Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 17 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Liverpool-Hull City

Pourquoi Liverpool va être champion d'Angleterre

Ce n'est un secret pour personne, Liverpool n'a pas été champion d'Angleterre depuis la saison 89-90. Une éternité donc pour ses fans et le club qui y ont cru il y a maintenant deux saisons. Mais cette année, plusieurs choses poussent à croire que l'heure est arrivée pour les Reds.

Modififié

→ Parce que Jürgen Klopp a déjà imposé sa patte tactique


Arrivé en milieu de saison dernière, Jürgen Klopp est déjà adulé par le peuple scouser. Malgré une fin de saison assez tumultueuse en championnat avec une horrible huitième place obtenue, mais un très bon parcours en Ligue Europa avec une finale perdue face à Séville, Klopp commence à mettre en place un schéma de jeu très intéressant pour son Liverpool. Un pressing incessant sur ses adversaires, une récupération très haute du ballon, un jeu beaucoup plus direct... Un début de saison qui ressemble à la dernière bonne saison de Liverpool sous Brendan Rodgers. Dès l'instant où le coach allemand a eu les joueurs qu'il voulait, tout s'est très vite mis en place. En attestent les onze buts marqués lors des cinq premières journées de championnat, contre trois pauvres petits pions la saison dernière.

→ Parce que les recrues se sont déjà très vite intégrées


Klopp n'a pas tardé à s'activer sur le marché des transferts pour mettre Liverpool sur la bonne voie. Des connus, des un peu moins connus, mais surtout des individualités qui se fondent parfaitement dans le moule. Joel Matip, taulier de Schalke 04 la saison dernière, arrivé libre, est déjà l'un des cadres de la défense. L'Estonien, Ragnar Klavan, grande surprise de ce mercato, a parfaitement assuré son rôle durant la blessure de Dejan Lovren. Et que dire de Georginio Wijnaldum et Sadio Mané... Arrivés de Newcastle et de Southampton pour un montant total de 66 millions d'euros, les deux joueurs sont déjà des titulaires indiscutables. Là où Brendan Rodgers a tâtonné après la vente de Luis Suárez, avec plus de huit recrues qui n'ont pas apporté satisfaction, Jürgen Klopp a acheté des joueurs pouvant directement apporter un impact dans le collectif.

→ Parce que Southampton continue de leur mâcher tout le travail


Depuis maintenant trois ans, Southampton est fournisseur officiel de Liverpool. Avec Rickie Lambert, Adam Lallana, Nathaniel Clyne, Dejan Lovren et maintenant Sadio Mané, le board de Liverpool a déjà « donné » plus de cent millions d'euros aux Saints. Le premier cité est le seul gros échec, étant déjà parti vers d'autres horizons, mais les autres joueurs sont tous titulaires. Après des saisons plus ou moins décevantes pour eux, il semblerait que ce soit la saison de la confirmation.

→ Parce que Liverpool ne joue pas en Coupe d'Europe cette saison


Les grands rivaux de Liverpool vont s'épuiser dans les compétitions européennes. Manchester City vise le quadruplé avec Guardiola et aura donc un calendrier chargé, tout comme Manchester United et Mourinho qui veulent revenir au premier plan, mais joueront tous les jeudis soir sur les pelouses européennes de Ligue Europa. Liverpool aura donc tout le luxe de se concentrer sur son objectif principal, à savoir une qualification en Ligue des champions, mais aussi sur l'EFL Cup et la FA Cup, en toute tranquillité. Tout comme Chelsea et Antonio Conte en fait.

→ Parce que Philippe Coutinho a décidé de rester


Le meilleur joueur de la saison dernière a pris la décision de rester « au moins » une année de plus. Après avoir été sondé par le PSG ou encore par Barcelone, le magicien Coutinho, auteur d'une saison exceptionnelle, continue de régaler. La preuve avec son doublé contre Arsenal et sa superbe passe décisive face à Chelsea la semaine dernière. Le joueur qu'il vaut mieux avoir avec soi plutôt que contre. Ses statistiques ne sont pas forcément exceptionnelles, mais son influence dans le jeu ne cesse de grandir.

→ Parce que Liverpool a déjà très bien négocié son calendrier


Qu'on se le dise : Liverpool a eu le calendrier le plus compliqué de ce début de championnat. Arsenal, Burnley, Tottenham et Chelsea, tous à l'extérieur ! Et pour le premier match à domicile, dans le nouveau Anfield, la réception du champion en titre, Leicester. Comme pour prouver qu'il faudra les prendre au sérieux : Liverpool a assuré dix points sur quinze possibles. Des victoires maîtrisées à l'extérieur face à Arsenal et Chelsea, une démonstration de force face à Leicester, un match nul malheureux à Tottenham après une rencontre totalement à l'avantage des Reds... Liverpool est prêt. Seul hic dans ce début de saison, cette défaite (logique) face au promu Burnley, seule équipe qui a procédé en contre et qui a, comme on dit en Angleterre, « park the bus » . La solution à adopter contre les boys de Jürgen ?

→ Parce qu'on a interrogé Greg, vendeur de crampons chez Decathlon, pour éviter les glissades lors des rencontres ultra importantes


Le monde entier s'en souvient. Steven Gerrard, l'idole de tout un peuple a glissé sur la pelouse d'Anfield, laissant Demba Ba brûler ses espoirs de titre. Cette saison, plus de glissade inutile, un professionnel du crampon nous explique pourquoi : « En revoyant les images, il semblerait que Liverpool avait pas mal arrosé la pelouse avant le début du match et Steven Gerrard a, semble-t-il, mal choisi ses crampons. Il aurait dû enfiler une paire de crampons hybrides, un mélange entre moulés et vissés, idéaux pour les joueurs comme lui, technique et expérimenté, et je pense qu'il n'aurait pas glissé. » Et il n'aurait jamais marché seul non plus.



Par Babacar Sall
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible
À lire ensuite
Chagrin d’amour