Pourquoi Michel n'est et ne sera jamais l'homme de la situation à l'OM ?

Il y a quelques mois, Vincent Labrune faisait venir Michel pour remplacer dans l'urgence Marcelo Bielsa. À la trêve, Marseille est seulement 10e, et le bilan à la mi-saison n'est pas très reluisant. Non seulement, les résultats ne sont pas au rendez-vous, mais l'OM a également perdu la notion de spectacle. Bref, on est très loin du #MichelNoSeVa.

474 20

Parce qu'il n'a aucun plan de jeu

Sur la fin du mandat de Marcelo Bielsa, nombreux étaient ceux qui remettaient en cause sa méthode et notamment le marquage individuel. Archaïque, impensable à mettre en place aujourd'hui. Mais au moins, quels que soient les avantages et les inconvénients de ce système, l'OM avait trouvé une véritable identité. Depuis l'arrivée de Michel, le 4-3-3 a peu à peu laissé place au 4-2-3-1, mais ça ne veut rien dire. Après une demi-saison, il est aujourd'hui impossible de dire si l'OM de Michel est une équipe de conservation ou de contre, si ses forces sont l'axe ou les ailes, si l'équipe presse haut ou reste en bloc. Si la défense marseillaise est catastrophique à cause de la faiblesse intrinsèque des joueurs recrutés (Rekik, Rolando, De Ceglie, Manquillo), l'attaque est quant à elle très brouillonne à cause de l'entraîneur espagnol. Peu à peu, Michy, Alessandrini, Cabella, Nkoudou et Ocampos sont devenus de plus en plus individualistes, face à l'absence d'une tactique clairement définie. Chaque week-end, on a l'impression que Michel se contente de poser onze joueurs sur la feuille de match en attendant qu'il se passe quelque chose. Alors, on se fait peut-être chier en regardant jouer le Saint-Étienne de Christophe Galtier, mais au moins, les joueurs stéphanois savent ce qu'ils ont à faire.

Parce qu'il est incapable de se remettre en cause

C'est bien simple, ce n'est jamais de sa faute. À peine quelques semaines qu'il est en poste, Michel râle déjà sur la fameuse « mentalité française » et reproche à ses joueurs de choisir leurs matchs. Depuis, Michel a systématiquement pris le parti de taper sur ses joueurs en cas de mauvais résultat. « Il faut qu'ils franchissent un palier, mais on ne peut pas les pousser non plus » , expliquait-il avant le match contre Bourg-en-Bresse ; « les joueurs doivent maintenant mettre leur ego de côté pour le bien de l’équipe. Lassana est un vrai homme, il nous en manque d’autres pour le moment » , lâchait-il après la défaite contre Braga. Ça change de Bielsa, qui prenait toujours tout sur ses épaules. Mais le pire, c'est que Michel considère qu'il fait du bon boulot. « Quand je suis arrivé, il y avait zéro but au compteur, zéro point, l'entraîneur a décidé de partir. On ne peut pas redemander à la Ligue de rejouer ces matchs. Mais en gagnant Ajaccio, on aurait eu la possibilité d'être 5es, malgré tout ce qui s'était passé avant. Pour vous dire la vérité, l'équipe est meilleure maintenant que lorsque je suis arrivé » , s'est-il satisfait récemment, après avoir déclaré : « Nous ne sommes pas le Bayern Munich. » Qu'il ne s'inquiète pas : il n'est pas Pep Guardiola non plus.

Parce qu'il aime trop poster des selfies sur Twitter

À son arrivée à Marseille, Michel était présenté comme un as de la communication, notamment sur les réseaux sociaux, où il est très présent. Et ça pour être présent, il l'est. Facebook, Instagram et surtout Twitter, l'ancien joueur du Real Madrid est sur tous les fronts, et ça en devient agaçant. Au bout de seulement quelques jours, il multiplie les posts sur sa nouvelle vie à l'OM et à Marseille et en profite pour faire la promotion de son nouveau et prétentieux site internet. Et à force de voir des selfies de lui dans les quatre coins de la cité phocéenne, on commence à comprendre qu'il a eu le temps de visiter la ville. « Face au PSG, ce n'est pas un match quelconque, faut pas oublier. Sont mis en jeux les points et le prestige » , écrit-il juste avant le premier Classique. Et comme dirait @Fadadu13, « Arete de twiter é apren a cadré a Alessandrini toi »

Parce que les entraîneurs beaux, ça ne marche pas en Ligue 1

Dès qu'il est arrivé sur le banc pour succéder à un Bielsa qui cumulait gros bide et survêtements de pouilleux, Michel s'est fait remarquer pour son beau sourire et ses costumes trois-pièces. Comme Hervé Renard quand il a pris la succession de René Girard. Résultat, le beau gosse d'Aix-les-Bains s'est fait jeter avant la trêve, au profit d'Antonetti. C'est ça qu'on veut en Ligue 1 : du Guy Roux, du Jean Fernandez, du Didier Deschamps, du Pascal Dupraz, du Stéphane Moulin, des gens simples quoi.

