En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. // Billet d'humeur
  2. // Réflexion comparative autour du football

Pourquoi le football est-il meilleur qu’Internet?

À en croire votre conjointe, vous « passez beaucoup trop de temps devant les matchs de foot » . En vrai, et surtout en cachette, vous en passez beaucoup plus à errer sur internet. Facebook, Twitter, YouTube, Wikipédia et, évidemment, des sites où on vous demande si vous avez plus de 18 ans… Internet, une drogue légale, à 19,99 par mois, qui vous pousse même à sécher le foot entre potes…

Modififié
Ah, ça, ils peuvent faire les malins, les Suisses, avec leur « tunnel de Saint-Gothard » , 57 kilomètres sous les Alpes, futur tunnel le plus long du monde, creusé pour relier Zurich à Milan en 2h40, à 260 kilomètres par heure, fourchette haute. Mais en passant devant les Japonais et le « tunnel du Seikan » , les compatriotes d’Alexander Frei ne sont passés que deuxième dans la hiérarchie mondiale. Au vrai, personne ne pourra un jour se targuer d’avoir creusé un trou plus long que le « tunnel Wikipédia » ou le « tunnel YouTube » . Celui qui, un peu plus de trois heures après avoir tapé « Psy – Gangnam Style » dans la petite barre du haut, vous a fait échouer devant la vidéo d’un match de fléchettes entre Phil « The Power » Taylor et Adrian Lewis. Le même qui, quelques jours auparavant, vous a fait digérer tous les clips du début des années 2000, parmi lesquels un Boom Boom du Factor X, juste parce que vous vouliez écouter discrètement R&B 2 Rue de Matt Houston. Et encore, ça, c’est la version soft. Parce que quand vous revenez du cinéma avec madame, et que vous vous lancez tête baissée dans la page Wikipédia de cet acteur qui vous a un peu plu, vous n’êtes jamais à l’abri de louper le diner et de vous retrouver à minuit en train de picorer la biographie de Régine. Au fond, cette sensation de coupure du monde et d’enchaînement interminable ne trouve à qui parler que le dimanche « matin » , à 13h, quand, à peine le premier croc de tartine dans la bouche, vous vous apprêtez à vous claquer le premier match de foot d’une longue journée qui va se terminer par l’équipe du dimanche. Un match nul qui ne veut pas dire que le foot est l’égal de la glande sur internet. Loin de là.

Car, si ça vous amuse de faire le nostalgique à écouter Ces soirées-là de Yannick, voire un Bailando, de Paradisio, en période creuse, vous faites beaucoup moins le malin quand, autour d’une pinte et du bon vieux temps, on vous demande : « Et toi, t’avais un skyblog ? » Peu serein, le visage pâle et le mot de passe de votre adresse caramail en tête, vous répondez : « Euh, mouais. Je mettais rien dessus, quoi, ça me dépassait un peu comme truc. » Ce « truc » , qui existait généralement sous la forme « surnom-du-votredépartement.skyblog.com » , c’est la cabane au fond de votre jardin secret. Le genre de chose qui ferait passer vos pires instants sur tchatche.com pour de véritables moments de gloire sur la toile. Vous l’avez bien compris, le délicieux site du non moins excellent Space Jam mis de côté, le vieil internet n’a pas la cote. Le football vintage, lui, ses shorts courts, ses belles histoires et ses belles gueules ont le vent en poupe.


C’est d’ailleurs avec votre maillot du PSG « RTL 1981 » que l’on vous reconnaît, sur le terrain, le dimanche matin. Enfin ça, c’est quand vous venez. Parce que depuis que vous vous droguez sur la toile pour 19,99€ par mois, vous passez plus de temps à critiquer les joueurs sur Twitter qu’à transpirer. Et ça, ce n’est bon ni pour votre ventre, ni pour vos relations sociales. Il faut dire qu’après une nuit passée à regarder les photos de vacances (d’été, bien sûr) d’anciennes connaissances, sans jamais vous refuser un «  tiens, elle est devenue un peu bonne, celle-là  » , pas facile d’assumer le réveil à 9h. Partant du postulat logique qu’il est plus simple de mettre une banane à une bande de potes que de se débarrasser d’une « invitation Linkedin » , vous balayez d’un revers de main le synthétique, ses genoux éraflés et la mauvaise foi dominicale. Triste. Mais pas plus que lorsque vous éprouvez plus de joie après avoir «  tiré sur les 4 iPads » pour tenter d’en gagner un qu’après avoir planté un pion. Énième plaisir solitaire obtenu sur l’ordinateur, certains étant plus avouables que d’autres, que le football aurait pu vous procurer dans un laps de temps plus réduit, 90 minutes, en étant avec des amis réels, loin de celles qui ne vous répondent plus depuis un moment, même si vous n’oubliez jamais d’actualiser votre boîte mail. Et ça, c’est quand vous ne checkez pas vos spams. D’ailleurs, à trop traîner sur internet, Denilson a fini par se faire avoir. Ce serait con, d’exister que sur YouTube, non ?

Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 1 heure Barton : « 50% des joueurs parient sur les matchs » 14
Hier à 15:40 Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport)
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 14:28 Quand Ronaldo planquait de la bière 51 Hier à 12:50 Dupraz quitte le TFC 128 Hier à 11:55 Robinho en route vers Sivasspor 59 Hier à 08:57 Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 18 dimanche 21 janvier La double fracture de McCarthy 4 dimanche 21 janvier Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 10 dimanche 21 janvier Un gardien espagnol marque de 60 mètres 7