Premier cycle QSI au PSG, l'heure du bilan

Zlatan Ibrahimović jouera son dernier match sous les couleurs du PSG face à Marseille en finale de Coupe de France. Avec son départ, c'est une page qui se ferme à Paris, celle du premier cycle de Qatar Sport Investments dans le club de la capitale. Que penser de ces cinq ans ?

Modififié
1k 75
Il a quitté la pelouse comme il était arrivé, en début de saison 2012-2013, avec un doublé. Et contrairement à David Beckham qui avait joué la carte « émotion » alors qu'il n'était resté que six mois, Zlatan Ibrahimović est lui parti avec l'arrogance qui le caractérise. Son 38e but de la saison inscrit, il a quitté la pelouse - remplacé symboliquement par deux de ses enfants - alors que Laurent Blanc avait déjà usé de ses trois changements. Rien à carrer du protocole habituel ou de laisser ses coéquipiers à dix, le Suédois a une nouvelle fois de plus imposé ses règles. Au plus grand plaisir des propriétaires qataris qui avaient fait de lui leur tête de gondole depuis quatre ans. Car l'avant-centre n'était pas là que pour marquer des buts, mais aussi faire parler du PSG. Son départ marque la fin d'un premier cycle pour le Paris version qatarie, et donc le début d'un nouveau où les décideurs parisiens vont devoir faire les bons choix pour continuer d'avancer. Pas forcément simple pour un projet déjà significativement avancé et où la marge de progression est ténue.

PSG, club de Ligue des champions et marque internationale


Cette saison, le PSG était le plus gros budget de Ligue 1 avec 490 millions d'euros. Le double de l'AS Monaco, seconde puissance financière du championnat. Ce qui a permis à Laurent Blanc et ses hommes de décrocher haut la main un quatrième titre de champion de rang, ainsi qu'un quatrième quart de finale en Ligue des champions. Sans oublier trois Coupes de la Ligue et une - bientôt deux peut être - Coupe(s) de France. Les détracteurs du projet parisien - ou plus spécifiquement de Laurent Blanc pour certains - minimisent le mérite d'une telle progression sportive à la lumière du changement de surface financière du club.


Si une telle augmentation du compte bancaire du club a forcément facilité l'amélioration des résultats, la direction parisienne - incarnée par le Brésilien Leonardo pendant deux ans - a tout de même eu le mérite de ne pas faire n'importe quoi avec ses énormes moyens. Et bâtir ainsi très rapidement un effectif compétitif avant de l'optimiser avec l'arrivée de stars internationales comme Ibrahimović, Thiago Silva ou Ángel Di María. Les seuls vrais accrocs sportifs du PSG depuis 2011 resteront la seconde place en Ligue 1 2012, face à un Montpellier en mode « Leicester » , et l'élimination précoce en phase de poules de la Ligue Europa au début de cette même saison.

Passer un cap


Antoine Kombouaré était alors aux manettes et disposait d'un effectif clairement suffisant pour ambitionner le dernier carré de l'épreuve, ce qui aurait peut-être permis au PSG actuel d'être mieux préparé pour la C1. Tout en captant une plus grande sympathie dans l'Hexagone. La direction parisienne a néanmoins réussi à faire de son jouet une équipe qui compte sur la scène internationale : depuis quatre ans, le PSG est un club qui sort facilement des poules en Ligue des champions et qui a produit quelques belles prestations contre plusieurs écuries bien mieux rodées comme le FC Barcelone, le Real Madrid ou encore Chelsea, éliminé deux fois sous les coups parisiens. Pas encore aussi glamour que les épopées des nineties, mais respectable. Le PSG, comme l'a indiqué son entraîneur Laurent Blanc, est entré dans la cour des grands, il lui reste à s'y imposer comme un maillon fort, avec la même réussite que sur le plan marketing.


Avec Zlatan Ibrahimović en figure de proue, Paris s'est donné un rayonnement international certes encore loin du Real Madrid ou du FC Barcelone, mais un rayonnement international tout de même. D'un peu plus d'un million de fans Facebook avant la reprise du club, on est passé à 25 millions aujourd'hui, quand l'Olympique lyonnais est à 2,5 millions. Encore loin des 90 millions des deux cadors espagnols, mais suffisant pour donner une force médiatique supérieure au club de la capitale. Ce qui n'est pas seulement accessoire pour les propriétaires qataris, puisque le PSG est un outil de « soft power » censé donner de l'influence et de la visibilité à cette monarchie du Golfe. Mais si celle-ci a réussi à capter l'attention - à défaut d'avoir totalement placé Paris sur une carte, Zlatan l'a fait plus clairement pour Doha -, elle doit encore faire passer un cap à son club de football pour « conquérir » les cœurs, ou tout du moins bonifier la situation actuelle.

