En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options
  1. // Mondial 2014
  2. // Éliminatoires
  3. // Groupe I
  4. // Espagne/France

Pourquoi la France va-t-elle battre l’Espagne...

La cote de la victoire de l’équipe de France en Espagne est environ à 7 contre un sur tous les sites de paris en ligne. Les médias espagnols parlent même de « mission impossible » pour les Bleus. Mais toi, tu t’en fous, tu sais que la France va gagner mardi soir. C’est ton petit côté bonapartiste qui te le dit.

Modififié
- Parce que, pour le premier match de l’histoire entre les Bleus et la Roja, il y a 90 ans, l’Espagne s’était imposée 4-0 à Bordeaux. Le dernier de l’histoire, calendrier maya oblige, sera forcément une revanche.

- Parce qu’après les avoir toujours battus en match officiel (allez, sauf un match nul en 1996), perdre deux fois en quatre mois, ça ferait beaucoup d’un coup.

- Parce que leurs tapas ne vaudront jamais une bonne tartine de pâté de campagne ardéchois. Ni un beau morceau de camembert de Normandie, on est d’accord.

- Parce que Jérémy Ménez est catégorique, « on peut leur mettre un but » .

- Parce que pendant qu’il regardait tranquillement le dernier France-Espagne avec Le Graët dans un bon resto ukrainien, Didier Deschamps a retenu la leçon. Jouer avec deux arrières droits, ce n’est pas efficace.

- Parce qu’avec Puyol et Piqué absents et Sergio Ramos pas à 100%, il y a quelque chose à faire avec cette défense, bordel.

- Parce que Karabatic et sa copine ont parié sur les Bleus.

- Parce qu’ « on a rien à perdre » , dixit Ribéry. Hormis une place à la Coupe du monde, peut-être.

- Parce que même la Géorgie n’est pas passée loin.

- Parce que l’Espagne n’a jamais perdu au Vicente Calderón, et qu’il faut bien que ça change.

- Parce qu’un doublé de Xabi Alonso, ça n’arrive que tous les dix ans.

- Parce qu’en plus de connaître le point G de Zahia, Ribéry connaît le point faible de la Roja. Arbeloa, oui. Son joujou de la soirée.

- Parce que Raúl Albiol prétend sérieusement à une place de titulaire.


- Parce que la presse espagnole prend la France de haut, et que ça lui a déjà joué des tours par le passé.

- Parce que depuis le début de saison, Casillas n’est pas bon.

- Parce qu’un jour, un type a dit qu’impossible n’était pas français. Un type qui, deux siècles plus tôt, déjà, s’imposait sur le sol espagnol.

- Parce que Clément Chantôme est forfait.

- Parce que six ans après la fausse retraite de Zizou, l’Espagne doit supporter le vrai chômage de la moitié du pays. Et c’est autrement plus problématique.

- Parce que personne n’y croit. Sauf toi.


Par Léo Ruiz
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:30 OFFRE SANS DÉPÔT : 10€ gratuits jusqu'à mercredi pour parier chez Winamax !!! jeudi 22 février Pronostic PSG OM : 10€ offerts sans dépôt et 1260€ à gagner
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 09:19 Génésio : « On est capables de faire des grandes choses » 24 jeudi 22 février Euro Millions spécial : 174 Millions d'€ + 25 Millionnaires garantis ! jeudi 22 février Un joueur équatorien se défend avec le poteau de corner 15