En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 18 Résultats Classements Options

Premier League, the place to be

Avec l'explosion des droits télés, seuls quelques gros poids lourds européens tiennent encore la comparaison avec les clubs de Premier League sur le marché des transferts. Une donnée qui n'a pas échappé aux agents de joueurs, lesquels s'adaptent à cette nouvelle donne depuis plus ou moins longtemps.

Modififié
Les droits télévisés de la Premier League se calculent en milliards d'euros. Et la croissance a encore quelques beaux jours devant elle, tant le championnat anglais renforce son attractivité ces dernières années. Une évolution qui a permis aux gros poissons comme Manchester United d'investir sans compter, mais aussi à des équipes plus modestes comme Southampton, Norwich ou même Watford d'attraper des cibles qui, d'ordinaire, finissent dans des clubs de dimension « européenne » . Une situation qui fait de l'Angleterre une sorte d'Eldorado footballistique. « C'est la finalité dans le plan de carrière de nombreux joueurs » , estime l'agent Philippe Fiorentino. Et pour des agents qui désormais doivent de son aveu se tourner vers l'international car le marché français ne suffit pas à lui seul, « l'Angleterre, c'est indispensable  » .

L'autre côté de la Manche, Dominique Six en est familier depuis 1996. « J'ai toujours eu un grand intérêt pour ce pays » , assure celui qui a déjà placé une quarantaine de bonhommes sur place. « C'est même excitant de placer des mecs dans les divisions inférieures, car peu de clubs n'ont pas d'histoire, il suffit de voir Leeds en D2. » Son associé pour le marché anglais, Franck Queudrue, abonde dans son sens : « Je bosse de la Premier League jusqu'à la League One. Il y a quatre divisions pros en Angleterre, cela offre des solutions. Il y a beaucoup d'opportunités. En plus, là-bas, tu as un public, c'est médiatisé, et ce que tu touches en un mois en France, tu peux le toucher en une semaine. » Le football comme composante assumée de la culture locale, c'est ce qui explique selon Dominique Six la valeur de la Premier League, car « en Angleterre, une femme de 40 ans est ringarde si elle ne supporte pas une équipe de foot. En France, tu es ringard si tu sors dehors avec un maillot... »

«  Ils sont saturés de gens qui veulent venir  »


D'où des équipes comme Brentford, Luton, Blackpool qui, si elles ne parlent pas à un public international comme le font Arsenal ou Liverpool, sont soutenues par toute une communauté. « Je me souviens de Bradford qui avait rejoint l'élite du foot anglais après plusieurs décennies de disette et qui, dès la deuxième saison, est redescendu. Le jour de la relégation, alors qu'ils avaient pris plusieurs buts, leurs supporters chantaient qu'ils n'avaient pas la meilleure équipe d'Angleterre, mais qu'ils s'en foutaient, car ils avaient le meilleur club du monde. » Un état d'esprit qui explique les stades pleins et la ferveur intense autour des différents niveaux du football anglais, capable d'aligner 25 000 spectateurs sur des matchs de D3, là où, en France, on peut se réjouir d'en compter 2000. Cette ambiance est un autre élément de l'attractivité du football anglais au-delà du pur aspect économique. Mais les clubs de la perfide Albion ne sont pas une poule aux œufs d'or selon Franck Queudrue, « car, s'ils ont beaucoup d'argent, ils ne font pas n'importe quoi avec » . D'autant que selon Dominique Six, ils sont particulièrement sollicités : «  Je pense qu'ils sont saturés de gens qui veulent venir. C'est donc de plus en plus important d'être armé pour y aller. » Et être bien armé, c'est surtout être préparé.

Cahiers des charges, milieu box to box et cellules de recrutement pléthoriques


« On encourage nos joueurs à parler des langues étrangères et notamment l'anglais. Ils ont du temps après les entraînements pour le faire. Cela m'est déjà arrivé qu'un directeur sportif me dise : "Je veux parler au joueur, connaître son niveau d'anglais." À niveau technique égal, un club choisira le mec qui parle le mieux la langue, car pour l'adaptation, c'est indispensable » , assure Fiorentino. Et pour pouvoir placer des joueurs, ses associés et lui tentent de développer leurs réseaux sur place, notamment en nouant des partenariats avec des agents présents dans le pays de longue date. Une méthode qui comporte ses limites selon Six, qui, lui, s'est associé avec un ancien joueur, Franck Queudrue donc, car « un agent anglais n'aura pas que toi comme partenaire, et même partenaire sur un mandat de joueur, il restera ton concurrent, car il a aussi ses propres joueurs à placer » .

