En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 15 Résultats Classements Options

Pourquoi Guardiola a quitté Barcelone

Modififié
Javier G. Matallanas est journaliste pour le quotidien sportif madrilène AS et, aujourd’hui, sur son blog, il a décidé de poser sur le papier ce que tout le monde s’accordait à affirmer en coulisse.

Il y a presque un an, Pep Guardiola annonçait quitter le FC Barcelone. Sa justification : « Entraîneur du Barça pendant quatre ans, c’est une éternité. Le temps est pesant et épuisant, j’ai besoin de repos. » La fatigue donc. Sauf que pour le bon Javier, cet argument n’est pas la véritable raison du départ du Catalan. Lui en avance trois autres.

Selon le journaleux ibère, Pep Guardiola ne s’entendait plus avec certains cadres de son équipe, Gerard Piqué, Lionel Messi et Cesc Fàbregas en tête. C’est sorti il y a peu, Pep avait engagé des détectives pour espionner ses joueurs et enquêter sur leur vie privée. Une intrusion que les joueurs, une fois au courant, ne lui ont jamais pardonnée.

Pep Guardiola avait également une relation tendue avec son président, Sandro Rosell. Notamment depuis le jour où lors d’une conférence de presse, le coach catalan avait publiquement défendu le bilan du précédent président, Joan Laporta. Bilan que Rosell, ennemi de Laporta, avait attaqué quelques jours avant. Lors de ce point presse, Pep avait ainsi déclaré : « J’ai beaucoup d’affection pour l’ancienne direction. Elle a pris le club dans une situation beaucoup plus précaire qu’aujourd’hui. Elle en a fait une équipe extraordinaire. L’ancienne direction ne mérite pas ce traitement. »


Enfin, dernière pomme de la discorde, et cause du divorce entre le FC Barcelone et son enfant chéri Pep Guardiola, le cas Neymar. Rosell a toujours été plus que bouillant pour se payer le prodige brésilien. Refus catégorique de Josep, pour qui, selon le journaliste Javier G. Matallanas, ce sera la goutte d’eau de trop.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:06 Henry calme le jeu après ses propos sur Neymar 73
Hier à 12:16 Ranieri ne dirait pas non à l'Italie 18
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 08:27 267€ à gagner avec Shakhtar - Roma & CSKA Moscou 1 Hier à 07:44 BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur Séville - Manchester 1 mardi 20 février Lamine Sané signe à Orlando 8