Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // L'effet chrysalide

Pourquoi le transfert de Pogba empêche Didier Digard de jouer la Ligue des champions

Transfert record à Manchester United pour plus de cent millions d'euros, Paul Pogba a foutu un sacré coup de pied dans la fourmilière du marché des transferts. Qui aurait tourné totalement différemment s'il était resté à la Juve...

Modififié

Paul Pogba reste finalement à la Juventus...


De retour de ses vacances aux États-Unis, le Français tient une conférence de presse sur les Champs-Élysées. Forcément, tout le monde y voit l'annonce de son transfert. Mais le milieu présente la nouvelle paire de crampons de son équipementier. Le même que la Juventus et Manchester United. Alors tout ça, ce n'était qu'une immense campagne de pub déguisée ? Pogba assume et propose à l'assistance de ne plus prêter à ce point attention aux rumeurs si elle ne veut pas être manipulée. Applaudissements nourris pour celui qui ne sait pas encore que sa phrase va être récupérée dans tous les sens en vue de la campagne présidentielle de 2017.

… donc Gonzalo Higuaín reste à Naples...


Sans l'énorme chèque des Anglais, la Juve ne peut pas faire sauter la clause de Pipita Higuaín à Naples. De Laurentiis parvient à garder son joyau. Toute la ville ronronne à l'idée d'avoir joué un vilain tour à la Juventus. Pour la présentation de la saison au San Paolo, l'attaquant argentin prend le micro et parle à tout un stade : « Ils m'ont proposé beaucoup d'argent, mais honnêtement, je ne me voyais pas vous quitter. Là-bas, c'est le nord du pays, ils sont froids. Dans cette ville, je me sens bien, je mange à ma faim et personne ne me dit rien. Allons se faire une pizza tous ensemble et attaquons cette saison comme il se doit ! »

… donc Kevin Gameiro signe à la Juventus...


L'offre d'Higuaín étant refusée, la Juve doit se résoudre à ne pas pouvoir faire venir un crack de chez crack dans ses rangs. Il va falloir faire avec Mandžukić et Zaza pour accompagner Dybala. Du coup, les dirigeants parviennent tout de même à arracher Kevin Gameiro à Séville pour un peu plus de trente millions d'euros. De quoi être bien à sec, mais ils parviennent à refourguer Isla à Sampaoli. En espérant que le Français fasse oublier Álvaro Morata, qui reste donc avec le Real Madrid.

… donc Diego Costa signe à l'Atlético de Madrid...


Pris de court sur le dossier Gameiro, Diego Simeone met sa démission dans la balance pour obtenir une rallonge et rapatrier Diego Costa. L'attaquant hispano-brésilien n'attendait que ça. À sa signature, c'est une grosse campagne de pub qui l'attend pour booster les abonnements. Le #UglyTogether fait fureur.

… donc Romelu Lukaku signe à Chelsea...


Débarrassé d'un attaquant qu'il n'aime pas vraiment, Antonio Conte donne son accord pour organiser le retour en grande pompe de Romelu Lukaku à Chelsea. L'attaquant belge est acheté près de 90 millions d'euros, alors que les Blues l'avaient vendu le tiers de ce prix deux ans auparavant. Encore plus ridicule que lorsqu'ils avaient acheté Matić 25 millions à Benfica, après l'avoir cédé aux Portugais en guise de bonus lorsqu'ils avaient acheté David Luiz quelques années plus tôt. Du coup, Everton se fait plaisir et achète tout ce qu'il reste sur le marché et qui veut jouer en Premier League, comme Moussa Sissoko, Rachid Guezzal, Bernardo Silva et Mauro Icardi. Pourquoi faire ? On verra plus tard.

… donc Blaise Matuidi signe à Manchester United...


Si Mourinho ne fait pas venir Pogba, il a tout de même envie de faire venir un milieu de terrain relayeur, parce qu'à ses yeux, Fellaini, Herrera, Carrick, Schneiderlin et Schweinsteiger, c'est un peu léger. Va donc pour Blaise Matuidi, conseillé par l'ami Mino Raiola. Le milieu du PSG quitte enfin son club de cœur pour tenter sa chance à l'étranger. Les tabloïds s'en donnent à cœur joie avec des photos où Matuidi est présenté comme un pantin dont le Mou tire les ficelles.

… donc James Rodríguez signe au PSG...


Concrètement, Unai Emery n'a pas vraiment besoin de remplacer le milieu de terrain français. Avec Krychowiak, Verratti, mais aussi Thiago Motta, Rabiot et Stambouli pour occuper les deux places disponibles dans son schéma à la récupération, il est suffisamment pourvu. Mais son président ne veut pas entendre que son équipe s'affaiblit. Il faut acheter quelqu'un. Du nom qui claque, qui ronfle. Zidane y voit une occasion rêvée de dégager James Rodríguez, dont il ne sait plus trop quoi foutre. Nasser valide le transfert, sachant pertinemment qu'il ne faut pas non plus trop miser sur Javier Pastore.

… donc Cesc Fàbregas signe au Real Madrid...


Avec le départ de celui qui portait le numéro 10, ZZ a une occasion en or de rééquilibrer son milieu. Soit prendre un joueur qui joue un peu plus bas, et qui peut plus facilement suppléer Casimero, Kroos ou Modrić. Ça sera donc Cesc Fàbregas, plus vraiment en odeur de sainteté à Chelsea. L'Espagnol doit se relancer. Tant pis pour l'héritage que lui avait promis son grand-père, grand fan de Barcelone, qui, de rage, reviendra donc sur sa parole.

… donc Danny Drinkwater signe à Chelsea...


Pour compenser cette vente, Antonio Conte décide de faire un joli chèque à Leicester pour récupérer Danny Drinkwater. Il n'en a pas vraiment besoin puisqu'il a décidé de miser sur un duo Matić-Kanté à la récupération. Mais pour se mettre les supporters dans la poche, rien de mieux que de signer dans les dernières heures du mercato un international anglais. Ce que le joueur accepte sur les conseils de Gary Cahill, qui lui explique que le train (un tel contrat en l'occurrence) ne passe pas deux fois.

… donc Didier Digard signe à Leicester...


À Leicester, c'est un peu la panique. Il faut remplacer Drinkwater et il ne reste que quelques heures avant que le marché ne ferme. L'idée première du board, c'est de signer Wilshere, pour chambrer un peu Drinkwater, le joueur d'Arsenal ayant fait l'Euro à sa place. Mais Arsenal ne cède pas. Du coup, pris de court, Claudio Ranieri écoute Nampalys Mendy, qui lui conseille de signer Didier Digard, avec qui il s'est éclaté à Nice. Le Français, sur la liste des transferts au Bétis, rejoint le champion d'Angleterre en courant. Merci Pogba.



Par Romain Canuti
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 5 heures Le but exceptionnel d'un joueur de Portland en MLS 3 il y a 5 heures Fulham de retour en Premier League 19 Hier à 16:26 Platini non poursuivi, « un signe positif » pour Blatter 7
Partenaires
Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE
Hier à 09:09 Michel Platini non poursuivi par la justice suisse 20 vendredi 25 mai Le fair-play financier renforcé 20
À lire ensuite
Rashford délivre United