Angleterre - Premier League - 14e journée - Chelsea/Fulham

Par Mathieu Faure

Pourquoi les supporters des Blues détestent Rafael Benítez ?

Pour son premier match sur le banc des Blues contre Manchester City dimanche, Rafael Benítez a servi de réservoir à crachats à tout Stamford Bridge. Un accueil glacial dirigé autant contre l'Espagnol que sur Roman Abramovitch, coupable d'avoir saqué Roberto Di Matteo trop vite.

Note
11 votes
11 votes pour une note moyenne de 3.77/5
Cliquez sur une étoile pour donner la note

Une bandelore anti-Benitez
Une bandelore anti-Benitez
On n'avait pas connu ça depuis le retour de Fabrice Fiorèse au Parc des Princes sous la liquette de l'OM. À l'époque, l'ancienne idole du PSG avait ramassé. Des banderoles, des chants, des sifflets, des piles Duracel balancées sur chaque corner. Le grand chelem de la haine. Sauf que le Savoyard revenait chez lui avec le maillot du rival. Rafael Benítez, lui, s'est fait bousculer par ses propres fans. Dès son arrivée à Stamford Bridge dimanche après-midi, le sosie de Julien Dray a compris qu'il allait passé une sale soirée. Il faut dire que le patron du club, Roman Abramovitch, n'avait pas fait dans la correction en lourdant sans préavis Roberto Di Matteo, cinq mois après une victoire en Ligue des champions à la tête d'une équipe à bout de souffle. Histoire de faire payer la note au Russe, tout le stade s'est rassemblé autour d'une seule cause : celle du banni. Entre les chants à la gloire de Di Matteo et les banderoles hostiles à Benítez, le technicien espagnol a dû se sentir bien seul dans un pays qui ne l'a jamais vraiment adopté. Dans quel bordel « le garçon de café espagnol » - son surnom outre-Manche - a-t-il mis les pieds ? Fair-play, Rafa a plutôt joué l'apaisement après la rencontre : « Quand les supporters chantent dans les tribunes, je ne comprends pas bien ce qu’ils disent. Je comprends la rivalité qui était la nôtre par le passé, mais comprenez aussi que je suis un professionnel. Cela ne m’intéresse pas de savoir ce qu’ils chantent sur moi. Les banderoles ? Combien faut-il de personnes pour faire une banderole ? Une ou deux. Si nous commençons à gagner des matchs, les gens vont nous soutenir et je pense que nous allons en gagner beaucoup. » Concrètement, que peut-on reprocher à Benítez ? Historiquement, Chelsea et Liverpool ne sont pas rivaux. Pour comprendre cette haine envers l'Ibère, il faut remonter à 2005. Le fantôme de Luis GarcíaNous sommes en demi-finale de Ligue des champions, les Reds de Benítez se frottent aux Blues de José Mourinho. Fidèle à son habitude, le Mou' allume tout sur son passage en conférence de presse. Alors que Chelsea survole la Premier League (Liverpool accuse près de 30 points de retard), Reds et Blues se retrouvent pour une place en finale. Après un triste match nul sans but à Stamford Bridge à l'aller, le match retour va basculer sur un détail. Le fameux but fantôme de Luis García. Malgré 657 ralentis, personne n'est capable de dire encore aujourd'hui si la frappe de l'Espagnol a été repoussée derrière ou devant sa ligne par William Gallas. Peu importe, l'arbitre Lubos Michel, lui, accorde le but. Un caramel que Mourinho qualifiera de « but fantôme ». Le début d'une haine entre les deux clubs. D'autant qu'en l'espace de cinq ans, ils se rencontreront six fois sur la scène européenne. Depuis, Benítez cristallise toute la rancœur des fans de Chelsea. Pour autant, la vraie raison de cette colère dominicale est instrumentalisée. Le vrai coupable, c'est Roman Abramovitch. En crachant sur Benítez, c'est le Russe que l'on vise. D'aucuns auraient préféré que le patron du club appelle Harry Redknapp ou Josep Guardiola pour prendre la suite de Di Matteo. D'autres - les plus nombreux - n'ont toujours pas compris pourquoi Roberto Di Matteo a été saqué de la sorte alors que son équipe commençait à pratiquer un football collectif, chose rare chez les Blues, même du temps de Mourinho où l'aspect rouleau compresseur prenait le pas sur un jeu en mouvement. Même au sein du vestiaire, le licenciement de Di Matteo ne passe pas. Au détour du match contre City, le capitaine des Blues, John Terry, actuellement blessé, est apparu sur la pelouse vêtu d'un maillot discrètement frappé du numéro 16. Le numéro d'un certain Di Matteo durant toute sa carrière. Un geste fort. Voilà, c'est dit, Rafael Benítez n'est pas désiré dans son nouveau club. Il l'a bien compris. Et s'il se mettait subitement à douter de ce désamour, les fans vont vite le lui rappeler. En effet, ils ont ouvert un site internet sur lequel un décompte s'opère jusqu'au mois de juin 2013, date à laquelle le contrat de l'Espagnol (officiellement engagé jusqu'à la fin de la saison) prend fin. Sympa l'ambiance au boulot. Après tout, la première mèche avait été allumée par le club lui-même. Dans son communiqué officiel intronisant Benítez, ce dernier était qualifié d'entraîneur en chef par intérim.


