Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. // C1 féminine
  2. // Demies
  3. // Barcelone-PSG

Pourquoi les filles du PSG vont taper le Barça ?

Les féminines du PSG se déplacent ce samedi à Barcelone pour jouer leur demi-finale aller de Ligue des champions. Et elles, le Barça, elles vont l'exploser. Un point c'est tout.

Modififié

Parce qu’elles veulent sauver leur saison


Particulièrement décidées à venir titiller l’hégémonie lyonnaise dans l’Hexagone, les joueuses de la capitale ont finalement lâché prise en championnat. Actuellement troisièmes, à neuf longueurs des Rhodaniennes, les Parisiennes ne comptent plus que sur la Ligue des champions et la Coupe de France pour glaner leur premier titre depuis sept ans. Une trop longue période de disette pour les finalistes malheureuses de la Ligue des champions 2015 et vice-championnes de France lors des quatre derniers exercices. Si la compétition européenne n’était pas un objectif en septembre dernier, comme le confiait Patrice Lair cette semaine, elle l’est devenue au fil des tours passés et des points laissés sur la route du titre de championnes de France. Au fond, quoi de plus beau que sauver sa saison en soulevant le trophée continental ?


Parce qu’elles vont venger les mecs


Le sort sait parfois se montrer taquin. Et ça n’est pas cette demi-finale entre les féminines de Paris et de Barcelone qui prouvera le contraire. Cette double confrontation face aux Blaugrana revêt forcément un caractère particulier pour les Parisiennes, après la sordide remontada dont ont été victimes Thiago Silva et ses compères, le 8 mars dernier. Contrairement à ces derniers, Shirley Cruz et son crew se déplacent en Catalogne avec le costume de favorites. Corporate, l'équipe féminine va avoir à cœur de venger ses homologues masculins, et de réhabiliter l’honneur du club de la capitale. « Il y aura un gros clin d'œil pour l'équipe masculine » , déclarait Laura Georges dès la fin du match face au Bayern Munich, « on va tout faire avec les filles pour remettre les pendules à l'heure » , enchaînait mercredi Patrice Lair dans L’Équipe. En jouant le match retour à la maison, elles ont en tout cas toutes les cartes en main pour y arriver.


Parce que Cristiane et Marie-Laure


Le PSG de la fin du XXe et du début du XXIe siècle avait Christian, le PSG d’aujourd’hui a sa version féminine bien plus efficace : Cristiane. La Brésilienne forme avec Marie-Laure Delie le duo d’attaque de cette fin de saison dans la capitale. À elles deux, les attaquantes de la Seleção et des Bleues ont inscrit la moitié des buts parisiens en championnat et sur la scène européenne. Auteur de trois des quatre pions inscrits aux Munichoises en quarts de finale, le binôme offensif est dans de bonnes dispositions pour fissurer la défense en béton de Barcelone. Défense sanctionnée d’un seul but en six matchs de Ligue des champions cette saison. Retenue de justesse cet hiver par le club après une offre venue de Chine, Cristiane, qui envisage de quitter la ville lumière cet été, a la possibilité d’emmener les siennes en finale. Et s'offrir un départ triomphal.



Parce qu’une finale PSG-Lyon leur tend les bras


Une finale franco-française se profile à l’horizon du foot féminin. Tombés face à Barcelone et Manchester City en demies, deux équipes moins expérimentées, Paris et Lyon ont de bonnes chances de se donner rendez-vous à Cardiff le 1er juin prochain. Pour Sabrina Delannoy et ses coéquipières, le pré du Cardiff City Stadium serait le lieu idéal pour laver l’affront reçu au Parc OL en demi-finale la saison dernière. Corrigées 7-0 au match aller face à leurs meilleures ennemies, les Parisiennes n’avaient été que l’ombre d’elles-mêmes. Touchées dans leur orgueil par cette humiliation, les joueuses de Patrice Lair ne pourraient rêver plus belle revanche qu’une victoire en finale face à leurs anciens bourreaux. Pour peu qu'elles se débarrassent de Manchester City de leur côté.


Parce que le Barça ne leur ouvre pas les portes du Camp Nou


Les Parisiennes maîtrisent l’art de recevoir en Ligue des champions. Comme face aux Allemandes du Bayern Munich, le PSG va ouvrir les portes du Parc des Princes aux Barcelonaise le 29 avril prochain. Les Espagnoles, elles, ont fait un effort, mais ne mettront pas les petits plats dans les grands pour la réception des Françaises ce samedi. Si elles vont délaisser la cité sportive Joan Gamper, terrain habituel de leurs matchs de championnat, elles n’ont pas prévu d’ouvrir les portes du Camp Nou pour autant. À la place du mythique stade barcelonais, les deux équipes vont évoluer dans le voisin Mini Estadi, terrain habitué à voir se dérouler les exploits européens des Catalanes. Patrice Lair et ses joueuses pourront se consoler depuis le « mini stade » en se disant que le Camp Nou ne réussit pas à tout le monde.



Par Maeva Alliche
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 3 heures Euro Millions : 138 millions d'€ + 1 millionnaire garanti
il y a 4 heures Erick Thohir bientôt actionnaire d'Oxford United 2 il y a 6 heures La manifestation des ultras des Young Boys contre l'e-sport 16 il y a 8 heures Évra raconte sa vengeance après une blague de Piqué 60
Partenaires
Tsugi Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible