1. // Éliminatoires 2014
  2. // Zone Amsud
  3. // Colombie/Bolivie

Pourquoi la Colombie est-elle si forte ?

Falcao, Jackson, Cuadrado, Bacca, Muriel… La liste de joueurs colombiens cartonnant en Europe ne cesse de s’allonger, tandis que sa sélection est sans doute la meilleure du moment en Amérique du Sud. Tentative d’éclairage de ce moment faste vécu par le football cafetero.

Modififié
15 43
On appelle cela un cercle vertueux. Quand le succès engendre le succès. Falcao a ouvert la voie, et ses compatriotes se sont engouffrés dans la brèche, la confiance au zénith. Aucune période d’adaptation nécessaire. Leurs bagages à peine déballés, Carlos Bacca et Jackson Martínez ont ainsi commencé à multiplier les buts en Belgique et au Portugal. Comme aspirés par cette spirale positive, ceux qui avaient connu un retard à l’allumage, tels Pabón ou Muriel, font aujourd’hui le bonheur du Betis et de l’Udinese. Des réussites qui viennent s’ajouter à celles de Guarín, des Napolitains Armero et Zúñiga, de Cuadrado (Fiorentina), ou de James Rodríguez, l’un des rares joueurs de la planète à pouvoir faire la différence sur chaque prise de balle.

Mais au-delà de la saine émulation générée par ces réussites en chaîne, comment expliquer que la Colombie soit devenue une terre si fertile ? Sa production en masse de talents serait-elle le fruit d’une politique de formation novatrice et ambitieuse, comme ce fut le cas en France, ou l’est actuellement en Allemagne ? Ou alors, faudrait-il plutôt soutenir la thèse, moins rationnelle, de la génération spontanée ? Selon l’ex-international Gabriel « Barrabas » Gómez, deux Coupes du monde au CV (1990 et 1994), le footballeur colombien est surtout l’un des grands gagnants de la mondialisation du football. « Aujourd’hui, nos joueurs partent très jeunes à l’étranger, explique l’ex-milieu de terrain, pour moi c’est l’élément décisif, car le football pratiqué au sein de notre championnat est lent et prépare insuffisamment aux exigences du football européen. » Et de citer les exemples de James Rodríguez, parti à Banfield à 18 ans, et le départ de Falcao à River, alors qu’il était à peine pubère. « En Argentine ou au Mexique, nos joueurs pratiquent un football plus proche de l’européen, plus rapide, plus physique, poursuit Gómez, et comme ils sont au-dessus du lot techniquement, ils arrivent parfaitement préparés en Europe. » Une fois à l’étranger, que ce soit en Amérique latine ou en Europe, les Colombiens reçoivent, en quelque sorte, un complément de formation. Ce fut le cas de Jackson Martínez. Avant de s’installer à Porto, le meilleur buteur du championnat portugais n’évoluait pas à l’Atlético Nacional ou aux Millonarios, l’un des grands du football cafetero, mais venait de passer trois ans au Mexique, au service des Jaguares Chiapas. « Des joueurs déséquilibrants et puissants, nous en avons toujours produits, conclut Gómez, mais ils partaient peu à l’étranger, ou y partaient tard, comme Valderrama. »

L’effet Pékerman

Généreusement dotée en talents, la Colombie se trouve logiquement lancée vers sa première Coupe du monde depuis 1998. Asprilla, Rincon et consorts se sont trouvé des héritiers. Lors de leurs trois derniers matchs éliminatoires, les cafeteros ont éparpillé la concurrence. Neuf buts inscrits pour un seul encaissé. La sélection cornaquée par José Pékerman pointe actuellement à un solide troisième rang, qu’elle devrait au moins conforter ces prochains jours, la victoire lui semblant promise, vendredi, lors de la réception de la Bolivie. Cette sélection, malgré son cheptel racé, peinait pourtant à briller il y a seulement un an. Le facteur José Pékerman est alors entré en jeu. L’ex-sélectionneur de l’Argentine a récupéré un groupe talentueux mais inconstant. Pour redresser la trajectoire cafetera, il n’a pas tardé à faire des choix forts, privilégiant les associations efficaces à l’alignement commode des meilleurs.

L’une des trouvailles du pédagogue argentin a été de jouer avec un véritable numéro 10 et de choisir Macnelly Torres pour tenir cette position stratégique. Considéré par Carlos Valderrama comme son successeur, le milieu offensif de 28 ans a réalisé l’intégralité de sa carrière en Amérique latine. Exception qui confirme la règle, il évolue actuellement à l’Atlético Nacional. « La réalité, c’est que Macnelly est meilleur en sélection qu’en club, juge Barrabas Gómez, il est mieux entouré, et cela facilite son travail. » Victime de cette promotion, Fredy Guarín est désormais cantonné au banc, comme Jackson Martínez. Pour accompagner Falcao, Pékerman préfère miser sur Teófilo Gutiérrez. Attaquant talentueux, mais sanguin, « Teo » doit être le goleador le plus expulsé de la planète. Reste qu’en sélection, le joueur de Cruz Azul se tient à carreau.

