Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Médias
  3. // Effet chrysalide

Pourquoi Jean-Marc Morandini va faire de Pascal Dupraz un champion du monde

Intégré à la rédaction d'I-Télé, Jean-Marc Morandini a causé la colère de ses futurs collègues, bien décidés à faire la grève. Mais les conséquences de cette arrivée ne se limitent pas au simple piquet.

Modififié

Jean-Marc Morandini est confirmé par Bolloré sur I-Télé


En ce mois d’octobre, c’est le branle-bas de combat à la rédaction d’I-Télé : Jean-Marc Morandini, pourtant accusé de corruption de mineurs et corruption de mineurs aggravée, occupera bien la case de 18h avec son émission média modestement appelée Morandini live. Alors, dès lundi, plus de 80% de la rédaction exerce son droit de grève, par souci de moralité, mais aussi d’intégrité physique des stagiaires bandeau. Une mauvaise nouvelle pour la chaîne, dont les couloirs sont désertés, une meilleure pour Jean-Marc, qui a tout loisir d’arpenter les bureaux sexe à l’air en se réclamant « nouveau roi du divertissement à destination des douze - dix-sept ans » .

Du coup, Jeremstar se voit attribuer la case de 20h


Face à la pénurie de journalistes disponibles, et surtout à même de vouloir évoluer sous le carcan bolloresque, la chaîne fait les fonds de tiroir. Battue sur le terrain de l’information une fois 20h par les généralistes, et délestée de Pascal Praud, reparti aider Waldemar Kita à enterrer Nantes, I-Télé opère donc une révolution en access prime time en confiant les rênes à un protégé de JMM, le dénommé Jeremstar. Son émission concept, intitulée La hurlute, est un savant mélange d’actualités de télé-réalité, d’analyse du Zap SpiOn et de clashs entre chroniqueurs décérébrés. Afida Turner en expose son anatomie de joie.

Du coup, l’interview bain d’Anthony Martial est visionnée par 3 millions de téléspectateurs


Opposé aux traditionnels 20h et délesté de la concurrence de TPMP (une sombre histoire d’overdose et de 35h...), Jeremstar se taille une belle part de marché dans le paysage télévisuel français. Et annonce un gros coup à quelques jours du prochain rassemblement de l’équipe de France : une interview exclusive d’Anthony Martial, compagnon de Mélanie, ex-Secret Story 9 et ex-Anges de la Téléréalité, dans sa baignoire. Si ses révélations sur la vie sexuelle de Paul Pogba et les mauvaises habitudes de Didier Deschamps avec le tabac à chiquer font les gros titres des quotidiens sportifs du lendemain, c’est surtout la proximité de l’animateur avec le joueur qui fait jaser sur les internets. Entre caresses, mousse sur le crâne et petit canard sur le torse, l’interview transpire la sensualité. Le scandale aussi.

Du coup, les partisans de la Manif pour Tous envahissent la pelouse des Bleus lors de France-Côte d’Ivoire


À Bollaert, la France est en démonstration : contre la Côte d’Ivoire, les Bleus ne font pas dans le détail, et collent un sévère 4-0 aux Éléphants en moins de 70 minutes. Tandis que Didier Drogba invoque en tribunes les esprits pour un renversement de situation, Didier Deschamps profite de l’avantage et de cinq changements négociés pour tester ses cartouches. Doubles buteurs, Griezmann et Gameiro sortent, remplacés par Giroud et Martial. Au bout de seulement cinq minutes pourtant, c’est le drame. Lancé en plein rush vers les buts adverses, Anthony Martial est sévèrement taclé par un streaker descendu des travées. La rotule déplacée, Toto est conduit à l’hôpital, tandis qu’en coulisses, on découvre l’identité du terroriste : Ludovine de la Rochère explique avoir effectué ce geste pour sensibiliser à l’action de la Manif pour Tous. Une nouvelle fois, le football est rattrapé par la politique.

Du coup, François Hollande réaffirme son attachement à la cause gay et au football


Si Christine Boutin est la première à défendre ce geste à l’aide d’un tweet brillant ( « Résurrection de l’hétérosexualité #EntreCousinsCestOK » ), le monde politique se doit en grande majorité de condamner cette action haineuse. Chez Karine Lemarchand, Nathalie Kosciusko-Morizet fond en larmes en évoquant l’homosexualité réprouvée de son yorkshire Tobby, tandis qu’à gauche, parole est laissée au président, qui devrait absolument dire quelque chose. En réaffirmant son soutien à la cause LGBT, mais aussi son attachement à l’équipe de France de football, touchée directement, François Hollande s’assure quelques votes supplémentaires en vue de 2017.

