Pourquoi Guardiola n’est qu’un entraîneur lambda

Pep Guardiola, l’un des meilleurs coachs du monde ? Pep Guardiola, génie tactique ? Absolument pas. S’il a réussi son début de carrière sur le banc, c’est juste parce qu’il était là au bon endroit au bon moment. Voilà cinq arguments prouvant qu’il est surcoté.

Modififié

Parce que tout le monde aurait gagné avec Barcelone


Oui, lorsqu’il entraînait en Espagne, il a remporté trois Liga, deux Ligue des champions et deux Coupes du Roi. Et alors ? Quelle sorte de technicien n’aurait pas obtenu la même chose avec l’effectif qu’il avait à disposition ? Après tout, son successeur, Tito Vilanova, a également réussi, et Luis Enrique a lui aussi tout gagné avec les Blaugrana, alors qu’il n’avait pas fait d'étincelles avec la Roma ou le Celta Vigo. En vérité, Pep ou un autre ne pouvait que remplir les objectifs avec une équipe composée de Lionel Messi, Xavi, Carles Puyol, Andrés Iniesta, Sergio Busquets ou Gerard Piqué, et qui était considérée à juste titre comme la meilleure du monde. Un empilement de talents et de cerveaux habitués à jouer ensemble : aucun homme un tant soit peu intelligent n’aurait échoué. « Demain, faisons en sorte qu'une fée ou des anges passent au-dessus du Stadium et me donne une équipe comparable à celle du Barça, ne vous en faites pas, je vais savoir bien la faire jouer. Elle sera spectaculaire » , a d’ailleurs noté Pascal Dupraz. Et si Pascal le dit...



Parce qu’il n’a jamais gagné contre plus fort que lui avec Munich


Oui, lorsqu’il entraînait en Allemagne, il a remporté trois Bundesliga et deux Coupes d’Allemagne. Et alors ? Quoi de plus normal quand on est à la tête du club le plus fortuné du pays et qu’il n’y a personne d’assez puissant pour contester l’hégémonie nationale ? Après tout, les finances du Bayern sont presque deux fois plus élevées que celles du Borussia Dortmund, lointain dauphin du classement économique. Or, le Catalan a gagné à peine plus de la moitié de ses confrontations face au BvB (six sur onze, quatre défaites). Surtout, Munich n’a jamais su trouver la solution contre des cylindrées aussi imposantes qu’elle en Europe. Résultat : les Allemands ont plafonné en demi-finales de C1, se faisant sortir coup sur coup par le Real (5-0 en scores cumulés), le Barça (5-3 en scores cumulés) et l’Atlético de Madrid. Bah oui, c’est tout de suite plus compliqué quand c’est Goliath et pas David en face.



Parce qu’il ne comprend rien à la Premier League


Oui, lorsqu’il a débarqué en Angleterre, il a débuté par dix victoires de suite toutes compétitions confondues. Et alors ? Est-ce que cela assure un trophée dans une saison ? Après tout, facile de gagner contre Swansea, Stoke City ou le Steaua Bucarest quand on a dépensé plus de deux cents millions d’euros et que les petits poucets n’ont pas encore eu le temps de se préparer. Sauf que pour la première fois de sa carrière, Guardiola doit lutter dans un championnat homogène où au moins cinq prétendants luttent pour le titre. Et ça, il ne sait pas faire. Pire : il n’a encore rien compris au football assez particulier qui se déroule en Premier League.


«  Les seconds ballons sont un concept typique de l'Angleterre, comme les tacles. Je n'entraîne pas mes joueurs à tacler. Nous avons encaissé beaucoup de buts jusqu'ici. Il y a ici des choses qui ne peuvent pas être contrôlées, différentes des autres championnats. Nous encaissons des buts que je n'avais jamais encaissés dans ma carrière » , a-t-il reconnu après une raclée à Leicester (4-2). Par ailleurs, son recrutement laisse pour le moment à désirer (Claudio Bravo fait regretter Joe Hart, İlkay Gündoğan passe son temps à l’infirmerie, John Stones ne progresse pas...) et il a déjà concédé quatre défaites en championnat (dont trois contre Chelsea, Liverpool et Tottenham, des concurrents directs). Son équipe devient ultra nerveuse et il ne semble pas vouloir se remettre en question. Parce qu’il en est incapable ?


Parce que mourir avec ses idées n’est pas synonyme de grand coaching


Oui, que ce soit à Barcelone, Munich ou Manchester, il a fait jouer ses équipes de belle manière. Et alors ? Est-ce le rôle premier d’un entraîneur que de rendre sexy une équipe, quitte à en ruiner la philosophie ou à sacrifier les résultats ? Après tout, certains anciens du club allemand n’avaient que peu goûté les exigences du Pep en matière de jeu, qui se divertissait en repositionnant les latéraux en milieux de terrain ou vice versa. « Finalement, si nous continuons comme ça, nous serons comme le Barça. Plus personne ne voudra nous voir jouer parce que nos joueurs se passeront le ballon jusqu’à la ligne de but adverse » , avait asséné Franz Beckenbauer en 2014. À son départ, c’est Lothar Matthäus qui avait critiqué le tacticien : « Avec Guardiola, j’ai toujours eu la sensation qu’il voulait montrer aux équipes rivales qu’il pouvait réinventer le football. »


À City, l’amoureux de Marcelo Bielsa persiste dans ses choix prônant un football de possession et de passes à dix malgré des résultats pas vraiment convaincants et une défense totalement à l’ouest. « Dites-lui de venir prendre le 19e budget de L1 avec l'effectif qui ne bouge pas. Et on verra si les progrès sont édifiants, résume très bien Pascal Dupraz. Je ne dis pas qu'il est surfait, mais tu commences par le Barça, le Bayern, puis Manchester City, il manquerait plus qu'on ne parle pas de toi et de ton jeu. Tu as les meilleurs joueurs du monde.  » Et si Pascal le dit...


Parce qu’il ne sait pas gérer les ego des stars


Oui, il a dirigé et fait évoluer de grands talents comme Philipp Lahm ou Léo Messi. Et alors ? Cela prouve-t-il qu’il représente un formidable meneur d’hommes, capable de contrôler un groupe constitué de gros caractères ? Après tout, la liste des conflits avec Pep est longue comme le bras. Samuel Eto'o, Zlatan Ibrahimović, David Villa, Cesc Fàbregas, Yaya Touré, Franck Ribéry... Autant de joueurs qui ont compté dans le football ces dernières années, mais qui se sont bien pris la tête avec l’entraîneur. À la différence de Carlo Ancelotti, Guardiola ne s’adapte pas, mais choisit. Et comme il l’a sous-entendu récemment, il ferait mieux de tout stopper ici.



Par Florian Cadu (et un peu de sa mauvaise foi)
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Qui a dit :
« Pep est un grand entraîneur mais il a gagné le titre avec le Barça et le Bayern Munich. Et la vérité est que mon grand-père aurait remporté le titre avec Barcelone et le Bayern car ce sont deux grands clubs avec de grands joueurs. J'aimerais voir Pep diriger une équipe qui soit huitième ou neuvième d'un championnat et en faire des champions ».

Pour moi, une seule image : Guardiola impuissant lors de cette 1/2 finale retour de CL contre le Real Madrid (0-4).

Son football obsessionnel de possession n'est pas du tout intelligent : il épuise physiquement les joueurs, il n'est pas modulable, il est esthétiquement horrible à voir.

Oui, il est indéniablement "surcoté" !
JeanPierre-Pasdepain Niveau : CFA
Heu "esthétiquement horrible" c'est très catégorique. Certains aiment ce type de football et il faut le respecter, chacun ses goûts.
La leçon tactique qu'il a reçu du maître Carlo restera sans doute dans les annales, ce match a montré toutes les limites de son football de possession, face à une équipe extrêmement bien organisé comme sait les mettre en place Ancelotti et capable de contre éclair (cf le premier but de CR7). Sans un génie capable de déclencher la passe ou l'accélération son jeu reste inoffensif.
C'est sans aucun doute son dogmatisme, le refus de s'adapter à ses effectifs qui l'empêchera d'étoffer son palmarès européen.
Ronahldoignon Niveau : Ligue 2
Ce n'est que ma théorie et je vous en fais part tout en sachant qu'elle ne peut être prouvée en aucune manière.

Mais cette fameuse demi-finale 0-4 contre le Real survient quelques jours après la mort de Vilanova.
Je vous propose de revoir ce match et de regarder la tête de Pep sur le banc et ce dès le début.

Evidemment on rentre dans la pure interprétation (et surement une bonne part de psychologie de comptoire) mais selon moi le mec était beaucoup trop dévasté pour préparer une demi de Champion's.

Je me souviens regarder le match et me dire à chaque plan sur sa gueule : "heu il va chialer là ou quoi ?"

Je dis pas que cette défaite est uniquement dû à ça, ça serait absurde. Mais je pense aussi que retenir ce match dans un contexte si particulier comme preuve de son incompétence c'est un peu facile.

Après l'esthétique et l'éthique sont une seule et même chose et donc par définition clivant. Et on sait comme c'est d'autant plus vrai chez le Catalan.
Pour ma part je n'ai pas assisité en direct au Brésil de Télé ou au Nantes de Suaudeau (petit je suivais le rugby) et de mes souvenirs le Barça de Guardiola est le football le plus beau que je vais vu à la télé. Et c'est évidemment purement subjectif.

Et de tout les entraineurs qui se sont succédés après son départ, aucun (avec la même équipe) n'a réussi à produire un football qui m'a autant fait réver.

Après si on prend l'aller-retour contre le Real on peut aussi prendre l'aller-retour contre la Juve, où avec une défense décimée il nous pond un tactique en 2-6-2 ou 2-5-3 je me souviens plus et gagne le match en grande partie grâce à ses idées et son sens tactique.

Que ce mec ne plaise pas, je le comprend tout à fait.
Qu'on le juge surcôté (d'ailleurs j'en peux plus de ce mot) ou incompétent me semble relever de la mauvaise foi pure et simple.
Après j'adore la mauvaise foi, j'en prend un bol tous les matins avec mon petit dèj !!
Bitedamarage Niveau : CFA
Surcoté et incompétent c'est très différent. Faut être d'une mauvaise fois absolue pour estimer que Guardiola est incompétent, actuellement c'est un des coachs les plus reconnus au monde et ce n'est pas par hasard. Par contre surcoté ça peut se défendre.

Aujourd'hui, depuis qu'il est dans un club moins populaire et qu'il a de moins bons résultats on peut tranquillement discuter de sa place sur l’échiquier des des coachs mondiaux, mais y'a pas si longtemps il était vendu comme un des meilleurs de tous les temps incontestablement (au Barça il ne fallait pas le toucher, au Bayern il fallait prendre d'énormes pincettes), quelques classes au dessus d'un Ancelotti qui est pourtant légendaire ne serait ce qu'au regard de son palmarès et de son statut de recordman de victoires en CL. Il était présenté comme un type qui vivait sur une autre planète qu'un Mourinho (certains se faisaient littéralement insulter pour oser une comparaison), qui pourtant a remporté 2 CL comme Guardiola. Sauf que Mourinho les a remporté avec Porto et l'Inter, soit deux équipes en dessous voir très très en dessous pour Porto du meilleur club des années 2000. Mais Mourinho a certainement le style en moins, donc tout ça se discute.

Guardiola a clairement été très hype et aujourd'hui on peut échanger sérieusement (ou un peu ironiquement comme dans l'article) sur sa qualité, sans devoir dire "il est le meilleur, il est révolutionnaire", on peut estimer qu'il est surcoté ou au contraire défendre l'idée qu'il reste le top. Ce qui est bien c'est qu'il n'y a plus de pensée unique imposée le concernant, et ça c'est assez agréable car au regard de ses accomplissement il peut être félicité, admiré... mais ne doit pas être mis sur une autre planète que les autres tops coachs.
Ce commentaire a été modifié.
 //  13:34  //  Supporter des Pays-Bas
@Bite d'amarrage : Merci
Ronahldoignon Niveau : Ligue 2
Assez d'accord avec toi dans l'ensemble.

Et d'ailleurs je n'ai jamais été de ceux qui aiment se vautrer dans le prosélitisme.
Ma chappelle ne s'appelle ni Guardiola, ni Mourinho, ni Messi ou Ronaldo.

Ma chappelle s'appelle Ronaldinho.
Bitedamarage Niveau : CFA
De rien ! J'avais pas vu ton "pavé" au préalable qui suit le même raisonnement finalement, en peut être un peu plus tranché, donc merci également
Je me souviens d'un classement des meilleurs entraîneurs de l'histoire où il était au-dessus du grand Sir Alex.
Quelle précipitation c'était, quand même...
Bon, j'avoue, je suis fan de MU.
Vous parlez de la réaction des gens lorsqu'on parle de Guardiola, mais elle est tout aussi réactive lorsqu'il s'agit de Mourinho. Dès que vous osez émettre un jugement négatif sur Mou, c'est toute j ne horde de fan qui vous insultent sur les réseaux.
Il y a certes eu une hyperme "Guardiola" ces dernières années, hyperme qui a tendance à se tasser aujourd'hui et ce n'est pas plus mal ainsi.
Par ailleurs, moi qui suis (ou étais) un supporter nantis, j'estime qu'on ne juge pas un entraîneur seulement à l'aune des résultats, mais aussi au plaisir et aux émotions que son équipe procure. Et moi, je dois l'avouer, je n'ai jamais aimé tant le football qu'en regardant le Barca de Pep. Pour moi, c'était à chaque fois un récital.
Maintenant, si seul le résultat compte, il faut savoir qu'il n'y a qu'un seul vainqueur par an. Les autres seraient donc "bidons" ?
Et puisqu'on parle de résultat, vous citez Ancelloti, mais il faut alors rappeler que maître Carlo n'a remporté que 3 championnats en 20 ans de carrière en ayant entraîné la Juve, Milan, Chelsea, PSG et le Réal.
Enfin, pour revenir à l'article et à l'argument "même après son départ le Barca a gagné avec Luis Enrique", cela voudrait dire qu'il faut qu'un club ne gagne plus après le départ du coach titré pour lui reconnaître certains mérites. Faut-il rappeler que Capello à gagné avec le Milan après le départ de Sacchi, que Zidane a gagné au Real après les départs d'ancelloti et Mourinho, que del Bosque à gagné aussi au Real après Heynkes... et on peut continuer.
8 réponses à ce commentaire.
Socrates144 Niveau : Loisir
Surcoté : se dit de quelque chose dont on surestime la valeur .
A quoi estime on la valeur dun entraineur in fine : au nombre de victoire et de titre remporté sur une periode donnée. L'esthétique du jeu etant un plus .
Guardiola repondant a ces critères comment peut on decemment le traité de surcote a jeun ?
Pourtant je le deteste cordialement
mixmaster Niveau : DHR
Tout le monde aurait gagné avec Barcelone ? Le gars a quand même lourdé Deco et Ronaldinho alors patrons de l'équipe, pour miser sur des gars du cru (Iniesta, Busquets, Messi plus rapatriement de Piqué). C'est pas n'importe quel clampin qui aurait fait ça et réussi.
FranckderKaiser Niveau : District
Je ne l'aime pas mais ça c'est vrai.
1 réponse à ce commentaire.
Close to the edge Niveau : Loisir
Heureusement qu'il y a pas de notes pour les articles sinon:
"Florian Cadu a été mis sur la touche, son article est masqué"
zinczinc78 Niveau : CFA
Note : 2
Comment on fait pour troller dans les commentaires si l'auteur de l'article le fait à notre place ??
Close to the edge Niveau : Loisir
Tu m'étonnes, je me sens démuni..
Jeune quille Niveau : CFA
Se ranger soi-même aux côtés de l'auteur le plus racoleur du site, sur un article ou celui-ci se gargarise de sa mauvaise foi, c'est une belle preuve de lucidité, mais ça justifie la majeure partie de tes bannissements.
Close to the edge Niveau : Loisir
Merci jeune quille,
Exactement le post que je vous somme de publier depuis des années.
Je vais l'encadrer!!!!
4 réponses à ce commentaire.
Close to the edge Niveau : Loisir
Guardiola est un coach à part, révolutionnaire mais je le répète, il respecte pas le foot, ni l'adversaire.
Son exposition aux contres adverses contre Chelsea, c'est un scandale tout comme contre le Real ou l'Atletico mais là à City, il me donne vraiment l'impression de s'en battre les steaks du résultat.
Il continue dans ses erreurs et ne tente aucun ajustement, désolé mais c'est pas juste qu'un coach puisse se permettre ça dans un club sans que personne ne le critique.
Ca commence à être chaud pour la C1, faudrait vraiment se ressaisir.
Je trouve qu'il respecte ces adversaires au contraire. Que ce soit contre les petits ou les gros il prépare son équipe à jouer. Jouer pour le spectacle, jouer pour le public, jouer pour lui car il est passionné, c'est un amoureux de beau football avant tout je pense. Un romantique. Pour lui le moyen est aussi important que l'objectif. Alors que certains sont prêts à tout renier pour une victoire ou un match nul. À garer le bus à domicile pour espérer ne pas prendre un but. C'est moche mais on gagne. Est ce respecter le football? Est ce respecter les supporters que de les éduquer aux résultats et non plus au beau jeu?
Close to the edge Niveau : Loisir
Chriis
Comme tu le sais, je suis encore plus critique de mecs comme Simeone ou Mourinho, y a un juste milieu.
Le truc qui me dérange, c'est qu'il se le permet probablement grâce à son aura, s'il avait pas eu une presse incroyablement complaisante avec lui, il se permettrait pas ces choses là.
Si on pratique pas du beau jeu pour gagner, ça sert à rien.
Je pense qu'il le fait pour gagner, le plus de match possible. Mais il n'est pas prêt à faire d'exception. (Man U étant une situation plus qu'exceptionnelle)
Tu n'es plus fan des loosers magnifiques?
A l'époque du bayern, je ne t'ai pas vu utiliser le mot révolutionnaire. Ton jugement me semble plus juste.
Sans doute car t'avais trop les boules que robben ne gagne pas 3 C1 d'affilé?
Mais je suis d'accord pour dire qu'il ne se remet pas assez en cause. Il aurait p-e mieux valu pour lui qu'il commence sa carrière d'une autre facon qu'en pétant tout au barca. Il aurait p-e même plus de C1 aujourd'hui.
5 réponses à ce commentaire.
Calmos les gars! En en-tête...vous avez ceci "PAR FLORIAN CADU (ET UN PEU DE SA MAUVAISE FOI)"
mara donna des frissons Niveau : CFA
Causer football sans mauvaise foi c'est comme si Ronaldinho avait eu de toutes petites dents minuscules,ça enlève tout le charme !
Non c'est comme souhaiter que Ronny ait eu une bonne hygiène de vie. Ca enlèverai le charme. Le sentiment d'inachevé propre aux romantiques..
Là c'est assumé...grosse différence!
3 réponses à ce commentaire.
Loulou Nic au Lin Niveau : CFA
Guardiola avait juste de la chance avec le Barça, maintenant c'est Zidane qui a récupéré le Mojo, avant c'était Mourinho... C'est 90% de chance et 10% de talent, pas plus.

