1. //
  2. // Demies
  3. // Manchester City-Real Madrid

Pourquoi l'absence de Touré est une bonne chose pour City

Le géant ivoirien ne sera pas rétabli pour affronter le Real Madrid en demi-finale aller de la Ligue des champions. Une bonne chose pour son club plus que pour la formation espagnole.

Modififié
514 31
Yaya Touré devait briser la malédiction. Une série étrange qui allait permettre à certains d'alimenter des théories fumeuses. Depuis le sacre de Chelsea en 2012 porté par Didier Drogba, aucune équipe ne s'est présentée dans le dernier carré de la plus prestigieuse des compétitions européennes avec un Africain dans son équipe type. Comme Thomas à l'Atlético et Iheanacho, également à City, ne mettront pas à l'amende Koke et le Kun, cela va faire quatre éditions consécutives alors qu'il y avait Seydou Keita en 2011 avec Barcelone et bien évidemment Sameto'o avec l'Inter en 2010.

Big Fernand


Pour être complet, il y en a eu, mais il s'agissait plus de joueurs de complément (Essien avec le Real, Benatia avec le Bayern, Asamoah avec la Juve, Song à Barcelone et enfin Salah, Ba et Eto'o à Chelsea). Yaya Touré est, lui, une figure emblématique de Manchester City. Un club qu'il rejoint en 2010 et avec lequel il gagne la Cup dès la première saison. Il met le but décisif en demi-finales, puis le but de la victoire en finale. Derrière, un Community Shield, deux championnats, et deux Coupes de la Ligue, dont la dernière cette saison, où il est encore là pour mettre le dernier tir au but. Mais il ne faut pas se tromper : son absence, annoncée par Manuel Pellegrini en conférence de presse d'avant-match, est du petit lait pour le coach chilien.

À trois au milieu au début pour faire le boulot de deux


Car comme toutes les légendes, que ce soit Raúl au Real Madrid ou plus récemment Francesco Totti à la Roma, au bout d'un moment, ça commence à devenir encombrant, et pas seulement dans la grille des salaires. Au départ, à Barcelone, Yaya Touré était la pointe basse du triangle de Guardiola. Peut-être parce qu'il sent le danger Sergio Busquets, il accepte d'emprunter le pont d'or offert par City. Ses exigences sont alors tout autres, il veut être relayeur. Qu'à cela ne tienne, Roberto Mancini le fait jouer avec Nigel de Jong et Gareth Barry au milieu.
L'année suivante, pour le premier titre, l'Italien leur dit qu'ils sont gentils, mais qu'ils peuvent très bien faire à deux le travail qu'ils font à trois. Il faut faire de la place à Nasri et Silva sur les côtés, puis Balotelli et Agüero devant. Deux ans plus tard, l'équipe rafle à nouveau la mise. Touré est toujours dans un milieu à deux, associé cette fois-ci à Fernandinho, un parfait complément besogneux. Mais la formule ne tient plus deux ans plus tard.

Trop offensif pour la récupération, trop lent pour un poste plus offensif


Désormais, Yaya Touré est aligné en numéro 10 dans un 4-2-3-1. Un rêve, un aboutissement ? Juste du pragmatisme de son entraîneur qui a dû faire avec bien des blessures cette saison dans le domaine offensif (Nasri, De Bruyne, Silva) et un constat que l'Ivoirien n'a plus trop de lucidité à 33 ans si on lui demande un peu trop de travail défensif. Quitte à bricoler, Pellegrini préfère voir Touré un cran plus haut, croisant les doigts pour que sa relation exceptionnelle avec Kun Agüero fasse la différence et donc l'intégralité du jeu offensif des Citizens. Mais la confrontation contre le Paris Saint-Germain a changé la donne. Cela coïncide avec le retour de Kevin De Bruyne, qui a changé le visage de son équipe, également revenu dans la course au podium en Premier League.


Avec Silva, Navas et Agüero devant, c'est le retour du City offensif avec un quatuor extrêmement mobile et du jeu dans les petits périmètres. Pour équilibrer le tout, la doublette Fernandinho-Fernando a brûlé son passeport sans état d'âme et fait le sale boulot à la récupération. Dans cette configuration, Yaya Touré n'a donc plus trop sa place. Mais cette histoire de blessures permet de ménager son ego, et de ne pas mettre trop de pression sur ceux qui sont amenés à prendre son poste. Comme ça, s'il est rétabli pour le retour, il pourra toujours entrer en cours de partie, s'il faut faire la différence sur un coup de patte. De l'art de savoir entretenir une légende. Ce n'est pas Totti qui dira le contraire.



Par Romain Canuti
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Astronomy domine Niveau : Loisir
Ah putain!
100% d'accord, City n'aurait eu aucune chance avec lui à ce niveau et pas sûr que Pell aurait osé.
Le miracle à City, c'est surtout que Jesus Navas ressemble enfin à un joueur de foot. Bon ce n'est toujours pas l'ailier virevoltant qu'il était à Séville mais il y a du mieux. Il aura vraiment mis le temps.