À 63 ans, Pékerman apporte toute sa bouteille et son expertise à la Colombie. Il a succédé en janvier 2012 à Leonel Alvarez, représentant de la précédente génération dorée du football cafetero. « Pékerman est venu avec une équipe de travail extrêmement professionnelle, a expliqué Luis Bedoya, le président de la Fédération, dans une interview à Terra Colombia, ils travaillent 24h/24, réalisent un travail invisible, au jour le jour, et je crois que cela fait la différence pour nos joueurs. » Un sélectionneur chevronné, des talents à ne plus savoir qu’en faire, tous les indicateurs sont au vert pour la Colombie à un peu plus d’un an de la Coupe du monde. Et l’avenir semble assuré. En janvier, le championnat sud-américain des moins de 20 ans a été remporté par la Colombie.

Par Thomas Goubin
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

saucissonbière Niveau : CFA2
Comme quoi, il n'y pas que l'Argentine et le Brésil en AmSud.

L'Uruguay et la Colombie sont dans la place et ça fait plaisir.
Joshua_is_a_tree Niveau : CFA
Brrr j'ai eu un énorme frisson en pensant à cette équipe de Colombie, et ce putain* de match contre l'Argentine pour la qualif à la CDM 94 ou les Colombiens avec un Faustino Asprilla de feu pulvérise l'Argentine chez elle 0 - 5 !!!

Ce putain* de match et cette putain* d'ambiance sur Canal + = Wow !!!

Bon, après en CDM ce fut moins glorieux avec le pauvre Escobar... RIP
Comme dit, une période effectivement faste pour la Colombie. Pourvu que l'essai soit transformé, j’aimerais bien personnellement voir cette sélection percer lors d'un prochain grand rendez-vous.
Sinon, bel éclairage sur une équipe sympa, cet article.
Dr Peter Venkman Niveau : CFA2
Il y avait avec un ancien Hors série, un documentaire, si j'ai bonne mémoire, "the Two Escobar", MAGIQUE.
Je vous le conseille à tous
Ils en sortent des joueurs en ce moment.
Un profil bien plus joueur que celui de l'Uruguay qui, malgré ses magnifiques attaquants, est une équipe rugueuse.
Sinon, c'est trop demander un article sur les Pays Bas, Van Gaal est en train de faire un truc énorme et personne n'en parle
@Ruud : Désolé mais pour les Pays-Bas ils sont toujours énormes avant d'arriver compétition donc rien de bien neuf. On attend de voir ce qu'ils vont faire à la prochaine CM (Franchement pourquoi pas eux? Même si je pense que les sélections SudAm vont être super chaudes du fait de jouer sur leur propre continent / En plus elles ont foiré en 2006 et 2010 (même pas un podium) donc ça devrait être leur tour)
Attends, ils sont pas vice-champions du monde? ils ont pas perdu la coupe du monde à la 116ème minute avec un but hors-jeu? Ils ont pas été 3 fois finalistes? ils ont pas un Euro?
Ils sont pas les inventeurs du foot moderne?
C'est un pays de 15 millions d'habitants et regarde ce qu'ils nous donnent comme joueurs et comme sélections.
Ce que je veux dire, c'est que Van Gaal a viré quasiment tous les vice-champions du monde et a fait une sélection magnifique avec des gamins de 20 ans.
Ils gagneront surement pas la CDM mais que tu le veuilles ou non, c'est une équipe majeure du foot mondial et quand une telle révolution s'y passe, c'est un évènement majeur sur lequel l'EDF devrait méditer
Je ne vois aucune sélection sud américaine aller bien loin en coupe du monde, au dela des 1/4 je pense qu'il n y aura plus personne, pas même le Brésil qui lui fait face à un réel manque de talent.
Neymar est bon mais c'est pas du niveau de Ronaldinho au top ou de Ronaldo à son zenith, Hulk c'est ridicule ce type n'aurait jamais eu sa place dans un grand Brésil, Kaka, Daniel Alvès et Ronaldinho sont bons, mais ne sont que les ombres de ce qu'ils ont été, Maicon est fichu, Ganso est une arnaque.
Les mieux armés semblent l'Argentine et la Colombie, mais les 1ers ont une défense en papier maché, et les seconds...ben je ne les vois pas faire tomber des cadors donc a priori exit en 1/4 s'ils se qualifient et s'ils passe le 1er et second tour.
Très bonne analyse de la situation, "Supekerman" (comme on l'appelle ici) a tout changé, en plus d'avoir des individualités il y a maintenant une équipe. Attention quand même à l'enflammade avec la sele, on a fait que 8 matchs sur 16 dans les qualifs et le secteur défensif n'est pas aussi bien pourvu que les autres, c'est encore le "vieux Yepes" qui donne les meilleures garanties.