Du coup, Valérie Trierweiler publie des textos compromettants sur le président


Si l’histoire fait gagner quelques points de popularité à un président dont la cote n’a rien d’une érection morandinesque, une femme est bien décidée à briser son élan. Valérie Trierweiler, portable en main, s’apprête à dégainer un texto que son ancien compagnon lui aurait envoyé le 4 avril 2006 (enfin 2016). Publié en deux temps sur le réseau du petit oiseau bleu, celui-ci fait l’effet d’une bombe : « Avec Giroud et Griezmann, on va peut-être pas sodomiser les Allemands, mais au moins, l’EDF montre patte blanche. Ton François. » De l’autre côté des Pyrénées, Karim Benzema saute sur l’occasion pour démontrer le complot dont il a été victime, tandis que la FFF est accusée d’avoir cédé aux pressions du gouvernement. Une sorte de Knysna 2.0 dont personne ne sortira indemne.

Du coup, Didier Deschamps est démis de ses fonctions


Après les démissions de Patrice Kanner et Noël Le Graët, un homme est dans la tourmente. Lâché de toute part et lynché par Lilian Thuram, Didier Deschamps ne trouve pas les explications et convainc assez peu lors de la conférence de presse organisée en urgence. Bien embarqué dans la campagne de qualification pour le prochain Mondial, le double D est ainsi limogé par la nouvelle direction de la Fédération « pour son rôle actif dans la mise à l’écart discriminante de Karim Benzema, Hatem Ben Arfa et Samir Nasri » .

Du coup, Zinédine Zidane prend les rênes de l’EDF


Heureusement pour la FFF, une solution se dégage rapidement : Zinédine Zidane, limogé après une série de quatre matchs sans victoire avec le Real, a le profil du candidat parfait pour reprendre les Bleus en main. Adoubé par l’opinion publique, et acclamé par le monde politique qui voit en lui l’occasion de réconcilier les peuples, Zinédine est pourtant moins inspiré sur le tableau noir. Car s’il replace Karim Benzema en pointe, ses choix étonnent et détonnent. En numéro 10, Gourcuff peine à alimenter en bons ballons, tandis que sur l’aile droite, Christophe Dugarry tire la langue. Après une défaite contre la Suède, un nul contre le Luxembourg, et un nouveau revers contre ces mêmes Suédois, la France est en très mauvaise posture pour le Mondial 2018. Et un nouveau changement s’impose.

Du coup, Pascal Dupraz gagne le Mondial 2018


L’opération est ainsi délicate : pour rallier la Russie, les Bleus doivent s’imposer lors de leurs quatre dernières rencontres de qualification, avec des échéances des plus difficiles contre les Pays-Bas ou encore la Bulgarie. Heureusement, un homme sait renverser les situations difficiles. Après avoir abandonné le TFC en déclamant un poème sur la musique de Gladiator, Pascal Dupraz débarque en Bleu pour faire voguer le bateau jusqu’à des horizons plus dégagés. Après avoir balayé l’adversité, c’est donc en position d’homme fort que la Dup’ est confirmée au poste pour le Mondial 2018. Après une phase de poules maîtrisée contre la Chine, le Sénégal et l’Autriche, les Bleus catapultent le Mexique, l’Italie et une surprenante Russie en demi-finales. Face à l’Allemagne, Dupraz et sa bande sont au bord de l’exploit. Pourtant, un but de Müller, suivi d’une frappe victorieuse de Götze entament le rêve bleu. Mais Pascal a de la ressource. Revenu à égalité grâce à un doublé de Griezmann, Dupraz joue sa dernière cartouche à la 92e : « Va me chercher Florian, je sens bien sa patte gauche !  » Pari gagnant, puisque d’un maître coup franc excentré, Thauvin trouve la lucarne de Neuer et offre à l’équipe de France son second sacre mondial. Sur l’Arc de Triomphe, la tête de Dupraz s’affiche en grand, précédée de la mention : « Merci les mécréants. »

Par Raphaël Gaftarnik
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Podcast Football Recall Épisode 32 : La France gagne 11-0, le miracle suisse et notre interview de Thomas Meunier Podcast Football Recall Épisode 31: La France fait le boulot, le naufrage argentin et les votes WTF suisses