Parier sur les matchs de Chelsea FC

 





Votre compte sur SOFOOT.com

26 réactions ;
Poster un commentaire

  • Message posté par Keano le 28/11/2012 à 14:04
      Note : - 1 

    Moi je comprends pas pourquoi ils ne s'en prennent pas à Abramovitch, c'est lui qui a viré Di Matteo pour mettre Benitez et non l'inverse.
    Puis s'ils avaient vraiment voulu faire passer un message ils auraient du boycotter le début du match et ne pas siffler comme des gosses de riches. Bref c'est tant mieux pour les adversaires si les supporters ne sont pas derrière leur entraineur.

  • Message posté par Tato le 28/11/2012 à 14:14
      Note : 1 

    "Chelsea est un grand club avec des joueurs fantastique. Chaque technicien aimerait encadrer une telle équipe. Mais je ne prendrai jamais ce travail dans le respect de mon ancien club, Liverpool. Pour moi, il n'y a qu'un seul club en Angleterre, et c'est Liverpool" Rafa Benitez 2007.

    Tu fais un article sur la haine des supporters de Chelsea envers Benitez et tu rates ça, c'est carrément de la faute professionnelle.

  • Message posté par dede62137 le 28/11/2012 à 14:15
      

    il va gagner deux matchs, ça sera une idole...

  • Message posté par Südkurve28 le 28/11/2012 à 14:16
      Note : - 2 

    Ca sent quand même la grosse erreur de casting à la AVB. Sauf qu'à la différence du portugais, Benitez reste sur deux gros échecs si on compte ses dernières saisons à Liverpool. Abramovitch était prévenu...

    Je pense que Benitez n'est juste pas fait pour gérer des clubs aux effectifs pléthoriques comme l'Inter ou Chelsea.

  • Message posté par nononoway le 28/11/2012 à 14:51
      Note : - 2 

    Ce que je ne comprends surtout pas, c'est pourquoi ils aiment tant Di Matteo.

    Qu'on aille pas me dire qu'il a ramené une C1, c'est les joueurs qui ont tout géré... Il suffisait de la fermer et les laisser faire. Et avoir du bol...

  • Message posté par fredliga le 28/11/2012 à 14:56
      Note : - 1 

    C'est surtout la contradiction dans le message : Abramovitch promet que après la victoire en Champions toute pourrie de l'année dernière, maintenant, en plus des titres il y aura du beau jeu. L'équipe prospose enfin du bon spectacle et lui vient, saque l'entraineur et fout à sa place un des trois entraineurs pratiquant le plus laid football que je connaisse (défensif, peu de prise de risque, peu de spectacle offensif,...).
    Sa plus grande tactique avec Liverpool ? Tout le monde derrière, on blinde, on récupère, on envoie la balle loin devant pour Torres, celui ci court (à lépoque il courrait plus vite que les autres) et la fout au fond.
    Avec Benitez, il aura peut être des résultats, surement pas du beau jeu.
    En clair, c'est un magnifique retour en arrière.

  • Message posté par drogbz le 28/11/2012 à 15:01
      Note : - 1 

    nonoway

    ils supportent di matteo pas seulement pour l'entraineur mais pour le joueur qu'il été dans ce club, il reste un joueur emblématique.