Parce que Gaëtan Bong l'a dit

« Pour moi, Michel n'est pas un grand entraîneur. On ne doit pas confondre grand joueur et grand entraîneur. J'ai du respect pour lui, mais je suis quelqu'un qui dit la vérité. À l'Olympiakos, si certains grands joueurs ont préféré s'en aller, c'est qu'ils ne pouvaient plus supporter ce côté "quand on gagne, c'est moi" de Michel. Quand ça marche, Michel te prendra dans ses bras, quand ça ne marche pas, il va dire que les joueurs ne veulent pas jouer, il va rejeter la faute sur eux » , a expliqué Gaëtan Bong juste après avoir posté un tweet de « bonne chance » aux joueurs marseillais. Et Gaëtan Bong ne se trompe jamais.
Par Kevin Charnay

Dans cet article

Il est excellent pour rejeter la faute sur les autres, il se dédouane de tous mauvais résultats, fait comme s'il est arrivé après que bielsa a perdu ses 10 premiers matchs.
Son plan de jeu est simple, c'est de dire aux joueurs de faire ce qu'ils veulent quand ils ont le ballon. Résultat, les mecs font des parties en solo.

Labrune continue de jouer les visionnaires, le président moderne. Le bilan aurait été meilleur avec antonetti mais michel n'avait pas de passé en ligue 1, donc plus difficile de dire qu'il était mauvais mais il l'est bel et bien.
Le Michel n'a pas de moyens pharaoniques. Cependant, il ne tire pas le meilleur de des joueurs. Notamment en terme d'organisation de l'attaque, on est pas au top. On joue rarement dans la profondeur alors qu'on a les joueurs nécessaires. Question coups de pieds arrêtés, on doit s'améliorer aussi. Ces combinaisons sont inutiles, et les corners ne trouvent personne. A sa décharge, il arrive alors que la saison a débuté, les joueurs ne se connaissent pas. Il y a du boulot, mais c'est à la fin de saison qu'on verra le résultat. S'il permet la qualification en Champions League, certains diront que c'est un génie.
pierre ménès 2.0 Niveau : Ligue 1
L'animation de jeu de l'OM n'est pas si dégeulasse je trouve, la preuve ils finissent souvent des matchs avec des gros regrets la faute a des quantités impressionantes d'occasions franches croquées.

Après de 1) il a hérité d'un effectif ou l'essentiel du mercato était fait et ou des joueurs majeurs se sont barrés
2) il y a un certain nombre de brêles dans son effectif ou de joueurs manquant de bouteille.

Voyons voir la suite de la saison, si il finit en LDC franchement ce sera très bien cu que son équipe, c'est pas le Barça loin de la
Sulley l'otarie Niveau : District
Article à charge sans intérêt. On tape sur un coach qui reprend une équipe à l'arrache et qui vendange ses occaz au max.
C'est sur que le niveau de jeu est exécrable. Que ses petites piques récurrentes envers les joueurs sont très moyennes. C'est un un entraîneur moyen qui possède un effectif bancal avec notamment 3 arrières droit, une pléthore d'ailiers ( moyen eux aussi) et un seul numéro 9.

Bref, il ne relève pas le niveau mais le niveau des joueurs n'aide pas. Torts partagés.
frednorthlondon Niveau : DHR
Kevin Charnay n'aime pas l'OM c'est clair. le type débarque dans une équipe moribonde, lachée par son coach, ou en effet, les joueurs choisissent leur matches. Ça c'est de toute façon une attitude ligain, il suffit de voir Bordeaux en europa league ou Monaco dans son tour préliminaire pour le comprendre.
Le mec n'a pas de présaison, ni son effectif. il fait avec les moyens du bord et il est 10eme, donc la ou il devrait être.
Le problème vient d'au dessus. Labrune est incompétent au possible, dès qu'il a qqun d'intelligent il le perd: Deschamps, Bielsa.
Pour finir la Ligue 1 est tellement bien avec ses Dupraz, Antonetti, Baup et autres qu'elle est avec le Portugal et la Russie et que chaque weekend est une purge de 0-0 et de 1-1.
Pendant ce temps les Anglais, Allemands ou les espagnols remplissent leurs stades et les filets

Michel est pas le meilleur coach étranger mais preuve est que les clubs francais attirent personne, regarde le remplaçant de Fournier a Lyon. Le mec de CFA, Genemachin. à Montpellier? Pascal Baills. Non mais Pascal Baills quoi.

