En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 2e jounée
  3. // PSG/Bastia

Pourquoi Javier Pastore peut faire voler ce PSG

Delio Rossi évoquait le cas de son ancien joueur en mai : « Ce n'est pas un attaquant, ni un meneur de jeu, ni un milieu central. Il a un rôle particulier. Il doit se sentir important : si tu le prends dans ton équipe, tu dois lui faire confiance. Au PSG, c'est un comprimario (second rôle à l'opéra), mais ça devrait être un acteur majeur. » Les romantiques veulent le voir réussir coûte que coûte, tandis que ceux qui savent se contenter de victoires sur coups de pied arrêtés semblent indifférents, tant que le ballon finit au fond. La question que Blanc doit se poser est donc de savoir si l'argentin peut donner une autre dimension à ce PSG. Peut-il justifier la transformation du 4-3-3 ? Après une pré-saison pleine de promesses, démontrant une fois de plus qu'il est « trop fort pour ne pas jouer  » , voilà que le Flaco est à nouveau candidat à un rôle majeur. Celui qu'il avait lors des meilleurs moments de sa première saison, avant l'ère Zlatan. Celui qu'il avait de janvier à mai 2013 sous l'ère Ancelotti. Celui que Laurent Blanc n'a jamais su lui donner.

Modififié

«  Une multitude de possibilités »


« La seule fois où j'ai fait la composition de l'équipe, c'est quand Zenga refusait de faire jouer Pastore. Imagine un peu. On allait jouer le derby contre Catane. Je lui ai dit : "Très bien. Vous ne faites pas jouer Pastore, mais si vous perdez ce match, vous rentrez chez vous." Il a perdu et je l'ai renvoyé chez lui… » Des propos signés Maurizio Zamparini, président de Palerme, en février 2013 (So Foot n°104). Monsieur Zamparini aime le football avec les yeux. Et donc, au sein de son club sicilien, Pastore jouait forcément dans l'axe derrière Miccoli, et Cavani courait sur les côtés. « Parce ce qu'il est infatigable. » Pastore, lui, n'est pas connu pour courir beaucoup, que ce soit sur les côtés ou dans l'axe. C'est plutôt un footballeur doué avec le ballon. Il joue, fait jouer et décide. Un « mal éduqué du football » , comme disait Maradona.

Dans ce 4-3-3, Blanc peut utiliser le talent du Cordobés à deux positions différentes. D'une part, le troisième poste du milieu, devant deux joueurs plus « conservateurs » que lui, ce qui le rapprocherait d'un 4-2-3-1. D'autre part, le troisième poste de l'attaque, derrière deux joueurs plus buteurs que lui, qui ferait croire à un 4-3-1-2. Dans les deux cas, Pastore doit s'adapter, se sacrifier, travailler. C'est exactement ce qu'il a montré lors de cette pré-saison, et Blanc l'a remarqué : « Les qualités démontrées par Javier cet été, il les possède depuis très longtemps, il faut maintenant être régulier. C'est ce qu'il fait actuellement et j'espère qu'il va poursuivre dans cette dynamique pour être un élément important du groupe. Il a fait une bonne préparation et elle porte ses fruits. Il offre une large palette en pouvant évoluer à différents postes. Il y a donc une multitude de possibilités. »

Quel poste, quelle liberté et quel triangle au milieu de terrain ?


Au milieu, la bataille est aussi relevée que dans les plus grands clubs européens. Motta, Verratti, Matuidi, Cabaye, Rabiot, Chantôme. Si Pastore devait gagner sa place de titulaire au milieu, il mettrait forcément sur le banc un membre du trio de l'an passé. Une option entrevue à Reims : deux passes décisives, des bonnes décisions et surtout un volume de jeu rendant plausible l'association des trois milieux les plus joueurs de l'équipe : le MVP formé par Motta, Verratti, Pastore. Trois jours plus tard à Naples – pas si loin de sa Sicile adoptive – l'Argentin en remet une couche d'un crochet de pinceau subtil. Facile ? Non, car la hiérarchie de Reims n'a rien à voir avec la hiérarchie qui se sera installée d'ici un mois, et les obstacles sont nombreux : les retours de Matuidi et Cabaye, la possible arrivée de son compatriote Di María... En fait, tout dépend de la forme du triangle envisagé.

