En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. // LIGUE 1, MON AMOUR
  2. // ÉPISODE 4

Pourquoi Raphaël Guerreiro est meilleur que Gareth Bale

Ils sont gauchers et ils ne jouent plus derrière comme c'était le cas au départ. De quoi dire que Raphaël Guerreiro et Gareth Bale se ressemblent. Mais le joueur de Ligue 1 est bien plus intéressant que celui du Real Madrid.

Modififié
C'était de loin un des meilleurs moments du film de Canal+ de la dernière journée du précédent championnat. Alors qu'il vit ses derniers moments en tant qu'entraîneur de Lorient, Christian Gourcuff profite de sa dernière séance d'entraînement pour prendre à part son jeune latéral gauche, Raphaël Guerreiro. Pudique comme tout, le Breton essaie de forcer sa nature : « D'abord, moi, j'ai été très content de travailler avec toi, et je pense que bon, après, s'offre à toi une super carrière. Des qualités que tu as sur le plan technique et même sur le plan défensif, sur l'anticipation, c'est du top niveau, c'est du niveau européen. Maintenant, il faut que tu penses à ça, mais pas trop avoir d'impatience non plus. Puis faire les bons choix aux bons moments » . Une séquence qui étonne plus d'un spectateur. Parce que pour sa première saison en Ligue 1, Guerreiro a été régulier, mais il n'a pas marqué les esprits non plus. Alors de là à parler « top niveau » , « niveau européen » ... Mais forcément, puisque c'est Gourcuff qui parle, puisque Guerreiro a un profil prometteur (jeune, recruté à Caen en Ligue 2 pour 3 millions d'euros), le gros des suiveurs de Ligue 1, ceux qui ne regardent pas ce qui se passe pendant 90 minutes au Moustoir, valide le statut, même si le dernier Merlu à ce poste étiqueté valeur sûre, c'était Jérémy Morel... Mais cette saison, Guerreiro a mis tout le monde d'accord : 7 buts et 4 passes décisives. Il faut dire que désormais, il évolue un cran plus haut.

Bale arrière gauche, puis milieu gauche, puis meneur de jeu, puis ailier droit...


Une évolution dans sa carrière qui n'est pas sans rappeler Gareth Bale. Recruté à prix d'or à Southampton par Damien Comolli, alors qu'il n'a que 18 ans, Bale ne réussit pas des débuts tonitruants avec Tottenham. Un coup franc contre Arsenal à ras de terre, chouette, mais beaucoup trop de difficultés à se situer à un poste d'arrière gauche, même dans un championnat qui n'a pas fait de la tactique son passe-temps favori. L'arrivée sur le banc d'Harry Redknapp va le métamorphoser. Aussi car le Rolland Courbis d'outre-manche va le faire jouer un cran plus haut. Dans son couloir gauche, Bale ne voit qu'une piste d'athlétisme, ce qui lui permet de qualifier enfin son équipe pour la Ligue des champions en 2010 aux dépens de Manchester City, avant d'exploser dans un match contre l'Inter de Milan où il enfonce plus fort que les autres la touche R1. Il sera encore au club en 2013, lorsque Villas-Boas fera de lui un numéro 10. Transféré pour une somme record au Real Madrid, il changera à nouveau de poste, devenant ainsi ailier droit. Pour mieux repiquer une fois au bout du couloir. Ce qu'il fait magnifiquement bien en finale de la Coupe du Roi contre Barcelone, où il marque un but d'anthologie. Il marque aussi l'importantissime but du 2-1 dans la finale de la Ligue des champions contre l'Atlético en prolongation pour la Décima des Merengues. Aujourd'hui, il a toujours ce même poste, mais il est un peu trop perso, ce qui agace un de ses partenaires, et non des moindres : Cristiano Ronaldo.

Cristiano Ronaldo préfère Guerreiro à Bale


Le Ballon d'or a en revanche nettement plus le sourire quand il s'agit d'évoquer Raphaël Guerreiro. Oui, il le connaît, il est même capable de situer Lorient sur une carte. C'est qu'ils sont tous les deux en sélection portugaise, où Guerreiro compte deux capes. Pour la seconde, un amical contre l'Argentine, il a donné la victoire à son équipe sur une tête plongeante dans les dernières minutes. De quoi ramasser un « bravo goleador » de la part de son capitaine après la rencontre. Avec qui il avait déjà pu sympathiser lors du premier rassemblement, où CR7 l'avait invité avec d'autres anciens, lui assurant qu'il n'y avait que des jeunes dans le groupe. Provoquer autant la sympathie n'est pas un paramètre anodin dans le football. Dans un sport voué à être de plus en plus individualiste, cela va même devenir une qualité prisée par tous les recruteurs. Lorsqu'on se penche sur les buts marqués en Ligue 1 par Guerreiro, la plupart sont donnés par Jordan Ayew, le joueur qui a été recruté pour être la star de l'équipe. Mais le Ghanéen joue en équipe avec Guerreiro, qui le lui rend bien. Même s'il n'a que 21 ans, il y a peu de chances de l'imaginer jouer ailleurs que dans son couloir gauche. Le petit Raphaël semble préférer un centre bien ajusté à un débordement tout en vitesse. Certes, c'est moins spectaculaire, mais ça nous rappelle aussi pourquoi nous préférons le football aux sports US.

Et dans le merveilleux monde de la Ligue 1, il y a aussi :


Pourquoi Claudio Beauvue est meilleur qu'Harry Kane
Pourquoi Julien Féret est meilleur qu'Oscar
Pourquoi Wissam Ben Yedder est meilleur que le Kun Agüero

Par Romain Canuti
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:42 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04 il y a 41 minutes L2 : Les résultats de la 22e journée
il y a 6 heures Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 2
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 17:56 Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 9 Hier à 15:02 Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 27 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12 Hier à 11:49 Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17