Ce PSG a besoin d'un supplément d'âme


Sur le plan sportif, le PSG version QSI est menacé par le syndrôme du Grand Lyon, à savoir vivre en mal-aimé du football français à force de dominer sur la scène nationale avec outrance, sans réaliser un exploit hors des frontières. Le Lyon de Jean-Michel Aulas a tenu sept titres de Ligue 1 sans faire mieux qu'une demi-finale de C1 accrochée une fois son hégémonie mise à mal par les Girondins de Bordeaux en 2010. Avec ce quatrième échec de rang pour Paris - qui plus est contre un Manchester City qui était à sa portée -, le club parisien a consolidé un seuil qui sera toujours plus douloureux à chaque nouvelle élimination européenne.


Or, pour continuer de grandir, le PSG n'a d'autre choix que de briser sa malédiction dans la reine des compétitions européennes, et ainsi honorer - n'en déplaise à ceux qui datent la naissance du PSG à 2011 - l'histoire du club sous l'ère Michel Denisot avec cinq demi-finales de rang dont une victoire en Coupe des coupes 1996. Avec une seconde problématique d'importance : créer une équipe plus représentative de sa base de supporters. Depuis 2011, Paris a pris une coloration internationale et essentiellement sud-américaine. S'il y a toujours eu une vraie tradition de joueurs brésiliens au Parc des Princes, le club a besoin d'une touche plus « française » pour vraiment être accepté de l'ensemble du football français.

Façonner sa future star


Ceci passe par un recrutement des meilleurs joueurs français disponibles - ce qui n'est a priori pas le cas des cibles Anthony Martial et Antoine Griezmann -, mais aussi des plus belles promesses. Sans parler d'ouvrir les portes de l'équipe à davantage de joueurs formés au club, afin d'imiter l'exemple des plus grands clubs comme le Bayern Munich, le FC Barcelone ou le Manchester United de Sir Alex Ferguson, afin d'avoir des joueurs pour qui le PSG est un rêve d'enfance, pas seulement un contrat béton. La direction parisienne l'a visiblement compris en donnant du temps de jeu à Adrien Rabiot - qui, prochainement, pourrait découvrir l'équipe de France -, mais aussi dans une moindre mesure à Christopher N'Kunku. L'exemple Kingsley Coman, qui brille aujourd'hui au Bayern Munich, a peut-être aidé dans cette prise de conscience.


Pour Paris, se recentrer sur la France et sur son centre de formation pourrait traduire une nouvelle stratégie plus sage : être malin plutôt que prodigue. Laurent Blanc l'a d'ailleurs plus ou moins laissé entendre en conférence de presse avant Nantes pour commenter le départ d'Ibra : tout ne s'achète pas. « On perd un phénomène, un joueur qui marquait énormément de buts. Il n’y a pas de joueurs de ce profil-là sur le marché. On ne va pas l’inventer, il n’existe pas. Il faut continuer sur ce chemin-là avec peut-être une voie différente. » Une voie différente qui pourrait être de façonner sa future star à partir d'un gros potentiel. Alors que pour des raisons tout autant sportives que marketing, la direction qatarie cherche actuellement un gros poisson pour incarner son projet et sublimer son équipe, la meilleure stratégie consiste désormais à ne pas chercher à aller forcément vite. Car s'il suffisait de « tirer la manette  » comme l'a si bien imagé René Girard il y a 5 ans, Paris serait déjà champion d'Europe. On ne lui demande pas forcément autant, comme on ne lui demande pas d'être champion de France tous les ans. Rêver plus grand, ce n'est pas qu'une question d'argent.

Par Nicolas Jucha
Modifié

Dans cet article

AUCUN rapport (en même temps on m'a appris à ne pas tirer sur les ambulances même à 300 millions d'eu) mais quelqu'un sait qui est cette sous merde de Dominique Severac et comment son livre a pu paraitre à un mois de l'Euro...EN FRANCE? La notion d'union nationale dans ce pays me dépasse! Enfin bon pour une fois que ce n'est pas l'equipe qui essaie de saboter l'eddf avant ou pendant une grande compétition...
Note : 2
"D'un peu plus d'un million de fans Facebook avant la reprise du club, on est passé à 25 millions aujourd'hui, quand l'Olympique lyonnais est à 2,5 millions."

