1. //
  2. //
  3. // Manchester United-Fenerbahçe

Pourquoi Van Persie est l’attaquant le plus surcoté des dix dernières années

Ce jeudi soir, Manchester United retrouve le Fenerbahçe et l'un de ses anciens joueurs, Robin van Persie. Un mec vendu comme un grand attaquant, mais qui a tout de l’arnaque.

Modififié
3k 30

→ Parce qu’il n’a que deux grosses saisons à son actif


Seize ans de carrière professionnelle, et seulement deux saisons à plus de trente matchs en championnat. Voilà la réalité. Alors ok, sa dernière saison à Arsenal, où il inscrit trente pions, et la première à Manchester United, où il reste sur la même lancée avec vingt-six buts, sont plutôt pas mal. Mais avant et après ces deux années où il a clairement joué en surrégime, entouré par des pourvoyeurs de ballons incroyables, le Néerlandais a toujours peiné à dépasser sa dizaine de buts. Pourtant, un grand attaquant, puisque c’est le statut qu’on tend à lui prêter, n’est-il pas censé garantir une quinzaine ou une vingtaine de buts par saison pendant un peu plus de deux ans ? Un apport que Robin van Persie n’a jamais pu assumer en raison de sa fâcheuse tendance à se blesser, de ses trous d’air et du fait qu’il soit déjà rouillé depuis qu’il a trente et un ans.

→ Parce que ce n’est qu’un joueur Youtube


Des reprises de volée, une tête plongeante spectaculaire, des contrôles orientés de qualité et une bonne frappe. L’ancien du Feyenoord met souvent des buts soignés esthétiquement parlant, c’est vrai. Forcément, quand on frappe tout le temps dans n’importe quelle position dans l’espoir d’améliorer ses statistiques personnelles, il y en a quelques-unes qui finissent par rentrer. Et ça finit par donner quelques compilations Youtube qui ont de la gueule. Sauf que c’est ça, Robin van Persie : quelques beaux gestes qui éclipsent un nombre conséquent de déchets dans le jeu et un manque de consistance frappant dans l’ensemble de sa carrière. Et non, « Sa Majesté Robin van Persie » n’est pas élégant, avec ses bras difformes qui se baladent partout à la manière d’un Mamadou Niang. Et puis ces cheveux gris... Lemoine et Toulalan, ils sont élégants peut-être ?

Youtube

→ Parce que son « mauvais caractère » n’a rien d’attachant


Partout où il est passé, Robin van Persie a eu du mal à passer la porte du vestiaire à cause de son énorme melon. Déjà, à Feyenoord, il est renvoyé en réserve, car il exaspère ses coéquipiers et son coach, refusant la voiture mise à disposition par le sponsor du club pour s’acheter une clinquante Mercedes, entre autres. Un exemple parmi tant d’autres de sa fâcheuse tendance à jouer les stars. Si l’ego surdimensionné de certains joueurs leur permet d’être encore plus forts, comme c'est le cas pour Samuel Eto’o et Zlatan Ibrahimović, ou leur donne une image attachante, comme pour Mario Balotelli, celui de Robin van Persie lui met seulement des bâtons dans les roues et le rend énervant. En atteste son comportement sur le terrain et le gâchis en sélection néerlandaise.

Youtube

→ Parce qu’il n’a jamais été décisif au bon moment avec les Pays-Bas


28 juin à Durban, les Pays-Bas mène 2-1 contre la Slovaquie en huitièmes de finale de la Coupe du monde. Van Persie sort au profit de Huntelaar et assène à son coach Bert van Marjwik : « Ce n'est pas moi qu'il faut remplacer, mais Wesley Sneijder. » Et finalement, c’est bien le joueur de l’Inter qui marque en quarts contre le Brésil et en demies contre l’Uruguay pour hisser son pays en finale. Pendant ce temps-là, Van Persie doit se contenter d’un petit but contre le Cameroun en poules. Car c’est bien beau d’enchaîner les pions en éliminatoires et en match amical, mais quand il s’agit de marquer en phase finale dans les matchs à enjeu, il n’y a plus personne. Malgré ses cinquante buts en sélection, le record, Van Persie n’a jamais su être décisif au bon moment pour faire gagner un titre à l’exceptionnelle génération néerlandaise. Une incapacité à vraiment gagner, comme le prouve son maigre palmarès (une Premier League avec MU, une Coupe de l’UEFA avec Feyenoord et une Coupe avec Arsenal) comparé à la renommée du joueur.

Par Kevin Charnay
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

PhoenixLite Niveau : Loisir
Ruud a intégré la redac' SoFoot ?
Ruud a plutôt raison sur ce coup la. Entre trous d'air, blessure et melon il aura pourri la sélection et des attaquants meilleurs que lui pendant un bail.

Le prototype du faux grand attaquant.
Une coupe de l'UEFA avec Feyenord plutôt qu'avec United..

Article un peu à charge quand même, mais globalement assez juste.
1 réponse à ce commentaire.
Parlant de ces bras qui balancent, c'est pas pire que Jordan Ferri qui avant chaque passe doit faire tournoyer son bras à 5 reprises comme pour dire à l'adversaire "je vais la faire, je vais la faire". Et hop il est contré.
prtcl2x89 Niveau : DHR
la coupe de l'UEFA c'était avec Feyenoord !

il m'aura quand même fait rêver une saison (sa 1ère à Manchester) mais sinon c'est vrai qu'il est frustrant comme joueur.