Pour Six, rien de mieux qu'occuper le terrain et venir rencontrer les gens des clubs sur place. « D'autant que les cellules de recrutement dans les clubs anglais sont très fournies, il faut parler à plein de personnes avant de faire un transfert. » D'où une répartition des rôles : lui dans le rôle d'agent, Franck Queudrue dans celui de « l'apporteur d'affaires, en quelque sorte » , avoue l'intéressé. « Je vais à la rencontre des clubs, par exemple Chelsea la semaine prochaine, et je vois avec eux quels sont leurs besoins. Ensuite avec Dominique, on regarde dans ses réseaux ce que l'on a comme joueurs disponibles. S'ils ont déjà un agent, on s'associe à lui pour le transfert si le joueur et lui sont intéressés par le projet. » Six appelle cela travailler sur le cahier des charges des clubs, et estime que cela permet d'être plus efficace. « On ne prend pas plein de joueurs en leur promettant un transfert en Angleterre, on s'active seulement quand un club nous fait part d'un besoin. » Même s'il se permet parfois d'anticiper, « car certains profils sont constamment acceptés, comme le milieu box to box ou le défenseur athlétique qui court vite  » .

Un marché porteur, mais complexe


Mais cette organisation millimétrée qui nécessite beaucoup de déplacements sur place n'est pas tout. Selon Dominique Six, le marché anglais est également très exigeant pour les joueurs. « Il ne faut pas seulement regarder l'aspect technique, mais aussi l'humain, car tout joueur n'est pas capable de s'imposer ici. Ils n'ont aucun scrupule à investir sur un joueur et ensuite ne pas l'utiliser s'il ne donne pas satisfaction. » Une situation expérimentée par Benjamin Stambouli ou Étienne Capoue à Tottenham l'an passé, ou Mathieu Debuchy à Arsenal cette saison, quand bien même il est coaché par un Français, en l'occurrence Arsène Wenger. Cette manière de faire n'est pas un caprice de riche : dès 1998, Bernard Lama, alors recrue de West Ham, avait patienté plusieurs semaines, car le troisième gardien du club avait assuré avec succès un intérim dans les cages. « Chaque match, chaque entraînement, c'est une remise en question, et quand ils sortent un mec de l'équipe, ils ne lui expliquent pas pourquoi, il doit comprendre tout seul. Parfois, il n'y a même pas de raison, il faut attendre que cela passe, tout le monde ne peut pas supporter ça » , surenchérit Six.


D'autant qu'il n'est pas question de faire la gueule, car « les clubs sont des entités très fortes grâce à leurs supporters. C'est suicidaire pour une individualité de vouloir se placer au-dessus » . L'Angleterre est donc «  un marché porteur » et un paradis pour ses footeux, « car l'impôt est prélevé à la source, donc les joueurs savent exactement combien ils gagnent » , assure Queudrue. Mais c'est aussi un marché très complexe, autant pour les joueurs que les agents. Dominique Six : « Pour bien marcher en Angleterre, il faut être présent, et faire attention à sa crédibilité. Parfois, on intervient même en simple conseil, sans être rémunéré. On nous appelle, on nous demande à propos d'un dossier ce que l'on en pense, et c'est important de donner un avis qui s’avérera pertinent, sinon on passe pour un con. Par exemple, si en juin, quelqu'un m'avait appelé pour me demander si Cabaye était une bonne recrue potentielle, alors qu'il n'y arrivait plus à Paris, il aurait fallu dire oui, car depuis, il marche sur l'eau en Premier League. Le mec qui a conseillé Djilobodji à Chelsea, cela va être chaud pour lui. » Un Djilobodji qui, depuis son arrivée à Stamford Bridge, n'a disputé qu'une seule minute de Coupe de la Ligue contre Walsall. Un rêve anglais qui n'a pas très bien tourné.


Par Nicolas Jucha Tous propos recueillis par Nicolas Jucha
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


vendredi 22 septembre EXCLU : 120€ offerts au lieu de 100€ pour miser chez France-Pari !
il y a 12 heures Le fou sosie de Marek Hamšík 3
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 16:16 Wayne Shaw suspendu deux mois pour avoir mangé une tarte 5 Hier à 15:48 Le jeune fils de Donald Trump rejoint DC United 11 Hier à 14:42 Ronaldinho sait toujours y faire 3 Hier à 14:17 Quand les Ultramarines enflamment Bordeaux 1 Hier à 12:33 Le récap de la #SOFOOTLIGUE 2 vendredi 22 septembre Le Shanghai Shenhua accuse SFR Sport d’avoir déformé les propos de Tévez 8 vendredi 22 septembre Rolf Fringer agressé physiquement par Christian Constantin 33 vendredi 22 septembre Le but fou d'Enzo Pérez 13 vendredi 22 septembre Le magnifique loupé en D1 roumaine 2 jeudi 21 septembre L'UEFA crée « la Ligue des nations » 102 jeudi 21 septembre 288€ à gagner avec Barça, Man City & Lyon 2 jeudi 21 septembre 153 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 mercredi 20 septembre Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 5 mercredi 20 septembre Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 56 mercredi 20 septembre Énervé, il fait mine de se masturber 23 mercredi 20 septembre Čeferin espère plus de soutien politique 14 mercredi 20 septembre L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 17 mercredi 20 septembre Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 11 mercredi 20 septembre OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! mercredi 20 septembre La douceur de Slimani 10 mercredi 20 septembre Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 mercredi 20 septembre Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 13 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 35 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 39 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 18 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22
À lire ensuite
L'Amourinho dure trois ans