C'est quand même assez symptomatique. C'est pour cela que quand je parle foot avec un supporteur parisien, je lui demande s'il connait Diané, Pauleta et Lama. En fonction de ses réponses, je peux vite déduire à quelle catégorie de supporteur il appartient.
ThomasDandy Niveau : CFA2
Note : 3
Message posté par ofwgkta
AUCUN rapport (en même temps on m'a appris à ne pas tirer sur les ambulances même à 300 millions d'eu) mais quelqu'un sait qui est cette sous merde de Dominique Severac et comment son livre a pu paraitre à un mois de l'Euro...EN FRANCE? La notion d'union nationale dans ce pays me dépasse! Enfin bon pour une fois que ce n'est pas l'equipe qui essaie de saboter l'eddf avant ou pendant une grande compétition...


Dominque Severac est "grand reporter" au Parisien.
Autant tu peux être en colère parce qu'il sort un livre au "mauvais moment". Autant traiter un être humain de sous-merde, je trouve ça très irrespectueux.
D'autant que ce n'est pas de sa faute si le monde du foot est perverti.
C'est pas lui qui est allé troncher Zahia, c'est pas lui qui achète des voitures hors de prix, c'est pas lui qui insulte LB sur Periscope...

C'est comme si, sous prétexte que la France est en crise, on devait cacher les évasions fiscales des ministres, pour pas foutre le bordel.
Au contraire, ça ferait peut-être pas de mal qu'on mette un coup de pied dans la fourmilière.
ThomasDandy Niveau : CFA2
Note : 1
Message posté par Pig Benis
"D'un peu plus d'un million de fans Facebook avant la reprise du club, on est passé à 25 millions aujourd'hui, quand l'Olympique lyonnais est à 2,5 millions."

C'est quand même assez symptomatique. C'est pour cela que quand je parle foot avec un supporteur parisien, je lui demande s'il connait Diané, Pauleta et Lama. En fonction de ses réponses, je peux vite déduire à quelle catégorie de supporteur il appartient.


Surtout quand au moins 50% des "fans" Facebook, viennent d'Asie...
Qui ne connaît pas Diané, Pauleta, ni Lama, ne connaît pas le foot de toute façon.
Note : 2
Sur le moyen-terme, Paris va devoir se séparer de Lolo "caution française" Blanc. Il n'y arrive pas. Cet entraîneur peut transcender ses joueurs sur une année avec un plan de jeu séduisant (Bordeaux 2009), mais il n'y a rien au fond.

Quel joueur a vraiment franchi un pallier depuis sa prise de fonction au PSG ? Verratti qui était déjà énorme sous Ancelotti ? Rabiot a-t-il vraiment progressé ? Et Matuidi, à part se projeter, que fait-il de mieux ? Je ne parle ni de Cavani, ni de Pastore et encore moins de Lucas.
paul.la.poulpe Niveau : Ligue 1
Message posté par ofwgkta
AUCUN rapport (en même temps on m'a appris à ne pas tirer sur les ambulances même à 300 millions d'eu) mais quelqu'un sait qui est cette sous merde de Dominique Severac et comment son livre a pu paraitre à un mois de l'Euro...EN FRANCE? La notion d'union nationale dans ce pays me dépasse! Enfin bon pour une fois que ce n'est pas l'equipe qui essaie de saboter l'eddf avant ou pendant une grande compétition...


Pourquoi tu demandes ça? J'ai raté le scandale du jour?

Séverac c'est un journaliste du parisien. Il anime notamment de temps en temps les chats avec les supporters du psg. Des fois il me fait rire parce qu'il n'hésite pas à leur dire quand ils disent des conneries. mais niveau foot ça n'a pas l'air d'être une référence.

Par exemple, il pense que Blanc doit continuer à Paris, et il explique le fait que le parisien ne fasse que peu d'articles sur les supporters, parce que ce qui intéresse les gens, "c'est de savoir si Ronaldo va signer".
un mec derrière son PC Niveau : National
Note : 2
Cette sortie de Zlatan avec ses 2 fils dans les bras floqués KING et LEGEND et qui laisse le PSG finir le match à 10…mythique ! Autant je considère le joueur comme un très bon sans être le top playeur qui fait gagner des gros match (par exemple : Henry, Ronaldo, Rivaldo, Kaka, Suarez, Muller…) autan je suis complêtement fan du personnage (son « best of » du J+1 m’a faire bien marrer).