    Keano, meme si abramovitch change d'entraineur comme de chemise, avec tout ce qu'il a apporter a chelsea tu ne peux pas trop lui en vouloir même si parfois il fait des drôles de choix, Desailly expliquer dans the Specialist qu'il été un vrai passionnée de foot et de son club et que s'il prennait des décision parfois bêtes pour changer d'entraineur, c'est peut etre le seul gros investisseur qui suit son equipe comme lui le fait donc c'est difficile de lui en vouloir

  • Message posté par lalbatros le 28/11/2012 à 15:16
      Note : - 1 

    dites y en a ici qui regardaient réellement les matchs de Liverpool époque Benitez ? Parce que pour dire des conneries grosses comme ça, faut soit els regarder de travers soit inventer...
    A lépoque Benitez, Liverpool avait peut-etre un jeu un peu musclé avec mascherano Xabi alonso à la récup et des gars comme carragher en défense, mais c'était très loin de ressembler à du kick and rush... Mais peut etre que tu confonds liverppol et stoke mon cher fredliga, et accessoirement torres et crouch donc...

    pour en revenir au sujet de la brève, j'ai vu quelque'un qui demandait pourquoi il ne s'en prennent pas directement a abrahmovitch ; mais la réponse est évidente, tu connais pas le proverbe ne mord pas la main qui te nourrit ?
    C'est plus ou moins la meme chose, et les supporters de chelsea seraient bien en peine de critiquer celui qui leur a littéralement offert hazard et oscar cet été, mais aussi0 moses, marin et azpi (juste cet été)...

  • Message posté par MaxMaga le 28/11/2012 à 15:30
      Note : 1 

    Fredliga : tu délires mec... Entre 2005 et 2007 Liverpool envoyait du lourd, un football vertical qui allait d'un but à l'autre à deux cent à l'heure en Europe (2008 : Chelsea - Liverpool en CL : 4-4 c'est ce que t'appelles un jeu défensif et frileux ???) et un football continental basé sur la possession et les attaques placés en Premier League. Et la première saison de Torres à Liverpool, l'équipe jouait très bien, certes le bloc se positionnait plus bas qu'avant et se projetait seulement après avoir mis le ballon dans les pieds de Torres mais il n'y a qu'aux environs de 2009 que le fond de jeu de Liverpool a commencé se perdre... Je ne vois pas en quoi Bénitez a particulièrement prôné un jeu ultra défensif pendant toutes ces années. Moi si j'étais content qu'il parte du LFC c'était à cause de ses transferts foireux (Voronin, Babel, ou encore la quiche Riera)

  • Message posté par haribolap le 28/11/2012 à 15:35
      

    Parce que les tribunes de Stamford Bridge n'ont plus rien à voir avec celles.
    des décennies précédentes où la blue army pouvait se targuer d'avoir des supporters fidèles et féroces (headhunters...) malgré un niveau moyennasse...
    Les travées de Stamford Bridge sont remplies d'enfants'enfants gâtés, de bobos et de badge kissers qui connaissent leur club uniquement en fonction des dires des journalistes et du montant dépensé par joueurs...
    Les tabloïds et spécialistes foot menant une croisade contre le bien fondé de la venue de benitez en diffusant 159 fois les images des douloureuses éliminations de Chelsea par Liv'pool, ces spectateurs (à contrario du supporter qui soutiendra son équipe contre vents et marées) suivent comme des moutons le mouvement !

  • Message posté par Magikk le 28/11/2012 à 15:36
      

    L'article part peut-être d'une bonne intention mais c'est très très léger comme développement. Parler de la demi-finale de 2005 c'est bien beau mais faut pas oublier les critiques qu'avait fait Benitez envers Chelsea et ses fans. "Liverpool fans don't need plastic flags to show their passion [...] Chelsea is a soulless club" par exemple... La rivalité entre ces deux clubs est bien née avec Mourinho et Benitez donc le fait que lui reprenne les rennes après tout ce qu'il s'est dit c'est normal que ça passe pas.
    Ajoutez à ça qu'il remplace Di Matteo, qui non seulement a fait remporter sa 1ère C1 au club avec une petite FA Cup en prime alors que le club allait se faire sortir en 1/8 contre Naples et qu'il pouvait mettre une croix sur la C1 de cette année est considéré comme une "légende" du club, il a été nommé dans le 11 de l'histoire quand même c'est pas rien... Le seul qui doit vraiment partir c'est ce tyran d'Abramovic!

  • Message posté par TheOnlyTitou le 28/11/2012 à 15:46
      Note : - 1 

    Le problème c'est que le petit milliardaire russe ne laisse pas assez de temps aux entraineurs pour parvenir à construire une équipe. Depuis qu'il a le club, c'est à dire depuis 2003, il a enchainé pas moins de 9 sélectionneurs !!! Un par an quoi... Depuis quand on construit une équipe sur une saison ?! En soutenant Di Matéo, je pense que les supporters souhaitent simplement s'opposer contre ces décisions de saute d'humeur... C'est juste mon avis hein !
    Blues for ever ;)

  • Message posté par SidLFC le 28/11/2012 à 15:50
      Note : - 2 

    En même temps, les supporters de Chelsea, et c'est notoirement connu, ne sont pas des foudres de guerre...

