1. //
  2. // 18e journée
  3. // Mönchengladbach/Bayern Munich

Pourquoi regarder la Bundesliga alors que le Bayern a déjà gagné ?

L'Allemagne revient. Les stades pleins, les buts nombreux et spectaculaires et les gestes fous reviennent. Alors que le suspense a été tué (presque) définitivement par le Bayern, la Bundesliga va régaler dans les quatre prochains mois. C'est promis.

Modififié
1 27
Avec près de 10 points d'avance sur son dauphin – 10, en supposant une victoire contre Stuttgart –, le Bayern a déjà assommé la concurrence en Bundesliga. Les poursuivants se marchent dessus : Dortmund est à la peine avec ses blessures à répétition, Leverkusen n'arrive pas à être pris au sérieux, Schalke s'est perdu en route. Bref, la Bundesliga est finie, le Bayern a gagné, préparez les litres de Paulaner sans alcool à déverser sur Ribéry, Guardiola et Müller et partons dans l'année 2014/2015. Sauf que non. La Bundesliga va se défendre, six mois durant, avec un championnat toujours plus fou.

Panzer et gestation

Dans le haut du tableau, tout d'abord, les équipes vont devoir offrir du spectacle sur la phase retour. Derrière le Bayern, il reste trois places pour la Ligue des champions, dont deux directes, et quatre prétendants. Leverkusen et Dortmund sont naturellement bien placés. Mais avec la blessure infinie et au-delà de Gündogan, le milieu Borussen souffre dans l'accumulation des compétitions. L'autre Borussia lui est passé devant. Mönchengladbach a été agréable à voir sur les premiers mois et a fini son tour par un match nul contre l'autre équipe en embuscade, à la cinquième place. Impressionnant depuis trois mois et avec un recrutement façon Panzer (de Bruyne après Luiz Gustavo), Wolfsburg promet de provoquer une secousse dans la hiérarchie au cours des dix-huit prochains mois. À commencer par un espoir d'intégrer le top 4 dès 2014.

Mais toute la saveur de la Bundesliga réside dans son ventre très bedonnant, où les clubs restent en gestation. La moyenne de buts doit beaucoup aux matchs improbables d'Hoffenheim, aux errements défensifs d'Hambourg et Brême et à l'espoir jusqu'à la dernière journée de finir tout proche des places européennes – même si l'écart, pour une fois, est un peu plus prononcé entre le 9e et le 10e. Mais les clubs veulent naître et sortir de ce ventre. Après « l'engrossement » , c'est la course au renforcement pour certains dans l'hiver : Hanovre a changé son entraîneur, Hambourg s'appuie sur des prêts de Hollandais pour aider Van der Vaart, Augsbourg a chopé Ji pour six mois avant sa signature au BVB et Mayence tente Koo. Hoffenheim, Schalke et le Werder repartent, eux, avec les mêmes, faute de mieux. Allez savoir là-dedans ce qui marchera et ce qui foirera, et in fine, qui accouchera d'un bel effectif compétitif.

Les petits poussaient

Pour ceux qui veulent du suspense, du sang et des buts cruciaux, il faut jeter un œil sur le bas de tableau de première division, et le haut de la seconde. Cette fois-ci, absolument rien n'est joué d'avance. Seul Cologne devrait finir sans problème, en tête de la 2. Bundesliga. Pour la troisième place, par contre, c'est plus que jamais confus. Entre Kaiserslautern (3e) et Sankt-Pauli (6e), il n'y a pas même un petit point d'écart. Tous à 31, avec l'Union Berlin et Karlsruhe. Alors s'ils savent qu'il ne pourront pas tous monter ensemble, c'est l'avenir à moyen terme qui va se préparer dans les prochains mois.

De l'autre côté, dans le bas du classement, c'est la même rengaine : sauvons ce qui peut encore l'être pour l'année et demie à venir. Pas seulement engagés dans la lutte à la survie en première division, les clubs du fond pensent à gérer leur saison suivante, qu'elle soit au même étage ou au rang inférieur. Francfort a décroché la signature de Madlung pour améliorer sa défense, Brunswick un attaquant norvégien de Salzbourg en prêt pour dix-huit mois, Nuremberg des renforts essentiels et un regain de moral avec quelques victoires en amical. Seul Fribourg est resté calme et imperturbable, même après sa défaite 5-0 en amical contre l'Union Berlin, concédant tout juste une recrue offensive (Zulechner, en provenance de Grödig). Mais Christian Streich a prévenu : il faut « mettre dix-sept fois le feu sur le terrain » . Allez-y, allumez.

par Côme Tessier
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

ParisianoLF Niveau : Loisir
2 articles sur la Bundesliga en 2heures, va savoir pourquoi
Parce qu'après un mois de trêve, y a des gens comme moi qui sont en manque de Buli !
LaPaillade91 Niveau : Loisir
Parce qu'il y a de nombreux passionnés qui regardent des matches pour voir du jeu, du travail d'équipe et ressentir des émotions.

Par ailleurs je trouve que c'est d'un intérêt limité de regarder un championnat juste pour savoir qui va terminer 1er.

Le nom du champion n'est qu'anecdotique, surtout si l'on compte le nombre de cadavres cachés dans le placard par l'Ac Milan, ManU, le Bayern, la Juve, l'Inter, le Real et le Barça pour pouvoir récolter leurs titres.
La légende de la photo sur la page d'accueil, ça aurait pu marcher si vous aviez pas pris une photo de l'an dernier.
Illustrer le titre d'un article sur la Bundesliga avec une photo sur laquelle figure un joueur qui ne joue plus en Bundesliga (Timochtchouk), c'est... Bof.
Gerd Müller Niveau : CFA
Message posté par Rihannal
Parce qu'après un mois de trêve, y a des gens comme moi qui sont en manque de Buli !


