1. //
  2. // Gr. C
  3. // Irlande du Nord-Allemagne

Pourquoi Mario Gómez doit être titulaire ?

Faux neuf contre vrai neuf : Mario Götze a beau être le choix numéro un de Joachim Löw, le joueur du Bayern Munich est brouillon avec la Mannschaft depuis le début du tournoi. Alors pourquoi ne pas tester l'autre MG, Mario Gómez ? Les arguments ne manquent pas.

Modififié
636 19

Parce que l'Allemagne qui gagne, elle le fait avec un vrai avant-centre

Mondial 54 : Ottmar Walter. Euro 72 : Gerd Müller. Mondial 74 : Gerd Müller. Euro 80 : Horst Hrubesch. Mondial 90 : Jürgen Klinsmann/Rudi Völler. Euro 96 : Jürgen Klinsmann/Oliver Bierhoff. Mondial 2014 : Miroslav Klose. À chaque fois que la Nationalmannschaft est repartie avec un trophée, elle comptait un avant-centre dans ses rangs. Certes, le Nummer Neun en question n'a pas toujours marqué en finale, mais il a pas mal aidé à amener son équipe jusqu'à ce stade de la compétition. Et même si le jeu de l'Allemagne a évolué et que tout va plus vite devant, Mario Gómez ne ferait pas tache et pourrait même filer pas mal de coups de main pour bouger les défenses adverses. Et puis, s'il est vrai qu'il est capable de ça, il est aussi capable de faire ça.

Youtube

Parce que Mario Götze, il faut que ça s'arrête

Alors oui, Joachim Löw a dit qu'il ne voulait pas d'un « attaquant axial qui reste seulement au milieu » , tel un plot. D'où la présence de Mario Götze sur le terrain. Seulement, le héros de 2014 n'est plus que l'ombre de lui-même, c'est un fait. Une ombre qui n'est même pas là où elle rêverait d'être. Faux neuf, faux poste pour le joueur du Bayern. Et même s'il se dit ouvert aux critiques, arguant que « des fois, on est le chien et des fois, on est l'arbre » , Mario Götze devrait peut-être tout simplement scier l'arbre et en faire un banc pour s'asseoir dessus. Et se rappeler que c'est justement en sortant du banc qu'il a inscrit le but le plus important de sa carrière.

Parce qu'il a la dalle

Il y a quelques semaines, Mario Gómez avait fait preuve d'une grande honnêteté en déclarant qu'il comprenait tout à fait pourquoi il n'avait pas été convoqué pour le Mondial brésilien. « Je me rappelle très bien du coup de fil de Joachim Löw. Je n'avais pas vraiment en tête d'y être. Je n'avais pas de rythme, j'avais été blessé pendant sept mois, c'est pourquoi ce n'était pas une grosse surprise pour moi. Néanmoins, ça avait été dur pour moi. Pressentir quelque chose et l'entendre par la suite, ce sont deux choses différentes. Ce n'est pas un moment très agréable, mais j'en avais besoin, pour pouvoir passer à autre chose. » L'absence à la fête de la quatrième étoile digérée, Mario Gómez a désormais faim. Et souhaite bien tout faire pour être le 10 juillet en banlieue parisienne. Avec le trophée Henri Delaunay en guise de gâteau d'anniversaire.

Parce que son come-back parle pour lui

Un buteur, ça a besoin de confiance. Et cette confiance, Mario Gómez est allée la chercher sur les rives du Bosphore. Après avoir traîné son spleen avec la Fiorentina sur les pelouses de Serie A, l'ancien buteur du Bayern est allé voir du côté de Beşiktaş si l'amour existait encore. Bingo : le mariage entre le renard et les Aigles noirs s'est très bien déroulé. Du droit, du gauche, de la tête, à l'arrache, en pleine course, en prenant son temps, contre des petites comme contre des grandes équipes : l'homme au numéro 33 n'a épargné personne, finissant meilleur buteur du championnat turc avec 26 réalisations (en 33 apparitions) et en permettant au BJK de savourer son premier titre de champion depuis 2009. Des statistiques qui lui ont permis de revenir en équipe nationale après un an d'absence. Une Nationalmannschaft avec laquelle il a marqué face à l'Angleterre (2-3) et la Slovaquie (1-3) et offert une passe décisive face à la Hongrie (2-0). Et il en a encore certainement dans ses souliers...

