Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Poyet : « Nous n'avons pas d'identité encore »

Modififié
Avec 2 petites victoires en 14 journées, le Sunderland de Gus Poyet, arrivé en octobre 2013 au chevet des Black Cats, déçoit toujours autant.

Et l'entraîneur uruguayen ne semble pas encore au bout de ses peines, lui qui a déjà galéré pour maintenir ses chats en Premier League en mai dernier. « Nous n'avons même pas encore joué à 50% de la manière dont je veux qu'on joue. Je ne crois pas que nous ayons une identité de jeu encore, avoue Gus, qui ne se laisse pas abattre. C'est mon défi. L'année prochaine, dans deux ans, nous aurons quelque chose d'unique, quelque chose qui fera que les gens regarderont Sunderland d'une autre manière, mais, actuellement, nous en sommes encore loin en raison de nos forces vives. Je m'adapte plus à l'équipe que l'équipe ne s'adapte à moi, en tant que manager. » Ce qu'on appelle un bel appel du pied, à une petite quinzaine de l'ouverture du mercato hivernal. Mais Poyet ne veut pas faire n'importe quoi, sans se garder de mettre quelques piques aux dernières recrues : « En janvier, c'est de la qualité ou rien. On a trop fait dans la quantité ici, sur les signatures des trois dernières années. Et au bout du compte, l'équipe en a souffert. »


Pas de quoi rassurer l'avenir des recrues des trois derniers exercices. RB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:52 Usain Bolt pourrait jouer en Australie 15
Partenaires
Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE