Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 4e journée
  3. // Groupe F
  4. // Saint-Étienne/Inter Milan

Pourquoi Sainté va-t-il marquer son premier but en C3 ce soir?

Ce soir, l'ASSE reçoit l'Inter pour la quatrième journée de la phase de poules de la Ligue Europa. Si les trois premiers matchs ont vu l'attaque des Vers rester stérile, il faut savoir que cela va se terminer ce soir. Voilà pourquoi.

  • Parce que Geoffroy-Guichard

    Il faut le dire, Geoffroy-Guichard est un stade à part en France. À l'image d'un Felix-Bollaert, d'un Vélodrome ou d'un Parc des Princes, ici, plus qu'ailleurs, l'ambiance est chaude. Bouillante, même. D'ailleurs, ce n'est pas pour rien qu'on l'appelle le Chaudron. Dans l'enfer de Geoffroy, les Verts sont plus à même de se surpasser, tout donner pour satisfaire des fans prêts à fêter l'exploit. Et si les supporters stéphanois étaient près de 10 000 il y a quinze jours dans la cité lombarde, ce soir, ils seront 38 000, chez eux. Un public de feu, une ambiance de folie, un adversaire prestigieux, tout est réuni pour passer une bonne soirée. Dans cette ville que l'Europe du foot connaît bien pour son glorieux passé, il est temps pour les Verts de se dépuceler sur la scène européenne. La victoire ne sera peut-être pas au bout, mais une chose est sûre, les filets de GG vont trembler, et le public vert va se lever. Au moins une fois.

  • Parce que Paolo De Ceglie

    Samedi dernier, l'Inter a concédé sa troisième défaite de la saison sur la pelouse de Parme. Un revers 2-0, la faute à un doublé de Paolo De Ceglie. Une grande première pour le défenseur parmesan, qui n'avait jamais inscrit deux buts dans le même match depuis le début de sa carrière. Alors si lui, le sosie d'Ashton Kutcher, a réussi à en planter deux à Handanović, nul doute que les Stéphanois arriveront à en mettre au moins un. Voire plus. En tout cas, voilà de quoi donner des idées à Loïc Perrin.

  • Parce que l'Inter ne fait plus aussi peur qu'avant

    Depuis son fameux triplé sous l'ère Mourinho, en 2010, l'Inter n'est plus que l'ombre d'elle-même. Le club lombard n'est jamais parvenu à se remettre de cette année folle qui l'avait vu régner sur l'Europe. Depuis, les résultats en championnat sont en dents de scie avec, en point d'orgue, une triste neuvième place lors de la saison 2012-13, une position qui a privé l'Internazionale de compétition européenne, ce qui n'était pas arrivé depuis 14 ans. Depuis le début de l'exercice 2014-2015, les résultats sont toujours décevants, puisque l'équipe de Walter Mazzarri pointe encore à la 9e place. Alors, oui, si l'ASSE veut mettre un pion à l'Inter, c'est le bon moment.

  • Parce que Mevlüt Erding

    Auteur d'un début de saison assez canon, avec notamment trois buts lors des deux premières journées, Mevlüt Erding s'est vu stoppé dans sa belle forme, fin septembre, suite à une blessure à une cuisse contractée lors du déplacement des Verts à Marseille. L'absence du buteur turc s'est fait ressentir sur le front de l'attaque stéphanoise pendant plus d'un mois, et c'est donc avec une immense joie que Christophe Galtier a pu faire entrer son joueur, samedi dernier, à l'occasion du match contre Lille (1-1). Lors de cette rencontre, Erding a eu un quart de jeu pour se remettre en jambes, de quoi espérer le voir entrer en cours de match, ce soir, contre l'Inter. Et pourquoi pas marquer, également. Le retour en héros, quoi. En tout cas, il est là, notre conseil buteur.


  • Parce que le passé

    L'histoire, tout le monde l'a connaît. Il fut un temps où l'ASSE faisait trembler les plus grands clubs européens. Si, si, c'est vrai. L'apogée de l'histoire d'amour entre les Verts et la Coupe d'Europe, c'est bien sûr cette finale de 1976 perdue contre le Bayern, 1-0, la faute, évidemment, à ces putains de poteaux carrés. Elles seront sans doute nombreuses ce soir, devant leur télévision ou au stade, ces anciennes gloires stéphanoises. De Larqué à Piazza en passant par Lopez ou même Santini, les regards seront tournés vers la pelouse de Geoffroy-Guichard. Et devant les anciens, eux qui ont tant donné pour écrire l'histoire du club, les joueurs de l'ASSE vont devoir donner le meilleur d'eux-mêmes, pour ne pas salir ce passé encore si présent dans les souvenirs des Foréziens. Jérémy Clément et sa bande ont intérêt à sortir un gros match. Avec un but à la clef, bien entendu.

  • Parce que l'honneur

    Quatre matchs sans mettre le moindre pion, c'est quand même assez dur. On peut même parler de quelque chose de gênant. Par peur du ridicule, justement, les Verts vont tout donner pour marquer enfin en Coupe d'Europe cette saison. Cervantès disait « mon honneur m'est plus cher que ma vie » . Gageons que, ce soir, les Verts seront prêts à donner la leur.

    Par Gaspard Manet
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


  • Podcast Football Recall Épisode 46 : Français ou Belges, le match des râleurs, les adieux des Bleus et la battle Angleterre-Belgique Hier à 18:07 Le Mondial 2022 aura bien lieu en hiver 69
    Partenaires
    Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Podcast Football Recall
    Hier à 12:10 Infantino : « La meilleure Coupe du monde de tous les temps » 99 jeudi 12 juillet La FIFA veut limiter les plans sur les supportrices 250 jeudi 12 juillet Bruno Alves signe à Parme 9
    À lire ensuite
    Alaba guette