Parce que c'est lui le vrai beau gosse de la compétition

Le football, ce n'est pas qu'un truc d'hommes. Les beaux mecs, ce n'est pas qu'un truc de nanas. Que l'on vienne de Mars ou de Vénus, on ne peut que s'extasier à la vue de l'un des plus beaux éphèbes de cette Terre. Mario Gómez, c'est la classe incarnée. Le vrai beau gosse du tournoi.

Par Ali Farhat
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Pour que l'Allemagne retrouve son efficacité, c'est sur que Mario Gomez devrait être en pointe.

Il est beaucoup plus fatiguant pour une défense que ne l'est Gotze (malgré tout le talent du petit). Et puis, avec la qualité de passe d'un Ozil, Kroos, ou Muller, Gomez pourrait vraiment faire mal devant.

Avec en plus deux vrais latéraux, qui savent prendre leur couloir et centrer, le retour de Gomez en pointe aurait encore plus d'impact.
Parce sinon à envie de voir des buts d'attaquant !!!
Message posté par boulaouane
Parce sinon à envie de voir des buts d'attaquant !!!


Parce que*
zinczinc78 Niveau : CFA
 //  09:34  //  Supporter de Bordeaux


Au fait, à propos de Gomez.. Vous pensez que cet été, le Bayern va se débarrasser du meilleur 9 du monde comme ils le font tous les deux ans ? Reste à savoir qui ils vont prendre pour le remplacer..
Les exemples de Podolski et de Klose devraient inspirer Low. Ces deux joueurs, même en étant relativement quelconques en club depuis longtemps, ont souvent été performant avec l'équipe nationale.

A Low de faire confiance à M. Gomez : il est puissant, intelligent et a le sens du but. Avec Draxler, Ozil, Muller et Kroos autour de lui, il a plantera, c'est certain.
Message posté par -Dan-
Pour que l'Allemagne retrouve son efficacité, c'est sur que Mario Gomez devrait être en pointe.

Il est beaucoup plus fatiguant pour une défense que ne l'est Gotze (malgré tout le talent du petit). Et puis, avec la qualité de passe d'un Ozil, Kroos, ou Muller, Gomez pourrait vraiment faire mal devant.

Avec en plus deux vrais latéraux, qui savent prendre leur couloir et centrer, le retour de Gomez en pointe aurait encore plus d'impact.


Mais justement il n'y a pas de latéraux pour servir son mètre 90 donc à quoi bon! Vous voulez des buts d'attaquants à se demander comment le ballon est entré? un killer invertébré? Que J Löw foute Müller en pointe! Il aura un attaquant capable aussi bien de combiner avec sa palanquée de milieux géniaux que de planter des buts de raccroc!
Que Löw se sorte les doigts et qu'il arrête de nous faire du sous Guardiola.
Chaque joueur à son poste, Müller ou Gomez en pointe, et la machine allemande redeviendra un rouleau compresseur dans les matchs à élimination.

Avec une charnière Hümmels/Boateng (qui n'a rien à envier aux italiens), un duo explosif au milieu Khedira/Kroos, il manque encore juste un peu d'Özil pour vraiment lancer leur tournoi.
zinczinc78 Niveau : CFA
 //  10:11  //  Supporter de Bordeaux
Message posté par macdermot
Que Löw se sorte les doigts et qu'il arrête de nous faire du sous Guardiola.
Chaque joueur à son poste, Müller ou Gomez en pointe, et la machine allemande redeviendra un rouleau compresseur dans les matchs à élimination.

Avec une charnière Hümmels/Boateng (qui n'a rien à envier aux italiens), un duo explosif au milieu Khedira/Kroos, il manque encore juste un peu d'Özil pour vraiment lancer leur tournoi.


Hummels et Boateng ont quelque chose à envier à Chiellini et Bonucci : leur capacité à faire faute dans la surface sans se faire siffler penalty..
Pas convaincu par son entrée en jeu contre la Pologne, on sent de l'envie mais ses déplacements étaient hasardeux. Même si c'est dur de le juger sur 20 mins face à une défense bien regroupée.
Totti Chianti Niveau : CFA
 //  10:34  //  Tifoso della AS Rome
Note : 1
Message posté par zinczinc78
Hummels et Boateng ont quelque chose à envier à Chiellini et Bonucci : leur capacité à faire faute dans la surface sans se faire siffler penalty..


Ils peuvent demander conseil à Koscielny et Rami aussi...
Alors gotze n'est plus le meilleur 9 au monde dont Guardiola ne savait pas mettre en valeurs les qualités ?
Totti Chianti Niveau : CFA
 //  11:10  //  Tifoso della AS Rome
Message posté par Mousfadi
Alors gotze n'est plus le meilleur 9 au monde dont Guardiola ne savait pas mettre en valeurs les qualités ?


Si c'est pour mettre un faux 9, autant mettre Müller.
Plus efficace, le nom et tout...
Gotze, a force d'être trimbalé de poste en poste, va finir par ne plus être bon nul part.

Qu'ils se décident à le foutre ailier, numéro 10, mais pas chaque jour un nouveau poste.
Cela vaut aussi pour Alaba d'ailleurs.
Götze est un 10, et au vu des performances récentes d'Ozil avec la Mannschaft, autant le mettre en 10, Gomez devant c'est l'assurance d'un danger dès qu'il y a un ballon quelquonque dans la surface. Même si c'est Howedes au centre.

Muller est très bon mais n'a pas la présence dans le jeu aérien que peut avoir Mario, aligner les deux ne parait pas stupide.

On parle quand même d'un type qui a mis 3 buts en touchant le ballon grand maxi 10 secondes de tout l'Euro 2012.

A voir mais les choix de Low même si ils ont portés leur fruits sont parfois étranges..
Message posté par zinczinc78
Hummels et Boateng ont quelque chose à envier à Chiellini et Bonucci : leur capacité à faire faute dans la surface sans se faire siffler penalty..


Plutôt la qualité de leur relance, les italiens étant "old school" sur ce point.
Totti Chianti Niveau : CFA
 //  12:05  //  Tifoso della AS Rome
Message posté par Bavarjoie
Plutôt la qualité de leur relance, les italiens étant "old school" sur ce point.


Tu oublies Bonucci alors.
Mais je confirme pour Chiellini et Barzagli.

(en tout cas, je la trouve très bien assortie la charnière Hummels/Boateng. Qu'est-ce que ça va être dans quelques mois après un peu de jeu commun au sein du Bayern!)
Comme point de fixation, et avec sa finition retrouvée il aurait pu être la bonne pioche de l'Euro. Surtout que le triangle Draxler, Götze, Müller est peu dangereux et que Ozil est encore décevant https://lesyeuxdansleuro.com/2016/06/20 … emes-sont/
Message posté par Totti Chianti
Tu oublies Bonucci alors.
Mais je confirme pour Chiellini et Barzagli.

(en tout cas, je la trouve très bien assortie la charnière Hummels/Boateng. Qu'est-ce que ça va être dans quelques mois après un peu de jeu commun au sein du Bayern!)


Oui Bonucci est pas mal dans ce registre, mais les deux allemands sont supérieur à mon avis. Par contre je trouve les trois italiens quand même plus rigoureux au niveau purement défensif, ils ont moins de sautes de concentration.

Ouais j'ai hâte de les voir ensemble au Bayern, coaché par un entraineur italien qui plus est! Suicide collectif en vue pour les attaquants de buli.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Les enjeux du groupe C
636 19