Sinon le bilan du PSG, en essayant d’être objectif, il doit être assez frustrant pour les supporters : trop fort (et de loin) pour la L1 mais systématiquement sorti en ¼ de Ligue des champions qui a vu passer des Dortmund, Atlético ou Juve en finale, soient des équipes ayant un effectif à priori moins gros que celui du PSG.
Pourtant le projet avait super bien commencé, enfin surtout la 2e année car la saison ou Kombouaré se fait virer étant 1er pour Ancelotti qui fini 2e derrière Montpellier , c’était la dernière fois qu’on pouvait vraiment se foutre de la gueule des parisiens . Léonardo a fait un putain de recrutement quand même, malheureusement pour Paris, le club n’a pas su continuer après son départ. Les gros transferts étaient necessaires en début de projet, pour marquer le coup, ensuite il fallait recruter malin pour l’avenir. Sauf que Nasser (ou les gens qui s’occupent du recrutement) ont voulu prendre que du bling-bling à 50M façon Man City et des Français pas au niveau pour les quotas de Ligue des Champions (Qaund Léo avait chopé Matuidi et Menez pour 10M chacun) Et a croire les dernières rumeurs, ça a pas l’air de vouloir changer
Eomer fils d'Eomund Niveau : CFA2
Message posté par ofwgkta
AUCUN rapport (en même temps on m'a appris à ne pas tirer sur les ambulances même à 300 millions d'eu) mais quelqu'un sait qui est cette sous merde de Dominique Severac et comment son livre a pu paraitre à un mois de l'Euro...EN FRANCE? La notion d'union nationale dans ce pays me dépasse! Enfin bon pour une fois que ce n'est pas l'equipe qui essaie de saboter l'eddf avant ou pendant une grande compétition...


Union nationale de quoi?

Le pays n'est pas en guerre ou face à un envahissement imminent de panzer donc tu es mignon mais demander l'union nationale pour protéger des types a moitié cassos incapable de gérer tranquillement leur vie c'est un petit peu n'imp'.

Si demain on apprends que DD ne paye pas ses impôts on laisse couler pour la grandeur de la france? Si Griezman joue a touche pipi avec une petite de 14 ans on laisse filer?
Note : 2
Message posté par zinczinc78
A écouter les supporters du PSG il leur faudrait :

Un numéro 9 faisant partie du top 5 mondial et qui ait autant de followers que Zlatan
Un ailier pour remplacer Lucas
Deux milieux pour remplacer Matuidi et Motta
Un DC pour remplacer Luiz
Un latéral pour remplacer Aurier

Je veux bien qu'on parle de fin de cycle, mais quand même..


Pour sûr que quand on a l'argent, c'est plus simple de rêver :) Après, 6 arrivées sur une année, c'est pas non plus énorme, sauf si ce ne sont que des "stars"

Mais j'ai vraiment l'impression qu'aucun supporter du PSG ne se concentre sur l'entrejeu, ou alors, ils font passer ça derrière le 9 ou les arrières latéraux.

PS : au cas où, je ne suis pas supporter parisien
Tu n'as surement pas conscience de la bêtise de ton message donc je vais t'expliquer. Les journalistes ne sont pas la pour célébrer l'unité nationale, pour dire que tout va bien quand ce n'est pas le cas. Ils sont la pour informer.

Si tu souhaites des médias pour l'unité nationale en toute circonstance je te conseille la Corée du Nord.

Les journalistes mettent en lumière le dopage dans le cyclisme pendant notre beau TDF, c'est un scandale ? C'est pas la faute des coureurs à ton avis ?
Note : 3
Tout un article pour tenter de bien vendre le projet parisien mais pas un mot sur la nécessite première de ce club : avoir un vrai entraîneur.
Si le PSG ne passe pas par cette case, ils s'arrêteront une fois de plus en quart.
Je ne reponds que rarement sur sofoot mais si tu le souhaites je te fais un cours particulier sur les bitcoin.

Pcque je veux bien que ca puisse paraitre abstrait mais comparer des lynx sans aucune connaissances foot à un methode de paiement instantanée, transparente et décentralisée c'est fort de café!

C'etait le moment kiffe ma life!
Merci Zlatan pour tout ce que tu as fait pour moi la plus grande star de l'histoire de la Lige 1 mais pas le + grand joueur.

Pauleta, Ronnie, Nene, Yepes, Rothen et Pastore/Veratti m'auront perso bcp plus fait kiffé et puis j'oublie pas Dhorasoo cette frappe le + gros wtf de ma vie de supporter

Note : 2
Message posté par ThomasDandy
Il faut que l'OL devienne un vrai deuxième, chiant pour le PSG, bon sur la scène Européenne.
Comme ça la France va remonter au classement UEFA et notre championnat commencera à être intéressant.
Monaco suivra, peut-être Sainté etc.
Il faut que le PSG tire tout le monde vers le haut, je pense que c'est important.
Le Grand Lyon a fait cette erreur, peut-être de jeunesse, d'appauvrir les clubs français de ses meilleurs joueurs, ce qui l'a peut-être rendu un peu moins compétitif sur le plan Européen.
Il faut que l'inverse se produise désormais.


On peut reprocher des choses au PSG actuel, mais ce n'est pas lui qui "pille" les effectifs de L1 pour affaiblir la concurrence, ce n'est pas lui qui fait que 16 ou 17 clubs sur 20 n'ont pas de projet et pas de politiques sportives. En L1, le PSG fait son taf. C'est nous autres qui faisons de la merde à plus ou moins grande échelle selon nos clubs. Le mien étant champion de France en ce domaine en ce moment.
Empereur Palpatine Niveau : Ligue 2
Message posté par kikette38
Le PSG doit cette année passer un cap.

Ce ne sont pas forcément les supporters seulement qui réclament un remplaçant à Ibrahimovic mais les dirigeants également.

Car Ibra a fait connaitre la marque PSG au monde entier.
Il leur faut donc un mélange grosse pointure et image de marque Mondiale.
Je ne vois que 2 joueurs pouvant apporter cela, Neymar et Ronaldo.
Les deux sont possibles, le premier pour des raisons financières, le second parce qu'il arrive en fin de cycle au Real, surtout si le club gagne la LDC.

Vouloir Françiser le PSG serait une erreur monumentale.

De manière générale, il faudrait :

Trouver un gardien de stature Internationale ou bien carrément donner sa chance à Aerola avec tous les risques que cela suscite.

Installer durablement MArquinhos en DC ou en DD au minimum avec Aurier en remplaçant au maximum.
Trouver un Arr Gauche de renommée Internationale en concurrence avec Kurzawa.

Trouver un remplaçant à T. Motta et mettre MAtuidi en concurrence avec un gros joueur.

Recruter une tête de gondole en attaque capable de jouer avec Cavani remis à son vrai poste, AC.

L'idéal aurait été de remplaçer LB par un coach de stature Internationale.


neymar et cristiano ne viendront jamais, pensons plutôt au coup d'après.

pour ce qui est de franciser, ça dépend, pogba pour remplacer matuidi, griezmann en pointe ça pourrait le faire mais ces deux joueurs ne reviendront pas en france

bref, je te rejoins sur presque tout, surtout j'aimerais qu'on passe à un 4-2-3-1 avec de réels ailiers et pastore en meneur devant une paire luiz ( pour son abattage et son agressivité ) - verratti

devant on se dirige vers cavani selon les news et di maria + une recrue ( ça parle de sanchez notamment )

mais à gauche ça sera à nouveau maxwell-kurzawa il semblerait
Note : 4
J'ai encore écouté Dominique Severac hier à la télévision, sur l'Equipe 21 et je suis triste. Franchement, j'aurais du faire journaliste.
Ce gars n'a jamais eu UNE seule putain d'opinion intéressante depuis que j'ai eu le malheur de l'écouter pour la première fois. Il n'a jamais dit un truc un tant soit peu au dessus du septième sous-sol. C'est horrible.

Je voulais écrire un truc sur le PSG, mais je vais l'écrire dans un autre commentaire tellement je ne veux pas associer mon analyse du sujet aux mots "Dominique Severac".
Message posté par WiL
Pour sûr que quand on a l'argent, c'est plus simple de rêver :) Après, 6 arrivées sur une année, c'est pas non plus énorme, sauf si ce ne sont que des "stars"

Mais j'ai vraiment l'impression qu'aucun supporter du PSG ne se concentre sur l'entrejeu, ou alors, ils font passer ça derrière le 9 ou les arrières latéraux.