Vous allez voir que dans 2/3 ans, un mec comme Dupraz sera dans un grand club et qu'il empilera les titres comme Kevin Barigaud enchaîne les tirs ratés.
 //  10:02  //  Supporter des Pays-Bas
Note : -1
C'est marrant, quand il était encore au Bayern, c'était impossible de dire un truc négatif sur Guardiola sans prendre des volées de -1, et quand des légendes du club bavarois ou allemandes osaient le critiquer, ces légendes se faisaient insulter à gogo. Aujourd'hui, les mêmes critiques sont soutenues voire affirmées.
Est-ce que ce sont les mêmes personnes qui ne savent pas réfléchir par elles mêmes et changent de direction au gré du vent? Ou est ce que ce sont deux groupes différents? Je m'interroge, mais c'est quand même dramatique de voir autant de personnes incapables de ne pas tomber dans la passion, prendre du recul, essayer de comprendre (au sens littéral du terme c'est à dire "prendre avec") quelque chose avec son contexte, analyser, réfléchir, bref, juste faire preuve d'un peu d'intelligence... plutôt que de voir le monde tout blanc ou tout noir et d'adhérer à un camp en gueulant et insultant ceux d'en face.


Bref, il y a quand même quelques vérités dans cet article parodique des critiques anti-Guardiola qui émergent de plus en plus :

- "Parce qu’il n’a jamais gagné contre plus fort que lui avec Munich"
C'est en grande partie vrai. A la fin de sa deuxième saison à Munich, après le titre de champion, je m'étais attardé sur les rencontres Bayern vs les équipes arrivées de la 2e à la 6e place, soit 5 adversaires (théoriquement les 5 plus forts juste après le Bayern) et donc 10 matches AR. Les chiffres étaient édifiants et montraient que le Bayern avait plus souvent perdu que gagné et encaissait énormément de buts pour peu de buts marqués contre ces équipes là.
Et en Europe, les résultats suffisent, ya pas besoin d'en rajouter.

- "Je ne dis pas qu'il est surfait, mais tu commences par le Barça, le Bayern, puis Manchester City, il manquerait plus qu'on ne parle pas de toi et de ton jeu."
Dupraz s'est fait allumer pour ses déclarations, mais sérieusement, comment ne pas être d'accord avec ça? Comment ne pas constater un fait, qui est que Guardiola a gagné jusqu'à présent tous ses titres avec des équipes qui écrasaient la concurrence locale sportivement et financièrement? Et que maintenant qu'il a une grosse concurrence, avec des équipes au budget et effectifs équivalents aux siens, il se met à galérer? Comment est-ce possible de nier cela?

- "Parce que mourir avec ses idées n’est pas synonyme de grand coaching"
C'est relatif. Clairement je trouve plus logique de s'adapter à ton effectif et ton championnat que d'arriver avec un style de jeu et formater ton équipe ainsi. Mais c'est une question de goût aussi, comme certains ont applaudi le jeu du Bayern sous Guardiola quand d'autres pleuraient ce changement. Ca peut être admirable de rester fidèle à sa ligne de conduite quel que soit le courant, même si c'est pas mon truc, ça peut être une qualité.

Au final, Guardiola surcoté? Sa cote c'est "le meilleur entraineur du monde", or il ne l'est pas. Donc il est surcoté.
Ca reste un très bon entraineur, qui a su faire appliquer sur le terrain un style de jeu (qui ne vient pas de lui, faut le rappeler), et qui a des défauts comme tout le monde. Mais en tant qu'entraineur, la seule différence que je vois entre Guardiola et un Klopp ou un Bielsa et qui justifie la différence de palmarès, c'est la qualité de l'effectif qu'il a eu sous la main.
J'estimerai toujours infiniment davantage le travail d'un Klopp à Dortmund et à Liverpool ou de Bielsa à l'OM et au Chili que ce qu'a fait Guardiola avec le Barça, il n'y a même pas photo.
Mehmet Scholl Niveau : CFA
Merci d'avoir tout dit mec, tu m'épargnes un pavé
zinczinc78 Niveau : CFA
pavé
Est ce de sa faute s'il a commencé et réussit avec une excellente équipe. C'est un faux procès. Il aurait dû refuser et sauver Toulouse de la relégation pour être un bon coach?? Il devrait refuser les grands clubs qu'il a séduit grace à son style de jeu pour vous prouver que c'est un grand coach??
Il n'invente peut être pas mais il a remis au goût du jour, a amélioré, perfectionné... On parle d'une touche Guardiola. C'est ce que vienne chercher les clubs. Ces fameux dirigeants qui l'ont critiqué n'avaient sans doute leur raison mais ils n'ont sans doute pas compris la politique de leur club. C'est pour ç, contrairement à ce que pense M. Dupraz, que Guardiola n'a pas besoin d'entrainer des clubs de standing inférieur pour prouver qu'il est très bon.
Ce commentaire a été modifié.
 //  11:04  //  Supporter des Pays-Bas
Ce n'est pas de sa faute s'il n'a gagné qu'avec des grosses équipes, mais ça permet le doute. C'est tout.
Pour moi oui. On verra ce qu'aura fait City d'ici 3 ans.

"C'est pour ç, contrairement à ce que pense M. Dupraz, que Guardiola n'a pas besoin d'entrainer des clubs de standing inférieur pour prouver qu'il est très bon."
Dans "c'est pour ça", "ça" = ? La touche Guardiola? Politique de club incomprise? Ils sont ou les arguments là?

Edit : Pour prouver qu'il est très bon, non. Pour prouver qu'il est le ou un des meilleurs du monde, oui.
 //  11:08  //  Supporter des Pays-Bas
Note : -1
Edit : Pour prouver qu'il est très bon, non. Pour prouver qu'il est un des meilleurs ou le meilleur du monde, oui.

Le meilleur marathonien doit finir la course à pieds devant ses concurrents, pas en vélo ou en scooter.
Jean-Michel Footix Niveau : DHR
Tout à fait d'accord. Mais juste pour parler du Barça, sans minimiser ce que Guardiola a apporté, je pense que l'on oublie souvent le travail de Rijkaard.
Mon point de vue sur Guardiola est qu'il a quand même donné ses lettres de noblesse à un style de football qui a été créé, pensé et élaboré avant lui.
Et cette tactique a été hégémonique tant que les adversaires n'ont pas su trouver la parade.

Aujourd'hui, la mode est à plus de verticalité (ce qui n'est pas pour me déplaire), et donc un gars comme Conte avec son 3-4-3 devient le modèle et son Chelsea est capable de grandes choses. Jusqu'à ce que ce modèle devienne un poil trop connu et, donc, convenu, et qu'il soit obsolète parce que trop facile.

Je pense que Guardiola restera dans l'histoire comme un très grand coach. Après, dire de lui qu'il est le "meilleur" est absurde pour la simple et bonne raison qu'il ne peut pas y avoir de "meilleur" dans un domaine en constante évolution.

