En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Quart de finale aller
  3. // PSG/Barcelone

Pourquoi Messi ne se blesse plus ?

Abou Diaby peut se rassurer. Sa carrière n’est pas (encore finie). Avant d’être quadruple Ballon d’or, Lionel Messi l’incassable fut d’abord un véritable homme de verre. Tentative d’explication sur une métamorphose.

Modififié
Avant d’être quadruple Ballon d’or et de jouer tous les matchs, Lionel Messi fut, jadis, la doublure de Ludovic Giuly. C’était à l’époque où l’Argentin était incapable d’enchaîner les matchs à cause de ses pépins physiques récurrents. En 2005, Frank Rijkaard, alors entraîneur des Blaugrana, doit se contenter d’aligner sa pépite argentine à doses homéopathiques. Il n’a pas le choix. La Pulga est un homme de verre. Sa première grosse blessure, le joueur va la connaître à Stamford Bridge contre Chelsea en Ligue des champions. Ce 7 mars 2006, Messi passe le premier gros test de sa carrière en rendant fou le malheureux Del Horno. Le Basque finit par l’arrêter en lui faisant une déchirure de cinq centimètres au niveau du biceps fémoral. Le Special One parle alors de théâtre, mais la réalité c’est que l’Argentin passera deux mois et demi à l’infirmerie.

Lluis Til, médecin chargé de remettre d’aplomb l’intermittent du spectacle, se montre inquiet. Le physique du joueur est mis à rude épreuve par ses propres changements de rythme brutaux. En gros, Messi est victime de Messi. « Il a la musculature d’un sprinter. Des muscles épais et fibreux qui demandent beaucoup d’oxygène et qui cicatrisent moins vite que ceux des athlètes moins explosifs.  » Le gaucher argentin évolue alors sur le côté droit, ce qui lui permet de rentrer dans l’axe avec son bon pied. Le gauche. Avide de temps de jeu et soucieux de montrer à son entraîneur qu’il est un titulaire en puissance, Messi ne s’économise pas. Chaque toucher de balle est explosif, supersonique. Dangereux. Irrémédiablement, Messi se claque. Il veut trop en faire. Déjà. Une erreur fatale qui lui coûte cher. Le nom de Messi n’apparaît même pas sur la feuille de match de la finale de Ligue des champions disputée contre Arsenal au Stade de France. Ce soir-là, le Barça gagne sa deuxième ligue des Champions de son histoire, mais Messi boude comme un gamin.

«  À chaque fois qu’il se blessait, il revenait très vite, trop vite »

Soliste prometteur, mais sans régularité à cause des blessures, la suite de la carrière de Messi est en danger. Au pire, il ne sera qu’un énième gâchis de plus et au mieux, un sosie d’Arjen Robben. Le 12 novembre 2006, son corps lâche encore une fois, lorsque Messi quitte le Camp Nou lors d’un match de Liga contre Saragosse à cause d’une fracture du métatarse. Bilan : trois mois d’arrêt. Sur le brancard, Messi éclate en sanglot. Le boy next door est en retard sur les temps de passage qu’il s’est fixé et expédie encore une fois son passage à l’infirmerie. Ni fait, ni à faire. « À chaque fois qu’il se blessait, il revenait très vite, trop vite. Il n’avait pas encore l’expérience pour gérer les blessures. L’envie de revenir vite faisait que ces sensations étaient confuses. Du coup, c’était un cercle vicieux, car ils finissaient très vite par se reblesser » , souligne Til, le médecin de la sélection argentine de l’époque.

