En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 13 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Quart de finale aller
  3. // PSG/Barcelone

Pourquoi Messi ne se blesse plus ?

Abou Diaby peut se rassurer. Sa carrière n’est pas (encore finie). Avant d’être quadruple Ballon d’or, Lionel Messi l’incassable fut d’abord un véritable homme de verre. Tentative d’explication sur une métamorphose.

Modififié

Avant d’être quadruple Ballon d’or et de jouer tous les matchs, Lionel Messi fut, jadis, la doublure de Ludovic Giuly. C’était à l’époque où l’Argentin était incapable d’enchaîner les matchs à cause de ses pépins physiques récurrents. En 2005, Frank Rijkaard, alors entraîneur des Blaugrana, doit se contenter d’aligner sa pépite argentine à doses homéopathiques. Il n’a pas le choix. La Pulga est un homme de verre. Sa première grosse blessure, le joueur va la connaître à Stamford Bridge contre Chelsea en Ligue des champions. Ce 7 mars 2006, Messi passe le premier gros test de sa carrière en rendant fou le malheureux Del Horno. Le Basque finit par l’arrêter en lui faisant une déchirure de cinq centimètres au niveau du biceps fémoral. Le Special One parle alors de théâtre, mais la réalité c’est que l’Argentin passera deux mois et demi à l’infirmerie.

Lluis Til, médecin chargé de remettre d’aplomb l’intermittent du spectacle, se montre inquiet. Le physique du joueur est mis à rude épreuve par ses propres changements de rythme brutaux. En gros, Messi est victime de Messi. « Il a la musculature d’un sprinter. Des muscles épais et fibreux qui demandent beaucoup d’oxygène et qui cicatrisent moins vite que ceux des athlètes moins explosifs.  » Le gaucher argentin évolue alors sur le côté droit, ce qui lui permet de rentrer dans l’axe avec son bon pied. Le gauche. Avide de temps de jeu et soucieux de montrer à son entraîneur qu’il est un titulaire en puissance, Messi ne s’économise pas. Chaque toucher de balle est explosif, supersonique. Dangereux. Irrémédiablement, Messi se claque. Il veut trop en faire. Déjà. Une erreur fatale qui lui coûte cher. Le nom de Messi n’apparaît même pas sur la feuille de match de la finale de Ligue des champions disputée contre Arsenal au Stade de France. Ce soir-là, le Barça gagne sa deuxième ligue des Champions de son histoire, mais Messi boude comme un gamin.

«  À chaque fois qu’il se blessait, il revenait très vite, trop vite »

Soliste prometteur, mais sans régularité à cause des blessures, la suite de la carrière de Messi est en danger. Au pire, il ne sera qu’un énième gâchis de plus et au mieux, un sosie d’Arjen Robben. Le 12 novembre 2006, son corps lâche encore une fois, lorsque Messi quitte le Camp Nou lors d’un match de Liga contre Saragosse à cause d’une fracture du métatarse. Bilan : trois mois d’arrêt. Sur le brancard, Messi éclate en sanglot. Le boy next door est en retard sur les temps de passage qu’il s’est fixé et expédie encore une fois son passage à l’infirmerie. Ni fait, ni à faire. « À chaque fois qu’il se blessait, il revenait très vite, trop vite. Il n’avait pas encore l’expérience pour gérer les blessures. L’envie de revenir vite faisait que ces sensations étaient confuses. Du coup, c’était un cercle vicieux, car ils finissaient très vite par se reblesser » , souligne Til, le médecin de la sélection argentine de l’époque.

D’Agostinho livre lui aussi le même diagnostic : «  En fait, il se blessait parce qu’il ne s’accordait pas assez de temps de récupération. Ce qu’on a fait, c’est lui interdire toute activité pendant 20 jours et lui mettre en place une récupération musculaire spécifique. Il fallait qu’il s’arrête de jouer. Ce n’était pas plaisant, mais c’était le seul moyen pour qu’il aborde les matchs à 100 % de ses capacités.  » Parti se refaire une santé en Argentine sous les ordres du préparateur physique albiceleste, Messi reçoit le premier et dernier avertissement en date de sa carrière de la part de son coach : « Il est important qu’il trouve les mécanismes qui lui permettent de gérer les risques de blessure et faire tout ce qu’il faut pour rester le plus longtemps possible au plus haut niveau.  » Questionné pour sa gestion laxiste du vestiaire, le Barça de Rijkaard finira à bout de souffle physiquement. À l’image d’un Ronaldinho en pleine décadence. Triste.