    Pour en revenir au fameux "ghost goal" de Luis Garcia en 2005, effectivement on ne saura jamais si le ballon a franchi la ligne.
    Mais une chose semble presque sûre, à 10 contre 11, le Chelsea de Mourinho se faisait sortir quand même. Car Garcia prolonge une balle lobée de Baros qui vient de se faire dézinguer pleine surface par Cech. Rouge+pénalty+furia des Reds derrière à Anfield... mouais, le Portugais peut dire ce qu'il veut, il est juste vénère de ne pas avoir gagné la C1 avec Chelsea car à chaque fois, Liverpool les sortait alors qu'en Premier League, Chelsea les tapait facile.

  • Message posté par Hernan Crespo Nutella le 28/11/2012 à 16:08
      Note : - 1 

    Faire un article sur Benitez et sa relation avec Chelsea sans évoquer ses déclarations, c'est déjà rater son propos. Le gros aura beau jouer l'apaisement, personne n'oubliera ses déclarations sur les supporters de l'équipe ("Ils tiennent des drapeaux pendant les matchs, à Liverpool nous n'en avons pas besoin").

    Abramovich a la main lourde et il est surtout très mal conseillé. Ron Gourlay le DG du club est un abruti fini qui est à l'origine de la quasi-totalité des mauvaises décisions depuis 3 ans. Parfois je me dis qu'il serait capable de virer Alex Ferguson...

    C'est pathétique, pour une fois qu'un joueur du cru arrivait à faire quelque chose de construit avec le soutien de tout le monde....

  • Message posté par Tato le 28/11/2012 à 16:16
      Note : - 1 

    On va pas refaire Chelsea-Liverpool. Mourinho ne perd qu'à cause des arbitres c'est bien connu.
    Sinon Di Matteo est une idole, il a marqué dans plusieurs finales (League cup, Cup et Coupe des Coupes) et même s'il a été très chanceux, que le "jeu" de Chelsea était dégueu etc.., il a donné une âme au groupe, a fait retrouver leur niveau à pas mal de joueurs, et ce sur un laps de temps très court.
    Il part quand même d'un 3-1 encaissé au San Paolo et finit par gagner la LDC! C'est évidemment un miracle mais il a quand même droit à sa part du succès. D'autres avant lui n'y sont pas parvenus, Mourinho notamment, et c'est pas peu dire.
    Heureusement que les supporters de Chelsea lui témoignent leur soutien, c'est pas Domenech le gars, les joueurs l'apprécient beaucoup.

  • Message posté par Tato le 28/11/2012 à 16:27
      Note : 1 

    Au passage je suivais les matches de Liverpool avec grand plaisir à cette époque, et c'était loin d'être ultra-défensif comme certains l'affirme. La saison 2008-2009 est l'apogée du jeu de Benitez avec un duo Gerrard-Torres au top et un double pivot Alonso-Mascherano qui était partout sur le terrain. Rematez vous le 1-4 que Liverpool enfile à Old Trafford et on en reparle.
    Au delà de ça je crois s'un entraineur qui gagent une LDC après avoir été mené 3-0 contre la meilleur équipe européenne sur cette période mérite le respect.

  • Message posté par Duc le 28/11/2012 à 16:30
      Note : - 1 

    J'ai jamais été convaincu par Di Matteo, mais c'est indéniable que le mec a relancé l'équipe au moins "psychologiquement". Ok il semble que les drogba et terry ait dirigé l'équipe, mais le mec les a réveillé, lampard a cessé d'etre blessé, Torres avait presque commencé à etre bon...
    Pas sur par contre qu'il ait le niveau pour en faire un barca 2 comme le veut abramovitch.
    ENfin pressé de voir ce que va donner Benitez à chelsea en tant que fan des Reds

  • Message posté par fredliga le 28/11/2012 à 17:06
      Note : - 2 

    Mais ... Vous me critiquez pour ensuite dire exactement ce que je dis. Ça défend bas et groupé, tu laisses l'imitiative à l'adversaire et une fois que t'as la balle, ça jouait le contre à 200 à l'heure avec Torres en principale référence.
    C'est pas forcément sinonyme de peu de goal (Le real de mourinho vient de battre le record de goal en espagne en jouant ainsi même contre Osasuna), mais c'est clairement pas ce qu'on appelle du beau jeu bien construit.
    Et quant tu te retrouves contre une équipe qui joue à la même chose, tu es content d'avoir un but fantome pour briser le match nul.

