Pourquoi les Reds peuvent remercier la bière

Comptant parmi les clubs de football les plus populaires du Royaume-Uni, le Liverpool FC a une histoire bien particulière. Sans l'intervention d'un riche brasseur, les Reds seraient sans doute en train de rouler pour le rival, Everton.

Modififié
42 2
S'il n'est peut-être plus aussi craint qu'il y a quelques années, Liverpool n'en demeure pas moins l'un des clubs les plus suivis et respectés au monde. Ses symboles traversent les frontières et s'imposent à tous les amateurs de football. Rares sont les personnes à ne jamais avoir entendu parler du mythique stade d'Anfield, de son chant le plus célèbre, You'll never walk alone, de Bill Shankly et de tant d'autres personnalités du club. Pour simplifier, le Liverpool FC est ce qui représente le mieux la ville à l'étranger, tout de suite après la musique des Beatles. C'est d'ailleurs ce rayonnement symbolique et ce passé chargé d'histoire qui peut expliquer l'engouement exceptionnel autour de ce club. Un passé qui offre aux plus curieux bien des surprises. La première d'entre elles étant le récit de la fondation du club, en 1892. À cette époque, toute la ville était sous le charme d'Everton et personne ne pensait alors à fonder un nouveau club. Mais la bière est venue tout changer. Oui, Liverpool doit beaucoup au houblon.

Everton à Anfield


Certains auront peut-être envie de s'arracher les cheveux en apprenant qu'Everton a effectivement joué dans l'antre sacrée des Reds, mais c'est un passage obligatoire dans la vie d'un supporter accompli. Fondé en 1878 par des élèves de l'église Saint Domingo, le Everton FC et ses supporters de plus en plus nombreux et de plus en plus bruyants au fil des années doivent perpétuellement chercher un nouveau stade. En 1884, les Toffees s'installent à Anfield. À cette époque, le stade offre aux Bleus de nombreuses installations inédites, dont des tribunes couvertes assez grandes pour accueillir 2000 personnes. Dès l'installation d'Everton à Anfield, John Orrell, qui le louait jusqu'alors, laisse sa place à son ami, John Houlding. Pendant quelques années, tout se passe pour le mieux entre le club de football et le locataire. À Anfield, Everton parvient à écrire les premières lignes de son histoire, l'une des plus anciennes de la Premier League.

En 1888, Everton fait partie de la liste restreinte des clubs fondateurs de la Football League. Le 3 juin de cette année, les Toffees accueillent Accrington à Anfield pour le premier match de championnat de leur histoire, et de celle du stade. Créé à l'époque pour garder de jeunes garçons sur la voie de la religion grâce au football, Everton devient rapidement l'un des clubs les plus compétitifs d'Angleterre. Preuve en est, ce titre de champion en 1891, remporté justement à Anfield. Un titre, et, à plus grande échelle, un succès financier que beaucoup attribuent à la gestion maîtrisée de M. John Houlding, propriétaire d'Anfield devenu président d'Everton. Seulement, ce titre semble cacher un problème plus grave. Les membres du comité de direction d'Everton sont en désaccord quasi permanent avec le président sur de trop nombreux sujets. À tel point qu'un an plus tard, en 1892, une crise éclate. Celle-ci ne se résorbera qu'avec le départ d'Everton d'Anfield et la création du Liverpool FC.

John Houlding, brasseur et maire


Né en 1833, John Houlding est l'exemple type du businessman anglais qui a su profiter de la révolution industrielle pour se construire une petite fortune. Diplômé du Liverpool College, ce gentilhomme se tourne rapidement vers la bière et ouvre sa propre brasserie à Liverpool, sur Tynemouth Street, dans le quartier d'Everton. Ses bières se vendent tellement bien qu'elles lui permettent de s'offrir un avenir dans le monde du football. Pour allier ses deux passions, et pour continuer à gagner un peu plus, John Houlding rachète Anfield Road à son ami brasseur, John Orrell. Dans un premier temps, tout va pour le mieux pour John Houlding, qui serait même parfois surnommé « King John of Everton » , comme l'explique Jeff Anderson dans The Official Liverpool FC Illustrated History. Mais en en demandant toujours plus aux directeurs d'Everton, et en étant un peu trop attaché à sa bière, John Houlding finit par causer une crise sans précédent dans le club de la Merseyside.

En 1891, après le sacre des Toffees, John Houlding décide en effet d'augmenter le prix du loyer à Anfield Road. De 100 livres hebdomadaires en 1884, le prix passe à 250 livres en 1891. De quoi faire grincer des dents les dirigeants d'Everton. D'autant plus que Mr Houlding a une autre revendication. Il exige que seules ses bières soient vendues dans l'enceinte les jours de match. La goutte de boisson alcoolisée qui fait déborder le vase : le 12 mars, Everton prend la décision de quitter Anfield. John Houlding se retrouve donc avec un stade vide d'occupants sur les bras et une seule option envisageable : fonder un nouveau club. C'est chose faite le 15 mars 1892. Le Liverpool Football Club est né et dispute ses premières saisons avec des maillots bleus (tandis qu'Everton opte pour des tuniques rouges !). Bref, à cette époque, on marche sur la tête à Liverpool, et il faut attendre 1896 pour que tout rentre dans l'ordre : Liverpool adopte le rouge, Everton revient au bleu et John Houlding peut enfin vendre sa bière dans son stade en regardant son équipe jouer.

Par Gabriel Cnudde
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Array
(
[message] => L'histoire est int
Array
(
[message] => L'histoire est int
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
42 2