J'ai tendance à voir les modes tactiques comme un modèle mécanique complexe oscillant entre recherche d'inertie et rupture de celle-ci.
J'avoue avoir été séduit par Guardiola dans sa periode Barcelone et horripilé par sa volonté de reproduire la même chose au Bayern.

Après, qu'est ce qu'un grand entraîneur... je ne sais pas trop.
Ce commentaire a été modifié 3 fois.
Bizarre on te voit plus sur les articles du Bayern pour commenter les grosses difficultés d'Ancelotti.
Note : 1
Le Bayern bien évidemment est passé de meilleur effectif du monde à effectif moyen et l'effectif de MC est devenu le meilleur effectif de l'histoire alors qu'ils ont fini 4eme de PL.
 //  13:27  //  Supporter des Pays-Bas
Note : -1
Pour faire avec lui comme avec Emery? Comparer les 6 mois du coach récemment arrivé avec les 3 années du mec d'avant? J'ai bien parlé de "prendre du recul" et de "réfléchir". On peut attendre la fin de la saison?
Ancelotti, Emery, Guardiola, on peut attendre la fin de la saison pour commencer à tirer des conclusions? Ou il vous faut un avis définitif au bout de 6 mois?

Ancelotti ne fait jamais briller ses équipes, mais il les fait (souvent) gagner. Si le Bayern gagne la Bundesliga avec 1 point d'avance et va en finale de la CL et/ou la gagne, je pense que le board du Bayern sera bien plus satisfait que s'il gagne le championnat avec 20 points d'avance en collant des trempes aux équipes du bas de tableau mais se fait éliminer de la CL en perdant 4-0 ou 5-3.
Soit constant, tu n'as jamais fait preuve d'une telle retenue avec Guardiola au Bayern.
Tout comme cet article d'ailleurs, Guardiola est à 2 point de la seconde place, qualifié en CL mais ouais c'est la catastrophe ultime.

Vous avez tout à fait le droit de critiquer Guardiola, mais soyons serieux il n'y a qu'avec lui que vous êtes aussi exigeant.
 //  17:20  //  Supporter des Pays-Bas
"la catastrophe ultime"? Tout dans la retenue et sans exagération, comme d'habitude.
"Vous avez tout à fait le droit de critiquer Guardiola, mais soyons serieux il n'y a qu'avec lui que vous êtes aussi exigeant."

Je ne sais pas si tu en as entendu parler, Two-Face, mais il y a dans la même ville que Guardiola un entraîneur portugais pas dégueu duquel il est interdit de dire du bien.
el.maestro Niveau : CFA
Tu as raison sur Mourinho Pelusa. Mais tu dois quand même bien constater que c'est avec Guardiola que le procès sur le fait de n'avoir dirigé que des équipes fortes a atteint des proportions inconsidérés ...
Sans doute parce que même Jordi Roura a été champion d'Espagne avec la même équipe.
el.maestro Niveau : CFA
Il est de notoriété publique que Guardiola n'a jamais gagné 13 titres en tout au barca ? Tu me parles de Roura ce qui est le pire exemple que tu pouvais prendre car il s'agit là d'une année ou l'héritage de Pep est le plus fort. Et qui, de plus, dans des circonstances dramatiques, reprend un barca qui a une montagne d'avance en Liga, normal qu'il soit champion. Cela dit je suis sûr que c'était volontairement provoc de ta part car quelqu'un d'intelligent comme toi a très bien vu ca (ne prends pas ca comme du troll ou de mépris quand je dis "intelligent comme toi", c'est sincère, je te lis souvent avec beaucoup d'intérêt quand tu publies et j'aime tes analyses, d'où l'idée que je me fais que tu fais volontairement dans la provocation sur ce coup ;) )

Comprends bien: je ne suis pas à dire que Pep est le meilleur le plus beau. Simplement je trouve que ces arguments utilisés pour le dénigrer ("normal qu'il gagne en étant dans ces clubs") sont nuls et non avenus, et que pour une raison qui m'échappe ils sont utilisés pour lui et pas pour les autres grands entraîneurs de l'histoire (si ZZ continue sur sa lancée de succès, nul doute qu'il continuera à être rabaisse de la sorte également...).

Il y a beaucoup de mauvaise foi de la part de ceux qui reprochent à Guardiola d'avoir directement entraîné le barca sans se soucier de l'état du club quand il le prend en main (c'était le bordel total à la fin de l'ère Rijkaard, qui a pourtant fait du super boulot au début de son mandat)
Ah nan mais c'était du troll, là.

Je respecte ce qu'a fait Guardiola au Barça, surtout en 2008-2009 (l'équipe était ensuite à mon sens de moins en moins plaisante à jouer, et avec une attitude de plus en plus agaçante). Il s'en est également plus que bien sorti avec le Bayern : je fais même partie de ceux qui considère qu'il était le vainqueur tactique de la demie contre le Barça jusqu'au doublé de Messi (une erreur de placement de Neuer sur le premier but et une action d'extraterrestre de la Pulga sur le deuxième qui font voler en éclat une partition tactique jusqu'alors parfaite de la part des Bavarois : exactement l'inverse de sa victoire au retour contre la Juve cette année, où il s'était fait manger par Allegri).

Pour City, j'en sais rien : je ne les ai pas encore vus jouer un match entier cette saison (juste une mi-temps contre le Barça, c'était plutôt pas mal).
el.maestro Niveau : CFA
@toof, ce que tu dis en citant la decla de Dupraz peut donc, à peu de choses près, s'appliquer à quasiment tous les plus grands coachs à travers les époques. Ils n'ont peut être pas démarré avec les meilleurs c'est vrai, mais ont fait leur légendes avec ces derniers.

