En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 27 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Groupe K
  3. //
  4. // Saint-Étienne/Inter Milan

Pourquoi l'Inter de Mazzarri ne décolle pas ?

La saison dernière, Walter Mazzarri avait dû faire face à un changement de présidence, un effectif en pleine mutation générationnelle et un effectif limité. Mais après un mercato intéressant cet été, l'Inter semblait pouvoir lutter pour une place en Ligue des champions, et surtout donner au Mister les armes pour mettre en place ses idées. Une neuvième place et quinze points en dix journées plus tard, Mazzarri semble déjà sans solution.

Espoirs et déception


L'an passé, Mazzarri avait atteint l'objectif européen, mais avait été remis en cause pour le (manque de) jeu pratiqué. Si l'Inter n'avait pas les moyens pour lutter face à la Juve, la Roma ou même un Napoli renforcé, le Mister toscan avait été durement critiqué pour son conservatisme, ses matchs nuls et une formation qui tirait trop sur la tresse de Rodrigo Palacio (17 buts et 7 assists à un poste qui n'était pas le sien). Cet été, le directeur sportif Piero Ausilio s'est surpassé pour aller chercher de la qualité à coût réduit : le pitbull Medel, le pari M'Vila, le vétéran Vidić, le prometteur Dodô et le buteur Osvaldo. Que des titulaires potentiels. Entre-temps, l'Inter a retrouvé les buts de Mauro Icardi, qui s'est marié et a fait fuir sa pubalgie, la santé d'Hernanes et la motivation de Guarín. En clair, tous les indicateurs étaient au vert pour un décollage très attendu.

Mais Mazzarri n'y arrive pas. Après deux lourdes défaites contre la Fiorentina (3-0) et le Cagliari de Zeman (1-4), l'Inter s'est inclinée face à la lanterne rouge parmesane, qui plus est sur un doublé imprévisible du juventino De Ceglie (2-0). Et si elle est allée s'imposer à Cesena et contre l'excellente Sampdoria de Mihajlović, les deux résultats restent des 1-0 sur penalty. Verre à moitié plein : avec 15 points sur 30 possibles, l'Inter est à 4 points de la troisième place et aucune des équipes du peloton ne semble beaucoup plus armée. À moitié vide : d'une part, la Beneamata se trouve derrière un Milan en phase embryonnaire, mais aussi derrière Gasperini, Benítez et Stramaccioni (tous se sont assis sur le banc de l'Inter récemment). Et surtout, tactiquement, les idées de jeu de Mazzarri et l'interprétation qu'en font ses joueurs semblent plus éloignées que jamais.

Le football, par Walter Mazzarri


Arrigo Sacchi, en avril 2013 : « Le Napoli est une équipe à l'italienne, très italienne, qui se base sur la force, la grinta, la détermination. C'est un football où l'individu et la force physique ont la prépondérance sur le reste. » De la Reggina au Napoli, les équipes de Mazzarri ont toujours eu une identité forte, et c'est certainement ce qui avait séduit Moratti à l'été 2013 : la garantie de donner à son Inter une personnalité sur le terrain. Celle-ci peut se décrire en quatre concepts : défense très basse, milieux costauds, pointes très éloignées de ces milieux et ailiers participatifs. Une vision opposée à l'idée d'équipe compacte d'Ancelotti : les équipes de Mazzarri sont « longues » , comme aiment dire les italiens, et abusent du jeu long. D'où deux caractéristiques positives : une solidité importante et un schéma qui favorise un jeu très rapide vers l'avant. Lavezzi, Hamšík et Cavani étaient servis, tout comme Inler et Behrami.

Les défauts ? Une incompatibilité avec un jeu construit, ce qui provoque d'importantes difficultés contre les équipes les plus modestes qui répondent souvent efficacement avec une défense à cinq. Et une interprétation qui exige des profils particuliers. Par exemple, le 3-5-2 abandonne schématiquement toute combinaison sur les côtés entre le latéral et l'ailier (puisque le milieu latéral est le seul occupant du couloir), à moins d'avoir des rares spécialistes capables de s'insérer verticalement, comme Campagnaro ou Chiellini. L'an passé, l'Inter était donc très mazzarrienne. D'abord à un très bon niveau, quand Campagnaro et Icardi étaient disponibles et que les ailiers Jonathan et Nagatomo profitaient des effets positifs d'une présaison intense. Et puis à un niveau médiocre, sans avant-centre (malgré les exploits de Palacio : 2,5 duels aériens gagnés par match malgré sa petite taille) et avec Taïder-Kuzmanović plutôt qu'Inler-Behrami.

L'incompatibilité du 3-5-2 mazzarrien et du football à la milanaise


Mais le Mister a évolué. Cette saison, Mazzarri semble déterminé à proposer un football plus raffiné à la cité milanaise : les concepts de « possession » et de « pressing » sont évoqués à Appiano Gentile. Sauf que le 3-5-2 (ou 3-5-1-1) n'a pas bougé... D'où une certaine incompatibilité, et six problèmes tactiques. D'une, le 3-5-2 mazzarrien n'a pas été pensé pour faire circuler le ballon dans le camp adverse. L'Inter a la troisième possession de Serie A (56%) : par rapport à l'an passé, Kovačić est passé de 34 à 63 passes par match, Juan Jesus de 45 à 65, et Gary Medel est même le joueur de Serie A ayant réussi le plus de passes. Et pourtant, les façons de s'approcher restent celles du 3-5-2 : 4 passes en profondeur (verticalizzazioni) et 25 centres par match. La possession du ballon, sans la conception de l'action. De deux, la possession serait intéressante si elle était alimentée par de multiples insertions verticales, celles dont la Juve de Conte avait le secret. C'étaient les appels des duos Vidal-Pogba et Lichstcheiner-Asamoah qui donnaient du sens au contrôle du ballon. En phase d'occupation de la moitié adverse, l'Inter semble parfois jouer avec cinq milieux sur la même ligne. Placée devant Medel, la paire Kovačić-Hernanes n'est pas adaptée : trop de réflexion pour trop peu d'insertions. Seul le profil de Guarín (2 buts et 2 assists en 5 matchs et 236mn) a offert des satisfactions dans ce rôle, tandis que sur les côtés, Dodô et Nagatomo/Obi se placent en soutien de la possession et non pas en créateurs de mouvement : pas de profondeur, ni de centres intéressants. L'Inter est ainsi l'équipe de Serie A qui joue le plus dans l'axe (36% des attaques), un comble pour le 3-5-2. De trois, conséquence immédiate : l'absence de lien entre les attaquants et les milieux. Ce n'est pas un hasard si l'Inter la plus dangereuse de la saison a été celle d'Osvaldo (4 buts, 2 assists en 6 matchs), capable de redescendre entre les lignes pour libérer de l'espace à Icardi et proposer ses pieds à la construction.

De quatre, les défenseurs centraux n'ont pas une technique suffisante pour soutenir la construction. En cas de marquage agressif sur Pirlo, Conte pouvait compter sur Bonucci, le « vice-Pirlo » , par ailleurs formé à l'Inter. Côté Inter, Juan Jesus est celui qui participe le plus au jeu, avec les risques que cela implique. Pourquoi ne pas faire reculer Gary Medel, excellent en milieu protecteur, mais tout aussi idéal en leader de la défense à trois chilienne ? De cinq, Mazzarri n'a pas encore réussi à hiérarchiser/organiser sa possession. Face à un pressing important (souffert face à Palerme, et donc contre tous les adversaires qui ont suivi), le trio défensif et Medel sont incapables de faire gagner quelques mètres à la manœuvre, et Kovačić est obligé de redescendre pour prendre la mène. Or, ce projet de jeu est justement pensé pour que Kovačić puisse se trouver plus proche de la zone de vérité. De six, enfin, l'Inter souffre à la perte du ballon. En voulant jouer dans le camp adverse, la formation s'allonge et laisse un gouffre entre sa dernière ligne et la balle perdue. D'où un grand nombre d'occasions subies et une arrière-garde vulnérable face aux attaquants rapides. Mazzarri a donc deux options : revenir sur ses idées en tirant un trait sur une partie du potentiel de cet effectif, ou adapter son système à ses nouvelles idées et à ses hommes, ce qui pourrait impliquer une défense à quatre. Lors des années les plus pittoresques de l'ère Moratti, l'Inter s'était habituée à se contenter de l'espoir du prochain match. C'était le fantasme d'une équipe de stars qui se mettrait miraculeusement à jouer ensemble. Il avait alors fallu attendre l'arrivée de la rigueur et la grinta d'Héctor Cúper pour assister à la naissance d'un groupe. Seulement, Cúper avait réussi son pari dès sa première saison. Et côté Mazzarri, si Thohir semblait déterminé à ne pas changer d'entraîneur en cours de saison, la grinta se transforme peu à peu en nervosité.

Par Markus Kaufmann À visiter :

Le site Faute Tactique
Le blog Faute Tactique sur SoFoot.com
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


jeudi 21 septembre 288€ à gagner avec Barça, Man City & Lyon jeudi 21 septembre 153 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1
Hier à 14:56 Le Shanghai Shenhua accuse SFR Sport d’avoir déformé les propos de Tévez 7 Hier à 11:01 Rolf Fringer agressé physiquement par Christian Constantin 30 Hier à 10:57 Le but fou d'Enzo Pérez 13 Hier à 10:00 Le magnifique loupé en D1 roumaine 2
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
jeudi 21 septembre L'UEFA crée « la Ligue des nations » 100
mercredi 20 septembre Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 5 mercredi 20 septembre Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 56 mercredi 20 septembre Énervé, il fait mine de se masturber 22 mercredi 20 septembre Čeferin espère plus de soutien politique 14 mercredi 20 septembre L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 16 mercredi 20 septembre Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 11 mercredi 20 septembre OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! mercredi 20 septembre La douceur de Slimani 10 mercredi 20 septembre Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 mercredi 20 septembre Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 13 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 35 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 39 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 18 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23 vendredi 1er septembre Mbappé sera présenté mardi au Parc 41 vendredi 1er septembre Un troisième maillot rétro pour les Hammers 10 vendredi 1er septembre Les folies du mercato anglais 20 vendredi 1er septembre L'improbable c.s.c d'Arturo Vidal 27 jeudi 31 août La volée magique de Thomas Lemar 14 jeudi 31 août Le joli but de Naby « Maradona » Keita 2 jeudi 31 août Griezmann perce la défense des Pays-Bas ! 6 jeudi 31 août Kylian Mbappé rejoint le PSG ! 66 jeudi 31 août Débat : De quoi la Juventus est-elle le nom ?