1. //
  2. //
  3. // Real Sociedad-Real Madrid

Pourquoi Varane ne sera pas titulaire cette saison ?

Ce dimanche, le Real Madrid commence sa saison sur la pelouse de la Real Sociedad. Raphaël Varane devrait, selon toute vraisemblance, commencer la rencontre, Pepe étant indisponible. Le Français va devoir profiter de ce match, car il devrait très vite retrouver le banc, une saison de plus.

Modififié
1k 23
L'été dernier, à la même époque, tout allait bien pour Raphaël Varane. Le nouvel entraîneur, Rafael Benítez, avait installé le Français dans l'axe de la défense aux côtés de Sergio Ramos, reléguant Pepe sur le banc. Paradoxalement, l'arrivée de son compatriote Zidane, après le licenciement de Benítez, a conduit à un replacement de Varane, mais sur le banc des remplaçants. Alors, même si le joueur de vingt-trois ans est le défenseur central qui a le plus joué en championnat (26 matchs l'année dernière), Zizou ne l'a jamais titularisé en Ligue des champions à partir du huitième de finale retour conte la Roma. Pire, les rares fois où il était titulaire, Varane était très loin de son niveau, enchaînant les boulettes comme contre Valence où il fait une passe en retrait interceptée par Rodrigo qui file au but. Ou encore contre Bilbao, où il se troue sur un dégagement coûtant un but avant de prendre le premier rouge de sa carrière madrilène. Une saison délicate, à oublier, pour un Varane qui a déclaré forfait pour l’Euro en raison d’une blessure musculaire à la cuisse gauche.

Pepe, meilleur défenseur de l'Euro 2016


Alors que la nouvelle saison débute, son objectif, à savoir devenir titulaire à Madrid, semble voué à l'échec. Lors de sa dernière saison au Real en 2013, José mourinho déclarait en conférence de presse : « C’est très simple d'analyser ce qui arrive à Pepe. Son problème porte un nom et il s'appelle Raphaël Varane. Ce n'est pas facile pour un homme de trente et un ans avec un certain bagage d'être bousculé par un jeunot de dix-neuf ans. Et c'est un jeune fantastique, que j'ai eu le courage de lancer. À partir de là, la vie de Pepe a changé. » Cette époque semble bien loin. Surtout depuis cet été où le défenseur portugais de trente-trois ans, déjà auteur d'une saison exceptionnelle, a mis tout le monde d'accord lors de l'Euro 2016. Au moins, si l'opinion publique, surtout en France, se demandait comment il était possible que « Rafa » , si bon en sélection, soit remplaçant au Real, elle a eu sa réponse.

Élu homme de la finale, Pepe a de loin été le meilleur Portugais et le meilleur défenseur du tournoi - avec Bonucci et Boateng, certes. Si les Portugais n'ont encaissé qu'un seul but en phase finale, ils le lui doivent en grande partie. Pepe a été intraitable, jamais dépassé, mis à part par Gignac dans les dernières secondes du temps réglementaire de la finale. C'est donc en confiance que le champion d'Europe est revenu à Madrid cet été et, une nouvelle fois, ne laissera personne lui braquer sa place.

Le patron Ramos


Bon, le cas Pepe réglé, reste encore Ramos. Surtout que le défenseur espagnol a semblé loin de son meilleur niveau la saison dernière, que ce soit en club ou en sélection. Oui mais voilà, Sergio Ramos est le capitaine emblématique du Real Madrid depuis le départ de Casillas, et il est impossible pour Zinédine Zidane de le mettre sur le banc. Même moins bon, Sergio Ramos a cette capacité d’élever son niveau quand il le faut et, grâce à cette hargne qui le caractérise, d’inscrire des buts importants comme en finale de Ligue des champions (2014 et 2016) ou lors de la Supercoupe d'Europe contre Séville le 9 août dernier. Cette hargne qui, justement, a souvent fait défaut à Raphaël Varane dans sa jeune carrière, avec en point d’orgue ce duel perdu face à Hummels en Coupe du monde.

Arrivé à Madrid en 2011, à l’âge de dix-huit ans, Varane devait dans un premier temps s’aguerrir en jouant quelques matchs, par-ci par-là, et devenir, dans un avenir proche, le titulaire au poste. Sauf que, cinq années plus tard, rien n'a évolué. S’il fera encore ses 35 matchs dans la saison, entre les blessures et les suspensions, lors des matchs à enjeux, Zidane n’hésitera pas longtemps au moment de former sa charnière centrale sur la feuille de match. Ce sera Pepe-Ramos, une saison de plus.