Sinon j'ai l'impression que je vais assister à un truc limite irréel ce soir, genre un 3/4-0 pour City, un genre de WTF cosmique.
Astronomy domine Niveau : Loisir
Message posté par SidLFC
Le miracle à City, c'est surtout que Jesus Navas ressemble enfin à un joueur de foot. Bon ce n'est toujours pas l'ailier virevoltant qu'il était à Séville mais il y a du mieux. Il aura vraiment mis le temps.

Sinon j'ai l'impression que je vais assister à un truc limite irréel ce soir, genre un 3/4-0 pour City, un genre de WTF cosmique.


T'es sérieux?
Bizarrement, je vois City passer , le Real ne joue pas bien depuis des mois même si les résultats sont globalement positifs.
City au contraire est dans une forme ascendante. Ca rappelle d'une certaine manière le quart Barca vs Atletico: un favori historique mais une dynamique en faveur de l'outsider.
Message posté par SidLFC
Le miracle à City, c'est surtout que Jesus Navas ressemble enfin à un joueur de foot. Bon ce n'est toujours pas l'ailier virevoltant qu'il était à Séville mais il y a du mieux. Il aura vraiment mis le temps.

Sinon j'ai l'impression que je vais assister à un truc limite irréel ce soir, genre un 3/4-0 pour City, un genre de WTF cosmique.


Le jeu de Navas : je cours le long de la ligne de touche et je centre fort a ras de terre. Ca marchait a peu pres lors de sa premiere saison mais ça fait un moment que les adversaires ont compris le truc.
Il ne lui reste plus que ces beaux yeux bleus pour pleurer.
Frenchies Niveau : CFA
Note : -6
depuis très longtemps, j'ai renié City.

d'être passé contre Paris au fond, n'a pas tellement arrangé "leur côte" pour moi.
(tant je considère que c'est Paris lui même, qui c'est vautré)

MAIS contre le Real, gagner au moins un des 2 matchs (comme wolfsburg l'a fait) .. à ce stade de la compétition,
les valideraient d'avantage parmi le gratin européen dans ma propre hiérarchie, car d'avoir été les meilleurs nationalement (comme Paris) ne suffit pas pour cela.

D'être arrivé dans le dernier carré est déjà énorme en soi pour eux, mais si c'est qu'un one shot, ça restera pas dans les annales, mais si en plus ils se font étrillés alors ... ils retourneront dans leur catégorie de clubs "même pas outsider" de mon pov.
Message posté par SidLFC
Le miracle à City, c'est surtout que Jesus Navas ressemble enfin à un joueur de foot. Bon ce n'est toujours pas l'ailier virevoltant qu'il était à Séville mais il y a du mieux. Il aura vraiment mis le temps.

Sinon j'ai l'impression que je vais assister à un truc limite irréel ce soir, genre un 3/4-0 pour City, un genre de WTF cosmique.


"l'ailier virevoltant qu'il était à Séville"
Non non non... Il a peut être été bon sur 10% des matchs max à Séville. Les supporteurs tout comme ses coéquipiers n'en pouvaient plus de le voir s'enfoncer vers le poteau de corner à chaque action au lieu de la donner dans le tempo. Pour le coup c'est vraiment un joueur pour jouer à fifa et rien d'autre, il fait le spectacle mais c'est bien tout, un peu comme Pitroipa si tu vois ce que je veux dire, ce sont des Monsieur Mauvais-choix.
Pour moi c'est le symbole de la médiocrité de la cellule de recrutement citizen du début de leur projet, même si c'est vrai qu'il commence enfin à mûrir son jeu, à le simplifier (à 30 piges c'était maintenant ou jamais).
Message posté par aerton
Bizarrement, je vois City passer , le Real ne joue pas bien depuis des mois même si les résultats sont globalement positifs.
City au contraire est dans une forme ascendante. Ca rappelle d'une certaine manière le quart Barca vs Atletico: un favori historique mais une dynamique en faveur de l'outsider.


City ne joue pas bien depuis beaucoup plus longtemps que le Real (enfin bon le beau jeu on s'en fiche en fait tant que les résultats suivent mais t'es supporter du Barca, je comprends que ca soit le plus important pour toi) et pendant les quarts à part Aguero de De Bruyne, c'était toujours aussi dégueulasse à voir! D'ailleurs ce n'est pas l'équipe qui est en forme récemment, c'est le Kun mais c'est largement suffisant avec le seul Kevin qui a réussi pour désosser la défense fébrile du Real! Heureusement que ce soir l'objectif c'est plus de mettre des buts que de ne pas en encaisser, si Zidane veut enfin réussir un match à l'extérieur, c'est le moment ou jamais!

Hala Madrid
Message posté par Tutucool
Le jeu de Navas : je cours le long de la ligne de touche et je centre fort a ras de terre. Ca marchait a peu pres lors de sa premiere saison mais ça fait un moment que les adversaires ont compris le truc.
Il ne lui reste plus que ces beaux yeux bleus pour pleurer.