D’Agostinho livre lui aussi le même diagnostic : «  En fait, il se blessait parce qu’il ne s’accordait pas assez de temps de récupération. Ce qu’on a fait, c’est lui interdire toute activité pendant 20 jours et lui mettre en place une récupération musculaire spécifique. Il fallait qu’il s’arrête de jouer. Ce n’était pas plaisant, mais c’était le seul moyen pour qu’il aborde les matchs à 100 % de ses capacités.  » Parti se refaire une santé en Argentine sous les ordres du préparateur physique albiceleste, Messi reçoit le premier et dernier avertissement en date de sa carrière de la part de son coach : « Il est important qu’il trouve les mécanismes qui lui permettent de gérer les risques de blessure et faire tout ce qu’il faut pour rester le plus longtemps possible au plus haut niveau.  » Questionné pour sa gestion laxiste du vestiaire, le Barça de Rijkaard finira à bout de souffle physiquement. À l’image d’un Ronaldinho en pleine décadence. Triste.

Marcher pour mieux se préserver

Lorsque Guardiola débarque au club, comme un jeune premier, il décide de liquider Ronaldinho, Deco et Eto’o. Outre les prestations en berne du Brésilien, Guardiola estime qu’il est un mauvais exemple de professionnalisme pour Messi. La décision de se passer du Luso-Brésilien est surtout un choix sportif. L’ex de Porto est clairement en fin de cycle à Barcelone et n'entre pas dans les plans d’un Pep qui veut révolutionner le Barça en faisant de Messi son homme de référence. Tito Vilanova lui a soufflé une bonne idée : connecter l’Argentin au duo Xavi-Iniesta en le replaçant en milieu de terrain. Avec ce recadrage, le nouvel entraîneur veut faire de son joueur le plus imprévisible un électron libre à l’intérieur d’un système bien huilé. Pep le sait : c’est en donnant des responsabilités à son joueur qu’il sera plus régulier. Plus constant. Moins blessé. Donc plus dangereux. C’est à partir de cette saison-là que Messi va flotter tranquillement dans l’entrejeu blaugrana. Protégé par le toque de ses partenaires, il peut se permettre de souffler, voire disparaître. Pour mieux réapparaître. Guardiola lui a appris ses limites physiques, ce qui lui permet de repousser toujours plus celles de son énorme potentiel. Avec son nouveau positionnement, le joueur enchaîne les matchs. Les buts. Les records. Et bientôt les Ballons d’or.

Il n’y a pas que sur le terrain que Guardiola révolutionne le Barça et Messi avec. À son arrivée au club, El Filosofo demande à son staff médical un check-up de ses joueurs. Les résultats de celui de Messi sont pitoyables. Le joueur a une alimentation digne d’un gamin de 10 ans. Son régime alimentaire se résume à des asados, du coca et un bout de chorizo coincé entre deux bouts de pain à l’heure du goûter. Le staff médical lui impose alors de manger à heure fixe à la cantine du club. C’est là que La Pulga va faire une grande découverte : le poisson. « Je dois dire que j’en avais quasiment jamais mangé de ma vie. C’est très nouveau pour moi. Mais c’est plutôt bon » , déclare-t-il au quotidien Sport en 2009. Sous la houlette de Guardiola, Messi devient véritablement un professionnel. Un monstre physique, aussi. Grâce à son repositionnement et à sa nouvelle hygiène alimentaire, le joueur enchaîne 60 matchs sans passer par l’infirmerie. Pour la première fois de sa carrière, il atteint même la barre des 60 matchs disputés en 2008/2009. Depuis, il explose le nombre de matchs joués saison après saison. En le replaçant dans l’axe, Guardiola en a également fait un buteur gargantuesque et cannibale. Bojan, Ibrahimović et Villa en savent quelque chose.

La dernière blessure importante de Messi remonte au 19 septembre 2010. Ce jour-là, le Colchonero Ujfalusi lui met une vilaine semelle. Deux petites semaines à l’infirmerie et le garçon est déjà de retour. Depuis, La Pulga frôle la barre des 300 matchs disputés sans avoir jamais eu de défaillance physique grave. Et si c’était lui, finalement, le vrai petit bonhomme en mousse ?