Dans un trio qui s'appuie sur un numéro six classique, avec Pastore en relayeur gauche, l'équilibre est remis en question. En revanche, Pastore peut évoluer à la pointe d'un triangle soutenu par deux milieux conservateurs, comme la paire Motta-Verratti à Reims, où Matuidi pourrait trouver sa place. Le milieu gagnerait en imprévisibilité. Mais le PSG peut-il continuer à dominer autant avec trois joueurs devant Pastore ? Oui, à condition d'avoir des attaquants qui défendent, comme Lavezzi et Cavani, qui permettent d'aligner un 4-4-2 voire même un 4-5-1 en phase défensive. D'une part, à Reims, l'Argentin a réalisé un bon travail à la récupération et réussi le plus grand nombre de tacles côté parisien (4, soit autant que le total cumulé du reste de l'équipe). D'autre part, sous Ancelotti, il avait déjà défendu son couloir gauche avec sérieux. La source du problème ne vient pas des caractéristiques du joueur, mais de l'équation de l'entraîneur. La difficulté réside dans le fait d'insérer ce que Johan Cruijff aime appeler un « joueur d'action » , qui vit du but ou de la passe décisive, dans un système basé sur la volonté d'une domination constante.

Devant le milieu, pour la liberté et la proximité du but


Une grande partie de ce raisonnement repose sur l'état de santé de Thiago Motta. Dans le cas où l'Italo-Brésilien devait jouer avec continuité, alors Blanc aurait du mal à défaire le milieu Motta-Verratti-Matuidi, qui a montré de si belles choses l'an passé, que ce soit en termes d'équilibre défensif, de gestion de la possession et de lecture du jeu. Le véritable enjeu se situe autour du triangle, derrière et devant, à la création. Là, Pastore a l'avantage d'être simplement plus doué que Lavezzi et Lucas. Le premier n'a jamais réussi à assumer le rôle de deuxième arme offensive du club, malgré un temps de jeu suffisant. Et si le potentiel du second reste intact après une saison et demie, son efficacité et son intelligence de jeu présentes font regretter la dictature du pied gauche de Nene.

Pour pouvoir profiter de la vision du jeu de Pastore, il faut lui offrir de l'espace, des solutions et de la liberté. Et pour conserver de l'équilibre, il faut convaincre Blanc que les côtés seront toujours aussi bien défendus. Et s'il existe un joueur capable d'offrir cette protection et cette liberté à Pastore, c'est bien Blaise Matuidi. Une chance inouïe dont Blanc doit profiter. Pour chaque joueur libre, il a toujours existé un sacrifié. Au Real de Mourinho puis Ancelotti, Cristiano n'a jamais eu besoin de défendre le couloir gauche grâce à la lecture du jeu de Xabi Alonso. À l'Inter de Mancini puis Mourinho, Maicon jouait « meneur latéral » grâce à la couverture de Zanetti. Au Milan d'Ancelotti, Cafu pouvait se permettre des coups du sombrero grâce à Gattuso. Et puis ce 4-3-3 à tendance 4-3-1-2 a un antécédent : PSG-Nice, au Parc des Princes, le 9 novembre 2013. Revenu de blessure, Pastore était accompagné d'un milieu à trois Motta-Matuidi-Rabiot et du duo Ibra-Cavani. Un épisode pilote réussi.