Allez, des victoires contre la Bolivie et le Venez cette semaine et on devrait plus être très loin du Brésil.
Très bonne analyse de la situation, "Supekerman" (comme on l'appelle ici) a tout changé, en plus d'avoir des individualités il y a maintenant une équipe. Attention quand même à l'enflammade avec la sele, on a fait que 8 matchs sur 16 dans les qualifs et le secteur défensif n'est pas aussi bien pourvu que les autres, c'est encore le "vieux Yepes" qui donne les meilleures garanties.

Allez, des victoires contre la Bolivie et le Venez cette semaine et on devrait plus être très loin du Brésil.
Joshua_is_a_tree Niveau : CFA
Je ne suis pas souvent d'accord avec Ruud04, mais là, c'est trop vrai.
Leur sélection actuelle est magnifique, niveau jeux !!
Super generation pour la colombie avec des joueurs offensifs qui feront vraiment flipper si il se qualifie pour le mondial, ils peuvent faire un parcour à la Uruguay 2010 avec un peu plus de spectacle vu le talent . Oui le documentaire sur les 2 escobars (joueur et tranfiquant) est vraiment à voir il est passé ya pas si longtemps sur canal.
Message posté par Ruud04
Attends, ils sont pas vice-champions du monde? ils ont pas perdu la coupe du monde à la 116ème minute avec un but hors-jeu? Ils ont pas été 3 fois finalistes? ils ont pas un Euro?
Ils sont pas les inventeurs du foot moderne?
C'est un pays de 15 millions d'habitants et regarde ce qu'ils nous donnent comme joueurs et comme sélections.
Ce que je veux dire, c'est que Van Gaal a viré quasiment tous les vice-champions du monde et a fait une sélection magnifique avec des gamins de 20 ans.
Ils gagneront surement pas la CDM mais que tu le veuilles ou non, c'est une équipe majeure du foot mondial et quand une telle révolution s'y passe, c'est un évènement majeur sur lequel l'EDF devrait méditer


Bah c'est ce que je dis ?

"On attend de voir ce qu'ils feront à la prochaine CdM (les Pays-Bas), franchement pourquoi pas eux ?"

Sinon moi je vois les sélections SudAm aller loin, après chacun pense ce qu'il veut
Trust, j'ai des doutes.
Trop de joueurs au même profil en Belgique.
3,4 cracks qui jouent au même poste.
Hazard, Mertens, Mirallas au même poste
Vermaalen et verthongen aussi, Dembele, Witzel et fellaini
T'as pas des cracks à tous les postes.
Brian Hainaut Niveau : Ligue 1
Note : -1
et Carlos Sanchez il sent la fricadelle ?? non mais j'te jure...
Jarriveducalme! Niveau : Loisir
"Pourquoi la Colombie est elle si forte ?" Il faut aussi dire qu'ils en ont de la bonn... De bons joueurs !
saucissonbière Niveau : CFA2
C'est bon la fricadelle!
Message posté par Ruud04
Trust, j'ai des doutes.
Trop de joueurs au même profil en Belgique.
3,4 cracks qui jouent au même poste.
Hazard, Mertens, Mirallas au même poste
Vermaalen et verthongen aussi, Dembele, Witzel et fellaini
T'as pas des cracks à tous les postes.


Le belge à qui je réponds très gentiment et qui me met un -1
On a encore de la marge en France niveau chauvinisme
Guardinho Niveau : CFA2
Je dis peut-être une énorme connerie, mais il est possible aussi que les recruteurs aient un rôle à jouer là-dedans non ?

Dans la mesure où les viviers historiques commencent à s'épuiser (Brésil, Argentine), il faut bien aller chercher des talents ailleurs. Or je ne pense pas que beaucoup de monde prospectait dans des pays comme la Colombie ou le Mexique il y a de ça quelques années, ce qui ne veut pas dire que la Colombie ne sortait pas de joueurs talentueux.
Sofoot a fait un article sur Jackson Martinez récemment. Il a percé véritablement au Mexique, et encore il fallait savoir identifier le potentiel du bonhomme, parce que ses stats n'avaient rien de ronaldesque. Et c'est la même pour Falcao, qui est quand même arrivé par la petite porte en Europe (un transfert de 6m€ à Porto, on est loin du cirque Neymar).
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
15 43