par Javier Prieto-Santos et Pierre Boisson
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 16:10 216€ à gagner avec Dortmund, Man City - Naples & Real - Tottenham Hier à 15:16 C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
Hier à 16:00 Taarabt met fin à trois ans de disette 13 Hier à 14:18 Un joueur de Xanthi (Grèce) sanctionné à cause de la mousse 3
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 12:46 Kaká a joué son dernier match à Orlando 11 Hier à 11:44 Un match retardé à cause des confettis 3 Hier à 10:44 Une équipe de D3 argentine déguisée en Lionel Messi 6 Hier à 08:04 Le missile de Guedes avec Valence 20 dimanche 15 octobre Alessandrini nommé pour le trophée du meilleur nouveau venu en MLS 13 dimanche 15 octobre Un match de foot suivi d'un match de rugby sur le même terrain 9 dimanche 15 octobre Pronostic Inter - Milan AC : 431€ à gagner sur le derby ! samedi 14 octobre L'incroyable raté de Mateta 5 samedi 14 octobre Martin Palermo est champion du monde ! (via Brut Sport) samedi 14 octobre Un club de migrants en Andalousie 3 vendredi 13 octobre Découvrez le mini-foot ! (via Brut Sport) vendredi 13 octobre Derby County clashe Nottingham avec un freestyle de rap 4 vendredi 13 octobre Billericay Town FC (D7 Anglaise) recrute deux SDF 4 vendredi 13 octobre À Brescia, les joueurs interrompent l'entraînement pour éviter un PV 1 jeudi 12 octobre Éric Cantona va chanter du Disney 28 jeudi 12 octobre Le Récap "Semaine Internationale" de la #SOFOOTLIGUE 1 jeudi 12 octobre Villarreal s’attaque aux pigeons 20 jeudi 12 octobre Une équipe éliminée sur tapis vert à cause de ses numéros de maillots 16 jeudi 12 octobre Une séance de tirs au but jouée trois semaines après la prolongation 5 mercredi 11 octobre Le Dynamo Dresde ressort son maillot anti-raciste 22 mercredi 11 octobre La voisine avait planqué 186 ballons 47 mercredi 11 octobre L'improbable dégagement en touche d'un remplaçant du Panama 12 mercredi 11 octobre Le feu d'artifice des supporters bosniens 3 mardi 10 octobre George Weah, président du Liberia ? (via Brut Sport) lundi 9 octobre Mondial 2018 : La folie dans les rues du Caire (via Brut Sport) lundi 9 octobre Ballon d'or : la liste des 30 nommés 84 lundi 9 octobre 245€ à gagner avec France-Bélarus & Lettonie-Andorre lundi 9 octobre Quand le pays de Galles foire sa photo d’avant-match 13 lundi 9 octobre Le caramel de quarante mètres d'une joueuse de l'OL 19 lundi 9 octobre Raté incroyable en D4 néerlandaise 6 lundi 9 octobre Ballon d’or : Kane et Lewandowski sont bien là 15 lundi 9 octobre Pronostic France Bélarus : 670€ à gagner sur le match des Bleus ! 1 lundi 9 octobre Ballon d’or : Suárez, Coutinho et Mertens y sont aussi 24 lundi 9 octobre Paraguay : match interrompu pour violences après huit minutes 3 lundi 9 octobre 12 matchs de suspension pour avoir critiqué le district de Moselle 8 dimanche 8 octobre 35 Hollandais font le déplacement pour voir un match de D6 anglaise 6 dimanche 8 octobre La FIFA veut reformer les trêves internationales 20 samedi 7 octobre Une blessure affreuse en Argentine 9 samedi 7 octobre U17 : des IRM pour contrôler l'âge des joueurs 13 samedi 7 octobre QPR a créé un groupe de supporters LGBT 117 vendredi 6 octobre Un nouveau rapport accable l'organisation du mondial au Qatar 42 vendredi 6 octobre Quand des supporters anglais marquent avec un avion en papier 8 jeudi 5 octobre 267€ à gagner avec Bulgarie-France, la Suisse & Iles Féroé-Lettonie jeudi 5 octobre 545€ à gagner