Cela dit j'ai toujours un point de désaccord avec les gens qui disent que Guardiola a démarré avec les tous meilleurs (Dupraz ici donc). C'est sous estimer énormément son apport au barca quand il est arrivé. Après des années triomphantes, la dernière saison de Rijkaard est affreuse, les cadres ne tiennent plus la route, et Guardiola change considérablement l'équipe des sa première annee, en faisant le rouleau compresseur que l'on connaît (Xavi et Iniesta intronisés titu, henry remis au top niveau, dani Alves et pique arrivent, busquets intronisé la saison d'après, ronnie et deco qui s'en vont: bref il est loin d'avoir récupéré une équipe toute faite contrairement à ce que beaucoup semblent penser). Pep en était à sa toute première saison, rien ne prédisait le succès dans un barca qui se devait de se reconstruire
Son Barça était un délice pour les yeux, et il faut dire qu'il y a trouvé tous les ingrédients pour réussir, mais il y a du vrai dans les propos de Dupraz; n'est pas Clough qui veut!
Surcoté Pep? Mais alors tous les entraîneurs qualifiés de meilleur entraîneur du monde sont surcôtés (Ancelloti, Mourinho, Klopp, Simeone, Conte...).
Quant au peu de respect que vous avez pour son travail au Barca, il fautre peut être rappeler qu'il a repris un club qui ne gagnait rien depuis 2 ans, qui venait de terminer à 18 points du Real, que le rival madrilène venait de remporter les deux dernières liga. Il prend le Barca, prend des décisions fortes déjà rappelées par certains (Ronaldinho, Deco...), et met en place une vraie identité de jeu pour les résultats qu'on connaît. Alors, vous pouvez avoir tout le respect que vous voulez pour le Dortmund de Klopp, c'est très bien, mais je ne comprends pas pourquoi vous dénigrez et salissez l'apport de Pep au Barca. Le plus bel éloge de son travail vient de Klopp d'ailleurs ; après son voyage récent à Barcelone, il raconte que la première chose que l'on dit à un entraîneur qui veut entraîner le Barca est la chose suivante : "ici on doit jouer comme le faisait Pep".
21 réponses à ce commentaire.
Mowgli jongle dans la jungle Niveau : DHR
C'est quoi le problème en fait, qu'il ait gagné des titres ? Non parce que quand il s'agit de se palucher sur Zeman ou Bielsa là le dogmatisme ça dérange plus personne
GLOBULES ROUGES ET BLANCS Niveau : CFA2
Entre ça et l’article de Giroud il y a de quoi causer de bon matin
Ce commentaire a été modifié 3 fois.
Note : 1
Effectivement il est fait annonce de la mauvaise foi de l'article dès l'en-tête!
Par contre comme ça plusieurs fois que je vois Florian Cadu se faire clasher dans les commentaires j'ai cherché son nom sur Google et le premier lien donne ça hahaha : [URL=http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=471786Capturedecran20170105a100853.png][IMG]http://img11.hostingpics.net/thumbs/mini_471786Capturedecran20170105a100853.png[/IMG][/URL]
Apparemment je sais pas mettre les images directement dans les commentaires et j'en suis désolé :(
Il y a même un article "Avec les drones, l’archéologie prend de la hauteur" en 2014 signé par Florian Cadu !
Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
Cadu, c'est ma tête de turc. Il représente tout ce que je vomis dans le foot. J'arrive pas à m'enlever que lui et Canuti ne peuvent être qu'une seule et même personne, le site de sofoot et certes très très très très imparfait mais de la à avoir 2 footix pareils (et là, le mot n'est pas galvaudé un instant) dans une seule rédaction, c'est tout bonnement impossible, il y a un trou noir qui se formerait dans le 11ème.

Bref, je ne te remercierai jamais assez pour le trésor que tu as su déterrer.
3 réponses à ce commentaire.
Si ça peut vous faire plaisir, on pourrait remplacer "surcoté" par "surfait".

Surfait : Ne pas avoir toute l'importance, toutes les qualités que l'on est censé posséder : une réputation surfaite.

J'ai rarement entendu Guardiola faire une autocritique lucide et honnête, il s'entête dans des choix radicaux et ne veut pas en sortir.

Justement soyons précis : que pensez-vous de ses expérimentations foireuses comme Lahm en milieu défensif ou Alaba en milieu axial?

PS : L'Allemagne a remporté le Coupe du monde 2014 quand Löw (qui copiait Guardiola) s'est rendu compte de son erreur et a replacé Lahm comme arrière.
Etxeberria Niveau : DHR
Soyons précis oui ! Lahm fut mis récupérateur car les autres étaient blessés. Mais bon c'est sur que réécrire l'histoire 3 ans plus tard, c'est beaucoup plus simple.

Et Messi replacé en faux 9, t'en penses quoi ?
 //  13:29  //  Supporter des Pays-Bas
Note : -1
Quand tu réécris l'histoire le jour même, on te dit que tu captes rien au foot et que t'es un con.
Quand tu réécris l'histoire 3 ans plus tard, "ah c'est facile maintenant!".

Easy.
Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
Que penser dans ses expériences foireuses, tiens oui.

Le mec théorise et magnifie le concept de faux 9: Messi mets 50 (!!!) buts en championnat, le concept est repris partout et par tous, permet à l'Espagne de remporter l'Euro 2012, usé jusqu'à la corde jusqu'à ce qu'une majorité d'équipes (autour de 2014) jouent comme ça, qu'on en détermine les limites et qu'il y ait un retour de hype.

Le mec théorise et magnifie le concept de faux 6 autour de Busquets à la même époque. Aujourd'hui la moitié des équipes jouent comme ça, la sentinelle type Alou Diarra qui tue le foot a pratiquement disparu. Il y a les [i]registe[i] mais ça reste exceptionnel, les pistons "3 poumons" qui jouent en soutien de leurs milieux, et puis il y a les faux 6 qui reviennent entre leurs centraux pour organiser le jeu et donner une importance redoublée aux latéraux.

Les latéraux, parlons-en. Le poste traditionnellement le moins fourni, ou en amateur on met le moins bon de l'équipe. Guardiola a juste propulsé les latéraux dans le foot moderne. Si l'Espagne est le seul pays à sortir des latéraux digne de ce nom avec le Brésil, ils le doivent à qui d'après toi ? Il a donné un rôle plus important que jamais au latéral offensif en se servant comme personne de la latéralité du terrain. Puis, période Bayern, il est allé foutre des latéraux au coeur du jeu, pour leur coffre, pour leur sens tactique. Lahm, Alaba. L'expérience a bien débuté, elle a fini par tourné court. Ce qui compte, ce sont ses apports. Ca s'appelle l'avant-garde, ça s'appelle apporter qqch, un leg, au foot en général.

En l'occurrence, ça a contribué à compléter, à forger un joueur comme Alaba. Balader les jeunes pour les rendre plus complets. Regarde Kimmich, son coffre, sa compréhension du jeu. Ca permet aussi aujourd'hui a certain tacticien, dans des circonstances données, de reprendre à leur compte les expériences guardiolesques en en gardant que le meilleur. Exemple : Conte qui met Azpi au coeur de la défense pour son punch, sa relance balle au pied.

