1. // Billet d'humeur
  2. // Réflexion comparative autour du football

Pourquoi le football est-il meilleur que l’alcoolisme?

Parfois, on fait rimer football avec bière. Puis au bout de quelques heures, on ne fait plus rien rimer du tout. Parce que oui, l’alcool, à trop forte dose, s’attaque de manière solide à l’articulation et à la dignité. Du coup, mieux vaut consommer du football. Sans modération.

Modififié
0 29
«  Cette fois, c’est sûr, c’est la dernière fois » . Cette phrase, vous l’aimez d’amour. D’ailleurs, vous l’avez prononcée il y a même pas une semaine, devant un match des Girondins de Bordeaux. Mais si la caravane de Marc Planus a tendance à vous donner le vertige et les 0-0 des envies de vomir, vous seriez prêt à engager tous les Cheikh Diabaté du monde pour ne pas être dans l’état dans lequel vous êtes ce matin. Enfin, ce matin, ce matin 13h00, quoi. Au fond, ce dimanche ressemble à beaucoup d’autres, sauf que vous n’avez plus 20 ans. Hier, vous avez troqué le plateau de Subbuteo contre un plateau de shots, et comme à chaque fois, vous savez que c’est cette douceur sucrée qui a fait basculer la soirée du côté obscur de la force. Un rot au caramel par-ci, un à l'anis par-là, un petit détour par les toilettes, un doliprane 1000, du citrade de bétaïne et retour à la case lit. Ce matin, vous avez la gerbe parce qu’hier, vous avez fait un n’importe quoi à base d’éthanol et qu'à défaut de connaître la modération, vous connaissez vos principes : manger, c'est tricher, dormir, c'est mourir.

Un grand match, pas de PV

Ce dimanche, c’est un soir de gros match. Paris-Lyon, ça envoie du pâté et ça, contrairement à l’alcool, c’est bon pour vous et pour la voie publique. Ouais, pendant qu’aussi imbibé que le demak’up de cette adolescente orange, vous attirez les flics comme un chien attire les puces, le football lui a l’effet inverse. Sérieusement, qui a déjà pris une prune un soir de grand match ? Personne. Merci le ballon rond. On remercie aussi le football pour sa réputation et son apparence physique. Au vrai, quand on regarde un match de foot bas de gamme, à part susciter l'incompréhension dans son propre foyer, tout va plutôt bien. On peut vibrer devant un Reims – Brest sans voir sa réputation prendre un trop gros coup, mais on peut difficilement avoir l’air d’autre chose qu’un sans-abri avec une bière « Maximator » dans la main. Sinon, il paraît que les coups de tête dans le ballon attaquent discrètement les neurones. Soit. Mais ce sera toujours plus discret que l'explosion des vaisseaux sanguins du nez de ceux qui ont un penchant pour la bouteille et qui transforment les pièces en ballons de rouge.

Ce soir, c'est Perrier

Parce que oui, ça coute, l’alcool. Et son rapport qualité-prix ferait même passer l’offre du « meilleur du sport » de Canal+ pour honnête. 11 euros par mois de beIN Sport, ce n’est pas grand-chose comparé au tour de magie du lendemain de cuite. Oui, celui où, comme un prestidigitateur qui sort ses innombrables torchons de sa poche, on dégaine les tickets de carte bleue, avant de se rendre compte et de pleurer. Hier, dans l’autre poche, il y avait ce téléphone, aussi. Et apparemment, le mec qui a inventé le smartphone ne buvait pas beaucoup. Parce que si on a tous un pote un peu bête, qui envoie des textos à n’importe qui pendant les PSG-OM avant même la fin du match, et qui la boucle une heure plus tard parce qu’une des deux équipes a renversé la vapeur, ils sont encore plus nombreux à jouer au plus dangereux des jeux d'alcool : l’envoi du texto à n’importe qui. L’ex, la belle-mère, le patron, tout le monde y passe. Et franchement, l’excuse du « j’ai fait une connerie mais j’avais bu » elle est quand même beaucoup plus vilaine que le « j’ai fait une connerie, je crois que j’ai apprécié le match de Joël Sami  » . Et puis bon, le foot, c’est bon pour le corps. Ça évite de s’empâter comme quand on s’accoude trop au bar et ça permet de s'entretenir un peu. D’ailleurs, il est peut-être temps de le quitter, ce lit, le match du dimanche soir va commencer. Sur la table, la bouteille est encore verte, comme la Heineken d’hier. Mais bon, là, c'est du Perrier. Parce que cette fois, c’est sûr. Hier, c’était la dernière fois.

Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Non cest pas meilleur .. Cest complementaire voyons ..
Lalcool (plus precisement la biere) est un accessoire indispensable pour le football.. Au meme titre que la tele, la telecommande et le canape (ou clic-clac au choix).

Enfin ce nest que ma vision de la vie~
Note : 2
L'un n'est pas meilleur que l'autre, ils sont faits pour être ensemble voyons ... L'amour les putes le cinéma le communisme tout c'que vous voulez mais pas touche à l'alcoolisme. Sur ce, je vais boire, bonne soirée
Et si pour apprécier un bon Evian-Nancy il fallait simplement se foutre une mine ?
WilliamFoulke Niveau : District
La Maximator: que de souvenirs de jeunesse...
A la tienne Gascoigne !
Cette photo me transcende !!!
alala le johnnie walker black label aura eu raison de moi et de ma dignité bon nombre de fois. La dernière fois c'était devant le Psg OM en coupe de France

d'ailleurs c'était quoi le score...?
Là par contre j'peux pas vous suivre SoFoot ...

La boisson, elle, elle me fait chanter la Marseillaise.
La boisson, elle, elle est toujours là pour me réconforter quand y'a pas de match le week-end.
La boisson, elle, elle me remonte le moral après une défaite
Juste pour voir comment rends mon avatar.
Bon j'ai trouvé le débat de mon apéro de samedi soir avec mes potes. Merci Sofoot. À dimanche …
Bon j'ai trouvé le débat de mon apéro de samedi soir avec mes potes. Merci Sofoot. À dimanche …
Message posté par Gareth Bale
Et si pour apprécier un bon Evian-Nancy il fallait simplement se foutre une mine ?


Ou boire de l'eau (Evian - Vittel)

...
La pratique du foot et de la fête ne sont pas incompatibles : jurisprudence Garrincha, Romario, Kluivert, Ronaldinho.

Pfff allez Swann, tu fais le moralisateur, mais au fond, on sait très bien qui aura la tête dans le chiotte dimanche prochain !
WernerRuhr Niveau : DHR
Nan la bière qui fait vraiment passé pour un clodo c'est la Amsterdamer.
Même lendemain de cuite avec une énorme ressaca, JAMAIS du Perrier le dimanche soir mais de la bière en pinte... Même si ça dure plus longtemps ça finit par passer
(private cédicace: validation avec le FCNA #Lantidote #RueDescartesParis #Fanfan)
Georges Abitbol Niveau : CFA2
Message posté par ozymandias
alala le johnnie walker black label aura eu raison de moi et de ma dignité bon nombre de fois. La dernière fois c'était devant le Psg OM en coupe de France

d'ailleurs c'était quoi le score...?


Dis moi, tu t'embêtes pas... JW Black Label, tu vas passer pour un parisien si ça continue... Oh Wait!

Je valide totalement, d'ailleurs je me suis toujours demandé comment ce brave Johnnie pouvait continuer à marcher...
Message posté par elborracho
La pratique du foot et de la fête ne sont pas incompatibles : jurisprudence Garrincha, Romario, Kluivert, Ronaldinho.

Pfff allez Swann, tu fais le moralisateur, mais au fond, on sait très bien qui aura la tête dans le chiotte dimanche prochain !


Pour Ronnie, je crois que c'est ce qui a foutu en l'air sa magnifique carrière si vite.

Parcontre Paul Gascoigne n'est pas d'accord avec l'article.
Aaaaahhh....put@in.....au fond de la photo, il y a du baccardi ambré mmmmhh.....slurp slurp!!?!!!!
casablanca Niveau : CFA2
Tellement vrai pour les textos pourraves envoyés quand on est bourré!Yen a beaucoup que je regrette!
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 29