PS : au cas où, je ne suis pas supporter parisien


Le remplacement de Motta est primordial, il a clairement montré des signes de fatigue en 2e partie de saison.

j'aimerais Lass, il a le profil parfait et l'imaginer jouer aux cotés de Verratti ^^
Note : 2
Concernant le bilan que je me fais de QSI au PSG :

Le projet parisien a débuté, selon moi, comme une flèche. Sûrement forts des expériences passées à City (par exemple), les nouveaux dirigeants parisiens n'avaient pas commis l'erreur de s'enticher de stars dès la première année. Il allèrent chercher des profils soit très jeunes (Pastore), soit d'expérience (Motta, Maxwell ou Alex) et commencèrent à créer une équipe.
L'ascension pris un nouvel élan, profitant de la détresse financière du Grande Milan, avec l'arrivée des deux premières stars : Ibra et Silva. Ces deux arrivées étaient, en plus, bonifiées par la trouvaille Verratti.

Bref, les deux premières années furent traitées de main de maître, d'autant plus qu'avec Leonardo et Ancelotti, le PSG semblait avoir compris que l'organigramme d'un club était au moins aussi important que les joueurs sur le terrain.

Puis patatrac. L'organigramme stimulant dont on parlait sans cesse, parfois plus qu'Ibra lui-même disparu soudainement et depuis le PSG stagne. Et on sait tous que la stagnation est le cousin de la dépression et de la régreission.
Blanc ne semble pas avoir les épaules et je le dis sans animosité. J'ai d'autant moins d'animosité que c'est normal, il n'a pas l'expérience des deux précités et l'expérience ne s'achète pas.

Alors que le PSG semblait partir sur un cycle inédit (créer une vraie équipe avec des moyens de malade), le changement de politique arrêta la progression du club soudainement, pour en faire un nouveau City.
L'écueil ne fut évité qu'un court moment, finalement.

Depuis, le PSG n'avance plus, ou à pas de fourmis. Cette stagnation est cachée par ces records à la pelle dans un championnat plus faiblard que jamais.
C'est nul, parce que c'était vraiment parti pour être un truc à la fois séduisant et stimulant.
Message posté par Empereur Palpatine
De toute façon le psg ne peut plus piller les clubs français vu que tous leurs joueurs partent en angleterre ^^


Ouais d'ailleurs tout ces enfoirés pétés de tunes, au lieu d'acheter tout nos joueurs tous les eux, ça irait pas plus vite qu'ils viennent acheter nos clubs ? Enfin pas sur que ça améliorerait nos politiques sportives quand je vois Aston Villa ou Newcastle...
Cepseudonymeestdéjàpris Niveau : Loisir
Note : 2
Message posté par Pig Benis
"D'un peu plus d'un million de fans Facebook avant la reprise du club, on est passé à 25 millions aujourd'hui, quand l'Olympique lyonnais est à 2,5 millions."

C'est quand même assez symptomatique. C'est pour cela que quand je parle foot avec un supporteur parisien, je lui demande s'il connait Diané, Pauleta et Lama. En fonction de ses réponses, je peux vite déduire à quelle catégorie de supporteur il appartient.


Message posté par Pig Benis
"D'un peu plus d'un million de fans Facebook avant la reprise du club, on est passé à 25 millions aujourd'hui, quand l'Olympique lyonnais est à 2,5 millions."

C'est quand même assez symptomatique. C'est pour cela que quand je parle foot avec un supporteur parisien, je lui demande s'il connait Diané, Pauleta et Lama. En fonction de ses réponses, je peux vite déduire à quelle catégorie de supporteur il appartient.


Mouai.
Même le plus Kevinou des supporteurs francilien du PSG vaudra toujours 1000 fois mieux que n'importe quel ahuri qui se proclame supporteur d'un club étranger.
"Support your local team" tas de poseurs.
MeanReversion Niveau : District
Note : 2
je ne pense pas que le PSG pour réussir sa transition ait besoin d'une nouvelle star, ou en tout cas certainement pas les CR7 ou autre Neymar. A la limite pourquoi des mecs encore jeunes et avec du potentiel (Hazard, Reus, Gotze, James...).
Au contraire je pense que le PSG a besoin de recruter des profils polyvalents pour pouvoir varier tactiquement (en + d'un autre 9). Par exemple pour remplacer numériquement je verrais bien un Fabinho capable de jouer latéral droit et MDC ou un Sidibe pouvant jouer sur les deux cotes.
Mais pour ça faut que Lolo accepte de s'adapter tactiquement et ça...
pierrot92 Niveau : CFA2
Si tu ne connais pas Peyroche, Borelli, Lemoult, Pilorget, si Waterschei ou Vitkovice ne t'évoque rien, tu peux pas prétendre être un vrai supporter du PSG.

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
1k 75