Marcher pour mieux se préserver

Lorsque Guardiola débarque au club, comme un jeune premier, il décide de liquider Ronaldinho, Deco et Eto’o. Outre les prestations en berne du Brésilien, Guardiola estime qu’il est un mauvais exemple de professionnalisme pour Messi. La décision de se passer du Luso-Brésilien est surtout un choix sportif. L’ex de Porto est clairement en fin de cycle à Barcelone et n'entre pas dans les plans d’un Pep qui veut révolutionner le Barça en faisant de Messi son homme de référence. Tito Vilanova lui a soufflé une bonne idée : connecter l’Argentin au duo Xavi-Iniesta en le replaçant en milieu de terrain. Avec ce recadrage, le nouvel entraîneur veut faire de son joueur le plus imprévisible un électron libre à l’intérieur d’un système bien huilé. Pep le sait : c’est en donnant des responsabilités à son joueur qu’il sera plus régulier. Plus constant. Moins blessé. Donc plus dangereux. C’est à partir de cette saison-là que Messi va flotter tranquillement dans l’entrejeu blaugrana. Protégé par le toque de ses partenaires, il peut se permettre de souffler, voire disparaître. Pour mieux réapparaître. Guardiola lui a appris ses limites physiques, ce qui lui permet de repousser toujours plus celles de son énorme potentiel. Avec son nouveau positionnement, le joueur enchaîne les matchs. Les buts. Les records. Et bientôt les Ballons d’or.

Il n’y a pas que sur le terrain que Guardiola révolutionne le Barça et Messi avec. À son arrivée au club, El Filosofo demande à son staff médical un check-up de ses joueurs. Les résultats de celui de Messi sont pitoyables. Le joueur a une alimentation digne d’un gamin de 10 ans. Son régime alimentaire se résume à des asados, du coca et un bout de chorizo coincé entre deux bouts de pain à l’heure du goûter. Le staff médical lui impose alors de manger à heure fixe à la cantine du club. C’est là que La Pulga va faire une grande découverte : le poisson. « Je dois dire que j’en avais quasiment jamais mangé de ma vie. C’est très nouveau pour moi. Mais c’est plutôt bon » , déclare-t-il au quotidien Sport en 2009. Sous la houlette de Guardiola, Messi devient véritablement un professionnel. Un monstre physique, aussi. Grâce à son repositionnement et à sa nouvelle hygiène alimentaire, le joueur enchaîne 60 matchs sans passer par l’infirmerie. Pour la première fois de sa carrière, il atteint même la barre des 60 matchs disputés en 2008/2009. Depuis, il explose le nombre de matchs joués saison après saison. En le replaçant dans l’axe, Guardiola en a également fait un buteur gargantuesque et cannibale. Bojan, Ibrahimović et Villa en savent quelque chose.

La dernière blessure importante de Messi remonte au 19 septembre 2010. Ce jour-là, le Colchonero Ujfalusi lui met une vilaine semelle. Deux petites semaines à l’infirmerie et le garçon est déjà de retour. Depuis, La Pulga frôle la barre des 300 matchs disputés sans avoir jamais eu de défaillance physique grave. Et si c’était lui, finalement, le vrai petit bonhomme en mousse ?