Par Steven Oliveira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Petite question, en toute honnetete. Que nous apprend cet article?
Il relate les faits de maniere plate et ne debouche sur rien.
Et d'ailleurs quel courage, quel force d'opinion de parier sur Varane qui va faire banquette! Qui l'eut cru?
Chapeau l'artiste.
RHAAAAAA Me parlez pas de ce crochet poteau de Gignac ça me donne des suées !
BaB_KiLLeR2 Niveau : DHR
Message posté par badabim
RHAAAAAA Me parlez pas de ce crochet poteau de Gignac ça me donne des suées !


Tu as raison, parlons plutôt du penalty tiré par David 10 ans plus tôt...
Le défaut de Pepe et Ramos c'est qu'ils squattent (trop) souvent l'infirmerie. Je pense que Varane va quand même claquer une vingtaine de match minimum cette saison. Il aura plusieurs chance de montrer ce qu'il vaut.
Cependant, il a pris du retard sur les 2 titulaires et malheureusement pour lui ces derniers temps, à chaque fois qu'il a eu l'occasion de le rattraper, ça a eu l'effet inverse.
Pire, désormais même sa place en Equipe de France est menacée. Il est attaqué sur tout les fronts. Bouge-toi Raphaël, ça urge !
crabunjourcrabtoujours Niveau : CFA2
Parce que Ramos et Pepe ?
Lamine Turgut Niveau : CFA
Message posté par badabim
RHAAAAAA Me parlez pas de ce crochet poteau de Gignac ça me donne des suées !


Ça passe avec le temps ...

Perso, je ne tape plus qu'1 seule fois par jour un gamin floqué "Ronaldo" dans la rue.

Pis j'avais pris un abo "LOSC Away" pour aller siffler Eder comme un goret partout en France ... mais mon psy m'a dit : "non ! Ne fais pas çà ..."
Note : 1
Message posté par Cocoreus
Le défaut de Pepe et Ramos c'est qu'ils squattent (trop) souvent l'infirmerie. Je pense que Varane va quand même claquer une vingtaine de match minimum cette saison. Il aura plusieurs chance de montrer ce qu'il vaut.
Cependant, il a pris du retard sur les 2 titulaires et malheureusement pour lui ces derniers temps, à chaque fois qu'il a eu l'occasion de le rattraper, ça a eu l'effet inverse.
Pire, désormais même sa place en Equipe de France est menacée. Il est attaqué sur tout les fronts. Bouge-toi Raphaël, ça urge !


Varane passe plus de temps à l'infirmerie que Ramos et Pepe réunis.
Message posté par fuibanez
Petite question, en toute honnetete. Que nous apprend cet article?
Il relate les faits de maniere plate et ne debouche sur rien.
Et d'ailleurs quel courage, quel force d'opinion de parier sur Varane qui va faire banquette! Qui l'eut cru?
Chapeau l'artiste.


Tu résumes la grande majorité des articles SF en dehors de ceux de Markus
comment c'est loin Niveau : DHR
Faut surtout se calmer avec la situation de Varane.

Il a plus de 150 matchs avec le Réal à 23 ans, il déjà disputé des clasicos, une finale de LDC.
Faut voir avec qui il est en concurrence et se rendre compte qu'il a suffisamment de temps de jeu et qu'il aura sa place quand l'un des deux partira.

De plus, il a subit pas mal de blessures et d'ailleurs cela rejoint le fait qu'il soit pas dur sur l'homme, une certaine appréhension à se retrouver de nouveau à l'infirmerie.

Maintenant, son niveau est acceptable mais loin du monstre qu'on n'aurait cru quand il avait 19 ans lorsque Marca le surnommé M.Propre. Sauf qu'a son âge les grands défenseurs d'aujourd'hui n'étaient pas non plus impériaux.

Il a la technique, la relance, la rapidité et surtout l'intelligence de jeu.
Il lui manque l'agressivité et peut-être une once de personnalité sur le terrain avec le Réal car en Edf, c'est lui qui gère sa défense.