A ce prix la, Canal devrait diffuser du Curling que ce serait plus intéressant que la Ligue 1....
Ah c'est nouveau maintenant on juge un coach sur 5mois de travail ?
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Sulley, rarement en désaccord avec toi, mais après 4 mois de pain sec et d'eau tiédasse, Michel aurait déjà du esquisser l'ombre d'un projet, d'une vision, d'une identité. Même Baup, Antonetti en sont capables.

Il récupère un groupe dont il n'a pas suivi la présaison, ok. Un groupe qu'il n'a pas choisi.
N'empêche que s'il a signé, j'espère qu'il avait auparavant pris connaissance des forces et faiblesses de l'effectif. On ne lui a rien mis dans les pattes, pas de duperie (contrairement à Bielsa), il a signé en toute connaissance de cause.

Il y a 4 mois.

4 mois, c'est la moitié du temps qu'il faut pour accoucher d'un grand prématuré. 4 mois, c'est le temps qu'il a fallu à Godard pour sortir "A Bout de Souffle". 4 mois, c'est le temps qu'il a fallu à Coltrane pour concevoir "My Favourite Thing". 4 mois, c'est le temps que met un mec pas sûr de lui (ou qui veut "bien faire les choses") pour coucher avec une nana. 4 mois, c'est le temps que met une femelle rat pour donner naissance à environ 200 petits. 4 mois, c'est le temps que mettent une douzaine d'ouvriers qualifiés pour ravaler une bicoque (je ne parle pas d'une maison, d'une villa ou d'un palais - juste d'une bicoque échouée en bord de mer).

4 mois, c'est le temps de péremption d'une passion lorsqu'elle ne voit poindre aucun signe d'amélioration.

Maintenant, je vais te rejoindre : ce serait ridicule et autodestructeur de limoger Michel cette année.

La grâce se trouve dans l'équilibre parfait. Or, trouver son équilibre nécessite du temps. Et le temps nécessite de la patience.

Alors soyons patients, à défaut d'autre chose.
paul.la.poulpe Niveau : Ligue 1
4 mois.

C'est le temps qu'il faut pour lire les post d'O Alegria quand il n'a pas pris son cachet le matin
4 mois, c est le temps que met O Alegria pour se finir qd il se lance ds une partie de masturbation intellectuelle.
LeJusticier Niveau : Ligue 2
Message posté par Eden95
Ah c'est nouveau maintenant on juge un coach sur 5mois de travail ?


T'as raison, la plupart des gens jugent bien plus vite que ça...
Y'a encore des gens pour défendre Michel.
El Je Madrileño Niveau : DHR
Attendez deux minutes là. L'om n'est pas à sa place, il suffit de regarder leur différence de but. Sans dire que c'est un génie, Michel fait le taf puisque son équipe se procure les occasions. Globalement, à part certains matchs, Marseille se montre toujours capable de marquer des buts et montre une belle animation. La défense fait trop d'erreurs, mais Rekik a un énorme potentiel, le milieu grâce à Lass est à la fois technique et physique, et quant à l'attaque... Il faut recruter un tueur expérimenté style Negredo, mais Batshuayi doit rester titulaire car c'est un danger constant. Putain mais rien que pour le match qu'ils ont sorti contre Paris on peut pas dire que ce mec est une pipe. Puis c'est quoi ces analyses à deux balles sur son physique et ses posts? On est sur Oops.fr en fait là ? Attendons la fin de saison et le mercato hivernal, car pour moi le fond est là.
Bielsa nous avait habitué à du caviar, pourtant tout le monde critiquait Bielsa et maintenant on crie haut et fort apres seulement 4mois que Michel a échoué .. Bref Kevin Charnay t'es un sacrée bouffon.
defense classique Niveau : DHR
@Bestclic

Quand t'en arrives à te dire que cela aurai été mieux avec Antonetti, c'est dire..

Le pire c'est que je suis presque d'accord avec toi, c'est un bon manager pour ado débile (et encore, je suis gentil avec certain de l'effectif..), mais sur la durée.. je ne pense pas.

Meme s'il m'enerve avec sa tete de con ce Michel, si on se tape pas une intersaison dégeu niveau transfert, l'année prochaine pourra etre de très bonne facture

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
474 20