sur Bulgarie France ! jeudi 5 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! jeudi 5 octobre Mondial 2018 : la mise en place de la VAR remise en cause 6 mercredi 4 octobre Ivre, Alex Morgan se fait virer de Disney World 39 mercredi 4 octobre Le gardien prend un but gag, les supporters envahissent le terrain 6 mercredi 4 octobre Une équipe espagnole intégralement formée de Sud-Coréens 15 mardi 3 octobre Un triplé dont deux ciseaux en D2 Suisse 3 mardi 3 octobre Emmanuel Eboué fait taire la rumeur VIH 9 mardi 3 octobre Victime d’un malaise cardiaque, il prolonge son contrat 3 mardi 3 octobre Ribéry a payé le salaire de son frère à Bayonne 29 mardi 3 octobre Des fans en colère parce que leur équipe gagne 10 mardi 3 octobre La terrible faute sur Renato Civelli 2 lundi 2 octobre Rocket League dans la vraie vie (via Brut Sport) lundi 2 octobre Emmanuel Eboué atteint de graves problèmes sanguins 21 lundi 2 octobre Les funérailles du club de Modène organisées par ses supporters 12 lundi 2 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !!! 1 lundi 2 octobre Gignac collecte 241 000 euros pour une fillette atteinte d'une tumeur 4 dimanche 1er octobre Le tifo « Dikkenek » des ultras d'Anderlecht 32 dimanche 1er octobre Il envoie un coup de boule à son coéquipier en plein match 2 dimanche 1er octobre Le ciseau d'Haller 1 samedi 30 septembre Villas-Boas suspendu huit matchs 1 samedi 30 septembre Un club de D6 allemande sponsorisé par une actrice porno 26 samedi 30 septembre Scolari veut envoyer Ancelotti en Chine 4 samedi 30 septembre Le plan machiavélique de Lucas Digne (via Brut Sport) vendredi 29 septembre Le licenciement d’Ancelotti provoqué par cinq joueurs 70 vendredi 29 septembre L'Ukip accusé d'avoir plagié le logo de la Premier League 19 vendredi 29 septembre Griezmann va publier des romans 50 vendredi 29 septembre Le mode "foot en salle" à FIFA... (via Brut Sport) jeudi 28 septembre 258€ à gagner avec Arsenal, Lazio & Torino 2 jeudi 28 septembre 177 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! 1 jeudi 28 septembre Le club de Calais n'est plus 14 jeudi 28 septembre Leonardo atterrit à l'Antalyaspor 19 jeudi 28 septembre L'UEFA, le grand gagnant de l'Euro 2016 selon la Cour des comptes 4 jeudi 28 septembre River : Gallardo allume les suspicieux 12 jeudi 28 septembre Tu sais que t'es nul à FIFA quand... (via Brut Sport) mercredi 27 septembre 369€ à gagner avec Milan AC & Zénith mercredi 27 septembre Cassano prêt à sortir de sa retraite ? 7 mercredi 27 septembre Salut nazi pour un coach de D5 allemande 57 mercredi 27 septembre PSG Bayern : 10€ sans dépôt et 260€ à gagner !!! mercredi 27 septembre DERNIER JOUR DE L'OFFRE SPECIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!! mardi 26 septembre Gignac encore à la rescousse des Mexicains 12 mardi 26 septembre Remplaçant, il est contrôlé positif 12 mardi 26 septembre Des rituels taoïstes pour relancer l'équipe 2 mardi 26 septembre Xabi Alonso bientôt entraîneur 24 lundi 25 septembre DERNIER JOUR DE L'OFFRE SPECIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!! 2 lundi 25 septembre Mathijssen limogé de Larissa onze jours après son arrivée 9 lundi 25 septembre Le Nord-Coréen Han boude les radios 32 lundi 25 septembre Monaco Porto : 10€ offerts sans dépôt pour parier et 320€ à gagner ! lundi 25 septembre Djibril Cissé empile les buts en D3 Suisse 47 lundi 25 septembre L'entraîneur de Valence se claque en célébrant un but 6
À lire ensuite
Les chiffres de mars