Dans tous les cas, son passage à Madrid est réussi avec les titrés glanés mais il peut devenir une véritable légende s'il atteint le niveau qu'on attend de lui.
Si Pepe et Ramos continuent à jouer à leur meilleurs niveau Varane ne sera jamais titulaire. Ils sont plus rassurant. C'est aussi simple que ça.
Message posté par fuibanez
Petite question, en toute honnetete. Que nous apprend cet article?
Il relate les faits de maniere plate et ne debouche sur rien.
Et d'ailleurs quel courage, quel force d'opinion de parier sur Varane qui va faire banquette! Qui l'eut cru?
Chapeau l'artiste.


C'est surtout le quatrième article cet été qui commente la situation de Varane au Real.
Ronniesheva Niveau : CFA
en fait la problématique varane est une problématique majeure du sport d'aujourd'hui: il n'y a plus vraiment d'amour propre et d'envie de relever des challenges de la part des sportifs, qui préfèrent la solution de la facilité à rester sur leur banc à encaisser leur chèque. Quant aux clubs, ils amassent ces joueurs comme des capitaux qu'ils rentabiliseront par le merchandising. il y a sept ou huit ans, au real, des joueurs comme robben et sneijder, en situation d'échec pour une raison ou l'autre au real, même s'ils jouaient leurs matches, ont choisi de partir ailleurs dans d'autres gros clubs, mais où ils ne joueraient plus les utilités mais où ils seraient les premiers rôles. on a vu le résultat : 2 finale et une c1 pour robben (sans parler des titres nationaux, le triplé pour sneijder dès sa première année à l'inter. aujourd'hui, les mentalités ont totalement évolué et les varane, james, isco etc. préfèrent squatter le banc plutôt que d'être des stars et des joueurs majeurs ailleurs. et c'est valable pour d'autres clubs et joueurs malheureusement, et ça appauvrit le spectacle et le suspense (on assiste de plus en plus à des claques comme hier le barca 6-2, ou parfois même des 8-0 ou des 10-1) vu que tous les grands joueurs se retrouvent dans les mêmes 3 ou 4 clubs que ce soit sur la pelouse ou sur le banc...à part en angleterre on sait déjà qui va être champion dans tous les championnats...
le foot devient capitaliste de manière outrancière et va mourir à coup sûr à ce rythme, car on est en train de tuer son essence : l'incertitude et l'envie du sportif de relever des challenges.
Ronniesheva Niveau : CFA
Note : -1
et c'est la même chose dans d'autres sports : quand je vois Kevin Durant, star d'okc qui fait une finale de conférence d'anthologie en nba contre les warriors (cchampion en titre alors) qui se finit à 4-3, et qui au lieu de se dire je reviendrai encore plus fort l'an prochain pour les battre, préfère rejoindre les warriors qui sont invincibles maintenant... les sportifs n'ont plus d'amour propre...
Note : 1
Message posté par Ronniesheva
en fait la problématique varane est une problématique majeure du sport d'aujourd'hui: il n'y a plus vraiment d'amour propre et d'envie de relever des challenges de la part des sportifs, qui préfèrent la solution de la facilité à rester sur leur banc à encaisser leur chèque. Quant aux clubs, ils amassent ces joueurs comme des capitaux qu'ils rentabiliseront par le merchandising. il y a sept ou huit ans, au real, des joueurs comme robben et sneijder, en situation d'échec pour une raison ou l'autre au real, même s'ils jouaient leurs matches, ont choisi de partir ailleurs dans d'autres gros clubs, mais où ils ne joueraient plus les utilités mais où ils seraient les premiers rôles. on a vu le résultat : 2 finale et une c1 pour robben (sans parler des titres nationaux, le triplé pour sneijder dès sa première année à l'inter. aujourd'hui, les mentalités ont totalement évolué et les varane, james, isco etc. préfèrent squatter le banc plutôt que d'être des stars et des joueurs majeurs ailleurs. et c'est valable pour d'autres clubs et joueurs malheureusement, et ça appauvrit le spectacle et le suspense (on assiste de plus en plus à des claques comme hier le barca 6-2, ou parfois même des 8-0 ou des 10-1) vu que tous les grands joueurs se retrouvent dans les mêmes 3 ou 4 clubs que ce soit sur la pelouse ou sur le banc...à part en angleterre on sait déjà qui va être champion dans tous les championnats...
le foot devient capitaliste de manière outrancière et va mourir à coup sûr à ce rythme, car on est en train de tuer son essence : l'incertitude et l'envie du sportif de relever des challenges.