  • Message posté par Tato le 28/11/2012 à 17:13
      

    ps: mea culpa j'ai mal choisi le match (1-4 contre Utd) pour illustrer mes propos. J'ai fait confusion je pensais à un autre match des Reds que je ne retrouve pas pour le moment.

  • Message posté par fredliga le 28/11/2012 à 17:20
      Note : - 1 

    Tato : le huitième de final retour Liverpool - real madrid, édition 2008-2009 je suppose ?

  • Message posté par Kigur le 28/11/2012 à 20:59
      Note : - 2 

    @fredliga
    regarde autre chose que la liga... vraiment.

    Il ne faut pas ce leurrer Di Matteo aurais jamais du rester cette été.
    La C1 lui a donné 5 mois supplementaires mais de toute façon au moindre coup de moins bien il allait sauter c'etait ecrit.
    Le choix De Benitez est assez etonnant en effet, mais comme dit plus haut plus que l'hypothetique rivalité sportive, c'est les nombreuses declarations de Benitez qui ne passent pas.

  • Message posté par fredliga le 28/11/2012 à 22:58
      Note : - 2 

    Kigur, l’avantage de la Liga, c’est que quand tu la regades depuis un petit temps, t’as pu y voir débuter un certain Benitez …
    A part ça, le moins qu’on puisse dire c’est que les événements sont pas en train de me donner tort :
    - 2 match, 2 fois 0-0.
    - Aujourd’hui, adieu la triplette Hazard – Oscar – Mata (j’allais justement mettre dans un post précédent : “Si vous l’aimez, ne vous y habituez pas, vous ne la verrez plus trop. Je me suis retenu, on dirait que j’aurais pas du).
    En clair, si t’espère me faire regarder autre chose que la Liga, j’espère que tu contais pas sur le Chelsea de Benitez.

  • Message posté par fredliga le 28/11/2012 à 23:19
      Note : - 1 

    Je me suis pris tellement de commentaire peu ou mal argumenté contre moi (voir pas argumenté du tout, n'est-ce pas Kigur) que je me sens obligé d'en remettre une couche.
    La trouvaille du jour, je suis obligé de le souligner, ça restera quand même Bertrand au milieu (défenseur de formation), au côté d'Oriol et Ramires, au détriment de la triplette Hazard - Oscar - Mata.
    Je sais pas, quelque chose me dit que j'ai pas fini de me marrer avec ce Chelsea.
    Vivement que Rafa détruise le vestiaire comme à l'Inter.

  • Message posté par Tato le 29/11/2012 à 00:17
      

    Même si globalement t'as pas tort, encore qu'un de ces deux matches était contre City, t'es un peu de mauvaise foi fredliga... Di Matteo aussi a souvent fait jouer Bertrand milieu gauche. ET Romeu et Ramires jouaient au milieu, pas à la place de Hazard et Oscar donc rien de choquant. Tes propos sont orientés.
    On pourrait aussi dire qu'il n'a pas fait jouer Mikel ce qui serait un choix plus offensif que défensif.
    De toute façon c'est l'animation qui est en cause; mais je crois que Benitez voulait surtout réapprendre à Chelsea à ne plus encaisser de but (chose faite). Maintenant c'est sur que les matches nuls c'est pas très rentable au niveau comptable, mais ça pourrait payer par la suite le fait d'avoir une meilleure assise défensive.
    Sinon il manque toujours un organisateur au milieu. Marin peut-il jouer devant la défense?

  • Message posté par tidjegwada le 29/11/2012 à 14:55
      Note : 1 

    Abramovitch est l'un des rares propriétaire de club qui mets des moyens colossaux pour avoir des résultats colossaux, et avant de signer leurs contrats les entraineurs sont au courant de leurs objectifs. La non titularisation d'une avant centre combiné à une défaite 3-0 on tout simplément été pris pour un acte de défiance (ou rébellion) du salarié (di mateo) envers son entraîneur, résultat il a été viré. Je mets au défi quiconque ici de travailler à sa tête et non comme son boss le souhaite, il au ra le même destin que Di matteo .. les pèpètes en moins.

  • Message posté par vinnyroma le 29/11/2012 à 21:37
      Note : - 2 

    C'est la champions league qui a fait virer Di Matteo, sinon oui chelsea faisait des trucs intéressants depuis le début de saison.
    Cette éviction est à priori un très mauvais choix, surtout que Benitez n'a pas vraiment de projet et a un contrat à court terme alors que Di Matteo construisait son petit truc.


26 réactions :
Poster un commentaire