Et puis merde, en général : le foot de possession. L'ambition. Le foot de possession était mort avant Sep. C'était l'héritage Jacquet et ses évolutions Lippio-Mourinhesques. Tout le monde avait abandonné le jeu. C'était : la discipline tactique avant tout, la contre-attaque, le physique. C'est l'un des aspects qui a contribué à tuer le foot brésilien d'ailleurs.
Guardiola est arrivé et a pris tout le monde à revers. Il a eu le culot de foutre ses nains sur le terrain, un duo comme Iniesta+Xavi au milieu, vous faites semblant de croire que c'est l'évidence mais plus personne ne faisait ça à l'époque.

Aujourd'hui on revient un peu de tout ça, c'est normal le foot est fait de cycles. Mais on en garde moults enseignements. Et ce cycle qui s'achève, si on devait le nommer, il s'appellerait Guardiola.
Totti était un faux 9 avant que Guardiola ne devienne coach ;)
D'accord avec tout, sauf pour ton histoire de faux 6. J'ai l'impression que le 1er à le faire c'était Ancelotti avec Pirlo. Et si on remonte un peu avant, Guardiola avait plus ou moins ce rôle au Barça quand il jouait (de ce que j'ai compris, à l'époque j'étais juste un ptit footix de 98 )
Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
C'est pour ça que j'écris pas "invente" mais "théorise et magnifie". Tu pouvais même remonter jusqu'à Cruyff et le football total sinon.

La diff, c'est que Totti en 9, c'est un joueur avec d'autres qualités qu'un 9, qui tente de se comporter en 9.
Le "vrai" faux 9, c'est un cheval de Troie. Un mec placé face aux défenseurs centraux mais qui ne se comporte absolument pas comme un 9. Müller correspond pour moi le mieux à l'appellation.

Après tout ça, c'est de l'enculage de mouches (Ibra, Rooney, ce sont des faux 9 ???), mais c'est comme un film de Nolan : tu peux reprocher beaucoup de choses au type, mais il te force à réfléchir un peu, il te fait dialoguer, t'éloigner de tes concepts de base. Il met en place une dialectique qui aboutit sur qqch d'autre.
Ce commentaire a été modifié.
Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
@Faee

Pirlo, regista!
Pour moi je fais une diff. Le regista n'a peu ou prou aucun rôle défensif et à besoin d'une protection. C'est un 10 placé ailleurs. Le faux 6 reste un 6, il fait du dépassement de fonction.

Mais là encore, c'est un enculage de mouche, mais c'est ça qui est bon (voir le post juste au-dessus). Guardiola, c'est un théoricien. Un putain d'avant-gardiste. Les mecs qui lui reprochent d'être trop sur ses convictions je comprends pas. Je le vois au contraire comme un mec qui a les balls de tenter des trucs obscurs, de tâtonner, de remettre au goût du jour des trucs du grenier, etc.

Je le comparais à Nolan mais on peut aussi voir du Tarantino. Un authentique passionné, il n'invente rien mais renouvelle, et fait avancer tout le monde autour de lui. A un moment on a peur qu'il tourne en rond, mais on attend quand même son prochain move avec impatience. Cette touche spéciale.

C'est vrai qu'à City il tourne un peu en rond on dirait mais là-dessus, voir ma théorie sur la BPL tout en bas du fil.
Pas mal de désaccords et pas le temps de répondre à tout, donc je vais cibler juste ça :

"Et puis merde, en général : le foot de possession. L'ambition. Le foot de possession était mort avant Sep. C'était l'héritage Jacquet et ses évolutions Lippio-Mourinhesques. Tout le monde avait abandonné le jeu. C'était : la discipline tactique avant tout, la contre-attaque, le physique. C'est l'un des aspects qui a contribué à tuer le foot brésilien d'ailleurs.
Guardiola est arrivé et a pris tout le monde à revers. Il a eu le culot de foutre ses nains sur le terrain, un duo comme Iniesta+Xavi au milieu, vous faites semblant de croire que c'est l'évidence mais plus personne ne faisait ça à l'époque. "

Le foot de possession n'a pas été remis au goût du jour par Guardiola, mais deux mois avant ses débuts comme coach du Barça, lors de l'Euro 2008, avec de nombreuses équipes (dont l'Espagne qui alignait Xavi et Iniesta et gagne la compétition, mais aussi la Russie, l'Allemagne, les Pays-Bas entre autres) qui jouaient haut et cherchaient à avoir le ballon et à combiner. Cet Euro avait d'ailleurs enthousiasmé les foules, avec de nombreux matches d'excellente facture.

Que Guardiola ait poussé certaines conceptions à leur paroxysme et qu'il les ait magnifiées, oui, mais il n'a absolument pas été un précurseur. Je sais qu'Aragones est un personnage controversé, mais qu'il ne soit jamais cité quand on parle de Guardiola, de Xavi et Iniesta, ou du retour en force du jeu de possession à partir de la fin des années 2000, ça me sidère à chaque fois.
9 réponses à ce commentaire.
Rakamlerouge Niveau : National
Putes à clics, sofoot!
Zvonimir Savicevic Niveau : CFA2
J'ouvre direct un crowdfunding pour réunir des fonds afin de construire une statue à M. Cadu.

Merci d'embellir cette journée.

La "partouze" médiatique autour des grands génies tactiques actuels (le club des 5 plus ou moins) est ridicule ... je rejoins totalement les propos de Dupraz de Simone etc. j'aimerais tant les voir à l’œuvre dans des petits clubs avec des effectifs de losers voir comment leur grand esprit Kasparovien s'épanouit ...