Énorme mais énorme raccourci
Message posté par Ronniesheva
en fait la problématique varane est une problématique majeure du sport d'aujourd'hui: il n'y a plus vraiment d'amour propre et d'envie de relever des challenges de la part des sportifs, qui préfèrent la solution de la facilité à rester sur leur banc à encaisser leur chèque. Quant aux clubs, ils amassent ces joueurs comme des capitaux qu'ils rentabiliseront par le merchandising. il y a sept ou huit ans, au real, des joueurs comme robben et sneijder, en situation d'échec pour une raison ou l'autre au real, même s'ils jouaient leurs matches, ont choisi de partir ailleurs dans d'autres gros clubs, mais où ils ne joueraient plus les utilités mais où ils seraient les premiers rôles. on a vu le résultat : 2 finale et une c1 pour robben (sans parler des titres nationaux, le triplé pour sneijder dès sa première année à l'inter. aujourd'hui, les mentalités ont totalement évolué et les varane, james, isco etc. préfèrent squatter le banc plutôt que d'être des stars et des joueurs majeurs ailleurs. et c'est valable pour d'autres clubs et joueurs malheureusement, et ça appauvrit le spectacle et le suspense (on assiste de plus en plus à des claques comme hier le barca 6-2, ou parfois même des 8-0 ou des 10-1) vu que tous les grands joueurs se retrouvent dans les mêmes 3 ou 4 clubs que ce soit sur la pelouse ou sur le banc...à part en angleterre on sait déjà qui va être champion dans tous les championnats...
le foot devient capitaliste de manière outrancière et va mourir à coup sûr à ce rythme, car on est en train de tuer son essence : l'incertitude et l'envie du sportif de relever des challenges.


Je suis on ne peut plus d'accord sur le fond de ta pensée. Mais pas sur les exemples que tu donnes. De mémoire, à l'époque, Sneijder et surtout Robben clamait leur envie de rester au Réal.
A croire qu'ils aiment bien rester entre stars.
Ronniesheva Niveau : CFA
Message posté par Emperor Eye
Je suis on ne peut plus d'accord sur le fond de ta pensée. Mais pas sur les exemples que tu donnes. De mémoire, à l'époque, Sneijder et surtout Robben clamait leur envie de rester au Réal.
A croire qu'ils aiment bien rester entre stars.


ils voulaient peut-être rester mais quand ils ont eu de bonnes propositions pour partir, ils n'ont pas hésité... et ils n'ont pas regretté.
Ronniesheva Niveau : CFA
Message posté par pezronf
Énorme mais énorme raccourci


ta réplique est un raccourci en elle-même si je peux me permettre... il aurait fallu développer. je n'ai pas développé plus que cela car il faudrait des pages et des pages pour cela...mais je crois que tout le monde comprend au moins le fond de ma pensée.
Rafa Varane va faire taire tous les grincheux.
Message posté par Cocoreus
Le défaut de Pepe et Ramos c'est qu'ils squattent (trop) souvent l'infirmerie. Je pense que Varane va quand même claquer une vingtaine de match minimum cette saison. Il aura plusieurs chance de montrer ce qu'il vaut.
Cependant, il a pris du retard sur les 2 titulaires et malheureusement pour lui ces derniers temps, à chaque fois qu'il a eu l'occasion de le rattraper, ça a eu l'effet inverse.
Pire, désormais même sa place en Equipe de France est menacée. Il est attaqué sur tout les fronts. Bouge-toi Raphaël, ça urge !


Les blessures de Ramos et Pepe sont même le problème numéro 1 de Varane. A cause de ça, il joue de temps en temps et du coup reste au Real. Alors qu'il devrait partir et aller dans un club moins en vue mais où il sera le vrai titulaire assuré.
Enfin, après chacun son truc, passer toute sa carrière sur un banc et en sortir une trentaine de fois par an pour jouer les bouche trous dans un des meilleurs clubs du monde, ça reste honorable.
Message posté par Ronniesheva
ils voulaient peut-être rester mais quand ils ont eu de bonnes propositions pour partir, ils n'ont pas hésité... et ils n'ont pas regretté.


Ils ont été poussés dehors, surtout Sneijder.
A partir du moment où le club te dit "on ne compte ps sur toi", bah tu peux rester mais bon, ça ne sert pas à grand chose sinon perdre du temps de jeu, du temps tout court et régresser.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
1k 23