par Javier Prieto-Santos et Pierre Boisson
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 8 heures 375€ à gagner avec Rennes-OM et Newcastle-Everton 1
il y a 9 heures Le gros manqué d'Origi face à Leipzig 15
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 11:38 Michel Mézy offre ses maillots pour sauver un club amateur 30 Hier à 10:09 Le joli loupé de Kokorin en Russie 16 Hier à 09:02 L'étrange statue indienne de Maradona 20 lundi 11 décembre 115 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! lundi 11 décembre Heinze retrouve un banc en Argentine 11 lundi 11 décembre Le lob du milieu de terrain de Ronaldinho lors d'un match de charité 6 lundi 11 décembre Un supporter mexicain détruit sa télé après un penalty manqué 7 lundi 11 décembre Les Tigres sacrés pour la troisième fois de suite 4 samedi 9 décembre CR7 présente son Ballon d'or au Bernabéu 7 samedi 9 décembre Denílson fait le show dans un match de gala au Brésil 5 samedi 9 décembre 427€ à gagner avec OM & Manchester United - Manchester City samedi 9 décembre Jean-Marc Furlan debriefe son match en chanson 2 samedi 9 décembre Mavinga : « Les choix d'argent pour aller dans une ville de merde, ça ne m'intéresse pas » 21 vendredi 8 décembre Le maire de New York a proclamé « Andrea Pirlo Day » le 6 décembre 2017 14 vendredi 8 décembre Les supporters du MK Dons aident Hyde United à réparer sa pelouse 7 vendredi 8 décembre Changement d'horaire pour la Premier League en 2019 16 vendredi 8 décembre Rai nouveau directeur sportif de São Paulo 3 jeudi 7 décembre Le vrai Ballon d'Or est... jeudi 7 décembre Le vrai 2e du Ballon d'Or est... jeudi 7 décembre Le vrai 3e du Ballon d’or est... jeudi 7 décembre 380€ à gagner avec Rennes & Real Madrid - FC Séville jeudi 7 décembre Un hommage à Johnny dans les stades de France 19 jeudi 7 décembre François Ruffin en maillot de foot à l'Assemblée nationale 30 jeudi 7 décembre Leonardo quitte Antalyaspor 25 jeudi 7 décembre Independiente prend une petite option sur la Sudamericana 9 mercredi 6 décembre Rami chante du Johnny en conférence de presse 11 mercredi 6 décembre 106 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 mercredi 6 décembre Drogba intègre la direction d'un club ivoirien 6 mercredi 6 décembre DERNIER JOUR : Un pari gratuit de 10€ + 100€ de CASH offerts chez Winamax mardi 5 décembre Un député propose de rencontrer ses électeurs autour d'un FIFA 23 mardi 5 décembre Un joueur paraguayen visé par un mandat d'arrêt international 26 mardi 5 décembre La FFF fait un don de 10 000 euros pour les Rohingyas 29 mardi 5 décembre Combien ça coûte de supporter les Bleus en Russie ? (via Brut Sport) mardi 5 décembre 619€ à gagner avec Liverpool, Séville, Porto & Shakhtar - Man City 1 lundi 4 décembre La technique infaillible de Ryan Bertrand pour gratter du temps 14 lundi 4 décembre Chapecoense retrouve la Copa Libertadores 8 dimanche 3 décembre Momo Sissoko signe au Mexique 6 dimanche 3 décembre Les Tigres encore en finale samedi 2 décembre Pascal Nouma en roue libre à la télé avant le derby d'Istanbul 9 samedi 2 décembre Un club de 8e division en 32e de Coupe de France 13 samedi 2 décembre Raquel Garrido taille la « Ligue 1 Castorama » 72 vendredi 1er décembre Tirage au sort censuré en Iran ? 35 vendredi 1er décembre Yann Lachuer nouveau coach de Créteil 7 vendredi 1er décembre Flamengo rejoint Independiente en finale de la Copa Sudamericana 3 vendredi 1er décembre Shandong Luneng : c'est fini pour Felix Magath 3 vendredi 1er décembre Seattle rejoint Toronto en finale de MLS 1 jeudi 30 novembre Bayal Sall a été forcé d'aller à l'Antwerp 19 jeudi 30 novembre 962€ à gagner avec Valence, Fiorentina & Istanbul BB 1 jeudi 30 novembre "Les synthétiques ont causé 200 cancers aux USA" (via Brut Sport) jeudi 30 novembre Hitler sur un tifo dans un derby soudanais 58 jeudi 30 novembre Un défenseur de Lanus envisage la retraite à 24 ans 34 jeudi 30 novembre Toronto est en finale de MLS 2 jeudi 30 novembre Messi et Cristiano Ronaldo dans Olive et Tom ? 