Y'a guère que Luis Fernandez qui n'aurait pas été champion avec le barça ou le bayern ...
Etxeberria Niveau : DHR
Cette façon d'imputer les succès aux joueurs et les échecs aux entraîneurs est pénible. Si Mourinho, Guardiola, Conte etc n'ont eu que des grosses équipes et si Dupraz n'a coaché que l'ETG et le TFC, y a sans doute une raison. D'ailleurs j'aimerais beaucoup voir Dupraz coacher le real ou le Bayern et préparé une demi finale de champion's league contre le Barca ou la Juve. Ça serait succulent de voir comment Ronaldo ou Robben réagirait à ses consignes. Benitez, pourtant infiniment supérieur à Pascal "tout le monde me détestait mais depuis mon passage sur canal je me fais sucer" Dupraz, n'a pas réussi à Madrid. Comme quoi l'effectif hein
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
Non, Conte n'a pas eu que des grandes équipes, contrairement à Guardiola ou Zidane.
Et d'ailleurs, il n'était pas encore un "gagnant" lorsqu'il entraînait Arezzo, Bari, Atalanta (expérience catastrophique pour lui), Siena (le début du succès, deuxième de Serie B et promotion en Serie A)...
Ensuite vient la Juve et la Nazionale.
Et maintenant Chelsea.
Mais c'est depuis une autre histoire.
Mais bien sur Conte n'a pas entrainé que des grandes équipes loin de là. D'ailleurs quant il a été sélectionneur de l'Italie on ne peut pas dire qu'il avait a sa disposition la meilleure squadra de l'histoire pourtant il bat la Belgique et l'Espagne, accroche les allemands et réalise à mon avis un très bon euro.
Stop Ilya Sunzu Niveau : DHR
Octobre 2000 : José Mourinho récupère un Benfica au coeur des crises institutionnelles les plus importantes du club. Les résultats sont catastrophiques avant son arrivée, l'équilibre de l'équipe est bancal, et l'effectif indigne d'un club comme le Benfica. Il ne perdra qu'un match dans toute la saison, tape le Sporting 3-0 et n'est pas prolongé suite à un changement de programme.
Juillet 2001 : José Mourinho signe à Leiria, très modeste club habitué au yoyo entre la première et la deuxième division. A la trêve, Leiria est 4e du championnat, à 4 points de Benfica et devant Porto, avec la 2e meilleure attaque du Portugal.
Janvier 2002 : José Mourinho remplace Octavio Machado sur le banc de Porto. Un Porto 5e, qui n'a plus connu de titres depuis 4 ans, une éternité pour un tel club. Il amène avec lui 4 joueurs de Leiria, récupère Maniche et prend Benny McCarthy pour remplacer un Postiga qui était à ce moment l'atout numéro 1. En 2 ans, il remporte avec un effectif sans top players mis à part Vitor Baia (Déco et Maniche le deviendront sous ses ordres) une Ligue des Champions, une Coupe de l'UEFA, 2 titres de champion avec respectivement 11 et 14 points d'avance sur Benfica et en explosant le record de points au Portugal, et 1 Taça.
Sans parler de l'Inter, etc...

Mais à part ça, j'suis assez d'accord, Mourinho c'est un coach hypeeeeer défensif et qui n'a gagné qu'avec des effectifs dingues !
4 réponses à ce commentaire.
Surcoté, surestimé, surfait ... Dans tout les cas s'il est éliminé contre Monaco en 8ème ça sera un bilan compliqué à défendre pour une première année à Mancity pour le "meilleur entraîneur du monde" !

Concernant la stratégie et la tactique mise en place à Barcelone, il avait certes les tops joueurs pour faire cette fameuse récupération au bout de 6 secondes, mais c'était quand même un pure délice à observer. Enfin la manita de 2010 reste un des matchs les plus aboutis que j'ai eu l'occasion de voir.
Moi je trouve que c'est un peu dur de dire que Guardiola est surcoté...
Ce qu'il a réussi au Barca était incroyable et je crois qu'on verra plus jamais une équipe dominer le foot comme l'a fait le Barca sous Gardiola. Meme si je suis fan du Real, il faut admettre que la domination et le style de jeu du Barca était haluciant. Alors oui l'équipe était magnifique, mais c'est pas évident de dominer le football européen pendant toutes ces années.

Après j'ai beaucoup suivi le Bayern sous Guardiola parce que j'habite a Munich et il a de nouveau dominé le football allemand, ce qui n'est pas aussi facile qu'on pense. Non seulement il a réussi a integrer son style de jeu, mais aussi a dominer les matchs et gagner 5-0 -6-0... Après c#est vrai que dans les grands matchs contre les équipes espagnoles il a jamais du gagner, il s'est souvent pris un claque ce qui donne un gout amer.

Maintenant a City c'est un peu le moment charnière de sa carriere, parce qu'il doit montrer qu'il fait parti des meilleurs. si dans les 2 prochaines années il ne gagne rien on pourra dire qu'il est surcoté. Mais je suis pas d'accord de dire que c'est évident de dominer le football espagnol et allemand pendant toutes ces années
" Au Barça il avait les joueurs ... "
" A City et avec les autres grosses cylindrés , ayé c'est plus difficile ... "

L'art et la manière de se contredire ...
Faudrait vous mettre d'accord : c'est grâce aux joueurs qu'il gagne des titres ou ou pas ?

Parce que désolé mais , plusieurs " cadres " de City n'ont pas leur place et n'ont tout simplement pas le niveau . Kolarov , Clichy , Sagna , Fernandinho ect ... c'est ultra limité hein . Je sais même pas s'ils auraient leur place au PSG c'est dire ...

Alors il a renforcé l'équipe , oui , mais c'est encore insuffisant . Pour son style de jeu , il a pas l'effectif pour , c'est aussi simple que ça .

Le type a révolutionner le football en " jouant " plutôt qu'en déjouant , contrairement à des coachs qui jouent le contre avec un effectif à 1 milliard .
Il a inspiré petit et grand club , avec son jeu de la possession .
Ce commentaire a été modifié.
 //  13:32  //  Supporter des Pays-Bas
Note : -1
Non, il n'y a aucune contradiction.

" Au Barça il avait les joueurs ... " => le seul meilleur effectif.
" A City et avec les autres grosses cylindrés , ayé c'est plus difficile ... " => le meilleur effectif parmi d'autres.

Et tu conclus toi même : "Pour son style de jeu , il a pas l'effectif pour , c'est aussi simple que ça ."

En gros, sans recrutement à 500 millions, Guardiola ne sert à rien?
C'est là ou je préfère Klopp ou Bielsa qui eux n'ont pas besoin qu'on dépense le PIB du Togo pour faire jouer leur équipe.
Je ne comprendrai jamais ce genre de post...

Jouer le contre, n'est-ce pas une manière de jouer au football?
2 réponses à ce commentaire.
Guardiola, c'est un mec avec du talent.

Mais j'ai l'impression de voir la gars qui a trouvé une tactique infaillible avec une équipe et des joueurs particuliers à Football Manager et qui ne comprend pas que ça ne marche pas avec toute les équipes.
Mais oui tout le monde aurait gagné avec ce Barça là!
D'ailleurs quand Pep prend les commandes de l'équipe première, ils viennent de faire 2 triplés en 2 saisons non?
Ah non aucun titre remporté sur les années 2007 et 2008. Ce n'était peut-être pas si facile que ça alors.
+1.
On oublie toujours l'état lamentable du Barça à son arrivée: 3eme de la Liga avec 67 points(!), humilié par le Réal lors du dernier classico (4-1), un vestiaire en décomposition... C'était pourtant les mêmes joueurs- Ronaldinho et Deco en plus.
1 réponse à ce commentaire.
Hier à 12:36 NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 14:54 Un match arrêté par des jets d'œufs 11 Hier à 10:30 Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16
mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 29 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4