Ses yeux vitreux et flippants qu'ont les gitans du sud de l'Espagne ^^
DonAndresVerratti Niveau : District
Message posté par booba
"l'ailier virevoltant qu'il était à Séville"
Non non non... Il a peut être été bon sur 10% des matchs max à Séville. Les supporteurs tout comme ses coéquipiers n'en pouvaient plus de le voir s'enfoncer vers le poteau de corner à chaque action au lieu de la donner dans le tempo. Pour le coup c'est vraiment un joueur pour jouer à fifa et rien d'autre, il fait le spectacle mais c'est bien tout, un peu comme Pitroipa si tu vois ce que je veux dire, ce sont des Monsieur Mauvais-choix.
Pour moi c'est le symbole de la médiocrité de la cellule de recrutement citizen du début de leur projet, même si c'est vrai qu'il commence enfin à mûrir son jeu, à le simplifier (à 30 piges c'était maintenant ou jamais).


Medriocrité de la cellule de recrutement Citizen (du début du projet)?? Je n'ai strictement aucune sympathie pour City, mais le club a été racheté par les émirati en 2010, et Navas y est arrivé en 2013, donc non il ne fait pas partie du début du projet City. Ensuite, dire ca d'une équipe qui a fait venir Yaya, Silva, Aguero, Nasri, et tout ca pour des résultats, hein, faut pas dire n'importe quoi non plus. Si la cellule de recrutement de City est médiocre, que penser de celle d'Arsenal? De Liverpool?
Chenipan sauvage Niveau : District
"Pour être complet, il y en a eu, mais il s'agissait plus de joueurs de complément (Essien avec le Real, Benatia avec le Bayern"

Benatia est quand même titulaire lors des deux dernière demi la saison dernière il me semble même qu'il marque lors du retour.
DonAndresVerratti Niveau : District
Je ne défends pas Navas qui est L'EXACTE DÉFINITION de l'expression "tout droit", une énigme, à la façon d'Arbeloa, des joueurs plus que limités aux palmarès plus que remplis.
gunther mickey Niveau : CFA
Perso, je ne demande qu'une chose pour ce match : que Kompany ne se claque pas une 42ème fois son mollet ou autres. On a besoin de tout le monde à l'Euro et c'est pas le moment pour que l'homme de cristal nous fasse une rechute (même si ça pourrait permettre une défense centrale Alderweireld-Vertonghen très intéressante mais trop problématique compte tenu des arrières latéraux (Meunier et Lukaku c'est pas assez bons à ce stade).

Je sens un match très favorable au Real avec un goal du Cristiano au minimum, vu les trous laissés dans le dos des défenseurs de City ça va dérouler normalement. Si le milieu Kroos-Casemiro arrive à mettre les deux Fernand sous entonnoir, il n'y aura pas trop de problème. Je vois mal KDB et Aguerro réussir à deux face à tous les joueurs du Real. Espérons que je me trompe pour avoir quand même un peu de suspens pour le match retour.
Message posté par DonAndresVerratti
Je ne défends pas Navas qui est L'EXACTE DÉFINITION de l'expression "tout droit", une énigme, à la façon d'Arbeloa, des joueurs plus que limités aux palmarès plus que remplis.


C'est même pire qu'Arbeloa puisque Jesus arrive à réaliser le miracle d'être titulaire en club!
gunther mickey Niveau : CFA
Message posté par gunther mickey
Perso, je ne demande qu'une chose pour ce match : que Kompany ne se claque pas une 42ème fois son mollet ou autres. On a besoin de tout le monde à l'Euro et c'est pas le moment pour que l'homme de cristal nous fasse une rechute (même si ça pourrait permettre une défense centrale Alderweireld-Vertonghen très intéressante mais trop problématique compte tenu des arrières latéraux (Meunier et Lukaku c'est pas assez bons à ce stade).

Je sens un match très favorable au Real avec un goal du Cristiano au minimum, vu les trous laissés dans le dos des défenseurs de City ça va dérouler normalement. Si le milieu Kroos-Casemiro arrive à mettre les deux Fernand sous entonnoir, il n'y aura pas trop de problème. Je vois mal KDB et Aguerro réussir à deux face à tous les joueurs du Real. Espérons que je me trompe pour avoir quand même un peu de suspens pour le match retour.


sous l'éteignoir*
DonAndresVerratti Niveau : District
Message posté par ofwgkta
C'est même pire qu'Arbeloa puisque Jesus arrive à réaliser le miracle d'être titulaire en club!


ahahah hallucinant quand même, champion du monde, champion d'Europe, 2 coupes de l'UEFA et je viens de voir élu meilleur joueur de la coupe UEFA 2005-2006...
Ouais enfin Arbeloa c'est plus "Passe en retrait" (et petits taquets bien vicieux) comme leitmotiv que "Tout droit"... ^^
Doublezérosept Niveau : District
David Silva semble avoir bien baissé, je me trompe ?
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
514 31