42 jeudi 30 novembre Renato Sanches fait la passe à un sponsor 15 jeudi 30 novembre Jaap Stam inscrit les supporters de Reading sur la feuille de match 12 mercredi 29 novembre Un ramasseur de balle sauve un joueur en DH espagnole 13 mercredi 29 novembre Alexander Čeferin va donner 1% de son salaire à Common Goal 8 mercredi 29 novembre Villas-Boas va participer au Dakar 2018 15 mercredi 29 novembre Les horaires de la Ligue des champions changeront dès la saison prochaine 36 mercredi 29 novembre LE RÉCAP "CHAMPIONS LEAGUE" DE LA #SOFOOTLIGUE 15 mercredi 29 novembre Un guide de précaution pour les gays présents au Mondial 2018 36 mercredi 29 novembre Ce coup franc d’Ashley Young va vous rendre maboul 45 mercredi 29 novembre André Villas-Boas quitte Shanghai 29 mardi 28 novembre Un youtubeur devient sponsor maillot de Botafogo 19 mardi 28 novembre Roberto Carlos avoue que son coup franc improbable était dû au vent 58 mardi 28 novembre Mondial 2022 : Le Qatar présente le premier stade démontable 52 lundi 27 novembre Des T-shirts à l’effigie de Ratko Mladić en Serbie 62 lundi 27 novembre Géorgie : le Torpedo Koutaïssi arrache le titre au Dinamo Tbilissi 25 lundi 27 novembre 533€ à gagner avec Manchester City, Chelsea, Lyon & l'OM 1 lundi 27 novembre Le FK Željezničar peint ses ballons pour jouer dans la neige 7 lundi 27 novembre Énorme tifo lors du derby Bari-Foggia 20 lundi 27 novembre Les violences du Clásico tunisien laissent des traces 19 lundi 27 novembre Les supporters du Ponte Preta, relégué, envahissent le terrain 1 lundi 27 novembre Infantino « extrêmement ferme » contre le racisme au mondial 18 dimanche 26 novembre Quang Nam sacré champion du Viêt Nam 26 dimanche 26 novembre Un supporter file sa casquette au gardien 5 samedi 25 novembre Urawa Red Diamonds remporte la Ligue des champions asiatique 9 vendredi 24 novembre 390€ à gagner avec l'OM & la Real Sociedad vendredi 24 novembre Le tacle ridicule de Bonucci 50 vendredi 24 novembre Cantona déclare à nouveau son amour pour Pastore 67 jeudi 23 novembre OFFRE SPÉCIALE : 500€ de bonus offerts aux gros parieurs ! jeudi 23 novembre Mario Balotelli parodie Mario Kart 6 jeudi 23 novembre Le numéro 2 des ultras de Boca Juniors tué par balles 24 jeudi 23 novembre Craig Bellamy : « Le foot anglais est prêt à accepter l'homosexualité » 69 jeudi 23 novembre Steven Gerrard n'a pas une bonne mémoire, mais beaucoup de répondant 37 mercredi 22 novembre Un espion, des drones et des caméras cachées à la solde de Grêmio 9 mercredi 22 novembre Il marque un doublé, puis voit naître son enfant 21 mercredi 22 novembre 359€ à gagner avec Chelsea, Bayern & Juve - Barça mardi 21 novembre Pronostic Juve Barça : 365€ à gagner sur l'affiche de C1 ! 2 mardi 21 novembre Le capitaine de l'Atalanta reçoit un disque d’or 15 mardi 21 novembre Vincent Labrune veut lancer une nuit du football 35 mardi 21 novembre Tavecchio accusé de harcèlement sexuel 45 mardi 21 novembre Mexique : un assassinat lié au procès FIFA 19 lundi 20 novembre Galway United : vingt matchs en vingt-quatre heures 4 lundi 20 novembre Des associations d'ultras français s'unissent pour leur liberté 21 lundi 20 novembre Une pancarte « Wenger Out » lors d'une manifestation au Zimbabwe 27 lundi 20 novembre Il marque et adresse un doigt d'honneur à son coéquipier 15 lundi 20 novembre Ce but marqué en D8 anglaise va vous émouvoir 33 lundi 20 novembre Le merveilleux csc de Fankaty Dabo 16 dimanche 19 novembre Un supporter s'installe en tribune avec son scooter à Crotone 15 dimanche 19 novembre Le carton rouge complètement idiot de German Lux 18 dimanche 19 novembre Italie : « Ancelotti, Conte, Allegri, Ranieri et Mancini » ciblés par Tavecchio 29 dimanche 19 novembre Tapie : « C'est la plus belle cure de chimiothérapie » 9 dimanche 19 novembre Le raté de l'année signé Neal Maupay 13 samedi 18 novembre Orlando City donne 280 000 euros pour les victimes de l’ouragan Maria samedi 18 novembre Chris Coleman, du pays de Galles à Sunderland 3 vendredi 17 novembre 320€ à gagner avec Caen-Nice & Espanyol-Valence vendredi 17 novembre Une enquête du fisc espagnol menace le poste de Tebas 51 vendredi 17 novembre Le classement FIFA réformé après le mondial 39 vendredi 17 novembre Bebeto rejoint le parti politique de Romário au Brésil 8 vendredi 17 novembre Chapecoense assure son maintien 3 vendredi 17 novembre Deux éducateurs d'un club amateur écartés pour radicalisation 131 vendredi 17 novembre L’effigie d’un serial killer sur le drapeau d’un supporter 24 jeudi 16 novembre Parme passe sous pavillon chinois 41 jeudi 16 novembre Mondial 2022 : Le Qatar fixe un salaire minimum pour les travailleurs immigrés 24 jeudi 16 novembre Des spectateurs payés pour remplir les stades du Qatar 91 jeudi 16 novembre Corinthians sacré champion du Brésil 23
À lire ensuite
Les chiffres de mars