Laurent Blanc et le besoin de prise de risque


Sous le règne de Blanc, Pastore n'a pas eu sa chance pour quatre raisons. D'une, pour une blessure au mauvais moment à l'été 2013. De deux, pour des motifs géographiques. Zlatan dans l'axe, Matuidi à gauche du milieu. De trois, pour des motifs politiques. Lucas a coûté cher et a du « potentiel » , Cavani a un autre statut. Et de quatre, enfin, parce que dans le contexte de la saison dernière, il en fallait plus pour convaincre un entraîneur sous pression adepte de la prise de risque minimum. Avec un 4-3-3 rodé et des coups de pied arrêtés efficaces, pas besoin de la fantaisie du Flaco ? Blanc a ses idées, et après avoir joué en 4-3-3 lors de 89% des matchs de Ligue 1 l'an passé, la flexibilité n'en fait pas vraiment partie. Et c'est là que se situe le cœur du problème, et la solution. En 2012/2013, Ancelotti n'avait pas vraiment eu besoin de Pastore en Ligue 1 jusqu'au mois de janvier. Mais il avait su trouver un compromis – le 4-4-2 – pour profiter du talent de l'Argentin au moment des choses sérieuses.

Le temps de jeu de Pastore dépendra grandement de la relation de Blanc au risque. L'an passé, même si Pastore était plus beau, même si Pastore pouvait être plus fort, l'entraîneur français préférait Matuidi, Lucas, Lavezzi. Le muscle, la vitesse et les kilomètres parcourus se mesurent, pas le génie. Mais le contexte a changé. Maintenant que Blanc a fait aussi bien que Carletto, les objectifs sont différents. La C1. Celle qui se voue au hasard, à la chance, aux joueurs capables de se dépasser. À Stamford Bridge, Blanc a perdu par manque d'audace. Il fallait assaillir Stamford Bridge. S'il veut un PSG plus conquérant, s'il veut augmenter la marge de progression de son collectif, s'il veut faire marcher la concurrence et obtenir un groupe encore plus compétitif, Blanc doit donner l'opportunité à Pastore de faire voler plus haut son PSG. Il s'agit de forcer le destin et d'aller chercher le niveau supérieur. Le football est fait de gestes et de détails qui, avec le temps, forment des cycles. Laissons le cycle Pastore s'ouvrir, pour voir, ou plutôt pour qu'il nous fasse voir jusqu'où il peut aller.

Pour ça, aussi...



Par Markus Kaufmann À visiter :

Le site Faute Tactique

Le blog Faute Tactique sur SoFoot.com
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 14:25 OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC
Hier à 18:04 Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 1 Hier à 17:31 Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 43 Hier à 17:05 Énervé, il fait mine de se masturber 19 Hier à 15:27 Čeferin espère plus de soutien politique 13 Hier à 14:55 L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 13 Hier à 14:35 Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 10
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 14:19 La douceur de Slimani 5 Hier à 13:19 Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 Hier à 12:06 Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 8
mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 33 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 38 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 17 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 30 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23 vendredi 1er septembre Mbappé sera présenté mardi au Parc 41 vendredi 1er septembre Un troisième maillot rétro pour les Hammers 10 vendredi 1er septembre Les folies du mercato anglais 20 vendredi 1er septembre L'improbable c.s.c d'Arturo Vidal 27 jeudi 31 août La volée magique de Thomas Lemar 14 jeudi 31 août Le joli but de Naby « Maradona » Keita 2 jeudi 31 août Griezmann perce la défense des Pays-Bas ! 6 jeudi 31 août Kylian Mbappé rejoint le PSG ! 66 jeudi 31 août Débat : De quoi la Juventus est-elle le nom ? jeudi 31 août Accord Benfica-OM pour Mítroglou 92 mercredi 30 août Pronostic France Pays-Bas : 580€ à gagner sur le match des Bleus ! 5 mercredi 30 août Xavi gagne à la loterie de sa banque 41 mercredi 30 août Bagarre enragée entre barras bravas au Costa Rica 27