Et oui, enfin le retour de la Buli !!
c'est fou comment "22 mecs qui courent derriere un ballon pour le mettre dans un filet" peut etre aussi different en france et en allemagne.
Pour le plaisir de voir du beau football? Ce qui devrait être la raison principale...
Parce que Hoffenheim!
Bon j'ai pas vu un seul match d'Hoffenheim cette année, mais ça a l'air cool.
une fois n'est pas coutume, j'ai envie de mettre un bémol au consensus pro-bundesliga sur So Foot. Le fait que le Bayern écrase la concurrence n'est pas rédhibitoire, mais on va pas dire que c'est génial pour le championnat alors que vous n'avez pas de mots assez durs quand c'était le cas avec le Barça, Man U ou plus récemment le PSG...
Why not Stevie ? Niveau : DHR
N'empêche ça me fait plaisir de voir le Herta en position honorable. On avait peut-être eu trop tendance à les prendre pour des jambons.

Nan en vrai si l'Union monte ça serait bien sympa deux berlines sur la piste.
Surtout que cette année, bien que nous n'en sommes qu'au mois de janvier, à part l'Angleterre, aucun championnat n'est aussi indécis que la Liga. Un seul point de différence entre Barça-Atletico et le Real. Certes l'Athletic Bilbao est 11 pts du Real, mais ça, c'est une habitude.
bufford tannen Niveau : DHR
ba parce que :"Dix matchs retour de Bundesliga à ne pas manquer"
Message posté par Zangli
une fois n'est pas coutume, j'ai envie de mettre un bémol au consensus pro-bundesliga sur So Foot. Le fait que le Bayern écrase la concurrence n'est pas rédhibitoire, mais on va pas dire que c'est génial pour le championnat alors que vous n'avez pas de mots assez durs quand c'était le cas avec le Barça, Man U ou plus récemment le PSG...


Évidemment. Peut-être que c'est juste moi mais regarder un 5-5 de milieu de tableau (ou même entre le premier et le deuxième si y'a 10 points d'avance, ça revient au même : manque le suspens), ça me branche pas.

Vous confondez tout. N'importe quel match est bon à voir tant que vous supportez quelque chose (un club, un joueur voire même un championnat : votre petite guerre entre championnat vous aveugle). L'intérêt du championnat, par contre, est totalement limité quand une équipe sur-domine, peu importe la qualité des matchs. Les rivalités entre club sauvent quelques rencontres mais ça s'arrête là.
Quelqu'un s'intéresse au championnat écossais ? Non. La Bundesliga c'est pareil. Le "suspens" aura duré de septembre à fin octobre, passionant. Le Bayern devrait pas tarder à recruter Ramos, il a mis autant de buts que Lewa, il risquerait d'avoir de la concurrence, sans oublier Kiessling, éventuellement prendre De Bruynes cet été, au cas où il deviendrait bon.
Pourquoi regarder la Bundesliga ? Et bien juste parce que une journée outre Rhin est plus intéressante ( et plus prolifique, disons le clairement) que tous les matchs de seconde partie de tableau sur l'année en Ligue 1
Nicolas Conway Niveau : District
Je suis actuellement à l'aéroport de Munich. J'en profite donc pour venir voir les news et là en page de garde un article sur le Bayern.

Voilà, je sais pas pourquoi j'ai trouvé ça marrant.

Bises à vous
Südkurve28 Niveau : CFA
Message posté par Ale_xB
Quelqu'un s'intéresse au championnat écossais ? Non. La Bundesliga c'est pareil. Le "suspens" aura duré de septembre à fin octobre, passionant. Le Bayern devrait pas tarder à recruter Ramos, il a mis autant de buts que Lewa, il risquerait d'avoir de la concurrence, sans oublier Kiessling, éventuellement prendre De Bruynes cet été, au cas où il deviendrait bon.


Comparer la Buli au championnat écossais, il fallait quand même oser.

Bien que supporter du Bayern, ça me fait toujours marrer d'entendre que le championnat est plié. 7 points c'est pas non plus un écart "barcelonesque", et si on se réfère au match amical du Bayern contre Salzbourg, on peut se dire que l'équipe n'est pas invincible et qu'elle pourrait être rattrapée par un Leverkusen constant ou même un BVB en mode rouleau compresseur (bon la c'est quand même un peu plus improbable).

Faut quand même être un sacré hater de l'Allemagne pour affirmer aujourd'hui que la Bundesliga n'est pas un championnat plaisant à suivre.
Message posté par Ale_xB
Quelqu'un s'intéresse au championnat écossais ? Non. La Bundesliga c'est pareil. Le "suspens" aura duré de septembre à fin octobre, passionant. Le Bayern devrait pas tarder à recruter Ramos, il a mis autant de buts que Lewa, il risquerait d'avoir de la concurrence, sans oublier Kiessling, éventuellement prendre De Bruynes cet été, au cas où il deviendrait bon.


Excuse moi, mais ton com' est un peu ridicule. On s’intéresse pas au foot que pour les titres. La course pour la Champion's va être passionnante, sans parler des matchs d'Hoffenheim qui partent systématiquement en couilles* et qui sont très drôles à matter en étant neutre. Et puis comparer le championnat écossais à la Buli...

Entre un Valence-Levante et un Wolfsburg-Hoffenheim, mon choix est fait sans une millisecondes d'hésitation !
Sinon Federer a perdu... y a des gens qui veulent pleurer avec moi ?
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
1 27