En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options

Pourquoi les supporters lyonnais doivent se calmer

Mercredi soir, l’ambiance était électrique au Parc OL pour la rencontre Lyon-Nancy. Même si l’OL n’est pas spécialement au meilleur de sa forme, les supporters y sont peut-être allés un peu fort.

Modififié

Il est 19 h au Parc OL quand Bartolomeu Varela donne le coup d’envoi de Lyon-Nancy. Et instantanément, le public se met à siffler ses propres joueurs et à chanter « Mouillez le maillot ! » Dans les tribunes, des banderoles plus dures les unes que les autres fleurissent. « Sans honneur, ni rébellion, vous avez souillé notre blason » , « Vous êtes impardonnables » , « 15 h ? 17 h ? 21 h ? À quelle heure vous avez des couilles ? » , « Du gazon à la direction, tous coupables » , « Saison gâchée, blason souillé. Joueurs, staff, dirigeants, où sont l’ambition et la fierté ? » , « Avant de parler de vos envies d'ailleurs, faites gagner votre club formateur » , « Ménès, Caiazzo, médias parisiens : votre haine nous nourrit ! Merci ! » Voilà ce que l’on pouvait lire dans les travées du Parc OL. Bref, les supporters lyonnais étaient très énervés contre tout le monde ce mercredi soir. Pourquoi ? Parce qu’ils semblent avoir oublié que le concept de défaite existe encore dans le sport.

Parce que la situation de l’OL n’a rien de catastrophique


Certes, l’Olympique lyonnais a déjà perdu neuf matchs de championnat cette saison. Certes, l’Olympique lyonnais a été défait par Saint-Étienne dans le derby dimanche dernier, en n’ayant pas proposé grand-chose dans le jeu ou dans l’attitude. En gros, les Lyonnais sont passés à côté d’un gros match. C’est un fait. Mais quelle équipe ne passe jamais à côté ? Sauf que mine de rien, l’OL est quatrième du classement, et devrait logiquement au minimum tenir cette place jusqu’à la fin de la saison. Mieux, avec un match en retard, l’OL est à douze points de la troisième place. Un vrai écart, mais rien de définitif tant Lyon a l’habitude de bien terminer ses saisons et Nice semble un petit peu marquer le pas. La vérité, c’est que Lyon est actuellement à sa place, en tant que quatrième derrière trois équipes qui lui sont pour l’instant supérieures. Rien de scandaleux. Rien qui justifie autant de mécontentement de la part du public. Un public trop longtemps habitué à tout gagner avec l’OL monstrueux des années 2000, et qui a du mal à accepter que cette période est révolue. Lyon n’est plus capable de se battre pour les titres. D’ailleurs, le dernier trophée remonte à 2012 et une Coupe de France glanée contre Quevilly, et le dernier titre de champion de France remonte a 2008. Mais Lyon est aussi l’équipe la plus régulière du foot français ces vingt dernières années, la seule vraie valeur sûre. La seule équipe de Ligue 1 qui garantit l’Europe à ses supporters tous les ans, quels que soient les rapports de force du championnat. Et c’est déjà super bien.

Parce que les supporters se trompent de cible


Mais partons du principe que la colère des supporters est légitime. Elle l’est peut-être, si on part du principe que Lyon doit normalement lutter pour la deuxième place, et si on s’attarde sur l’attitude des joueurs pendant le derby. Sauf que dans leurs banderoles, les supporters se sont totalement trompés de cible. En visant Alexandre Lacazette et en le sifflant à sa sortie du terrain, le kop lyonnais est loin d’avoir fait preuve d’intelligence. Oui, l’attaquant français a envie de quitter l’OL en fin de saison et l’a déclaré à Canal+, qui a choisi de diffuser l’interview juste avant le derby. Et alors ? Lacazette a bientôt vingt-six ans et en est cette saison à 18 buts en autant de matchs de Ligue 1. Cela va donc être la troisième saison consécutive qu’il passe la barre des 20 buts en championnat avec l'OL, performance que Sonny Anderson, Karim Benzema ou Lisandro López n’ont jamais su accomplir. Bref, Lacazette est largement le meilleur joueur du club, et il fait gagner pas mal de fois son club formateur, comme réclamé dans la banderole. Mieux, même s’il a effectivement évoqué ses souhaits de départ, il a toujours été impliqué, notamment lors du derby où il a été l’un des seuls à tenir la route. Il y a d’autres problèmes beaucoup plus importants à régler dans la maison OL.



Par Kevin Charnay
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


jeudi 18 janvier 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04 il y a 1 heure Coentrão casse le banc des remplaçants 2
Hier à 21:56 L2 : Les résultats de la 22e journée 3 Hier à 16:15 Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
jeudi 18 janvier Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 9 jeudi 18 janvier Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 27 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12 jeudi 18 janvier Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17