En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 15 Résultats Classements Options
  1. // Billet d'humeur

Pourquoi le foot est-il meilleur que le handball ?

Le hand vous en avez soupé. Vous ne supportez pas qu'après le rugby un autre sport marche sur les plates-bandes de votre football chéri. Tout ça à cause d'une bande de prétendus experts dont vous attendez l'élimination avec impatience. Pour vous, le handball n'arrivera jamais à la cheville du foot. Il restera toujours ce sport un peu triste joué devant un public moustachu dans des gymnases de province.

Modififié
À l'origine, il y a cette prononciation un peu bâtarde, on dit « handballe » et pas « handbol » , car le handball est allemand. Un sport inventé par les Allemands ! Certes, vous n'avez rien contre nos voisins d'outre-Rhin, mais vous pensez, sans doute avec justesse, qu'ils ne sont pas les rois de l'inventivité. C'est peut-être pour ça que le hand n'a longtemps été qu'une pâle imitation du foot. En 1967, il se jouait encore à 11 contre 11, jusqu'à ce qu'il décide de s'émanciper de ce grand frère un peu gênant et de se jouer à sept. Le résultat est connu, et même France 3 hésite à le diffuser. Un sport où des Golgoths viennent s'emplâtrer sur d'autres Golgoths jusqu'à ce que l'un d'entre eux parvienne à extraire son bras monstrueux de la mêlée pour allumer un gardien de but kamikaze. Ça, un sport majeur ? Une discipline dans laquelle la Roumanie compte déjà quatre sacres mondiaux ? Il est permis d'en douter.

Les haters du Barça (excellent club de handball aussi, ce qui n'est sûrement pas un hasard) ne diront pas autre chose. Quel ennui de voir la balle circuler latéralement pendant des heures pour finalement trouver une faille ! Tant de minutes perdues pour voir enfin un kung-fu ou une roucoulette de Luc Abalo. Un joli geste certes, mais l'impression est trompeuse. Car le handballeur s'enduit les doigts de cire avant le match pour réaliser ses exploits. Imaginez Cristiano Ronaldo étaler de la colle sur ses pompes pour mieux dribbler. Too easy.

Richardson, sa 8.6 et son berger allemand

La vérité, c'est que le hand ne vous a jamais fait rêver. Souvenez-vous au collège, les handballeuses étaient gaulées comme des cubes Butagaz. À l'âge des premiers émois adolescents, difficile de vibrer pour une meuf qui ressemble à Véronique Pecqueux. C'est injuste, mais c'est ainsi, ce premier contact avec le handball a instauré une limite définitive entre vous et ce sport. Vous voudriez lui dire : « Tu as le droit d'exister, mais reste à ta place » , comme à cette handballeuse forte en gueule qui voulait danser un slow avec vous lors d'une boom au Plessis-Trévise. Vous avez aussi bien rigolé quand vos potes qui jouaient à Ivry vous soutenaient que Jackson Richardson était le « Zizou du hand » . Le talent du Réunionnais n'est pas en cause, mais sérieusement : peut-on comparer Zidane à un type qu'on imagine vadrouiller dans un hall de gare avec sa gratte, sa 8.6 et son berger allemand ? Même Charles-Édouard Coridon n'oserait pas un tel look.

En fait, le hand manque de style et le vrai problème, c'est que dans la foulée de ses experts triomphants, il aurait presque la folie des grandeurs. À l'image de cette triste année 2009, où la Ligue expatrie la phase finale de sa coupe à Miami beach. Le résultat fait de la peine, le hand se la joue bling-bling, mais n'a pas la carrure. En finale, Istres tape Montpellier devant une salle vide, pour le plus mauvais épisode de l'histoire des Experts à Miami. Putain de tristesse ! D'ailleurs, ce bon vieux Frédéric Thiriez, pas avare en idées sottes, a depuis pompé l'idée pour délocaliser le Trophée des champions à New York.


Le handball = le nouveau rugby

Pourtant le handball a le vent en poupe. À l'approche de chaque tournoi majeur, la nation entière est réunie dans un consensus tiède autour de nos experts chéris. Fini le rugby et ses valeurs du terroir, c'est maintenant le hand qui fédère. Que Samir Nasri cale un « ferme ta gueule » peu approprié à un journaliste et le pays entier s'indigne. « Un handballeur n'aurait jamais fait ça! » Et qu'importe si le sélectionneur national, ce type un peu bourru mais tellement bonne pâte, décide de péter un plateau télé en direct live. « Sacré déconneur, cet Onesta ! » Il a fallu que l'icône Karabatic soit impliquée dans une affaire de paris truqués, comme le premier footballeur venu, pour que la France s'aperçoive que le hand n'était pas ce sport parfait. Et finalement c'est sûrement mieux, car le hand ne fera jamais vibrer autant de monde que le football, ce cousin dédaigneux. Tous les titres glanés par les experts ne suffiront pas à remplir le palais des sports de Tremblay en France un vendredi soir de championnat. Après tout, ce n'est pas un hasard si Mikkel Hansen, meilleur joueur du monde en 2011 et tête de gondole du nouveau PSG, gagne neuf fois moins par mois que Diego Lugano.

Par Arthur Jeanne
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 2 heures Football Recall, ép. 7: PSG - OM, Guardiola, la forme des joueurs
Hier à 17:06 Henry calme le jeu après ses propos sur Neymar 85
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 12:16 Ranieri ne dirait pas non à l'Italie 19 Hier à 08:27 267€ à gagner avec Shakhtar - Roma & CSKA Moscou 1 Hier à 07:44 BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur Séville - Manchester 1 mardi 20 février Lamine Sané signe à Orlando 8