1. //
  2. // AS Roma

Modififié
0 15
Ce n’est pas la défaite de la Roma à Catane qui a retenu l’attention hier. Mais l’absence de l’idole giallorosso, Daniele De Rossi.

La raison de sa mise sur le banc ? Un « choix technique » d’après l’entraîneur romain, Zdeněk Zeman : « Je ne regarde pas combien gagne un joueur, mais comment il peut servir à l’équipe. Si je devais faire l’équipe en fonction du salaire des joueurs, je ne sais pas si on gagnerait beaucoup. La compétence, on la démontre sur le terrain, avec ce que l’on gagne. J’ai préféré Tachtsidis pour des considérations tactiques. De Rossi est meilleur avec Pjanić, mais ce dernier n’était pas là. »

Il n’en fallait pas plus pour que cette décision devienne une affaire d’État. À tel point que le sélectionneur italien, Cesare Prandelli, est monté au créneau afin de défendre le vice-capitaine de la Louve. « Préoccupé par la situation de De Rossi ? Pas du tout, a-t-il affirmé à La Gazzetta dello Sport. Daniele est un grand joueur avec du caractère et il saura sortir de cette situation un peu spéciale.  »

Cesare ne rigole visiblement pas avec l’intérêt national.
RD
Modifié

Manitas de la Bitas Niveau : CFA2
Note : -1
"Si je devais faire l’équipe en fonction du salaire des joueurs, je ne sais pas si on gagnerait beaucoup"
Tres revelateur. Dommage que le journaliste n'ai pas rebondi la dessus...
Partenaires
Vietnam Label Trash Talk basket Le kit du supporter
0 15