En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Sélection
  3. //

Prandelli recadre gentiment Balotelli

Modififié
Le sélectionneur italien Cesare Prandelli s'est exprimé lors d'une interview exclusive pour le site de la FIFA et il n'a pas hésité à tancer un de ses attaquants. Je vous le donne en mille : Mario Balotelli.

« Mario Balotelli possède le potentiel pour devenir un très grand joueur » , démarre gentiment le sélectionneur de la Squadra Azzurra avant d'entrer dans le plus dur : « Cela dit, pour cela, il doit acquérir le sérieux et l'équilibre qui lui permettront de démontrer ce potentiel. Au cours de ces derniers mois, de ces dernières années même, il a perdu beaucoup d'énergie dans des choses futiles. Les grands champions ne font pas ça. Ils ont un objectif principal, qui est de gagner. Lui et moi entretenons une bonne relation : nous arrivons à communiquer sans avoir trop besoin de parler. Tous les entraîneurs qui ont formé Mario essaient de lui apporter quelque chose, parce qu'ils savent tous qu'il a un potentiel illimité. Son développement peut être déterminant pour n'importe quelle équipe. »


Tant qu'y a la vie, tant qu'y a la vie, on dit toujours y a espoir. GB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 13 heures 267€ à gagner avec Shakhtar - Roma & CSKA Moscou 1 il y a 5 heures Henry calme le jeu après ses propos sur Neymar 46 il y a 14 heures BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur Séville - Manchester 1
il y a 10 heures Ranieri ne dirait pas non à l'Italie 16
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 17:15 Lamine Sané signe à Orlando 8 Hier à 09:47 Ronaldinho se lance dans la musique 12
À lire ensuite
Rami n'est « pas mort »