Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8e de de finale aller
  3. // Porto/Málaga

Pourquoi il faut regarder Porto-Málaga

Ce soir, le FC Porto reçoit Málaga pour ce qui devrait être le match des outsiders de cette Ligue des champions. Un match dont on se fout royalement ? Loin de là. Et on vous explique pourquoi c’est devant ce match qu’il faudra boire une bonne pinte de bière.

Arsenal-Bayern Munich, Milan AC-FC Barcelone. Des grands noms, certes, mais une issue assez prévisible. Le Bayern va se défaire des Gunners en deux matchs alors que le Barça va rouler sur les Rossoneri à San Siro pour faire jouer deux ou trois mioches de 16 piges au Camp Nou. Niveau suspens, il y a franchement mieux. Il y a Porto-Málaga, une double confrontation prometteuse entre deux outsiders qui s’écharperont afin de savoir à qui va revenir le rôle d’emmerdeur de premier ordre pour les mastodontes européens. Un boulot que connaît bien le FC Porto, vainqueur de la C1 en 1987 et en 2004. Málaga a découvert le taff lors des phases de poules en reléguant le Milan AC à la deuxième place du groupe C et en envoyant le Zénith de Witsel et Hulk en Europa League.

Málaga à l’assaut de la « cidade invicta »

«  Porto est favori à la maison, mais nous allons là-bas pour gagner » , a prévenu Antunes, ancien de Paços de Ferreira, la surprise de l’année au Portugal. Et ce n’est pas du bluff. Málaga est en effet très à l’aise à l’extérieur en C1 et ne va certainement pas se restreindre à des tâches défensives. Les Andalous comptent deux nuls et une victoire hors de leurs bases. La dernière fois qu’ils ont perdu hors des terres espagnoles en compétition européenne, c’était en 2003 face à... Boavista. Porto, terre de poisse ? Peut-être. En tout cas, seuls les clubs anglais font la loi dans l’Estádio do Dragão. Manchester City en C3 (2012) et Chelsea en C1 (2009) sont les derniers à s’être imposés dans l’antre du FCP. En championnat, cela fait maintenant quatre piges que les « azuis e branco » sont invaincus à domicile. La rencontre s’annonce donc intéressante.

Jackson Martínez vs Isco

Tout aussi prometteur, le duel qui opposera Jackson Martínez à Isco aura une grande influence sur le résultat final de la double confrontation entre frères ibères. D’un côté, le Colombien, digne successeur de Falcao, de l’autre, le jeune Espagnol, déjà désigné comme le futur Iniesta par les spécialistes du football espagnol. Le premier a d’ores et déjà réussi l’exploit de faire oublier El Tigre, parti de Porto il y a bientôt deux ans, ainsi que Kléber et Janko, deux des plus gros flops de la cellule de recrutement des Dragons. Le second éblouit l’Europe par son talent, sa technique, sa conduite de balle et sa vitesse d’exécution. Et sa générosité. « Si Málaga a besoin d’argent, je suis prêt à partir. » Le pauvre risque de se faire la malle au Barça, au Real ou en Premier League. Ce ne sont certainement pas ses qualités de menteur qui lui ont permis d’accéder au titre de meilleur jeune du moment. Aucune distinction personnelle pour Jackson en revanche, mais ça devrait venir. Il faut dire que le Cha Cha Cha compte déjà 20 pions en 19 journées de Liga Sagres et trois réalisations en C1 pour sa première saison en Europe. Le genre de mec qui ne connaît pas le jet lag.

Attaque et défense

Là où les deux matchs opposant Porto à Málaga devraient s’avérer intéressants, c’est au niveau du jeu. Non pas que les deux formations pratiquent exactement le même football, mais elles se ressemblent. Attirées par les ailes, efficaces en attaque et joueuses au milieu, elles devraient fournir un joli spectacle aussi bien ce soir que dans un mois. Málaga tourne à un but et demi par match, alors que Porto possède la meilleure attaque de la Liga Sagres (47 buts marqués). Et puis pas question de faire 400 passes avant d’atteindre le but adverse. Alors, seulement joueuses, ces deux équipes ? Non. Málaga encaisse moins de buts que le reste des équipes du championnat espagnol (21), là où Porto est la seule formation européenne à avoir encaissé moins de dix buts pour le moment (9). Du béton.

Dernière apparition de Málaga en Europe avant 2015 ?


Voir Málaga en Europe, c’est rare et ça risque de le rester. L’UEFA a récemment suspendu le club dans le cadre du déjà fameux fair-play financier pour des arriérés de paiement non réglés. Par conséquent, Málaga sera absent de la prochaine compétition européenne pour laquelle elle se qualifierait (c’est-à-dire la C1 ou la C3 en 2013-2014). Ce qui signifie qu’en cas d’élimination face à Porto, on ne reverra pas Málaga en Europe avant - au mieux - 2014-2015. Et encore, l’UEFA peut encore alourdir la peine qu’elle a infligé au club andalou : s’il n’améliore pas sa situation financière d’ici mars, la sanction pourrait s’étendre aux deux prochaines compétitions continentales pour lesquelles il se qualifierait.

Lucho González vs Toulalan

La dernière fois que Lucho González et Jéremy Toulalan se sont affrontés, c’était le 20 mars 2010. À l’époque, Charles Kaboré avait marqué, Marseille était sacré champion de France, et le PSG terminait a la 13e place. La roue tourne...

La vengeance dans la peau

Duda, Eliseu, Saviola, Oguchi, Onyewu, Antunes, Welington et Manuel Iturra ont joué au Portugal. Par contre, aucun joueur de Porto n’a joué en Espagne. Et bien souvent, les ex marquent. Gare aux représailles pour le FC Porto, contre qui tous ces joueurs ont une dent bien affutée.

par William Pereira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Hier à 10:02 350€ offerts EN CASH pour parier sans risque sur la Coupe du monde
Hier à 16:59 Froger vers l’USM Alger
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall
Hier à 12:15 Un supporter mexicain fait sa demande en mariage après la victoire 9 Podcast Football Recall Épisode 27 : Neymar boit la tasse, l'Allemagne KO et Thauvin à terre dimanche 17 juin Zuber égalise d'un coup de crâne pour la Suisse 3 dimanche 17 juin Le sublime but de Coutinho face à la Suisse 2 dimanche 17 juin Lozano climatise l'Allemagne 5 dimanche 17 juin Maradona, le cigare et les yeux tirés 62 dimanche 17 juin La liesse des supporters mexicains à Moscou 2 dimanche 17 juin Un fan égyptien en fauteuil porté dans une fan zone 4 dimanche 17 juin Sept personnes blessées par un taxi à Moscou 15 dimanche 17 juin Le clapping solide des Islandais avant le match face à l'Argentine 10 dimanche 17 juin Bonus Coupe du monde : 1900€ offerts pour parier sur le Mondial 3 Podcast Football Recall Épisode 26 : Les Bleus au ralenti, l'Allemagne démarre et un gardien au festival de Cannes