans les gros matchs. Demande au Real, les coups de putes qu'ils ont reçus en final de Copa est hallucinant. Même si eux aussi sont très bon en la matière.
Enfin bon, n'est punis que celui qui se fait prendre.
Felipe Luis, expulsion largement mérité, Turan (qui était sur le banc) on sait pas. Perso je ne suis pas aller demander à l'arbitre assistant ce qu'il a dit.


"tu tacles tu sors" je disais pas ça pour le match mais pour la saison qui vient (suite à la phrase que jai cité). Après faut pas se voiler la face busquets ou alves n'ont jamais eu besoin de personne pour se jeter au sol (demande à pepe ce qu'il en pense) et si il y a réellement des fautes sur messi ou un des cracks elles sont toujours sanctionnées dans la catégories au dessus (l'avertissement devient le jaune et le jaune devient le rouge)
honnêtement, j'ai regardé le match en stremain sur Al Jazeera sport en anglais, et le commentateur se demandait comment Gabi a pu s'en tirer sans carton vu son nombre de fautes, et Godín sans rouge quand il a piétiné Alves.
C'est ce qui m'a globalement déplu de ce match. C'était intense, mais surtout haché, l'Atlético, à l'instar du Real il y a quelques années, a joué rugueux et ne s'est pas privé sur les fautes à Messi et Neymar. Je reconnais quand même que l'Atlético méritait mieux, un pressing très efficace qui a gêné considérablement le Barça. En début de deuxième mi-temps ils ont même pris le dessus un moment... Il ne leur manque que le fameux milieu offensif que Simeone réclame, un joueur de type Diego qui puisse pourvoir l'attaque parce que Gabi-Mario Suárez ça déménage mais ça ressort pas de ballons propres.
Côté Barça, ça a manqué de spontanéité. Les rares décalages se sont faits à une touche, mais en même temps, ils savent que s'ils se ratent ils peuvent prendre un contre assassin. Y a quand même eu beaucoup de ratés dans les passes en deuxième période... Neymar a apporté de la vivacité dès qu'il y a eu des espaces, mais face à une défense basse il n'a pas apporté de solution. Alves, Mascherano font un bon match, la défense pas mal pour une fois. L'homme du match s'appelle Valdés, une fois de plus!
Note : 1
@ amaizing

Ronnie doit pas être degueu sur deux continents.

Et sinon qui peut penser qu'il est possible d'arbitrer correctement un match comme ça?! IM PO SSI BLE. L'arbitre a plutôt fait un match correct dans ce contexte du grossissement de tout.
C'est dommage car c'était un bon match mis à part ces roulades stupides et cette tendance à encercler l'arbitre. En Angleterre ça de relève et ça part au charbon.

Idem je suis preneur de l'article sur Messi en français ou anglais.
http://11to11.net/messi-le-dictateur-argentin-29802/ j'ai trouvé celui là en français, le plus gros est dit. D'après El Confidential les sources sont les jeunes du barça...
Sochaux Stern des Ostens Niveau : Ligue 1
Hum c'est l'inverse moi, je trouve qu'en Angleterre ça commence à en rajouter pas mal, ce qui est dommage.
Nelsondelamare Niveau : District
Ouais je ne connais pas ce journal numérique (ElConfidential), ça aurait à mon avis plus de poids si cela se trouvait sur Marca, Sport, AS ou El Mundo (encore plus dans les 2 journaux barcelonais). En gros ça dit que des joueurs qui étaient en équipe d'Espagne des moins de 19 ans se sont plaints auprès de leurs coéquipiers durant l'Euro 19 ans cet été du comportement de Messi aurpès des canteranos du Barça.
Il se montrerait très critiques envers les jeunes à l'entraînement, leur faisant des réprimandes (parfois publics contre Tello en plein match), il veut qu'on lui passe la balle, il dirait des trucs du genre : "t'es qui? Ici, tu es personne" ou "Qu'est ce que tu fais ici?" (il aurait fait la même chose avec Alexis Sanchez en lui disant qu'il ne comprenait pas son niveau et pourquoi il aurait coûté autant). L'article parle aussi des réprimandes en matchs officiels auprès de David Villa et Isaac Cuenca, voilà un peu en substance!
Sochaux Stern des Ostens Niveau : Ligue 1
thx à vous deux.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Le big bisou de Carlos
7 63