je me rappelle en revanche les prises de becs avec un copain qui supportait Arsenal et ne me parlait que de lui alors qu'il n'a jamais été vraiment au top (sauf la dernière saison)
RenardDesSurfaces Niveau : District
Bien joue Kevin!
Article totalement juste, le mec, dès qu'il y a des défenseurs qui le serrent, il commence à parler polonais.
Prototype de l'attaquant (comme Ibra), qui a besoin d'être dans sa zone de confort, qui sous la pression physique d'un marquage rapproché va fuir le contact au lieu d'attaquer son défenseur.
C'est pas le joueur que tu verras couper un ballon de la tête au premier poteau en devançant le central en demi de c1, c'est certain.
Il a juste eu de la chance d'être un bon finiseur en fin de chaine avec une équipe d'Arsenal qui lui était dévoué, sur sa bonne forme, il a bien enchaîné avec MU mais pour le reste...
Note : 3
Merde alors.
Je venais troller car je déteste RVP, et je me rends compte que c'est la norme...
DixDier Super Niveau : District
Normal, ce mec est insupportable !
1 réponse à ce commentaire.
zinczinc78 Niveau : CFA
Note : 4
Quand je pense que sans cet imposteur, Marouane serait actuellement une légende à Arsenal et se rapprocherait chaque jour du record de Henry..

Monde de merde !
Coach Kévinovitch Niveau : Ligue 1
Franchement, merci!

L'escroquerie Van Persie est révélée au grand jour!

On parle de lui comme un Edberg du football alors qu'il n'a toujours été qu'un Nalbandian!
Hölderlin Niveau : CFA2
Pour être un peu plus juste et atténuer cette critique à charge. Van Persi les a eu les 3 saisons à plus de 15 buts.

30 en 2012 à Arsenal
26 en 2013 à MU
18 en 2014 à MU
Hölderlin Niveau : CFA2
Ah et sinon je trouve pas que c'est un joueur surcoté car il a toujours été évalué à sa juste valeur. C'est à dire un bon attaquant lorsqu'il ne se blesse pas mais pas un grand joueur.

Seul Stéphane Guy et Frédéric Calange le considéraient comme un grand joueur.

Les amoureux du jeu eux ne s'y sont jamais trompés...
Dommage que van Gaal et van Marwijk soient tombés dans le panneau, eux.
1 réponse à ce commentaire.
Top-player Niveau : CFA
Sur l'autre article, il est comparé à Bergkamp et sur celui ci on le traite d'âne sur côté et RvP c'est quand même 4 buts à la CdM 2014 ce qui est loin d'être degeueu
Il faut vraiment ne rien connaître non seulement au football mais surtout au beau pour oser soutenir que le jeu de cet attaquant "avec ses bras difformes qui se baladent partout" n'est pas une merveille esthétique. Ses mouvements sont ceux d'un joueur qui a redonné à l'idée d'élégance en football un peu de contenu. Il est triste qu'un type, qui connaît certes ses statistiques, ose juger d'un attaquant qui évolue dans une catégorie dont manifestement il ne soupçonne même pas l'existence. Personne n'a jamais dit de Robin van Persie, car il faudrait être idiot pour soutenir cela, qu'il était le meilleur attaquant qui soit, ou le plus efficace. Par contre, et cela ne fait aucun doute, il était le plus beau. À partir de là, cet article, qui expose le point de vue d'un petit comptable évaluant les côtes, surcôtes, sous-côtes et j'en passe, n'a aucune raison ni d'être ni d'avoir été. Des mots difforment s'y baladent partout, sans jamais trouver ni sens ni intelligence.
Mec ça commencer bien puis à la fin on se demande si tu tapais pas à une main... Seule certitude: Tu t'en es mis partout.
1 réponse à ce commentaire.
Oui il est élégant mais sans chercher bien loin on peut en trouver un paquet qui le sont encore plus que lui sur le toucher de balle etc.

Rien que dans la famille néerlandaise beaucoup le mettent minable.
Après être un joueur élégant ne fait pas de lui un top--player et les tops players ne sont pas forcement tous élégant à regarder.

Ce que je veux dire c'est que si on juge RVP sur l’esthétique il sera devant bien des attaquants, malheureusement pour lui on juge un attaquant sur ces buts et les différence qu’il arrive à faire pour son équipe.Comme le dit très justement l'article en tant d'années de carrière il a pas été si décisif que ça le Robin.

En tant que fan de United je n'étais pas très chaud pour sa venue mais il faut admettre qu'il fait une très bonne première saison mais on savait tous qu'il retomberait dans ses vieux travers d'homme de cristal.
"une Coupe de l’UEFA avec United"

WHAT ?
Perso je le considère comme un super joueur, "grand joueur" c'est difficile mais surtout par le fait qu'il n'a pas fait une carrière à la hauteur de son talent dû à un physique fragile et sans doute à un mental un peu friable. A noter que pour les "stats" Van Persi a joué longtemps à Arsenal sans être l'avant-centre de l'équipe, qu'il y a été converti par Wenger et il me semble que sa saison à 30 buts est sa première complète à ce poste.
Merci Kevin de rétablir la vérité.
Sérieusement les gars, "pas un grand joueur" ?

Moi je vais un peu changer, j'ai adoré ce joueur. Quelle classe, quelle élégance. Sa période 2011-2013 a été sublime, on ne pourra jamais lui enlever ses deux saisons.

Maintenant il est vrai qu'il a décliné ensuite, ceci dit bon ça a commencé à 31 ans (et encore, il a quand même dégommé l'Espagne en 2014), c'est pas non plus un scandale. Avant ça il était surtout tout le temps blessé en fait, sinon les qualités il les avait.
14 matches où il part titulaire avec les Pays-Bas en 8e, quart, demi ou finale de Coupe du Monde et d'Euro de foot pour 0 but.
Les qualités de quoi? Marquer des beaux buts? Oui. Marquer contre les équipes bas de tableau de PL? Oui. Marquer lors de matches décisifs? Jamais.
1 réponse à ce commentaire.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
3k 30