1. //
  2. // 18è journée
  3. // Nancy/Bordeaux

Pourquoi pas plus de synthétiques en L1 ?

Lorient, Nancy et Châteauroux sont les seuls clubs professionnels français à avoir franchi le cap du terrain synthétique en compétition. Face aux nombreux avantages que présentent cette surface, pourquoi une telle levée de boucliers dans les autres clubs ? Éléments de réponse.

Modififié
Le 12 octobre dernier, la LFP voyait son clown-comédien de président Frédéric Thiriez réélu pour quatre ans. Un mandat qu'il exercera avec son conseil d'administration composé de représentants de l'UNECATEF, de l'UNFP, de la FFF, des arbitres ou encore de huit présidents de L1, parmi lesquels un petit nouveau, le Lorientais Loïc Féry. Avant même son élection, celui-ci annonçait d'ores et déjà les axes de travail sur lesquels il souhaitait appuyer, à commencer par l'utilisation accrue à haut-niveau de gazons synthétiques, dont les seuls utilisateurs en L1 sont depuis 2010 son club et l'AS Nancy-Lorraine (peut-être pas pour longtemps...). Chantre de l’artificiel après deux saisons concluantes, le financier de la City voudrait donc voir le football professionnel grandir un peu pour ne plus avoir à faire aux déclarations larmoyantes des lendemains de contre-performance. Mais si, celle où coachs ou joueurs se plaignent d'avoir perdu des points la faute à une pelouse gorgée de flotte ou détruite par le sable ou les rugbymen. Il suffit juste d'ouvrir L’Équipe de 2 décembre et de voir Benoit Trémoulinas pleurnicher à ce sujet après le nul contre Sochaux (2-2).

L'essayer, c'est l'adopter ?

D'autant que fort de l'expérience et du recul pris avec le Moustoir, le taulier des Merlus sait de quoi il parle lorsqu'il nous vend sa came. Les arguments, tout le monde les connaît : entretien une fois et demi moins cher et beaucoup moins conséquent en termes de temps, utilisation "no limit" pendant quinze ans et confort de jeu similaire durant les quatre saisons. Ce n'est pas Christian Gourcuff qui dira le contraire d'ailleurs. Après la première saison test, il déclarait sa flamme à cette trouvaille en guise de premier bilan : « Les joueurs ont mis un certain temps à lever leurs doutes mais à partir de l’automne, c’était gagné ! Maintenant, ils préfèrent même un synthétique à un terrain en herbe gras en période hivernale. » À tel point que lors de cette saison 2010-2011, le FCL a effectué 70% de ses entraînements sur la dite surface. « J’ai pu mettre en place des séances plus "toniques". Sur un synthétique, on peut travailler davantage la vivacité » ajoutait même le professeur Gourcuff, qui a trouvé une arme supplémentaire pour poser les bases de son jeu tout en rapidité et en première intention.

Pourtant, un constat s'impose, peu nombreux sont les clubs européens à s'y mettre hors de leurs centres d'entraînement. Il suffit de se pencher sur nos voisins pour voir que le nombre de prés en plastique qui a poussé est conséquent depuis 2004 et l'homologation dans les Lois du Jeu par le FIFA de la possibilité de les utiliser en compétition. Pour des raisons évidentes que pourraient vous détailler Catherine Laborde et Éveline Déliat, les championnats scandinaves ou de l'Est ont compris tout l'intérêt pour eux d'utiliser de telles installations plutôt qu'une pelouse ressemblant à de la boue avec des copeaux de bois en guise de brins d'herbe. Ils sont ainsi presque un tiers de la Tippeligaen norvégienne à en faire usage et le gigantesque stade Luzniki de Moscou, antre du CSKA et du Spartak et lieu de la finale de C1 2008, en est équipé. On compte aussi trois stade suisses et quatre néerlandais utilisant cette technologie. En France, plusieurs clubs ont mené une réflexion à ce sujet, avant de remiser au placard tout projet. Actuellement, l'AC Ajaccio a entamé des discussions avec Envirosport, fournisseur des Nancéens, Lorientais et Castelroussins, tandis que le Stade Malherbe de Caen étudie la question. Mais pourquoi pas plus ? Deux raisons à cela. L'une fausse, l'autre un peu plus vraie.

Le mythe d'un synthétique générateur de blessures

La première cause invoquée pour motiver le refus ou la crainte du synthétique réside dans une exposition accrue aux blessures. En 2011, un reportage de Radio Canada montrait, exemples de blessés graves à l'appui, pourquoi l'équipe de MLS de Toronto était repassée à la pelouse naturelle après avoir expérimenté la chose. D'ailleurs, nombreux sont les spécialistes ou acteurs du jeu à craindre notamment pour les articulations. Pour certains, il s'agit du fait qu'on n'a toujours pas su trouver la bonne semelle pour jouer – privilégier les bonnes vieilles Copa Mundial que les lamelles - quand d'autres se plaignent d'une surface trop abrasive, qui garderait parfois le pied planté et générerait de multiples entorses des membres inférieurs, voire des ruptures des ligaments du genou. Une étude britannique de 2006 menée auprès de 290 joueurs de dix clubs de niveau européen tend toutefois à prouver le contraire, avec une incidence somme toute faible des terrains synthétiques. Seul un risque légèrement supérieur d'entorses de la cheville a été relevé pour un joueur pratiquant essentiellement sur terrain synthétique.

Une étude qui va de pair avec le retour effectué après la première année d'utilisation par le FC Lorient auprès de son fournisseur. « Les appréhensions que nous avions étaient surtout au niveau articulaire. Au final, on a eu moins de blessures : 82 contre 75 la saison précédente » détaillait à l'intersaison 2011 le médecin du club, Vincent Detaille. Et Benoit Dolé, responsable de l'Ouest de la France pour Envirosport et qui suit de près la pelouse du Moustoir d'expliquer pourquoi les craintes n'ont pas lieu d'être : « Nous utilisons une technique particulière pour les terrains homologués FIFA. À Lorient, sous l'herbe de 4cm, on trouve une couche de souplesse coulée sur place qu'il n'y a pas chez les amateurs par exemple. C'est un matériau semblable à ce qu'on peut trouver dans les parcs pour enfants, donc amortissant. Enfin, sur un terrain quelconque, on trouve 15 à 17 kg de granulats ou de billes de caoutchouc au mètre carré, ce qui procure en surface une instabilité du pied. Quand on met une couche de souplesse, on diminue la quantité de granulat, qui n'est que de 7 à 9kg de billes par mètre carré, d'où une plus grande instabilité et un nombre de blessures qui n'est pas supérieur. » Quand bien même le défenseur Bruno Ecuele Manga s'est fait les croisés, ce n'est malheureusement pas du ressort de la pelouse, mais plutôt d'un taekwondoïste aguerri...

Conservatisme mon amour

La vraie raison du rejet massif de la pelouse est plutôt à chercher du côté des mentalités et notamment l'aspect puriste cultivé chez une bonne partie des joueurs, entraîneurs, dirigeants et supporters. « Rien ne vaut une bonne galette bien humide » peut-on entendre ça et là lorsqu'il s'agit de vanter ses préférences. Au pays où toucher aux acquis est marqué défendu, il en est d'ailleurs un qui clame plus fort que tout le monde son amour pour l'herbe. Au soir d'une victoire à Nancy lors de son premier passage sur un synthétique, l'inénarrable Frédéric Antonetti déclarait ainsi : « Ce n'est pas du football. Le football n'est pas synthétique. Je ne sais pas ce que ça a donné des tribunes, mais j'avais l'impression que c'était plus lent. » Le synthétique plus lent... Vous avez dit mauvaise foi ? Pour montrer tout son désaccord avec le système, le Corse remettait ça en février dernier lors de son passage en Lorraine, lorsque les Français avaient les grelots qui jouaient des maracas. « On m’avait dit que le synthétique était un bon moyen en hiver de faire du football, mais c’est finalement pire. (...) Moi je suis un anti-synthétique. » Un message on ne peut plus clair.

Sauf qu'il traduit un certain conservatisme du milieu, pas franchement adepte des chamboulements. Christian Gourcuff lui-même préfèrerait jouer sur une pelouse en herbe naturelle, bien de chez nous. Sauf que le nombre de clubs capables de garder un terrain qui ne ressemble pas aux champs de Carhaix un lendemain de festival des Vieilles Charrues ou à de la paille grillée au soleil au sortir de l'été ne sont pas légion. Et la vérité sort peut-être de la bouche des premiers intéressés. Si on stigmatise les synthétiques comme la principale cause des jeans qui collent à la cuisse le lundi matin, les gardiens ne sont pas mécontents d'évoluer sur pelouse selon Benoit Dolé : « Je suis souvent en contact avec Fabien Lecomte, la doublure de Fabien Audard. Il me dit largement préférer s'entraîner sur nos pelouses car elles sont amortissantes. » Et comme l'homme ne manque pas d'anecdotes de par sa proximité avec le club breton, il nous précise aussi comment un Kevin Gameiro a fait bouger sa position : « Lorsqu'on a installé le synthétique, il était contre et catégorique sur le sujet, même s'il n'avait pas le choix. Mais bon, une fois ses 22 buts marqués, son titre de deuxième meilleur buteur en poche et son transfert au PSG acté, sa vision a changé. » Et puis bon, entre nous, quand Nadal ou Federer passent de la terre battue de Roland-Garros au gazon de Wimbledon en à peine un mois, est-ce qu'on les entend pigner ?

Par Arnaud Clement
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


on voit juste que l'auteur de l'article n'a jamais joué sur un synthé...
florian1508 Niveau : Loisir
Le synthétique est un délice pour jouer !
Avec les champs de patates sur lesquels les joueurs sont obligés de jouer 3 à 5 mois par saison (voir encore le match TFC-OM d'hier), on va pas me dire que c'est le synthétique qui fait le plus de dégâts sur les chevilles et les genoux !
Louis Aragon Niveau : DHR
ça vaut pas un bon vieux stabil' en terre rouge qui garantit :
- cancer du poumon,
- nez et oreilles bouchés,
- chaussettes rouges sales,
- plaies infectées,
- etc. (la liste est ouverte)

Ferait moins l'malin Zlatan sur un stabil
Et sur un stabil, Valbuena aurait jamais tenté de glisser sur les genoux
IgorYanovskiTheMachine Niveau : DHR
Franchement, même si j'adore jouer sur herbe, a moins d'avoir la pelouse d'Arsenal ou du Barca (ce que personne n'a en France), jouer sur synthé c'est juste un bonheur, mais les entraineurs veulent-ils d'un jeu rapide et plus technique?...
Plus rapide, pas de faux rebonds, par contre ça pique les cuisses sur les tacles...
Juste il faut que les municipalités les entretiennent et les renouvellent des fois, parce que tu peux te retrouver avec juste des petites billes des fois, et je me suis fait quelques entorses avec les pied planté...
On bon synthé c'est pas mal à jouer mais j'aime bien l'odeur de l'herbe après la tonte. (hou c'est joli!)
La pire merde* c'est le rouge mais là les pros sont pas concernés... Quand il fait bien chaud c'est insupportable.
Quand il gèle en hiver le stabil' terre rouge fait des petits cratères lunaires un peu partout sur le terrain. Niveau foot c'est nul mais la NASA pourrait y faire des alunissage. "Soyouz à Vincenne, sur lequel de vos 80 terrains stabils merdiques je me pose ?"
les seuls terrains où t'es presque content quand il pleut! Ca "adoucit" un peu le truc et t'es pas dans un perpétuel nuage de fumée...
En tous cas fuseau Bernard Lama obligatoire pour les gardiens!
Louis Aragon Niveau : DHR
j'vois qu'on a des connaisseurs... Et dire que tout ça va disparaître avec les Five, Urban foot et autres concepts (bien trouvés, faut l'avouer) de foot indoor, payant, évidemment (faut bien payer le service).
"Enfin, sur un terrain quelconque, on trouve 15 à 17 kg de granulats ou de billes de caoutchouc au mètre carré, ce qui procure en surface une instabilité du pied. Quand on met une couche de souplesse, on diminue la quantité de granulat, qui n'est que de 7 à 9kg de billes par mètre carré, d'où une plus grande instabilité et un nombre de blessures qui n'est pas supérieur."

15 à 17 kg de granulats au mètre carré sur un synthé?
J'ai du mal à y croire.
Ralph Louren Niveau : DHR
j'ai eu la chance de jouer au Moustoir avec Bayonne recemment, et c'est totalement different des synthés nouvelle generation de club! surprenant! on dirait de l'herbe rase. c'est assez incroyable. Mais je trouve encore le terrain un peu dur. Puis comme dit un peu plus haut, si on a l'Emirates... Amen
Capitaine de l'EDF de Cup Davis, Salarié d'envirosport, pigiste chez SF, BF de Nolwenn... t'es un sacré cumulard l'auteur de cet article!
Quand j'habitais à Sydney nous squattions une pelouse de cricket... et ça c'est vraiment fabuleux ! Un vrai billard... Car contre il fallait jouer avec des tout petits crampons moulés... mais quel bonheur ! Encore mieux que le Camp Nou...
declaubianco Niveau : CFA2
Ayant joué sur de l'herbe et du synthé, je peux dire que l'herbe est largement mieux !
C'est vrai que sur le synthé, il y a moins de risques de blessures car il amortis vachement mais c'est une surface très lourde, pas du tout propice au jeu rapide.

Maintenant, c'est vrai que c'est encore plus chiant* de jouer sur une pelouse dégueulasse* !
"Au final, on a eu moins de blessures : 82 contre 75 la saison précédente"

Belle démonstration !
EstcequecesttoiJohnWayne? Niveau : Loisir
@epep

Pour avoir ramassé mes ligaments croisés en juin dernier sur un synthétique de Nogent-sur-Marne avec la SF Team et avoir roulé ma bosse sur les "plastic-grounds" grenoblois, je sais probablement autant que toi de quoi je parle.

Mais si ton simple ressenti et ton comm' plein d'illustrations pertinentes suffisent à répondre à la question posée dans le titre, je prends...

Amicalement

A.C.
La question ne serait pas plutot pourquoi est-on incapable d'avoir des pelouses en bon etat alors que de l'autre cote de la manche ou les conditions climatiques sont plus rudes ils jouent sur un billard toute l'année.
cantor0305 Niveau : CFA
" Au pays où toucher aux acquis est marqué défendu " pelouse et congé payé même combat ?
Hier à 12:36 NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
Hier à 14:54 Un match arrêté par des jets d'œufs 11
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 10:30 Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 29
mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26